Crème dessert figues et noix caramélisées

Me revoilà ! Je sais, je sais, j’ai abominablement délaissé ce blog pendant plusieurs semaines jours… Par extension, j’ai aussi beaucoup délaissé mon estomac, nourri alternativement de surgelés de chez Monsieur P. ou de bêtes salades de tomates (là , j’aimerais autant ne pas voir une tomate en peinture pendant quelques temps, merci !).

Bon, tout ça, c’était pour la bonne cause, et maintenant que j’ai à nouveau un peu de temps pour moi, me revoilà aux fourneaux… Et je réalise que d’une, j’ai laissé passer les pêches de vigne. J’en ai acheté une fois, et là pof, y’en a plus. Pourtant, j’avais fait une délicieuse tarte aux figues et pêches de vigne, et une non moins succulente mousse à l’agar-agar, et j’en aurais bien refait d’autres… Bon, tant pis. C’est ça, d’être déconnecté pendant un moment.

Du coup, il me reste les figues. Et moi, les figues, c’est avec la noix et l’amande que ça me parle (cf ma tarte aux figues et à la purée d’amande de l’année dernière !). Et l’amande, c’est en purée que c’est le meilleur (vous savez, cette purée blanche, crémeuse, qui nappe la cuillère…). Alors que la noix, c’est plutôt en caramel, façon tarte aux noix (de quoi, je suis grenobloise, moi, d’abord !). D’où ce petit dessert aux figues et aux noix caramélisées et à la purée d’amande, que même vous m’en direz des nouvelles !

dessertfigues

Crème dessert figues et noix caramélisées

Pour 3 personnes

4 figues
1 petite poignée de noix
2 c. à café de sirop de riz
60g de purée d’amande blanche
200 ml de lait végétal
2 c. à soupe de sucre blond de canne
1g (soit 1/2 c. à café) d’agar-agar

Laver les figues. Les couper en 4. Les jeter dans une poêle très chaude avec les noix et le sirop de riz. Laisser caraméliser quelques instants. Répartir dans 3 petits verres. Placer la purée d’amande dans un grand bol. Dans une casserole (ou dans la poêle qui a servi pour les figues, ça fait moins de vaisselle et ça récupère le caramel restant !), verser le lait, le sucre et l’agar en pluie. Bien remuer. Porter à ébullition et laisser frémir 10 secondes. Verser dans la purée d’amande en délayant bien. Verser cette crème dans les petits verres et laisser prendre, 1 heure environ. Servir bien frais, le jour même.

avc_13_figues_noix
Votez !

Petits pots de ganache passion-framboises

Petits pots de ganache passion aux framboises

Pour 3 à 4 petits verres

50g de couverture Ivoire
20g de crème fleurette
30g de purée de fruits de la passion
Framboises

Faire fondre la couverture Ivoire au micro-ondes. Ajouter la moitié de la crème bouillante, en trois fois, tout en mélangeant rapidement à la maryse. Ajouter la purée de fruits. Laisser refroidir, puis ajouter le reste de crème froide, et placer au réfrigérateur pour quelques heures. Sortir du réfrigérateur et monter en chantilly avec un batteur à main. Verser dans trois ou quatre petits verres. Recouvrir de framboises et réserver au frais jusqu’au moment de servir.

Petite crème au café

Attrapez le livre le plus proche, allez à la page 18 et écrivez la 4e ligne : Ca va pas, il faudrait que je déballe mes cartons, en plus ??

Quelle est la dernière chose que vous ayez regardée à la télévision ? D&CO, samedi à 13h sur M6. A défaut de pouvoir décorer mon propre appartement – puisque je vais le quitter dans 2 mois et demi – je zieutte ceux des autres en me tortilllant de rage !

Sans vérifier, devinez quelle heure il est ? 17h30

Vérifiez, il est ? 17h14

Quel bruit entendez-vous à part celui de l’ordinateur ? Le bruit qui me rend folle depuis près d’un mois et qui rend mon appart inhabitable : celui d’une hotte de restaurant !

Quand êtes-vous sortie la dernière fois, qu’avez-vous fait ? Aujourd’hui (dimanche), entre deux radées, faire une petite balade d’une heure, salvatrice, sans quoi je serais devenue chèvre…

Que portez-vous ? Mon magnifique survêtement tout neuf de chez Décathlon à 36 euros 90 qu’on est trop bien dedans et que je regrette même de pas pouvoir mettre pour aller bosser ;) Ma copine Loli dirait que je suis un cas désespéré question mode, et elle aurait bien raison.

Avant de répondre à ce questionnaire, que regardiez-vous ? La petite crème au café que je viens de photographier ! Dans les yeux…

Avez-vous rêvé cette nuit ? Non, mais je rêve éveillée que mon agent immobilier périsse écrasé sous une hotte de restaurant… Oui, c’est mal ! :o)

Quand avez-vous ri la dernière fois ? En regardant le DVD du dernier spectacle de Gad Elmaleh. Ce type a un don pour mettre en relief tous les petits trucs si bêtes, mais si vrais, de la vie quotidienne.

Qu’y a-t-il sur les murs de la pièce où vous êtes ? Rien, et pour cause : vous avez envie de planter des clous, vous, pour devoir reboucher les trous dans 2 mois ??

Avez-vous vu quelque chose d’étrange aujourd’hui ? Non, je suis fascinée par mon nouveau survêtement, je ne vois plus rien d’autre…

Que pensez-vous de ce questionnaire ? Ca défoule ! Merci Lorette !

Quel est le dernier film que vous ayez vu ? Le Diable s’habille en Prada… Oui, je sais… Mais j’avais bien aimé le livre !!!

Si vous deveniez multimillionaire dans la nuit, quelle est la première chose que vous achèteriez ? Dans l’ordre : je ferais une OPA sur l’agence immobilière qui nous a arnaqués, afin d’en virer le boss (ça fait du bien rien que d’y penser !), PUIS je m’achèterais bien évidemment la maison de mes rêves… Toute simple, sans piscine (ça pollue), mais avec un grand terrain et surtout sans voisins (je revendique pleinement mon côté associal et je souhaite pouvoir passer ma vie en survêtement sans être dérangée !).

Dites-nous quelque chose de vous que nous ne savons pas encore : Vous savez déjà que j’ai un survêt mauve et que j’ai vu le Diable s’habille en Prada, j’estime que mon intimité est suffisamment dévoilée ;) Je ne vais pas non plus ajouter que je regarde la Star Ac’ tous les jours et que même parfois je zieute le site web pendant ma pause de midi :o)
(Même pas honte !) (Tous les cerveaux ont besoin d’un lavage quotidien – Anaik, prends-en de la graine !)

Si vous pouviez changer quelque chose dans le monde en-dehors de la culpabilité et la politique, que changeriez-vous ? Je créerais la première agence immobilière humaine : « Chez Clea, l’agence qui vous loge, qui vous nourrit sainement et qui ne vous frappe pas quand vous êtes déjà à terre – un concept totalement inédit ».

Aimez-vous danser ? Uniquement seule dans mon salon et avec mon nouveau survêtement :)

Georges Bush ? Bretzel

Quel serait le prénom de votre enfant si c’était une fille ? Mercotte

Et si c’était un garçon ? Doriannn

Avez-vous déjà pensé à vivre à l’étranger ? J’ai fait plus que le penser : je l’ai fait ! Deux belles années au Japon.

Que voudriez-vous que Dieu vous dise lorsque vous franchirez les portes du paradis ?
« J’ai testé votre petite crème au café, ça se laisse manger ! »

cremecaf_

Petite crème au café

Pour 4 petites crèmes

100 ml de café très très fort
400g de tofu soyeux
6 cuillerées à soupe de sucre blond de canne
2 cuillerées à soupe de purée de noisettes
2g d’agar agar

Mixer tous les ingrédients ensemble, sauf l’agar-agar. Ajouter ce dernier en délayant bien. Verser dans une casserole, porter à ébullition puis verser dans 4 petits récipients. Laisser refroidir et placer au frigo jusqu’au moment de servir.

Quelles sont les 4 personnes qui doivent prendre le relais sur leur blog ? Qui n’en veut…? Je me sens toujours extrêmement coupable de refiler un questionnaire. Que les volontaires se désignent !

Crème dessert à l’huile essentielle de vanille

Aujourd’hui, je me suis retrouvée bêtement avec 4 jaunes d’oeufs à utiliser… C’est drôle, mais ça ne m’arrive pas souvent, peut-être parce que je fais peu de recettes ne nécessitant que des blancs. Et du coup, comme le soleil brillait, qu’une petite brise soufflait, et que j’avais très envie d’un joli dessert à déguster le soir, sur la terrasse, je me suis dit : pourquoi pas une crème brûlée ?

Sauf que je n’ai pas de chalumeau, et que mon grill marche mal, du coup ce serait une crème brûlée tout court. Mais je n’avais pas non plus de lait de vache ni de crème fleurette, fidèle à mes habitudes de consommation… Tant pis, ce serait une crème brûlée tout court au lait et à la crème de soja, et tant qu’on est dans le naturel, avec quelques gouttes d’huile essentielle de vanille ! Hmm… Cette crème est une bonne base pour crèmes brûlées, crèmes caramel, et autres crèmes de votre choix !

cremevanille

Crème dessert à l’huile essentielle de vanille

Pour 6 petites crèmes

4 jaunes d’oeufs
100 grammes de sucre blond de canne
20 cl de crème de soja liquide
30 cl de lait de soja
5 gouttes d’huile essentielle de vanille

Mélanger le lait, la crème et le sucre dans une casserole. Faire chauffer à feu doux. Battre les jaunes dans un bol, et, hors du feu, ajouter au mélange en battant rapidement. Remettre sur le feu pour 5 minutes. Ajouter l’huile essentielle, puis placer dans des récipients adaptés. Préparer un bain-marie, et cuire au four pendant 15 minutes à 180° C. Laisser refroidir.

Petite devinette : à votre avis, qu’ai-je réalisé pour qu’il me reste 4 jaunes d’oeufs ?
A vous de jouer ;)
La réponse en photo très bientôt !

Gelée de melon au sésame noir

C’est la folie du melon… On en voit sur tous les blogs et sur tous les étals, et moi plus j’ai chaud, plus je rêve de melon, juste mixé, bien frais, que dis-je, surgelé ! J’en boirais bien toute la journée, tiens, du melon… Et puis, il paraît que c’est plein de bonnes choses mais sans trop de calories, alors moi je dis : Vive le melon !

Alors, j’ai composé une ôde au melon… Il l’a bien méritée…
Finalement, la canicule arrivera même à m’inspirer ! Rendez-vous compte…

melonfever

Gelée de melon au sésame noir

Pour 3 personnes

1 melon
4 abricots
2 grammes d’agar-agar
200 grammes de fromage blanc
1 cuillerée à soupe de sésame noir
4 cuillerées à café de miel liquide
Un peu de lait de riz

Couper le melon et les abricots en dés. Mixer pour obtenir 500 millilitres de coulis. Mélanger avec l’agar-agar, verser dans une casserole et porter à frémissement. Laisser frémir quelques minutes. Verser dans 3 petits récipients préalablement humidifiés. Laisser prendre deux heures au réfrigérateur.
Pour le coulis, battre le fromage blanc avec le miel et le sésame noir. Ajouter un peu de lait de riz pour le fluidifier.
Décorer les flans avec le coulis. Servir immédiatement.
Vous pouvez aussi les démouler, et les napper du coulis…

PS : J-1 !! Plus que quelques heures avant les vacances ! A la maison, les ventilateurs tournent comme des désespérés, la chaîne Hi-Fi laisse échapper des bruits d’orages et de torrents dechaînés, et la fontaine à huile essentielles diffuse doucement sa demi-goutte d’HE cannelle… Mais bientôt, j’aurai fait mes valises, et je n’aurai plus besoin d’eux !!

Update 25/08
Cette recette a remporté le concours « Mon été.fr » !

Tourbillon de pêches jaunes au pavot bleu

Tourbillon de pêches jaunes au pavot bleu

Pour 2 personnes

2 petits fromages blancs à O%
3 pêches jaunes
1 cà s de pavot bleu
3 cà c de sirop de maïs ou de miel
1 cà s de jus de citron

Mixer 2 pêches avec le jus de citron, le pavot bleu et 1 cà c de sirop de maà¯s. Battre les fromages blancs avec le sirop restant. Dans des petits verres, alterner des morceaux de pêche, des cuillerées de fromage blanc et de coulis de pêche-pavot. Servir très frais !

Velouté de fraises

Ca ne se voit pas, mais je suis très présente sur mon blog ces jours-ci, occupée à le passer en mode avancé pour que vous puissiez vous amuser à taper des mots dans la barre de recherche (à gauche !) pour retrouver facilement toutes mes recettes ! Si c’est pas du dévouement ça ;) Euh, bon… Je ne vous cache pas qu’avec tout ça, du coup, je n’ai pas beaucoup cuisiné ! Vous me pardonnerez, pas vrai ? Surtout si je vous invite à déguster ce joli petit dessert à la fraise, tout simple et tout frais…

veloutefraises

Velouté de fraises

Pour 4 personnes

1 bol de fraises pleines de goût
400g de tofu soyeux (au rayon frais des magasins bio, à ne pas confondre avec le tofu ferme !)
2 cuillerées à soupe de sirop de riz (ou autre sirop : agave, érable, maà¯s… selon ce que vous avez)

Laver et couper les fraises, mixer le tout. Laisser patienter deux heures au frais avant de déguster.
La quantité de fraises varie selon ce que vous avez : plus il y aura de fraises, plus le velouté sera liquide. 250g, c’est un bon début.

Ajoutez lui des fraises émincées et quelques brins de menthe, et vous aurez une jolie soupe aux fraises bien crémeuse, à déguster le soir en regardant le soleil se coucher…

veloutefraisebanane

Le même velouté, avec son ami le dessert mousseux à la banane – ils font une sacrée équipe !

Petit délice de pruneau

Voici la suite de mon billet d’avant-hier sur l’assiette de desserts légerlégers, permettant de clore en douceur un repas un peu trop riche ! Ce petit flan aux pruneaux ne nécessite que peu d’ingrédients, et il prêt en cinq minutes. Il faut juste avoir la patience de laisser tremper les pruneaux et de laisser refroidir les petits flans le temps qu’ils « prennent ».
Je vous conseille de faire prendre ces petits flans dans de petites tasses à café, pour qu’ils soient plus mignons au démoulage. Voilà pour un nouveau dessert lightissime et fondant !

flanpruneau

Petits délices de pruneaux

Pour 4 personnes

12 pruneaux
1 verre de lait de riz
1 cuillerée à café d’agar agar
2 cuillerées à soupe de sirop d’agave

La veille, faire tremper les pruneaux dans un bol d’eau ou de thé, pendant toute une nuit. Le lendemain, dénoyauter et mixer les pruneaux. Dans une casserole, délayer l’agar agar dans le lait et porter à ébullition. Verser dans le bol du mixeur avec les pruneaux et le sirop d’agave. Bien mixer pour obtenir une crème homogène. Verser dans 4 ramequins. Laisser refroidir, puis conserver au réfrigérateur une heure au moins, ou jusqu’au moment de servir. Déguster bien frais, accompagné de carrés de polenta par exemple !

asssiettedesserts

Verrines pomme, kaki et chocolat blanc

Hier, la situation était catastrophique : Ludo avait dû manger du steak frites à la cantine ! Si encore c’était du « bon » steak frites (encore que je me demande bien si ça existe)… Mais non, en plus il ne s’est même pas régalé. Il allait donc falloir réparer ça pour le repas du soir, et dans ces cas-là je pense à mon fidèle allié : le cuit-vapeur. Allez hop, je me repassai mentalement le contenu du frigo, et me décidai pour les poireaux vapeur et les tofinelles aux champignons.
Je n’étais pas encore tout à fait rentrée à la maison à ce moment-là , mais j’étais déjà déprimée à l’idée des rondelles de poireaux natures et des tofinelles sous vide… Je décidai donc de m’arrêter chez le primeur, et d’acheter de quoi faire une jolie compote : des pommes et des kakis, me disant qu’un petit dessert tout orangé nous ragaillardirait.
Et puis, arrivée à la maison, une cuillerée de compote pommes kakis vanillée dans la bouche, je me dis que non, vraiment, c’était trop triste ! Il fallait la mettre dans des petites verrines (au passage, mes « verrines » à moi ce sont des verres Casino, ceux à 1,50 euro les 6 !). Et puis pour faire joli, il fallait ajouter du blanc (un peu de fromage blanc de soja), et puis surtout… il fallait que ça croustille ! C’est le secret de la bonne verrine : un mélange de couleurs, de textures et de saveurs… Pour le croustillant, si j’ai un conseil à vous donner, c’est d’ouvrir grand le placard à provisions et de chercher ce que vous avez de plus gourmand, du style les écorces d’orange confites que vous avez achetées pour une recette et dont il reste plein un pot, du chocolat blanc datant de votre dernière régression vers le paradis de l’enfance, etc., etc. Vous la tenez, votre verrine antidéprime !!

verrine

Verrines pomme, kaki et chocolat blanc

Pour 2 gourmands

Pour la compote :
2 petites pommes à compote
2 kakis
vanille en poudre

Pour le croustillant :
1 bonne poignée de petits flocons d’avoine
1 bonne poignée de farine bise
un peu de sucre (pour la quantité c’est vous qui voyez !)
3 cuillerées à café d’huile d’olive
3 ou 4 écorces d’orange confites

Et le reste :
2 petits carrés de chocolat blanc
du fromage blanc

Préparer la compote : laver, éplucher et couper les fruits. Les mettre à cuire dans une casserole avec quelques gouttes d’eau, à feu très doux, avec la vanille. Lorsque les fruits sont cuits, les écraser à la fourchette et laisser refroidir.
Pour le croustillant, mélanger les flocons, la farine et le sucre, ajouter l’huile d’olive et mélanger du bout des doigts pour que le mélange farineux soit imprégné d’huile, comme pour un crumble. Ajouter les écorces coupées en tout petits dés. Etaler sur un moule à tarte ou une plaque, et placer sous le grille quelques minutes en surveillant, pour que le mélange dore. Réserver.
Dans les verrines, alterner : deux cuillerées à soupe de compote, deux cuillerées de fromage blanc, une couche de croustillant, sur laquelle vous allez disposer des copeaux de chocolat blanc (gardez-en un peu pour la déco). Puis recommencer dans le même ordre, en terminant par quelques copeaux de chocolat blanc.

Si ça, ça n’aide pas à retrouver le sourire après des poireaux vapeur…