Variations potimarron

Descriptif de l’éditeur :

Objet comestible désormais clairement identifié dans notre quotidien gastronomique, le potimarron a longtemps été cette étrange toupie orangée venue du pays du Soleil Levant, que l’on ne savait pas trop par quel côté entamer…
Aujourd’hui ce légume santé, très concentré en carotène, est devenu l’emblème des potagers bio et d’une cuisine saine et créative.
Découvrez 30 recettes irrésistibles de Clea et toutes les astuces pour savoir préparer le potimarron :
•Tout cru, dans des sandwichs et des salades à emporter,
• En criques, tartinades , pudding… pour en consommer tous les jours,
• Soufflé, farci ou en cheese-cake pour régaler vos convives.

Consulter le sommaire

Photographies : Eric Fénot, stylime de Delphine Brunet
72 pages – 16 x 22 cm – Imprimé sur papier FSC
ISBN : 978-2-84221-230-8
Prix : 9.90 euros

Lien éditeur
Lien Decitre

2 réflexions sur “ Variations potimarron ”

  1. Bonjour Cléa
    Je suis fan, une fois pour toutes.
    Lundi soir je reçois et j’ai envie d’essayer le potimarron farci au soufflé de potimarron, recette de ton -vénéré- livre
    (ooohlala le cake aux noisettes et épices douces…)
    J’ai besoin de précisions!
    Pour servir (version gros potimarron), est ce qu’on « creuse » le potimarron avec une grosse cuillère pour en extraire le soufflé -tout en raclant au passage la chair du potimarron ?
    ou bien autre version: découper en partant du milieu en grosses tranches qui viendraient se coucher dans l’assiette ce qui mettrait en valeur le côté « strates » du soufflé?
    J’espère que tu auras le temps de me répondre, sinon je me verrai réduite à leur servir un risotto paradisiaque, une vraie torture quoi…
    Joëlla

    –> J’espère qu’il n’est pas trop tard !
    Pour commencer, n’hésite pas à augmenter le temps de cuisson. L’expérience m’a prouvé qu’en fonction du four et surtout du potimarron, certains soufflés mettaient plus longtemps à cuire à coeur.
    Pour le service, je te conseillerais de le servir dans de jolis bols/coupelles. Cela permet de servir le soufflé en raclant le potimarron tout en ayant une présentation pas trop « purée » dans l’assiette. Si tu le coupes, la base du soufflé (parfois moins cuite que le dessus) risque de se répandre dans le plat de service et ce ne sera pas très joli… mais l’essentiel, c’est que ce soit bon ;)
    Bonne dégustation !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

#blog #recettes #bio