Mon bio placard

Le micro placard du bio-débutant

- Deux sortes de farines, et pas de la farine de blé ultra raffinée : de la farine T80 pour le tout-venant (tartes, gâteaux, crumbles, biscuits) et de la T65 pour les viennoiseries et pâtisseries plus fines (brioches, pâtes levées, tartes fines).

- Du sucre de canne blond à la place du sucre blanc raffiné (on ne confond pas avec le sucre roux ou la cassonade, qui sont du sucre blanc teinté au caramel)

- Une ou deux sortes de lait végétal. Par exemple, le lait de soja nature, qui, grâce à son pouvoir coagulant, permet de remplacer le lait de vache (yaourts, Béchamel, crêpes, flans…). Et du lait de riz, très doux et léger, parfait dans les céréales du matin, les crèmes dessert, gâteaux, pâtisseries…

- Une ou deux variétés de crème liquide végétale. Par exemple, soja et avoine. Elles remplacent la crème traditionnelle dans toutes les préparations. La crème d’avoine est plus douce, plus neutre que la crème de soja, mais celle-ci donne un rendu plus proche de la crème au lait de vache. Elles sont moins grasses et moins riches en cholestérol et permettent de limiter la consommation de produits animaux.

- Des pâtes complètes ou semi-complètes à la place des pâtes blanches. Sans œufs, à base de céréales complètes, elles sont moins riches mais rassasient davantage (surtout si on les cuit al dente).

- Une ou deux sortes de céréales complètes pour changer des pâtes ou du riz blanc. Riz complet (il en existe de cuisson rapide, 10 mn), couscous (5 mn), quinoa (10 mn), millet (15 mn)…

- Une ou deux sortes de légumineuses, pour profiter de leur richesse en protéines végétales. Les lentilles corail sont les plus accessibles (cuites en 15 mn), parfaites pour les soupes, purées, boulettes, gratins… Les lentilles vertes (25 mn) conviennent mieux pour les salades. Les pois chiches, les pois cassés et les haricots sont également délicieux mais cuisent plus longtemps (50 mn à 1h30). N’hésitez pas à les cuire en quantité et à les congeler par portions.

- Un ou deux pots de purée d’oléagineux de votre choix : amande blanche ou complète, noisette, noix de cajou, cacahuète, pistache, sésame blanc, semi-complet ou complet. La plus versatile est la purée d’amande blanche, très agréable à employer dans les préparations salées comme sucrées. Mais vous pouvez également opter pour une purée plus typée lorsque vous voulez changer un peu, ou simplement pour les tartines à la place du beurre et de la confiture.

- Des fruits secs. Vous pouvez par exemple acheter des mélanges de fruits secs si vous ne voulez pas encombrer votre placard de multiples bocaux. Sinon, faites-vous plaisir et choisissez-en plusieurs sortes parmi amandes, noisettes, cranberries, raisins secs, noix de cajou, pistaches, pignons de pin…

- Une ou deux sortes de petites graines : sésame, pavot, courge, tournesol, lin… Les graines de sésame blond toastées sont très pratiques : moulues avec du sel, elles permettent de faire son propre gomasio (sel de sésame à saupoudrer sur les salades), et elles enrichissent les gâteaux, gratins, boulettes… Les graines de courge, de tournesol et de lin ont de multiples vertus à découvrir.

- Des épices de base, en poudre : cannelle, vanille, gingembre, cumin, curry. Achetez-les en petites quantités : elles perdent du goût au bout de 6 mois.

Le placard toqué du bio

- De l’agar-agar, pour remplacer la gélatine dans les desserts traditionnels, réaliser des confitures moins sucrées et toutes sortes de gelées, flans, terrines et crèmes sucrées comme salées. Il est désormais disponible en bio, origine France, en gros flacons économiques.

- Des produits japonais dont on devient rapidement accro : miso, purée d’umebosis, sauce de soja, vinaigre de riz, vinaigre d’umebosis. Quand on commence à découvrir leur intérêt dans les tartinades salées, les soupes, etc., difficile de faire sans… Indispensables pour les sushis.

- Des purées de graines oléagineuses (courge, tournesol) et de noyaux d’abricots, pour compléter votre collection de purées d’oléagineux. Je craque tout particulièrement sur les purées de courge et de noyaux d’abricots, aux saveurs incroyables (sur les tartines… yum).

- Des algues, fraîches ou séchées. A expérimenter petit à petit. Lire le très bel ouvrage d’Anne Brunner pour tout savoir : Algues, saveurs marines à cuisiner, éditions La Plage.

-  Pour compléter les fruits secs, des écorces de fruits et des fruits confits pour les pâtisseries et le sucré salé : gingembre, citron, orange.

- Des épices qui changent tout : curcuma en poudre, fève de Tonka et noix de muscade entières, za’atar ou sumac.

- Des petites graines pour booster les préparations salées comme sucrées : cumin, fenouil, anis vert.

A lire aussi :

Comment stocker

S’organiser et établir des menus

Le bio moins cher

Liste des courses

26 réflexions au sujet de « Mon bio placard »

  1. Bonjour Cléa,

    J’ai acheté du Miso de riz. J’ai tenté deux recettes avec dont une soupe miso toute simple mais je ne retrouve pas le goût habituel du miso que l’on nous donne par exemple dans les restaurants japonais. Le goût de « mon » miso est plus fort.
    Aurais tu une marque de miso à me recommander ?
    Merci beaucoup pour ce blog fabuleux. Et merci un peu moins pour ce nouveau livre…. ça va encore me coûter des sous ! :)

    Didie

    –> Il faut se méfier des produits utilisés dans les restaurants « japonais » chez nous : pas forcément le top du top, souvent sucrés… En même temps, chaque miso est différent (au Japon, on dit que chaque région a un miso au goût différent). J’achète celui de la marque Danival, mais Lima en fait aussi du très bon. Le tout est d’en trouver un qu’on aime, il faut tester.

  2. « Des purées de graines oléagineuses (courge, tournesol) et de noyaux d’abricots » mais pourquoi je n’ai pas encore vu ça dans mon biocoop, ça à l’air trop bon !!
    J’ai du curcuma dans mon placard à épice… mais je ne l’utilise jamais, ça va bien avec quoi ?

    –> C’est relativement neutre au niveau du goût mais apporte des bienfaits nutritionnels et une jolie couleur. J’aime bien en mettre dans les tartes salées (pâte et appareil).

  3. Ce récapitulatif est très intéressant !
    Je n’ai pas envie de préparer moi-même la soupe Miso, j’achète de l’instantané en sachets : Lima (aux champignons) ou « La Finestra sul Cielo » que ma boutique bio a parfois. Je n’ai pas du tout aimé la Danival (un mauvais lot peut-être ?).
    Je me rends compte à quel point tu as modifié ma façon d’acheter et de cuisiner en 4 ans, j’ai presque tout ça dans mon placard alors que je n’en connaissais presque aucun avant !
    Un grand merci Cléa !

  4. J’ai commencé avec ton livre sur l’agar-agar et découvert le bio par la même occasion. Depuis, grâce à toi, j’adore fouiller dans les recoins du biocoop à la recherche de produits inconnus, le plan de travail de la cuisine est envahi par les graines germées. Ce que j’apprécie, ça n’est pas tant le bio, mais ta curiosité insatiable pour les saveurs nouvelles! Alors merci pour toutes ces découvertes.

  5. bonjour cléa, je vis en italie et je trouve la plupart de ces produits dans les magasins bio proches de chez moi, même s’il existe quelques différences (pas de vrac par exemple). mon seul regret est le prix de certaines réferences comme les purées d’oléagineux. Si le tahin reste raisonnable, la purée d’amande blanche me revient à environ 10€ les 250g… je ne me souviens plus des prix en france mais cela me semble super cher, la complète, elle est un peu moins chère…
    Comme Katell, depuis que je suis votre blog, j’ai découvert quantités de nouvelles saveurs! la prochaine sur ma liste est la purée d’umebosis! je ne suis pas végétarienne, car j’aime la viande, et surtout le poisson (là aussi, je suis au désespoir depuis que je vis ici car je viens des côtes bretonnes), mais je n’en cuisine que rarement – je prefere moins et mieux! merci

  6. Bonjour Cléa,
    Je me permettrai de rajouter la rubrique huile végétale(indispensable) et flocons(pour les galettes, enrichir une soupe…) J’aimerai savoir quelle utilisation avec la purée d’umébosis(jamais acheté) et avec quelle huile végétale le vinaigre de riz se marie t-il?. Super ces nouvelles rubriques!

    –> Purée d’umebosis : tel quel sur du pain avec des fromages frais, à la place de la moutarde dans la vinaigrette, comme condiments dans sauces, tartinades et soupes.
    Le vinaigre de riz se marie particulièrement bien avec l’huile de sésame ou de germe de blé.

  7. Bonjour Cléa,
    Félicitation pour votre nouveau blog!
    Je me permets de vous embêter avec deux petites questions:
    -dans vos dernières recettes (cake aux noix, tarte aux poireaux…), vous semblez préférer la crème d’ avoine à celle de soja.
    Est-ce un hasard du contenu du bio-placard, ou bien y a-t-il une explication? (je ne connais pas bien la différence…)
    -on peut manger la peau d’un potimarron (bio bien sur!), peut-on faire de même avec la butternut?
    Merci beaucoup, et encore bravo!

    –> J’aime bien varier les sources. Comme je consomme déjà pas mal de soja (yaourts, tofu, etc.), je choisis un autre type de crème pour éviter le « tout soja ». Je trouve aussi la crème d’avoine plus agréable au goût que la crème de soja.
    Je dirais plutôt non pour la butternut, donc la peau est plus dure et un peu amère.

  8. Bonjour Cléa, j’ai dans mon placard de la purée de sésame Jean Hervé. Je trouve le goût trop amer, trop prononcé pour moi, mais peut-être peux-tu me dire comment l’utiliser? J’ai l’habitude d’utiliser quasiment toutes les purées d’oléagineux de cette marque, car j’adore ces goûts en cuisine. Mais le sésame, c’est quand même plus délicat à doser. Merci pour tes deux livres sur le potimarron et le citron, que j’utilise quotidiennement.

    –> J’utilise la purée de sésame 1/2 complète Jean Hervé, mais à 99% dans les plats salés. Je l’adore en base de sauce pour salade ou pour plats chauds, dans les tartinades (houmous, caviar d’aubergine, pâté au miso), ou dans les béchamels végétales. A ne pas tartiner tel quel, c’est sûr !

  9. Bonjour Cléa!
    Que penses-tu des produits bio de marques de distributeur (Auchan, Carrefour, Leclerc, etc)? Mon budget ne me permet malheureusement pas de faire mes courses en magasin bio. Merci d’avance!

    –> Je les trouve plus chers que ceux que j’achète dans les magasins bio. Cela vaut le coup de comparer. Sinon, question qualité, je ne sais pas vraiment quoi en penser. Par principe, j’ai tendance à ne pas vouloir cautionner les grandes surfaces, qui font du bio parce que ça se vend bien mais sans considérations éthiques ou environnementales.

  10. Bonjour,
    Je voulais savoir s’il était possible de faire de la purée d’amande avec de la poudre d’amande. J’habite en Afrique et je ne trouve pas d’amandes entières.
    Merci d’avance

    –> Pourquoi pas en ajoutant un peu de matière grasse.

  11. C’est génial ça, d’avoir ouvert ton placard. C’est vrai que parfois on achète des produits dont on ne se sert jamais, après on se dit qu’on ne nous y reprendra plus et du coup, il nous manque des indispensables ! Merci de clarifier la liste de ce qu’il faut avoir dans son placard.

  12. une petite clarification : si la vergeoise brune ou blonde est effectivement un sucre blanc coloré au caramel, la cassonade, est normalement du sucre de canne (cela doit être précisé sur le paquet et son goût est d’ailleurs caractéristique), mais raffiné, à la différence du mascobado ou rapadura qui sont des sucres de canne non raffinés

  13. Bonjour,
    Merci d’avoir ouvert ton placard aux internautes qui débutent dans l’alimentation biologique. J’y découvre des produits diverses auxquels je n’avais pas pensé. Il faudrait que l’alimentation biologique se démocratise un peu plus, cela ferait baisser les prix.

  14. Petite question sur l’hygiène : j’ai beau nettoyé régulièrement mon placard bio, je retrouve encore de temps en temps des petites bêtes dans les farines et le riz. Il est vrai que je n’utilise pas systématiquement des bocaux en verre fermés à l’aide d’un caoutchouc. Parfois c’est dans une simple boite. Y a t-il un moyen de repousser leur venue ? Merci d’avance.

    –> Il n’y a pas de raison d’avoir des petites bêtes. C’est même un peu inquiétant ! Mon conseil :
    1) placer toutes ces farines une nuit au congélateur, puis les stocker au réfrigérateur.
    2) nettoyer tout le placard au vinaigre blanc.
    3) lors de l’achat de nouvelles farines, entreposer soit dans un bocal ou une boîte complètement hermétique, soit au réfrigérateur.

  15. Bonjour Cléa et merci pour tous ces précieux conseils et indications. Je découvre votre site et j’apprends beaucoup. J’aurais aimé avoir votre avis sur les différentes huiles et autres matières grasses pour la cuisson des aliments et leur assaisonnement. D’avance Merci.

  16. Aaarrg… Tu viens de m’apprendre quelque chose sur la cassonade :(
    Je viens de découvrir ton blog. Ca tombe bien car j’aimerais manger moins de viande mais je n’ai aucune idée pour cuisiner les légumes.
    Je vais me plonger dans ton blog car je vois qu’il y a pleins d’infos super intéressante et de recettes à tester très vite !
    Merci ^^

  17. Bonjour et merci pour ces infos !
    Je vais de ce pas me renseigner davantage pour le sucre roux…
    J’ai une question concernant les huiles végétales. J’utilise de l’huile d’olive, mais je suis embêtée pour les gâteaux, et je ne veux plus d’huile de tournesol. Qu’utilisez-vous ? (sachant que je souhaite que ça se garde aussi bien et longtemps que l’huile d’olive… je n’en utilise pas beaucoup non plus)

    –> J’utilise beaucoup l’huile d’olive dans les desserts. Il faut les goûter et choisir la plus douce. C’est parfaitement adapté pour les tartes, gâteaux, crumbles, biscuits…

  18. Vraiment bravo pour ton blogue il est vraiment super, je n’ai pas fini d’y faire le tour, mais ça ne serrais tarder! Je trouve que c’est une magnifique idée cette section « bio placard »! J’ai été très heureuse de constater en lisant ton article que nos placards se ressemblent, les produits sont sensiblement les mêmes, seules les marques énumérées dans les commentaires me sont inconnues (je suis Québécoise). Je suis une mordue de la cuisine bio végétarienne et je travail d’ailleurs dans ce milieu ce sont les gens impliqués à faire découvrir l’alimentation saine comme toi qui permette de renseigner les gens et d’éduquer la population! Un gros bravo encore

  19. J’ai lu votre article sur la purée d’amandes et j’aurais une question. Si je veux remplacer dans une recette sucrée de l’huile par de la purée d’amandes ouautres purée, comment dois je procéder ? Est ce que je peux remplacer la totalité de l’huile par la purée ou alors dois je faire des mélanges tels que purée + lait ou purée +eau…..

    –> Voici comment ! http://www.marmiton.org/magazine/tendances-gourmandes_cuisine-maline_3.aspx

  20. Bonjour,
    J’ai entendu dire que lorsqu’on est enceinte, il ne faut pas manger de soja. Cela me semble un peu étrange, je voulais savoir ce que tu en pensais.
    Merci

    –> Enceinte ou pas, dans l’absolu, il faut éviter de manger du soja à tous les repas. Comme on ne mange pas de la viande, des oeufs ou du fromage à tous les repas ! C’est juste une question de dosage. Le tout est de varier au maximum nos sources de protéines…

  21. Bonjour Cléa, et merci tout d’abord pour ton super site que je viens de découvrir et que j’adore déjà!
    Tu parles de deux crèmes végétales, soja et avoine. As tu déjà testé la crème de riz, si oui quel est ton avis stp? Je pose la question car il est probable que je sois intolérante au gluten, or l’avoine en contient, donc je voulais avoir une alternative à la crème de soja, selon les préparations à réaliser. Merci beaucoup de ton feedback!

    –> La crème de riz est très sympa, et il existe aussi aujourd’hui des crèmes de millet et de sarrasin. Riz et millet sont des crèmes très douces, à utiliser salées comme sucrées. La crème liquide d’amande est plutôt à réserver aux mets sucrés.

  22. Chère Cléa, les produits japonais que tu cites sont ils sans lactose et sans gluten? Je ne les connais pas du tout mais j’aimerais bien les tester, seulement si ca existe sans ces deux composants. Merci beaucoup!!

    –> Tout dépend des produits. La plupart sont sans lactose. Certains sont sans gluten, d’autres non (les sauces de soja contiennent du blé, sauf certains tamari). Il faut vérifier sur les étiquettes, car cela dépend de chaque marque.

  23. Bonsoir Clea,
    j’ai fait une découverte il y a quelques semaines : mon Botanic qui se trouve très opportunément sur le chemin du travail a un corner « Marché bio ». Comme les grandes surfaces, ils surfent probablement sur la vague. Je le trouve néanmoins plutôt bien achalandé, avec un rayon produits réfrigérés, un mini-rayon surgelés, des fruits et légumes (mais pour ça je suis une indécrottable du Grand Frais), des produits d’entretien, d’hygiène et de beauté. Le rayon épicerie offre, je trouve, une plus grande variété que celui d’Auchan (qui se trouve presque sur le chemin du boulot).
    Par contre niveau prix je ne suis pas sûre. Un exemple : aujourd’hui je me suis dit que ce serait bien de reprendre de la purée d’amandes complètes. Ils n’en avaient qu’une marque, pas de chance. C’était la Jean Hervé, et quand j’ai vu les prix j’ai la mâchoire qui est tombée : 9 euros et quelques le petit pot et 16 et des patates le grand pot. Aurais-tu une idée, de mémoire, des prix pratiqués dans ton mag habituel ?
    Par contre le savon d’Alep est environ 50 centimes moins cher qu’à la Vie Claire.
    Autre point : la carte Botanic est payante à l’année alors que la carte Auchan est gratuite, et il y a en plus une carte spécial bio qui donne droit à 5% sur tous les produits bio ! (vous avez dit marketing ?)

    –> Je pense que tu fais la bonne analyse : Botanic, c’est très cher ! Normal : vendre des produits d’épicerie bio n’est pas leur métier, ils ont donc forcément plus d’intermédiaires que les magasins bio « classiques », vers lesquels je te conseille vraiment de te tourner (purée d’amande complète petit pot : 5 à 7 euros de mémoire).

  24. Bonjour Cléa !
    Je n’en ai jamais vu, mais peut-on trouver dans les Naturalia et autre bio-coop de la purée de noyaux d’abricots ? Quel gout a cette purée ? Elle se consomme comme on consomme la purée d’amande par exemple ?
    Merci.
    Lyn

  25. Je découvre ce super blog, mais je ne peux pas m’empêcher de noter un minuscule détail qui me taraude :
    - de la T65 pour les viennoiseries et pâtisseries plus fines
    et sur marmiton en revanche :
    - T65 : idem, mais éviter pour les viennoiseries.
    ;)

    un détail dans l’immensité d’informations précieuses dont je me délecte ici, merci !

    –> Facile !
    Ici, je parle à des gens qui consomment comme moi des produits bio : on ne trouve pas de farine plus blanche que la T65 ou T55 en bio.
    Sur Marmiton, je m’adresse aussi à des gens susceptibles d’acheter de la T45, idéale pour les viennoiseries. D’où la nuance.
    En gros, plus l’indice est bas, mieux c’est pour les viennoiseries… Mais si on veut rester sur une farine pas trop raffinée, la T65 convient très bien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>