Archives du mot-clé matcha

Marbré au Matcha

marbre_matcha_5

Samedi dernier, j’ai retrouvé quatre amies culino-bloggeuses… Et à votre avis, que font des bloggeuses quand elles ne blogguent pas ? Réponse : elles parlent blog, elles mangent pendant toute une journée, et elles se retrouvent en plus pour bruncher le dimanche matin !

Cette semaine, je vais donc vous présenter tour à tour les petits plats que j’avais faits spécialement pour l’occasion. Je peux vous dire que j’ai cogité un brave moment avant de décider quoi faire ce jour-là . Cuisiner pour des bloggeuses reines des fourneaux qui regorgent d’idées toutes plus délicieuses et originales les unes que les autres, ce n’est pas une mince affaire ! J’ai donc décidé d’essayer de leur faire aimer des choses qu’elles n’aiment pas, de leur faire goûter certaines de mes spécialités spéciales, et de leur faire partager un peu de mon Japon au dessert.

J’ai eu l’idée de ce marbré au matcha, pour changer du désormais classique cake au matcha, et parer à l’absence douloureuse de mon cuiseur à riz. J’avais ramené une petite boîte de matcha dans mes valises en rentrant du Japon. Quand je l’ai ouverte deux semaines plus tard pour faire mon marbré, et que j’ai soulevé le couvercle hermétique pour respirer l’odeur du matcha, je n’ai pas été déçue. En une fraction de seconde, je me suis revue au Japon, dégustant une tasse de matcha les yeux fermés, assise en tailleur sur mon tatami.
Mais quand j’ai rouvert les yeux, j’étais dans mes montagnes, et j’avais un marbré à faire… Allez, au boulot !

Pour ce marbré, j’ai adapté une recette classique vanille-chocolat du livre Les Gâteaux de Mamie, aux éditions Marabout. Le beurre salé et le lait de soja sont vraiment incontournables, car leur saveur s’accorde parfaitement avec celle du thé matcha.

Marbré au matcha

200g de farine T80
100g de sucre roux
100g de beurre salé
5 cl de lait de soja
2 oeufs
1/2 sachet de levure chimique
1 cuillerée à café bombée de matcha
1 cuillerée à café bombée de poudre de soja (kinako) (facultatif)
1 pincée de sel

Préchauffer le four à 210°.
Faire fondre le beurre au bain-marie. Ajouter le sucre et battre au fouet électrique jusqu’à ce que le mélange mousse. Ajouter ensuite les deux jaunes d’oeufs et le lait en continuant à battre. Mélanger ensemble farine et levure, et ajouter au mélange précédent. Séparer la pâte en deux et la répartir dans deux bols. Dans le premier, ajouter le matcha et bien mélanger. Si on en a, on peut ajouter de la poudre de soja (kinako) dans la deuxième pâte, ou bien la laisser telle quelle.
Dans un troisième bol, battre les blancs en neige très ferme avec la pincée de sel. En ajouter la moitié à la pâte au matcha en remuant très délicatement, et l’autre moitié à l’autre pâte.
Mettre du papier spécial cuisson dans le fond d’un moule à cake, et verser la moitié de la pâte beige. Bien étaler pour remplir tous les coins. Verser par-dessus une couche de pâte verte, bien étaler. Verser ensuite le reste de pâte beige, puis une dernière couche avec le reste de pâte verte.
Mettre au four à 210° pendant 10 minutes, puis baisser à 180° et cuire encore 20 minutes. Vérifier que le gâteau est cuit avec la pointe d’un couteau, puis laisser refroidir avant de démouler.

Mon angoisse, jusqu’au dernier moment, ça a été : mon marbré a-t-il des rayures, de jolies rayures ondulées, comme tout bon marbré zébré qui se respecte ? Je ne l’ai su que le lendemain, au moment du coupage. Au final, disons que je ne peux pas vraiment rivaliser avec Papy Brossard question marbrures, mais c’est pas trop mal quand même. Moralité : n’ayez pas peur des marbrés, c’est finalement très facile à faire, et c’est surtout très bon !

Gâteau au matcha au rice-cooker

Ca faisait un bon moment que j’avais envie de confectionner un gâteau au thé vert : vert comme les feuilles des cerisiers qui ont remplacé les fleurs roses, et frais comme une matinée de printemps… J’ai donc inventé, sur une base de gâteau éponge classique, un gâteau au macha (thé vert en poudre). Bien sûr, je l’ai cuit dans mon fidèle cuiseur à riz (qui fait un bruit de plus en plus bizarre au fur et à mesure de mes expérimentations !), et du coup il ressemblait vraiment à un OMNI (Objet Mangeable Non Identifié), avec une consistance de gâteau éponge très léger et très « frais », justement.

Gâteau au matcha au rice-cooker

– 75g de farine
– 2 cuillères à soupe de macha (poudre de thé vert)
– 1 cuillère à soupe de levure chimique
– 1 pincée de sel
– 2 oeufs
– 50g de sucre
– 50g de beurre

Mélanger la farine avec le macha, la levure et le sel. Battre les oeufs avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse et mousse. Faire fondre le beurre une minute au micro-ondes et ajouter au mélange oeufs / sucre. Ajouter au mélange à base de farine et bien touiller pour obtenir une pâte homogène. Cuire dans le cuiseur à riz ou bien au four classique (dans un petit moule) 25 à 30 minutes. Moi, j’ai triché un peu en mettant, à la place du macha classique, le contenu d’une dosette permettant de faire du macha au lait en y ajoutant de l’eau chaude. Une dosette contient 13g de poudre de macha, mélangée à de la poudre de lait et à du sucre. Du coup j’ai réduit un peu la quantité de sucre dans la recette. Ce petit mélange est sûrement ce qui a donné au gâteau sa couleur ultra-verte et son petit goût « frais », on sentait même un peu le goût du lait.

Commentaire de Ludo lors du premier contact avec le gâteau martien : « Ca sent les épinards ! » (or Ludo ne déteste qu’un aliment sur cette terre, et ce sont les épinards…). Pas très flatteur ! Heureusement, il a bien voulu goûter et reconnaître que c’était bon, même si « ça serait mieux si ça sentait pas les épinards »… Pffff, jamais contents !