Lasagnes aux blettes, au fromage de chèvre et au saumon fumé

Si vous avez tendance à toujours faire la même chose avec les légumes que vous achetez, je vais vous dire un truc : non seulement vous n’êtes pas seul(e), mais en plus vous avez bien raison. D’ailleurs, je suis certaine que nous sommes nombreux à avoir des réflexes quasi pavolviens quant il s’agit d’accommoder les légumes. On joue ? Si je dis poireau… Gagné, vous répondez « quiche au poireau« . Champignons ? « Risotto » (vous avez vu, c’est magique !). Endive ? « Salade d’endive » (et avec des noix, tant qu’on y est, non ?). On touche du doigt le sublime, vous ne trouvez pas ?

Plaisanterie mise à part, même si moi aussi je tente de temps en temps de contrarier mes réflexes, j’en reviens encore et toujours au traitement de base. Les blettes, donc ? Je les sépare en deux et je cuis séparément, à l’étouffée, les côtes (20 mn) et les feuilles (5-10 mn). Ensuite, je mixe les côtes en velouté (avec crème liquide végétale, purée d’amande ou portions de crèmes de gruyère), et je prépare une tarte avec les feuilles (et souvent des noisettes et de la féta). Pratique : une botte de blette = 2 petits plats très complémentaires.

Histoire de changer un poil mes habitudes et d’enrichir la page Cuisiner les légumes autrement, j’ai combiné les deux dans un plat de lasagnes où le velouté de côtes de blette sert de base à la réalisation d’une sauce béchamel au fromage de chèvre (comme je le décrivais ici), et où les feuilles font office de garniture aux côtés de belles tranches de saumon fumé. Avec, pour gratiner le tout, une fine couche de chapelure et de graines de sésame (ou des noisettes broyées, puisque l’association est top). Ce qui est bien, c’est que ça marche aussi avec un reste de velouté de courge, par exemple, et des épinards surgelés si vous n’avez pas de blettes sous la main.

Lasagnes aux blettes, au chèvre et au saumon fumé

Pour 3-4 personnes

4 grandes tiges de blette
15 cl de crème liquide végétale (avoine, soja, riz)
100 g de fromage de chèvre frais
2 c. à soupe d’huile d’olive
2 c. à soupe de farine de blé T80
Origan séché
2 belles tranches de saumon fumé
8-12 feuilles de lasagne (ne nécessitant pas de cuisson préalable)
Chapelure
Graines de sésame ou noisettes broyées

Laver les blettes. Séparer les feuilles des côtes. Couper les cotes en morceaux et cuire à l’étouffée pendant 15-20 mn dans 1/4 de verre d’eau. Mixer le tout avec la crème et le fromage de chèvre. Démarrer la cuisson des feuilles, 10 mn dans un tout petit peu d’eau, toujours à l’étouffée. Dans une petite casserole, chauffer l’huile d’olive. Ajouter la farine d’un coup et remuer pour obtenir un roux. Délayer petit à petit avec le velouté de côte de blette, comme pour une béchamel. Oter du feu, saler et ajouter un peu d’origan séché. Lorsque les feuilles sont juste cuites, égoutter soigneusement et mélanger à la sauce. Dans un plat à gratin, alterner des couches de sauce, de lasagnes et de saumon fumé. Terminer par une louche de sauce. Parsemer le dessus de chapelure et de graines de sésame (ou de noisettes broyées). Cuire au four à 180 °C pendant 25 à 30 mn. Servir bien chaud.

41 réflexions au sujet de « Lasagnes aux blettes, au fromage de chèvre et au saumon fumé »

  1. J’aime beaucoup les lasagnes et j y intègre régulièrement des légumes… mes dernières avec du potiron :)
    Je retiens ta recette.
    Bonne journée.

  2. Je n’aime pas trop les blancs de blette, alors chez les producteurs, je m’oriente vers des pieds avec beaucoup, beaucoup de vert… Mais ta proposition de velouté me tente bien… alors, cette semaine, j’achèterai mes blettes simplement pour le blanc ;-) Sinon, récemment, j’ai intégré des blancs de blettes dans un cake et c’était pas mal du tout!

  3. En général je fais des pieds et des mains pour les donner à d’autres lors de la distribution AMAPienne…
    Avec cette belle idée je vais peut-être essayer de voir ce que je peux faire…

  4. Alors moi mon réflexe pavlovien associé aux blettes, c est la tarte au bettes et au riz que je mangeais chaque été en vacances à Menton, mmmm… Même froid sous un soleil de plomb, c était divin!!!
    (on l achetait à la charcuterie en fin de rue pietonne, juste avant de descendre aux sablettes, je ne sais même pas si elle existe encore mais je m en souviens très bien- soupir)

  5. ah… les lasagnes!!! j’adooooore…. sauf que je mange sans gluten….
    Mais ce n’est pas grave car j’ai eu il y a quelques temps une idée lumineuse (peut être que d’autres l’ont eu aussi mais je ne l’ai jamais vu dans aucun livre ni blog alors j’ai la prétention de penser que pour une fois c’est moâ qui ait inventé une recette !!!) bref… voici le secret : les « SARRASAGNES »
    vous faites tout pareil que ce que Cléa a dit sauf qu’au lieu de mettre des pates à lasagnes, vous mettez des galettes de sarrazin (maison ou commerce). Pour un côté très aérien, une seule épaisseur, pour un peu plus de tenue, deux épaisseurs à chaque couche… perso, je n’en mets qu’une.
    Bon appetit à tous les sans gluglu !!!

  6. Ici généralement, Pavlov me fait marier les blettes à la crème de sésame, d’où mon éternel gratin à la béchamel de sésame (avec chèvre en option)…. Chouette, je vais pouvoir tenter autre chose!

  7. Après une période gratin de cotes de blettes au fromage frais et samoussa de verts de blettes, en ce moment je suis dans les tartes aux blettes (entières) que j’arrive à faire varier – dont une version avec de l’orange, délicieuse (elles est sur mon blog) ! Mais ce gratin me semble bien intéressant ! Promis, aux prochaines blettes du panier, j’achète du saumon fumé !
    Merci Cléa !
    56oceane

  8. Moi le mélange lasagnes saumon s’accorde souvent avec les épinards, mais hier c’était les lasagnes qui manquaient à l’appel. La prochaine fois, je testerai les blettes…

  9. Oui pas facile de faire des plats de légumes qui changent durant cette période d’hiver.
    Ton idée de lasagne aux blettes me plait beaucoup ! je note

  10. Ah bah samedi soir, à la maison, c’était justement lasagnes saumon-épinards, un de mes plats préférés ^^
    Je n’achète pas de blettes, faute d’avoir des idées pour les accommoder. Les lasagnes seront un bon début !
    Ensuite, je testerai le velouté. Merci !

  11. hum, tu me précèdes, j’avais une idée de gratin avec les cotes et du St Marcelin. Bref, après avoir épluché l’index alphabétique de ton ouvrage Veggie, je dois avouer qu’il fera partie de bibliothèque sous peu tant les associations sont surprenantes et appétissante. Et c’est un carnivore qui te le dis. Bravo et merci.

  12. Super original mais avec du saumon bio, …On voit tellement d’horreur a propos de saumon que j’ai du mal.
    Bises

  13. Je ne mange pas de saumon, mais les lasagnes aux blettes ça me tente bien :-)
    Je raffole des blettes que ce soit les côtes ou le vert, je suis une grande fan. Je vais peut être remplacé le saumon par du tofu fumé.
    Merci pour le partage.

  14. Pour moi, même reflex pavlovien que Floub… La tarte aux blettes c’est un truc de niçois!
    Dis-moi, Floub, puisqu’on est originaire du même coin toi et moi, tu te rappelles de la tourte aux blettes sucrée avec de l’orange, du citron confit et des pignons dedans qu’on achetais dans les boulangeries du vieux Nice (ou du vieux Menton)… Je vois déjà les « non-niçois » froncer les sourcils en se disant « qu’est-ce que c’est que cette horreur encore? », mais qu’est ce que c’était bon….
    Peut-être que notre petite Cléa va nous trouver une variante plus « bio » avec moins de sucre et de beurre? Ce serait drôlement chouette!!!

    –> Jamais testé mais je ne demande pas mieux !

  15. testée à ma façon (donc sans pâte à lasagne mais avec du millet) et adorée!!!! Même mon homme a mangé des blettes alors qu’il n’aime pas ça… ne s’en était pas aperçu ;-) la béchamel de légumes je referais!!!

  16. Super bon :) Merci beaucoup pour cette idée d’accommoder les blettes.
    J’ai juste mixé les feuilles avec le velouté (car mon garçon de 2 ans est trop réfractaire aux textures « différentes »: il a fallu par exemple que je lui enlève l’association chapelure-sésame :( qui a beaucoup plus au reste de la famille)
    A refaire les yeux fermé ;) et les sauces béchamel végétales aux légumes j’adôôôre (je les ai découvertes avec Veggie merci beaucoup)

  17. Pour moi aussi gratin sans lasagnes et c’était délicieux . Merci Cléa

  18. Comme je n’aime pas les blettes, ça fait longtemps que je les recycle …. dans les lasagnes !
    ( pas vu, pas pris !)
    j’ai donc lu ta recette avec curiosité ….
    Je fais l’inverse, je prépare les blancs comme garniture ( avec des oignons et des épices en fonctions des humeurs) et je mixe les verts ( blanchis ) dans la béchamel.
    Résultat : une superbe béchamel très verte qui colore tout le plat !
    Avec des pâtes à lasagne vertes, résultat époustouflant !

    Je vais essayer ta variante, dis moi si tu aimes celle ci.
    Merci Cléa pour tes recettes !

  19. Miam, recette réalisée hier soir, encore meilleure ce midi en regardant les flocons tombés

  20. J’ai réalisé ta recette hier soir mais sous forme de tarte…Parce que je n’avais pas de lasagne et pas le temps d’en faire moi-même….
    Comme je n’avais pas de saumon fumé non plus, j’ai remplacé par des pavés de saumon frais émiéttés crus dans l’appareil a tarte….Je n’ai mis aussi que 75g de chèvre parce que je n’en avais que 75g ! :-D

    Verdict ? Plutôt pas mal. La béchamel aux légumes est très bonne, bien que j’ai trouvé qu’on ne sentait pas vraiment le goût du chèvre….Je réessaierai avec les 100g et puis avec du saumon fumé aussi car, je ne sais pas si c’est du à la qualité de mon saumon ou au fait que je l’ai peut-être émiétté trop grossièrement, mais il y a un petit quelque chose qui ne m’a pas trop convenu gustativement….

    Merci beaucoup pour cette recette !

  21. Recette testée hier soir : résultat délicieux. On n’a rien changé à la recette, l’association de saveurs est parfaite. Petits et grands se sont régalés. Bravo pour ce blog…

  22. Ping : Cuisiner les légumes autrement | Clea Cuisine

  23. coucou
    Je remplace par quoi le fromage de chèvre que j’adore mais plus permis de manger produits laitiers :-( Tofu?
    Merci et joyeuses fêtes de Pâques
    Chantal

    –> Je ne sais pas : soit un tofu très aromatique (aux herbes, etc.) soit une purée de cajou mixée avec un peu de tofu soyeux.

  24. Cette sauce aux bettes est vraiment somptueuse, elle se marie très bien avec le saumon.
    Merci pour cette recette Cléa! Bravo pour ton site : les recettes sont originales et me changent du quotidien! Et tes photos me font saliver… J’ai envie de tout essayer ;-)

  25. Très bonne recette, originale et délicieuse. Adoptée chez nous.

  26. Excellente recette, mais à la place du saumon fumé, j’ai mis de la darne de saumon, et bien, c’est pas mal …

  27. C’était bon, mais un peu sec de mon côté. Je retentirai en mettant plus de crème liquide. Mais très bon malgré tout !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>