Briochettes au fromage de chèvre, au thym et au miel

C’est le printemps depuis déjà un petit moment, il était donc grand temps que je me dégotte quelques recettes de saison pour les dinner parties à venir.  Oui bon allez, j’avoue : je me moquais il y a quelques années d’une certaine personne qui cuisinait toujours la même chose quand elle recevait des gens à dîner, et voilà-t-il pas que je fais pareil. C’est comme ça que j’ai servi tout l’automne et tout l’hiver quasi la même chose à tous mes invités, qui se reconnaîtront (encore que s’ils pouvaient ne pas lire ce post, ce serait peut-être mieux pour ma réputation) : velouté châtaigne-champignon, soufflé potimarron-roquefort (avec un accompagnement qui changeait à chaque fois, vous noterez la prise de risque), et je n’ose même pas avouer la nature du dessert (plus-classique-tu-meurs, allez-y, devinez !).

Notez que c’est probablement un progrès par rapport à ma tendance antérieure, qui consistait à me servir de mes invités comme cobayes, en testant sans filet des recettes à leurs risques et périls. Là, au moins, j’assure mes arrières : je suis capable de réciter la liste des courses pré-dîner et d’estimer à la minute près le temps qu’il me faudra pour le préparer. Un rien ennuyeux, mais très pratique.

Deuxième avantage : ne plus avoir à réfléchir au fameux triptyque entrée-plat-dessert qui me pose tant problème, étant donné mon incapacité à cuisiner un « plat » consistant qui ne soit pas une superposition de cinq milliard de petites choses.

Bref, il me fallait un nouveau menu. Avec des fraises, de la rh****** (j’ose même plus le dire), des salades et plein de fines herbes. J’annonce la couleur, au risque de me faire lyncher par mes prochains invités, et par ceux qui viennent d’étrenner ce nouveau menu étiqueté ‘Printemps 2011′ ? En entrée : des petites brioches salées, tièdes, garnies de fromage de chèvre, miel et thym frais, avec une salade verte aux fraises et aux pignons, et une sauce à base de miel, vinaigre de grenade et huile de graines de tournesol toastées (oui, c’est long à expliquer). Ensuite, un classique jusque là inédit chez moi : des cannelloni aux épinards et à la menthe (ceux du dernier Saveurs - ouais, la honte – mais avec des épinards frais à la place des surgelés, parce que bon, faut pas charrier non plus). Et pour finir, une pannacotta vanille-fève tonka (sur ce modèle) avec des fraises poêlées (dans du sirop de framboise), accompagnées de barres à la rh*******. Je vous passe les détails de l’apéro et p’tits trucs servis avec le café (ou la tisane, c’est selon), parce que je viens déjà de ruiner ma réputation de fille inventive qui ne cuisine jamais deux fois la même chose, donc, bon.

Et maintenant que j’ai révélé le pot aux roses, je ne vais plus oser inviter personne. Ou alors, me contenter de brunchs et de slunchs ? Tiens, ça, c’est une idée qu’elle est bonne.

Briochettes au fromage de chèvre, au thym et au miel

Pour 8 briochettes

Pour la pâte :
280 g de farine de blé T65 + pour fariner
1,5 c. à soupe de lait en poudre (lait de soja ou d’amande OK si vous préférez)
1 c. à café rase de sel fin
1,5 c. à soupe de levure de boulanger déshydratée (soit 1/2 sachet de 9g)
50 g de beurre
2 oeufs
1,5 c. à soupe d’huile d’olive
50 ml d’eau tiède

Pour la garniture :
200 g de fromage de chèvre fermier
1 filet de miel liquide
2 branches de thym frais
Pour la déco : oeuf, sumac, za’atar, thym frais…

Préparer la pâte. Mélanger tous les ingrédients secs, puis incorporer le beurre en dés. Sabler jusqu’à ce qu’il soit totalement incorporé. Ajouter le reste des ingrédients liquides et pétrir pour former une boule bien homogène et non collante (fariner si nécessaire). Laisser reposer pendant 1h au moins, sous un torchon, dans un endroit tiède (la pâte doit doubler de volume).
Diviser la pâte en 8 boules et étaler chacune au rouleau. Tartiner le centre de fromage de chèvre, ajouter un filet de miel et quelques feuilles de thym frais. Replier pour former une boule. Procéder ainsi avec les 7 autres brioches et disposer sur une plaque. Dorer à l’oeuf (facultatif), parsemer d’épices ou de thym frais. Laisser lever pendant 30 mn au moins.
Préchauffer le four à 200 °C et cuire pendant 20 à 25 mn. Servir tiède.

Note : on peut congeler les brioches restantes.
Avec de la menthe, c’est pas mal non plus.

70 réflexions au sujet de « Briochettes au fromage de chèvre, au thym et au miel »

  1. bonjour,
    je viens de tomber sur cette recette, merci pour ton site sympa
    et le temps que tu y consacres
    j’avais juste une question pour la congélation des brioches
    cuites ou crues ? avant ou après la levée?
    j’ai lu tout les comm’, j’espère ne pas avoir fait de doublon
    bonne journée !

    –> Plutôt cuites.

  2. Je viens de les sortir du four: ça sent trop bon ! J’ai hâte d’être à ce soir pour y goûter ! même si j’ai grignoté le fromage qui était « sorti » pendant la cuisson !! et avec on mangera une salade verte qui fait partie des premières du jardin des parents !!

  3. … et en les faisant je m’imaginai faire une version sucrée de ces briochettes !! à base de poire/pomme, chocolat amandes effilées …. toute une histoire !!

  4. Mmmmm, ces brioches me font de l’oeil depuis quelques jours, je crois que je vais tester !

  5. MIiiiam ça a l’air délicieux !!! Mmmmh c’est pas une mauvaise idée ce menu unique de saison, moi je passe tellement de temps à fouiner dans mes recettes à chaque fois qu’on a des invités, le choix du menu me prend plus de temps que sa réalisation… Faut pas qu’ils viennent trop souvent, cela dit :)
    Bon en tout cas ta création printemps-été 2011 me plait à mort, je vais peut-être même la copier honteusement de A à Z pour le repas de dimanche ;p

  6. Bonjour,
    Merci pour cette recette.
    j’ai lu les commentaires pour savoir s’il y avait une réponse à ma question mais je n’ai pas trouvé alors j’espère ne pas faire doublon sans m’en rendre compte.
    Tu mets la levure de boulanger avec les aliments secs ou bien tu la réhydrates dans l’eau avant ?

    –> Avec les aliments secs.

  7. Bonjour Clea,
    j’ai essayé cette recette samedi pour un pique nique entre amis…Tout le monde a aimé…Seul petit bémol, je me suis retrouvé avec tout le fromage d’un côté (partie haute) et toute la pâte en bas(je ne sais pas si c’est clair)…Du coup je pense que j’ai dû raté qlq chose dans le pliage….je suis preneuse si quelqu’un a une idée de ce que j’ai pû mal faire….

    –> Ce sont des choses qui arrivent, effectivement, quand on n’a pas encore trop l’habitude de plier. Avec le temps et la pratique, on s’améliore !

  8. Bonjour Cléa,

    Depuis le temps que cette recette me faisait de l’oeil, je me suis enfin lancée. Sauf, que mon résultat n’était pas à la hauteur de mes espérance. Et ma plus grande espérance était d’avoir une brioche légère et aérienne…Que nenni, c’était un bloc tout dur. Malgrè le respect de tous tes ingredients et du temps de cuisson…rien à faire. As tu une idée pour remédier à mon problème? Laisser plus longtemps lever la pâte?
    Merci d’avancer

    –> Oui, c’est probablement un problème de levure, ou de temps de cuisson trop long. As-tu fait lever dans un endroit tiède ? La pâte a-t-elle triplé de volume ?

  9. La pâte a pourtant bien levée…mais, je ferai plus attention au temps de cuisson pour le prochain essai. Merci

  10. Miam miam ça a l’air pas mal.
    Peut-on remplacer le beurre par de la purée d’amande blanche?

  11. mmhh ces briochettes me donnent bien envie j’adore le chèvre j’en mange très souvent et accompagné de miel en mieux =D

  12. Bonjour,
    D’abord merci pour toutes ces recettes fantastiques !
    J’ai découvert ce blog il y a seulement 2 mois et j’en ai déjà testé beaucoup. Pourtant, ce n’était pas gagné car durant toute ma vie, je n’ai mangé que ce qui est bon au gout, mais très mauvais pour la santé !! La nourriture bio, végétarienne, diététique, j’en avais horreur.
    Mais pour certaines raisons, je dois changer ma façon de m’alimenter et j’ai découvert grace à toi que manger sain pouvait être tout à fait compatible avec manger « bon ». Depuis, j’ai mis pour la 1ère fois les pieds dans un supermarché bio et j’ai rempli ma cuisine de produits dont je n’avais jamais entendu parler ! Une révolution, mais bien agréable…
    Aujourd’hui, j’ai un problème avec ces petites briochettes : toute la farce (mélange fromage, miel et thym) a fui. Du coup, les briochettes sont vides !
    Pourtant, j’ai suivi la recette à la lettre : ingrédients (j’ai choisi une buchette de chèvre), temps de repos de 1 h 30 près d’une source de chaleur (la pâte a doublé), temps de cuisson…Pour le pliage, une fois la pâte farcie, j’ai très légèrement mouillé l’intérieur de la pâte avec le doigt afin de la faire bien adhérer et j’ai posé la boule sur la plaque avec le pliage en dessous pour renforcer la fermeture.
    As-tu une idée d’où peut venir le problème ? Sur le coup, j’ai pensé que c’était à cause de l’humidification à l’eau pour le cellage mais la 1ère boulette, je l’ai fermée sans eau et elle a fui aussi. Merci d’avance de ton aide.

    –> Je pense que le pliage était probablement un peu trop lâche – il faut bien serrer, bien appuyer, pour sceller le tout.

  13. Bonjour Clea
    Tout d’abord j’aime beaucoup tes livres !
    J’ai fait cette recette cette semaine (avec de la farine bise) et c’est très bon ! je partage la recette ;-)

  14. Peut-on mettre les brioches garnies dans des moules à muffins pour éviter la « fuite » du fromage?
    Bravo pour votre site et vos livres

    –> Elles sont un peu grosses pour cela je pense. De mon côté, je n’ai jamais eu ce souci !

  15. Bonjour,
    Est ce qu’il est possible de remplacer le lait en poudre par autre chose? (je ne m’en sers jms…)
    Ou peut-être de l’omettre?
    merci d’avance pour votre réponse
    Manon.

    –> Vous pouvez essayer, mais je ne sais pas ce que ça donnera.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>