Brioche aux myrtilles

Il y a quelques temps, je m’étais promis de refaire des essais de brioche, en partant de celle de la brioche parfaite et en modifiant certains ingrédients, comme les matières grasses ou la farine. Au départ, je voulais y aller mollo : remplacer un ingrédient par un autre, petit à petit… Mais finalement, j’ai eu envie de refaire de la brioche un jour où je n’avais presque plus rien de ce qu’il fallait dans mes placards, donc j’ai un peu tout remplacé d’un coup !

Le lait de vache est devenu lait de riz, le beurre de la purée d’amande blanche, et la farine blanche de la farine T80 (dite bise).

Le résultat ? C’est très bon, mais bien évidemment beaucoup moins brioché qu’avec produits laitiers et farine blanche. La mie est un peu plus « gâteau », assez dense, et beaucoup moins filante et aérienne… Au final, je me suis tout de même régalée. J’avais garni cette brioche avec des myrtilles au sirop que j’avais sous la main, façon chinois. Libre à vous, si vous essayez, de la laisser nature, de la garnir de pépites de chocolat, de purée de noisette ou de confiture, à votre guise.

briochemyrtilles

Brioche sans produits laitiers

100 g de purée d’amande blanche
100 ml de lait de riz (ou autre lait végétal)
2 oeufs
60 g de sucre de canne blond
300 g de farine T65 ou T80
1 sachet de levure du boulanger
1 c. à café de sel

A la MAP : placer dans la cuve le lait (froid) battu avec la purée d’amande et les oeufs, ajouter la farine, le sucre, le sel et la levure (sans les mélanger). Lancer un programme pétrissage + levée.
A la main : tiédir le lait. Mélanger avec tous les ingrédients dans l’ordre. Pétrir pendant une vingtaine de minutes, puis laisser lever le pâton pendant 1h30.
Une fois le programme ou la levée terminé(e), on peut à ce moment-là décider de cuire une grosse brioche ou bien plusieurs petites, et répartir la pâte dans les moules adéquats. Pour faire un chinois, comme moi, suivre les instructions ici en garnissant à votre guise.
Laisser encore lever pendant 1 heure.
On peut dorer les brioches à l’oeuf, au lait ou au café.
Préchauffer le four sur 180 °C et enfourner. Le temps de cuisson dépend de la taille de la brioche : 15 mn pour les petites, 25 à 30 mn pour une grosse.

31 réflexions sur “ Brioche aux myrtilles ”

  1. Je ne me suis pas encore essayée à la brioche, pourtant, ces derniers temps, je boulange tous les 2-3 jours. Ta version bio me plaît bien… J’aurais envie de faire une brioche au levain naturel. As-tu déjà tenté ?
    Bises et bonne soirée !

    –> Pas encore ! C’est le prochain défi !

  2. mmm! elle a l’air bonne!!
    j’ai eu ma période brioche il y a deux semaines , j’en ai fait deux à quelques jours d’intervalle avec deux méthodes différents mais par contre avec du beurre, de la levure, du lait de vache….pour avoir une bonne mie filante :)
    il faudrait que j’essaie la tienne Cléa pour voir ce que ça donne!
    Quoique g quand même remplacé une partie du beurre par de la purée d’amande blanche, hé!!!!

  3. J’avais bien l’intention moi aussi de tester cette fameuse « brioche parfaite » avec purée d’amande et lait végétal… Mais tu as été plus rapide que moi! Mon homme dit toujours que ma cuisine est bonne mais que tout est un peu bourratif… à cause de la farine bise et tutti quanti… Je ne suis pas sûre qu’il aimerait beaucoup cette brioche mais moi par contre j’en mangerais bien une grosse tranche chaque matin au petit déjeuner ;-)

  4. Oh! Que ça a l’air d’un pur délice! (les myrtilles ne sont pas dans la liste d’ingrédients par contre…)

    –> Ninnie, c’est normal, je voulais que chacun y mette ce qu’il a dans son placard ou son frigo. Pour info, j’ai mis environ 250g de myrtilles au sirop bien égouttées.

  5. Et bien c’est une consistance comme je les aime, je n’ai jamais apprécié le côté moumou des brioches, ainsi ton Chinois sera bientôt testé chez moi. Je t’en donnerai des nouvelles.

  6. D’ordinaire, je voterai « pépites de chocolat » sans aucun doute, mais là, je ne sais pas, le mot « myrtille » m’a titillé les papilles et ces petites boules sombres me donnent bien envie …

    Tant pis si elle n’est pas si briochée que ça, moi elle me plait beaucoup en tout cas ..!

  7. Bravo d’avoir tenté l’expérience.
    Je retiens l’idée de la purée d’amande pour remplacer le beurre.
    Moi, j’utilise du lait de soja, depuis longtemps, et aussi du lait d’amande. Cela fonctionne très bien, sans donner trop de gout.
    Mais je suis sure d’une chose: pour obtenir une brioche aérienne, et légère, il faut un « grain » de farine beaucoup plus petit.
    T45 est idéale. T55 va mieux pour le pain.
    Et au dessus, on obtient toujours des résultats plus compact, que ce soit en pain ou en brioche.
    Et si tu veux qu’elle soit « filante », il te faut plus de jaune d’œufs. C’est ça qui permet à la mie de se déchirer. Les boulangers sont capables d’y mettre jusqu’à 7 jaunes œufs!

  8. Je me suis essayé à la réalisation de petites brioches une fois, c’était délicieux et pas si compliqué finalement. Les tiennes sont très tentantes et puis je raffole des myrtilles.
    Merci beaucoup pour la recette!

  9. J’ai essayé cette brioche mais sans faire le chinois et j’ai trouvé la pâte très liquide, assez galère à manipuler ( ca colle aux doigts en fait !!) mais une fois cuite elle est très bonne !
    pour le chinois, comment faites vous avec une pâte si liquide?
    Merci

    –> C’est étonnant, je n’ai pas eu de problème de pâte liquide… Il faut que je la refasse pour vous dire.

  10. Bonjour Cléa !
    Cette recette est alléchante, comme l’ensemble de ton blog que j’ai découvert il y a peu et que j’adore !
    Je réaliserai bien ces petites merveilles pour un brunch, selon toi peut-on les réaliser la veille sans que celles-ci ne dessèchent ?
    Merci d’avance et continue de nous régaler !
    Excellente journée.

    –> C’est toujours meilleur le jour J (surtout tièdes !), mais cela peut se faire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>