Chinois au saumon fumé et au fenouil

39 commentaires

  1. Moi, j’ai trouvé ma pâte à  brioche avec du yaourt nature bio..mais avec un tout petit peu de beurre tout de même.
    Mais n’exagérons rien…le beurre par petite dose… et qui se fait de tout manière extrémeent rare dans une cuisine, ne peut pas faire grand mal, quand exceptionnellement il est de la fête dans une si belle recette!

    En tout cas je savais le bonheur d’une brioche mangée avec du salé…et ta recette m’enchante!

    Bon, bes avec tout ça, vive l’arrivée du froid…( enfin, …ca reste à  voir, pour la frileuse que je suis;o))

    Bon réveil et courage pour la reprise de la semaine!

    Bizbiz

    Elo

  2. Bah oui, moi qui suis chinoise d’origine, je voudrais bien savoir pourquoi ça s’appelle comme ça?

    En tout cas, ça a l’air pas trop compliqué, je crois que je vais me laisser tenter ^^

  3. C’est vrai qu’il faut un peu d’organisation, mais qu’est-ce qu’elle fait envie cette brioche! Merci Cléa de nous aider à  changer un peu des eternelles tartes et autres crumble salés (enfin là , je parle pour moi 😉

  4. Tu peux essayer avec du yaourt ou fromage blanc, mais sans beurre du tout c’ets pas évident d’avoir une mie filante! Je n’ai jamais essayé la brioche salée!!!! Je crois que je l’aime trop en version sucrée (et avec des pralines slurp!)

  5. Pareil que toi ! Le beurre dans la brioche … c’est quand même délicieux ! Par contre, moi aussi, je mets du lait végétal, et comme d’habitude de la farine d’épeautre T 65 ; et depuis le temps que je me dis que je veux faire un chinois, le tien me tente bien ! 😉

  6. L’idée est vrament originale et attrayante.J’adore le chinois sucré, je vais donc me lancer aussi dans le salé !! oui oui, on dit « Merci cléa ». Pas moyen de savoir pourquoi cela s’appelle « chinois » malgré des recherches sur internet , le mystère reste entier !

  7. Bravo pour cette idée, ce gonflant sur la photo fait très envie… A propos, hier j’ai fait tes flans à  la carotte sauce miso-noix de ton livre sur l’agar-agar. Je les ai bluffés chez moi… ma fille m’a dit que je pourrais ouvrir un restau ! (j’ai avoué que la recette n’était pas de moi, il faut rendre à  César ce qui est à  Cléa).

  8. Très original ! Je ne sais pas si j’arriverai à  la faire dans un futur proche car même si c’est surtout de l’organisation, il faut quand même du temps mais peut-être un week-end, pourquoi pas… En tout cas ça change. Et je vais aller voir sur Papilles la recette sucrée puisque j’ai lu plus haut qu’on pouvait en devenir accro… Merci pour la recette !

  9. Pour la brioche après en avoir essayé de toutes sortes j’ai définitivement adopté « La brioche de Dani ». Elle n’a qu’1 seul oeuf et que 70 grs de beurre et elle est sublime avec une mie « filante ».

    J’en ai plusieurs sur mon blog :

    http://swinguette49.canalblog.com/archives/2007/03/07/index.html

    ou à  la crème pâtissière :

    http://swinguette49.canalblog.com/archives/2007/03/12/index.html

    Sinon Dani a fait un blog que sur sa brioche avec toutes les brioches de Dani faites par les blogueuses.

    Sa brioche est succulente… à  faire sans hésiter.

  10. Pour Blablababs : en général j’évite le papier sulfurisé quand la pâte est collante, mieux vaut en général ajouter un peu de farine. Souvent, un plan de travail légèrement fariné suffit. Bon courage pour la prochaine 🙂

    Pour Ly : je ne sais pas, je ne suis pas trop tentée par la graisse de palme, je crois qu’elle est encore plus saturée que le beurre…

  11. La graisse de palme est effectivment beaucoup plus saturée que le beurre (c’est le mot de la dieteticienne, attention, explications!: Plus une graisse est saturée, plus elle est solide à  température ambiante: par exemple les huiles en général sont liquides, le beurre est mou… la végétaline(pour ne pas la citer) qui est 100% palme/coprah (c’est presque la même chose) est SOLIDE à  température ambiante!! Donc trés saturée. Les huiles de coco (palme: les feuilles, coprah: « les fruits ») sont à  95% saturées naturellement. Le beurre est saturé de 65 à  75% suivant les beurres. De plus, les huiles de palme/coprah sont souvent HYDROGENEES, ce qui veut dire que l’on a rendu saturées le peu de graisses qui ne l’étaient pas, on a donc du 100% saturé!! Pourquoi ils font ça? Juste parce que plus une graisse est saturée, plus elle tiens la cuisson sans créer de dérivés cancérigènes (et de mauvais gouts). C’est pour cette raison qu’il ne faut pas chauffer les « trés bonnes huiles » type noisettes ou noix… Donc le chinois au beurre, c’est meilleur! 🙂 je vais d’ailleurs en faire un bientôt….

Laisser un commentaire