Cheesecake « à la japonaise » aux fraises et noisettes grillées

Lors de mon retour du Japon, je vous avais parlé des cheesecakes à la japonaise, mes préférés… Contrairement aux cheesecakes à l’américaine, ils sont assez légers, moins crémeux mais plus fondants, parfois mousseux. Bref, beaucoup moins lourds, tout de même ! Avec les premières fraises gariguettes de la saison, j’ai eu envie de refaire un de ces cheesecakes. Une chance que la soeur de Ludo nous ait ramené du fromage Philadelphia d’Allemagne deux semaines plus tôt… C’est vraiment l’idéal, dommage qu’on le trouve aussi difficilement chez nous. Vous pouvez bien évidemment le remplacer par un autre fromage « nature à tartiner », ou bien du mascarpone, de la ricotta… Mais moi je dis : merci Elodie :)

cheesecakefraise

J’ai recouvert le gâteau d’un coulis de fraises légèrement pris à l’agar-agar et sucré au sirop d’agave, et surtout de noisettes grillées, pelées et concassées, qui apportent un croquant fabuleux à l’affaire. Le gâteau vanillé et légèrement citronné fond dans la bouche, la fraise réveille les papilles, et les noisettes grillées croustillent… Il faut juste que j’essaye de ne pas le finir toute seule, maintenant ! Des volontaires ??

cheesecakefraise2

Cheese-cake « à la japonaise » aux fraises et noisettes grillées

Pour 8 personnes

60 g de noisettes
200 g de cream-cheese ou de ricotta
3 oeufs
50 ml de lait
80 g de sucre
30 g de maïzena
2 cuillerées à soupe de jus de citron
1 cuillerée à café de vanille en poudre
250 g de fraises
1/2 cuillerée à café d’agar-agar
Sirop d’agave

Préchauffer le four à 170 °C. Profiter de la chauffe pour enfourner les noisettes. Il faudra les sortir quand leur peau sera noire et craquelée. A ce moment-là, il faudra les peler (la peau part toute seule) et les concasser.
Mélanger le fromage avec le lait, ajouter le sucre, les jaunes d’oeufs, la maïzena, le jus de citron et la vanille. Battre les blancs d’oeufs avec une pincée de sel. Ajouter les blancs battus dans la préparation précédente. Verser le tout dans un cercle ou un bien dans un moule rond (avec papier cuisson si possible) et enfourner pour 30 mn.  Laisser tiédir. Oter le cercle et transvaser sur le plat de service.
Laver les fraises. En garder quelques unes pour la déco. Equeuter et mixer les autres. Verser ce coulis dans une petite casserole, avec l’agar-agar. Porter à ébullition. Ajouter le sirop d’agave et mélanger. Verser sur le gâteau. Laisser tiédir, puis décorer avec les noisettes et les fraises restantes.
Servir frais.

76 réflexions sur “ Cheesecake « à la japonaise » aux fraises et noisettes grillées ”

  1. Je me porte volontaire pour t’aider à finir ce gâteau qui m’a tout l’air horriblement bon.
    Malheureusement, y’a pas de fraise par chez moi, et à force de les voir arriver sur les blogs, j’en ai même rêvé cette nuit (!) M’en fiche, je me vengerais sur la papaye.
    Ces associations de couleur, de saveur et de consistances, ça doit vraiment être aussi bon que beau.

  2. la 1/2 cc d’agar agar correspond-elle à un sachet de 2g? c’est qu’on a vite fait d’en mettre trop! ;-)

    –> Non, à 1/2 sachet (1 gramme).

  3. Demain à la première heure, je pars en quête de fraises et de noisettes, j’ai tout le reste, chouette…
    Toute la famille vient de passer devant l’ordinateur et s’est écrié, comme un seul homme, devant cette magnifique et alléchante photo: »Miam, ça a l’air délicieux, on veut goûter! »
    Une nouvelle fois merci Clea!

  4. WOW!
    Quelle a l’air plus que délicieuse ta tarte.
    Je vais essayer certainement… j’y metterai mon pralin dessus.
    J’ai hâte que nos fraises pointent leur bout du nez mais bon…on en a encore pour 2 gros mois.

    Je fais toujours mes gâteaux au fromage avec le Philadelphia!
    J’avoue que pour ce produit, je suis bien contente d’être l’autre côté de l’océan loll
    Mais bon, ici point de praline rose, de pâte de speculoos, de pâte de pistaches etc…;)

  5. Holala, moi qui suis complètement fan de cheesecake, il faut à tout prix que j’essaie la façon japonaise! Et le tien est le premier à me donner autant envie d’essayer *p*

  6. Les volontaires tu vas les trouver sans peine! en tous cas j’en fais partie!!! ;o9
    je connaissais le cheese cake à l’américaine version Pierre Hermé mais celle ci me parait bien plus léger!

  7. Il y a une dizaine de jours, j’ai goûté un cheesecake à la japonaise, et effectivement, ça n’a pas grand chose à voir avec la version américaine. J’ai hâte d’y goûter sur place :-)

  8. Ça tombe à merveille! J’habite au pays du Philadelphia (la Belgique). On a même la chance chez nous d’avoir du Philadelphia déjà parfumé à la fraise ou à l’abricot pour mettre sur les tartines. Et j’adore tout ce qui est d’origine japonaise. Merci pour cette recette, je vais la tester ce week-end.

  9. humm, je suis déjà une grande adepte du cheesecake (mais seulement quand il est bien fait :S) mais alors avec quelques fraises dessus … je crois que je vais m’eclater ce week end !!!!! :D

  10. Après avoir gouté le cheese-cake au Japon, je cherchais la recette et c’est comme ça que j’avais découvert ton blog (ça commence à faire..) et depuis il est dans mes classiques, je le fais au moins 4 à 5 fois par an et le dernier a été fini hier!!! Je n’avais pas encore eu l’occasion de te remercier. Avec cette nouvelle version, j’en profite pour le faire. Merci pour ce merveilleux cheese-cake !!!

  11. Et est ce que ça pourrait marcher en remplaçant le Philadelphia par du fromage blanc?

    –> Ce sera moins goûteux, moins crémeux – un peu moins tout, en fait ;) – mais je pense que ça se tiendra.

  12. Et dire que je te prenais pour quelqu’un de modéré et raisonnable… pffffff qu’elle déception ,-) enfin comme moi je ne suis ni modéré ni raisonnable je vais me jeter sauvagement sur ton dessert !

  13. Mmmm, ça me plaît ce dessert! Ne le finis surtout pas et je me poste à côté de ma boîte aux lettres pour dévorer de suite la part restante que tu m’as envoyée pour ne pas finir ce cheesecake toute seule, hein ;-) (t’as vu le dévouement!!)

  14. J’ecoeure très vite sur les cheesecakes classiques, alors cette version japonaise me tente bien.
    Je suppose qu’il est trop tard pour se porter volontaire, tu t’es dévouée et l’a fini ? ;-p

  15. Nous venons de déguster ce cheesecake pour notre brunch. Il est léger, doux, avec un charmant petit bruit de mousse lorsqu’on plonge sa cuillère dedans… parfait ! Merci pour cette recette !

  16. Je ne savais pas qu’il y avait une mode japonaise de faire le cheesecake!!! Très intéressant, il est superbe!! A essayer avec de la ricotta car impossible de mettre la main sur le philadephia!!

  17. Pour une fois que je suis du « bon coté » de la frontière… Je trouve sans problème du Philadelphia en Suisse… J’ai fait le cheesecake pour le dessert d’hier soir et mes parents ont adorés ainsi que mon frère et moi… C’est bien la première fois que ma maman est intéressée par une de tes recettes au point que je lui ai imprimé celle-ci directement après avoir fini le cheesecake!
    Me reste maintenant plus qu’a trouver quoi mettre comme autre fruit quand c’est pas la saison des fraises!

    Cris

  18. Bonjour Cléa,
    J’ai essayé ce gâteau hier midi et il a fait l’unanimité. Je l’ai coupé en 6 (nous étions 5) et il m’a fallu recouper en 4 la 6ème part restante !!! dur, dur !!!
    Merci pour cette recette très fraiche que je referai avec plaisir et pourquoi pas avec d’autres fruits.
    Delphine

  19. Je me joins aux remerciements de Delphine, ce cheesecake a fait un excellent gâteau d’anniversaire apprécié de tous (même de ceux qui n’aiment pas trop les gâteaux). Les noisettes grillées étaient à tomber…je referai cette recette avec plaisir

  20. Eh bien écoutes, si ça peut te rendre service moi je veux bien me dévouer pour une « petite » part de ce beau cheese-cake… Et puis tu sais, moi tout ce qui est « à la japonaise » m’interesse particulièrement en ce moment ;-)

  21. Je pense que l’absence de Philadelphia (et de tout autre fromage américain d’ailleurs) en France est directement liée au refus des Etats-Unis d’importer nos fromages à nous. Une vengeance commerciale, en quelque sorte…
    Sinon j’imagine bien ce cheese-cake avec de la ricotta de brebis qu’on trouve justement en cette saison dans les épiceries italiennes très bien fournies. Elle est beaucoup moins fade que celle de vache, sans être toutefois trop corsée et est fréquemment utilisée pour les desserts, notamment en Sicile, où elle fait merveille…

  22. Moi aussi, je suis volontaire pour t’aider à le manger, ce magnifique cheesecake !

    Dans un autre style mais léger aussi, le cheesecake salé courgettes-ricotta de Heidi Swanson ; http://www.101cookbooks.com/archives/zucchini-ricotta-cheesecake-recipe.html
    Toi qui aimes le citron, et probablement les herbes aussi, ça devrait te plaire. C’est frais, plein de saveurs et digeste.

    Une amie m’a dit que tu avais fait un tableau d’équivalences pour remplacer les graisses animales par des graisses végétales. Je ne le trouve pas. Peux-tu me l’envoyer si possible ?

    Merci à toi et à tes recettes qui sont une source d’inspiration constante pour alléger gâteaux et autres.

  23. Ah oui, je me souviens de ta recette de cheese-cake à la japonaise, que j’avais voulu essayer mais je ne l’ai jamais fait … Peut-être plutôt cette version aux fraises du coup, depuis le temps que je les attends =)

  24. Euh, là il faut déjà que tu le coupe en 53 part donc je pense que le mieux, c’est que tu me donne tout à moi comme ça ça évitera le combat, les japonais aiment pas ça d’ailleurs hein?
    ça a l’ai trop bon!
    Merci

  25. Comme je l’écris régulièrement ici, il se passe rarement une semaine sans que je fasse ton cheesecake léger aux fruits rouges de 2005. Cette nouvelle recette a l’air très alléchante aussi, il faut dire. A ajouter aux bonnes recettes de gâteaux légers

  26. Bonjour à tous et toutes,
    Et merci Cléa pour la grande gentillesse qui se dégage de votre blog et de vos recettes. C’est un vrai moment d’apaisement, au cours d’une semaine tendue, que d’aller se ressourcer sur vos pages. Un tout nouveau restaurant/traiteur « Schwartz’s deli, New York à Paris » vient d’ouvrir rue des Ecouffes, 75004 Paris, où l’on trouve du fromage Philadelphia, d’où l’objet de ce premier mail ! Voici le lien : http://marais.evous.fr/Schwartz-s-deli,3558.html. Merci encore, bon samedi, LN

  27. demain je m’y met pour le cheese ,apres- demain la patte de dattes….je fais partie d’un groupe de familles qui avons monté une coop.bio et cette semaine je fais suivre ton blog .
    Au fait ,en espagne le philadelphia se trouve partout.

    florence-Barcelone

  28. Cléa, j’aurai voulu savoir la taille du moule à manquer que tu utilises pour la quantité d’ingrédients donnée ici. Et en faisant cuire seulement dans un cercle, la préparation ne coule pas de partout? Et faut-il beurrer ce cercle, ou le chemiser lui aussi de papier cuisson?

    –> Un cercle ou moule de 20 à 22 cm. Dans le cas d’un cercle, rien ne coule, il n’y a rien à beurrer non plus. Pour un moule, utiliser du papier cuisson.

  29. Je reviens vers toi pour te poser une autre petite question: je viens de lire la recette de ta 1ère version du cheesecake japonais. Dans celle-ci la cuisson se fait au bain-marie, alors que cette fois-ci il s’agit s’une cuisson normale. En somme, quelle cuisson conseilles-tu? laquelle préfères tu? Celle au bain-marie ne donne t-elle pas un résultat plus mousseux?

    –> Le bain-marie donne un résultat plus mousseux, mais parfois je préfère un résultat plus fondant et moins mousseux.

  30. Et bien décidemment c’est moi qui enchaîne les commentaires sur cet article!
    Mais cette fois ci c’est pour t’annoncer que j’ai à mon tour réalisé un cheesecake à la japonaise. Pour cela j’ai suici la recette originale en anglais. J’ai réalisé un nappage à la confiture d’abricots, et pour le côté croustillant j’ai émietté des Crakous (craquants au caramel breton) Voici le lien vers ma version, tout y est dit:
    http://uneaffairedegout.canalblog.com/archives/2009/05/17/13757019.html

  31. Coup de coeur sur cette recette. Et j’avais peur d’avoir du mal à trouver les ingrédients mais non j’ai tout trouvé dans mon supermarché au rayon bio.
    Petit question, j’ai mis une cuillère à soupe de sirop d’agave à fin dans le coulis. Etait ce trop ou pas assez ? Je n’ai pas encore gouté le résultat, le gateau est au frais en attendant le dessert.

    –> Tout dépend de la maturité des fraises, c’est probablement suffisant.

  32. Félicitations pour cette excellente recette que je referai certainement encore avant la fin de l’été tellement elle est fraîche et goûteuse.
    Je me suis permis de la publier sur mon modeste blog, je tenais à vous en informer.
    Merci pour votre joli site qui est une source inépuisable de rêve et d’inspiration…

  33. Hello Clea,

    Je souhaite realiser ton cheese cake a la japonnaise, mais je suis face a un dilemn. Je ne sais pas laquelle de tes 2 recettes choisir. La plus ancienne a de la poudre a lever et un peu plus de Philadlephia cheese que la plus recente n’a pas! Quelle difference cela fait quand au resultat final?
    Merci Beaucoup.
    Marie

    –> Pas énorme, et uniquement une question de praticité : la plupart des emballages contiennent la quantité de fromage requise dans la 2è version !

  34. me revoilà….
    eh bien je suis allée achetée un super cercle à pâtisserie que j’ai mis sur la plaque du four avec papier sulfuriser et après l’avoir rempli tout s’est échappé par-dessour:-( . In extremis j’ai pu le transvaser dans un moule à manquer mais suis frustrée. Alors pourquoi tant de haine???

    –> Dommage, la plaque ne devait pas être totalement plane, il faut croire !

  35. Bonjour,

    Toutes mes félicitations pour ce merveilleux cheese-cake! On s’est régalés avec mon ami quand je l’ai fait cette semaine.

    J’ai fait quelques petites adaptations pour l’alléger encore un peu et je me suis permise de le publier sur mon blog de cuisine légère: http://cuisinelegeredemilie.blogspot.com/

    Je pense que ça va devenir un de mes grands classiques… ;-)

    Emilie

  36. La prochaine fois, j’ajouterai les fraises de déco et les noisettes au moment de servir car le fait de mettre le tout en frais ramollit le tout.

  37. Revenant d’Angleterre où les cheesecakes ressemblaient plutôt à des bavarois j’ai décidé, pour l’anniversaire de mon cher et tendre, de réaliser ce merveilleux gâteau… Mais hélas, bien qu’ayant suivi la recette à la lettre, il est resté tout raplapla ! J’ai utilisé de la ricotta, et un four à chaleur tournante, si cela peut expliquer le ratage… Mais je pense que si l’aspect est décevant, le goût m’apportera du réconfort :p

  38. hors sujet et 100% informatif : …
    je suis allée faire les courses cet aprem dans mon hyp…U de hte Savoie, et j’ai découvert sous la pancarte « nouveau » une pile de Philadelphia ! Ca arrive en France !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>