Gâteau aux épices douces et à l’orange

J’ai récemment craqué sur le livre de Jennifer Lindner McGlinn, Gingerbread. Je n’achète pas très souvent de livres de cuisine en anglais, mais je suis en revanche une grande fan du blog de Béatrice Peltre, La tartine gourmande, qui est l’auteur des photos de ce livre. En le dévorant, je me suis demandé pourquoi je n’achète pas plus souvent de livres de cuisine américains. Certes, les mesures en cups et autres sticks ne me sont pas familières, mais il existe des convertisseurs pour passer outre cet inconvénient technique. Le livre de Jennifer Lindner est entièrement dédié aux différents pains d’épices et à toutes sortes de desserts (glaces, cookies, pancakes…) utilisant les épices à pain d’épices et les différents sucres (brun, complet, mélasse…). C’est un véritable régal à parcourir en cette période qui précède les fêtes de fin d’année et qui me donne envie d’embaumer l’appartement avec des odeurs de miel et d’épices douces.

Ce livre m’a donné une foule d’idées, et notamment l’envie d’associer les parfums de l’orange, de la mélasse et des épices à pain d’épices dans un gâteau tout simple. Une vraie petite merveille !

gateauorangeepices

Gâteau aux épices douces et à l’orange

Pour 6 personnes

150g de farine de blé T80
2 càc de poudre à lever
1 pincée de bicarbonate
1 càc de gingembre
1 càc de cannelle
1 càc de mélange d’épices à pain d’épices
1 orange
50g de purée amande complète
65g de sucre complet
85g de mélasse
1 gros oeuf

Mélanger la farine, la poudre à lever, 1 pincée de bicarbonate, le zeste finement râpé de l’orange , les épices et 1 pincée de sel. Dans un autre récipient, mélanger le sucre complet, l’oeuf, la purée d’amande puis la mélasse, dans l’ordre, en battant bien entre chaque ingrédient. Incorporer 100ml de jus orange. Verser ce mélange dans le premier et bien mélanger. Verser dans un moule à manqué de diamètre 20 cm et cuire à 180 °C pendant 45mn environ.

Notes sur les ingrédients

- La mélasse est une sorte de miel épais obtenu suite au raffinage du sucre de canne. On la trouve notamment dans les magasins bio. Si vous voulez l’utiliser dans une autre recette, essayez aussi ce gâteau aux dattes et aux céréales. Il serait dommage de la remplacer par du miel ou par un sirop de céréale dans cette recette, où elle donne vraiment du caractère au gâteau.

- Les mélanges d’épices à pain d’épices, comme les curry, sont divers et variés. Classiquement, il s’agit d’un mélange de cannelle, gingembre, anis vert, cardamome et clou de girofle. Certains renferment également du poivre ou du quatre épices. On en trouve chez Madeleine Market, Albert Ménès ou, en bio, sous la marque Jardins de Gaïa. Si vous parcourez les marchés de Noël, vous devriez en trouver !

Cette recette me permet de participer au concours de photo culinaire organisé par Isabelle de l’Oreille culinaire, Dorian et Pascale.

63 réflexions au sujet de « Gâteau aux épices douces et à l’orange »

  1. Bonjour Clea
    J’ai enfin trouvé la mélasse et l’ai fait hier soir et dégusté aujourd’hui. Je me régale. Merci beaucoup.
    Dis moi est ce que tu cuisines la courge « butternut » elle était tellement jolie mais voilà je ne l’ai jamais cuisiné. J’ai essayé de trouver des recettes sur ton site mais, sauf erreur de ma part, j’en ai trouvé surtout au potimarron. Puis-je remplacer par la butternut ou as tu une autre suggestion.
    Je te remercie pour tes lumières.
    A bientôt
    Chantal

    –> Merci Chantal !
    Je cuisine généralement la butternut exactement comme le potimarron, mais je l’aime tout particulièrement dans des veloutés tout simples, avec du lait de coco par exemple.

  2. Gâteau fait et dégusté tout à l’heure. Vraiment très bon et léger, comme j’aime. Merci beaucoup pour cette recette ^^

  3. Ping : Bûche au pain d’épices, à la pâte d’amande et à l’orange | Clea Cuisine

  4. Opération réussie … la cuisine embaume le parfum de Noël …
    très simple à réaliser. .
    mélasse et crème amandes au frigo après ouverture ?
    merci encore pour toutes ces bonnes recettes !

    –> Surtout pas, elles feraient bloc ! Au placard à l’abri de la lumière.

  5. je ne sais pas ce qui s’est passé, le mien n’a pas du tout gonflé, j’ai pourtant tout suivi à au gramme près ! néanmoins il reste délicieux, odorant et merveillesement parfumé !

  6. Je vois que beaucoup de lectrices ont du mal à se procurer de la mélasse. Moi, je la trouve dans les hypermarchés type Leclerc ou Carrefour, aux rayons « cuisines du monde », spécialités britanniques. C’est une boîte en métal à fond rouge, déco kitch genre début XXè siècle, avec un lion doré. Son nom est LYLE’S BLACK TREACLE, les textes sont en anglais, on y lit que c’est fait pour la préparation du Christmas Pudding. Quand on regarde sous la boîte, on y trouve une étiquette en français, « mélasse brune à pâtisserie ». Ca a un goût assez puissant, si vous en en mettez trop, ça fait bizarre !
    Je vais essayer le gâteau, ça a l’air très bon.

  7. Je n’avais pas de mélasse, ni d’orange: du coup j’ai utilisé environ 100 g. de marmelade d’orange, et un peu de lait de soja pour que le mélange soit moins épais.
    Verdict (partagé par mon chéri, pourtant assez difficile): très très bon, mieux qu’un pain d’épices!

  8. Vous m’épatez toujours , Cléa ! Ce gâteau est excellent . Merci .

  9. Ce gâteau a déjà été fait deux fois, adapté aux ingrédients et épices du placard.
    Pour ma part, il cuit à peine 30 minutes dans un petit moule à cake.
    Merci beaucoup pour cette recette qui fleure bon Noël !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>