Pannacotta au yaourt de brebis et compote de rhubarbe

Bon les gars, c’est pas tout ça, mais on va pas passer l’année à contempler des muffins à la purée de pruneau, pas vrai ? C’est que ça pourrait sembler un tout petit peu déprimant, vu comme ça (alors qu’en fait, pas du tout, pensez donc).

On dira qu’il me manquait peut-être juste un soupçon d’entrain pour me remettre aux fourneaux et cuisiner autre chose que des pâtes, des soupes, des quiches aux légumes et une énième version du célébrissime gâteau au chocolat de Laurence Salomon.

Un peu d’entrain, ou un peu de rhubarbe, tiens. Je ne l’ai même pas vue arriver dans les jardins, celle-ci, cette année, tout comme je n’avais pas vu arriver le printemps, ni le changement d’heure, ni l’indispensable séance de shopping pré-estivale. Tout ça m’a prise un peu de court, secouée, tsunamisée, comme qui dirait… Mais la rhubarbe is back, le printemps est là, on a donc tous nos fondamentaux, don’t we?

Alors, voilà. Une petite pannacotta qui change, avec du fondant, du croquant, de la douceur et de l’acidulé. Une bonne base même sans la rhubarbe. Un bon basique que vous allez forcément prendre un malin plaisir à customiser. Welcome back !

Pannacotta au yaourt de brebis et compote de rhubarbe

Pour 3 personnes

1 yaourt de brebis au lait entier (125 g)
2 c. à soupe de sucre de canne blond
1/2 c. à café rase de vanille en poudre
1 c. à café bombée d’arrow-root (ou autre fécule)
300 ml de lait de riz
1/2 c. à café d’agar-agar
4 spéculoos
1 petit bol de compote de rhubarbe (si maison : on peut la sucrer avec du sirop de framboise, par exemple)

Battre le yaourt avec le sucre et la vanille dans un saladier. Dans une casserole, délayer l’arrow-root avec le lait de riz. Ajouter l’agar-agar en pluie. Porter à frémissements et laisser frémir pendant 15 secondes environ. Délayer petit à petit le yaourt avec le lait encore chaud. Répartir dans 3 verres/ramequins préalablement remplis d’eau et vidés, sans avoir été séchés (cela facilitera le démoulage). Laisser refroidir à température ambiante, puis placer au réfrigérateur pour au moins 4 h (à faire la veille si possible). Réduire les spéculoos en poudre. Démouler les pannacottas dans des assiettes et couvrir la surface d’une couche de poudre de spéculoos. Servir avec la compote de rhubarbe.

***

Encore un peu de lecture ? (on va frôler l’overdose, là…)
Vous pouvez aussi me lire sur Marmiton, autour d’un dossier sur les fruits secs, rayon tendances gourmandes.

59 réflexions au sujet de « Pannacotta au yaourt de brebis et compote de rhubarbe »

  1. Merci encore pour cette belle recette Clea! Tout le monde s’est régalé à la maison, et ça m’a non seulement permis de tester la Panna cotta, amis aussi l’agar-agar! Je viens de la publier sur mon blog avec quelques p’tites modifications mais rien de bien méchant,; rassure toi! ;)

  2. Les enfants ont adoré – j’avais divisé les proportions par 2 au cas où… cela me reste sur les bras.
    En fin de compte j’aurais du respecter les quantités de la recette. Bon, je précise tout de même que la compote rhubarbe agrémentée de grains de cardamome n’a pas été appréciée (mais moi j’adoôôôre).

    Merci CLea

  3. J’ADORE!!!! Je l’ai fait plusieurs fois, en plusieurs variantes. Mention spéciale pour celle au lait végétal « Châtaigne, riz et avoine »: une merveille avec son gout de crème de marron. A réessayer avec un lat végétal plus classique et un peu de crème de marron rapidement !

  4. Les 2 g d’agar agar conviennent-ils pour un demi-litre de liquide ou d’appareil? Un yaourt de 25cl compte-t-il pour du liquide? Loorsqu’il faut 4 g de gélatine pour une recette, combien faut-il mettre d’agar agar?

    –> Pour incorporer de l’agar-agar, il faut toujours du liquide en ébullition. Comme on ne fait pas bouillir du yaourt, il faudrait compter 25cl de yaourt + 25cl de lait, par exemple.
    Pour la conversion, tout dépend de la recette : pas de règle mathématique, cela dépend du volume de l’appareil mais aussi de ce qu’il contient.

  5. Très bon le mélange rhubarbe – brebis. Par contre j’ai toujours un petit souci, quand je verse un liquide chaud dans un yaourt,il fait des petits morceaux (un peu comme s’il caillait). Y-a-t-il une astuce pour éviter ce phénomène?

    –> Il ne faut pas verser le liquide trop bouillant, c’est mieux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>