Confiture de fraise à l’agar-agar

Je n’ai jamais beaucoup fait de confitures… Il faut dire que 1) je n’en consomme pas beaucoup et 2) ma maman en fait de délicieuses – orange et pamplemousse l’hiver, rhubarbe et framboises du jardin l’été… Que demande donc le peuple ? ;) Eh bien, le peuple a eu envie de confiture de fraise… Que voulez-vous, le peuple aime bien, contrairement à sa maman et à son chéri (qui la jugent trop sucrée donc écoeurante)… Mais ça, c’était avant qu’ils goutent à celle du peuple !

Vous qui me connaissez bien, vous vous doutez que je n’aime pas la confiture très sucrée, et que j’use de tous mes pouvoirs magiques pour la sucrer le moins possible. Or, avec la fraise, ça se corse . Car :

1) « La fraise, ça tourne vite », comme dit ma maman ;
2) « La fraise, ça rend plein d’eau », toujours dixit ma maman…

Pas de problème ! On va en faire très peu, histoire de ne pas lui laisser le temps de tourner, et on va utiliser notre algue magique, l’agar-agar, pour la consistance… Bon, alors, que demande le peuple ?? Ah oui… La recette !

Confiture de fraise à l’agar-agar

Pour 5 à 6 pots

1,3 kg de fraises
550 grammes de sucre blond de canne
1 c. à café vraiment super rase d’agar-agar en poudre

Equeuter les fraises. Couper en deux, ou en quatre pour les plus grosses. Placer dans une grande casserole, et ajouter le sucre. Remuer sans allumer le feu, le temps que le sucre fonde. Mettre un couvercle et cuire pendant environ 15 minutes à feu moyen. Laisser refroidir. Mettre de côté trois ou quatre louches de fraises en morceaux et mixer tout le reste (jus et fruits). Replacer dans la casserole avec les fraises mises de côté, et ajouter l’agar-agar en pluie. Bien mélanger. Porter à frémissement et laisser frémir pendant 3 minutes environ. Remplir les pots que vous aurez préalablement stérilisés, visser les bouchons, et mettre les pots tête en bas. Conserver cette confiture au réfrigérateur (même si elle n’est pas entamée), et consommer dans les deux mois.

101 réflexions au sujet de « Confiture de fraise à l’agar-agar »

  1. Bonjour, je regarde votre recette ainsi que tous les posts. Alors ce que je sais c’est que c’est le sucre qui fait que la confiture conserve ainsi que la stérilisation. Pour la consistance c’est la pectine naturellement présente dans les fruits qui donne la gélification. voila pourquoi on utilise du sucre spécial confiture comme le « confisucre » à différentes proportions en fonction de la teneur en pectine de chaque fruit. L’agar agar ne remplace pas le sucre mais la pectine ou les feuilles de gélatine. il s’utilise en général 1g d’agar agar pour 100g de fruits. Adapter le dosage en fonction du résultat obtenu. Moi je l’utilise pour les panna-cottas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>