Tartines aux fèves, à l’umebosis et au fromage de chèvre

Pendant mon séjour au Japon, je me suis essentiellement nourrie à l’extérieur, dans les restaurants et les « combini » (supérettes). Impossible, dans ces cas-là, de consommer des fruits et légumes frais, surtout lorsque l’on sait le prix qu’ils coûtent au pays du soleil levant ! Du coup, mon régime se résumait à des onigiri ou maki sushi en barquettes, du riz, des trucs frits (tonaktsu, tempura…), du riz, un yaourt de temps en temps (j’avais oublié combien les yaourts japonais sont beurk, tout sucrés et liquides…), et tiens, un peu de riz, aussi… Inutile de vous dire que j’étais donc gravement en manque de bonnes choses bio* ! D’ailleurs, mon grand plaisir le jour de mon retour fut de croquer dans une pomme bio et de me confectionner une petite compote de rhubarbe… Et quand j’ai fait mes courses à Satoriz, je me suis complètement lâchée sur les légumes frais : fèves, haricots verts, haricots plats, brocoli… J’imaginais déjà de magnifiques assiettes bien colorées !

Pour utiliser mes fèves, j’avais envie de bonnes tartines (oui, j’ai aussi été un peu en manque de pain complet maison !), et pour l’occasion j’ai ressorti une association que j’adore : umebosis et fromage de chèvre frais. L’umebosis est une prune vinaigrée japonaise, dont on tire plusieurs produits : vinaigre, concentré, purée… Elle a un goût acidulé très particulier, et vraiment délicieux avec les céréales ou les crudités. Je trouve que l’association avec le fromage de chèvre ou de brebis frais fonctionne vraiment très bien – surtout si l’on ajoute ensuite quelques noisettes grillées ! Avec les fèves, c’était top, je me suis régalée…

Tartines de fèves au fromage de chèvre et à l’umebosis

Pour 1 personne

2 tranches de pain complet
1 poignée de fèves écossées
1 càc de purée d’umebosis
50g de fromage de chèvre ou de brebis frais
5 ou 6 noisettes
Gomasio (sel de sésame)

Blanchir les fèves à l’eau bouillante salée pendant 1 minute. Laisser tiédir, puis ôter la peau blanche. Tartiner l’umebosis sur le pain, puis couvrir de fromage de chèvre. Décorer de fèves et de noisettes grillées. Parsemer de gomasio. Servir sans attendre.

* Non, je ne suis tout de même pas devenue obèse pour l’occasion – marcher 10 heures par jour pendant deux semaines, ça aide – mais mon Wii Fit m’a quand même fait la gueule à mon retour, en me donnant 40 ans !

PS : Je vous retrouve à 10h, en direct, sur les ondes de France Bleue Armorique, pour parler cuisine bio et ingrédients japonais dans l’émission de Véronique Brettes.

Vous pouvez écouter en direct ici. N’hésitez pas à appeler pour poser vos questions !

A tout à l’heure !

47 réflexions au sujet de « Tartines aux fèves, à l’umebosis et au fromage de chèvre »

  1. miam miam miam… je suis très contente de découvrir une recette… après ce petit voyage pour les yeux, cette fois, c’est mon ventre qui se régalent d’avance… Cette tartine est toute simple, comme je vais l’apprécier rapidement j’espère…
    merci!

  2. J’aime aussi bcp l’umebosis, dommage qu’en bio elle soit si chère!! mieux vaut en acheter chez Kioko!…

    Je crois que comme toi dans un pays éloigné de la culture du pain je serais en manque!!

    –> Je te conseille quand même de l’acheter bio, si tu peux… L’umebosis pleine de pesticides, je ne suis pas sûre que ce soit si bon que cela pour la santé :(

  3. Comme je te comprends, moi qui pourrais ne faire que des repas de riz, j’ai malgré tout du mal à ne pas manger un morceau de pain après, et les pommes, je n’en parle même pas. Je pense d’ailleurs que mes collègues de bureau doivent me prendre pour une folle avec mes pommes…
    Tu me confirmes donc que la purée d’umebosis est délicieuse, j’en prendrais à mon prochain voyage chez les robinsons…

  4. Hum recette très sympathique, qu’il me tarde te tester.
    Erf tout comme toi, je ne pourrais pas me passer de fruit, c’est trop horrible rien que dit penser. Je ne connais pas encore Umebosis mais cela me tente vraiment .
    En tout cas merci beaucoup pour cette recette Cléa

  5. Fève et chèvre me parle j’ai récemment fait des petits muffins comme ça alors ça me tente bien ta tartine. Par contre lumebosis (c’est assez cher chez naturalia) dommage car j’aimerais bien y gouter

  6. A cette saison je ne pèle ni ne blanchis les fèves, petites elles sont tendres et délicieuses natures et crues. Merci pour cette recette, encore des découvertes en perspective.

  7. Voilà qui me décide à partir en recherche d’umébosis, le chèvre frais est une spécialité locale (je vis à quelques kilomètres de sainte-Maure…)
    Comment tient-on 10 jours sans légumes??? sans pommes? Le japon m’attire vraiment mais déjà beaucoup moins sans carottes aux yeux si attendrissant ou petit navets poilus dodus pour égayer mon assiette… Je sais, suis folle

  8. C’est vrai que le manque de légumes se fait vite ressentir….j’aime ta façon de te rattraper!!

  9. Intéressante association. Les fèves et le fromage de chèvre fonctionnent très bien ensemble, il faudrait essayer cette petite prune japonaise…

  10. zut alors zurt alors il est 11h et je lis seulement ton billet ! Pas pu écouter radio bleue !! Par contre ta tartine elle m’inspire drôlement, moi la fan d’umébosis !!

  11. Rhooo… j’adore tout dans cette petite tartine…. les fèves, le chèvre frais, l’umebosis, le pain frais !!!

    Je m’en vais essayer ça dès que je peux. J’ai des umebosis entières, du « ume su » et du concentré d’umebosis non salé… mais pas la purée !

    D’ailleurs je sais pas bien quoi faire avec mon concentré… un peu trop épaisse pour être mélangée facilement …. quelqu’un aurait une recette ?

  12. Cette « petite » recette me plaît beaucoup : du frais, du bio, du craquant, miam!
    Bizarre que ton wii fit t’aie donné 40 ans : je croyais que l’alimentation des Japonais était l’une des meilleures du monde?
    En tout cas, contente de te voir de retour avec tout plein d’idées :)

    –> Ouais mais le Wii Fit lui, il doit pas manger japonais ;) En tout cas ça va, il me redonne mon véritable âge ces jours-ci, on est à nouveau copains !

  13. Que des ingrédients que j’aime, sauf évidemment l’umebosis que je n’arrive pas à trouver vers chez moi (Grenoble).
    Les épiceries asiatiques ne connaissent pas et Casabio n’a pu me trouver que du jus.

    J’en veux, j’en veux, j’en veux (ou dit j’en voudrais….) !

    –> Dis donc, moi j’habite Grenoble et j’en trouve sans problème ;) Je l’achète à Satoriz Saint Martin d’Hères (arrêt de tram Neyrpic Belledonne).

  14. Bonjour,
    Est-ce qu’il y a un enregistrement sur le site ?
    J’imagine que tu as eu avoir de drôles de questions ou bien le fameux « c’est cher le bio »….

    –> Je n’ai pas réussi à mettre la main sur le podcast :(
    Non, en fait, pas tellement des drôles de questions, plutôt des retours de gens très contents d’avoir découverts l’agar-agar et les produits japonais ! C’était très chouette !

  15. Moi c’était bien drole les premières 40 minutes je n’arrivais pas du tout à faire marcher le liens pour écouter en direct…jusqu’a ce que je comprenne que je devais valider une barre pour accéder au truc…bref…la  » fin « de l’émission était chouette!:)

    Par contre, entre nous, tes petites umebosis (aussi sympa sont elles)…je n’en acheterai surement pas…par contre tout le reste des tartines j’adopte!

    biz**
    Elo

  16. Tout le monde a l’air de le connaitre cet umebosis … me sens un peu seule là du coup … Mais c’est chouette, d’en apprendre tous les jours ^^ Et comme j’ai décidé de regoûter les fèves (pas de très bons souvenirs …), en avant pour de nouvelles saveurs !

  17. Vous avez dit « umebosis »? C’est le seul truc que je ne pouvais pas ingurgiter au Japon (avec le « nato » beurkkkk). Alors pour ceux et celles qui ne connaissent pas, il n’y a peut-être pas péril en la cuisine!!!
    Bravo Cléa pour le dynamisme littéraire, radiophonique etc, etc… C’est vrai, moi j’ai un peu plus de 40 ans!!!

    –> Attend, le natto c’est un de mes meilleures découvertes culinaires ! La première fois j’ai détesté, la deuxième je l’avais adopté. Pareil pour l’umebosis.

  18. Moi, j’avais acheté des bonbons à l’umebosis au japon et j’ai trouvé ça… pas bon du tout!
    J’aime bien quand c’est comme condiment avec du riz ou en onigiri mais en bonbon…

    –> Oui c’est clair qu’en bonbon…! ;)

  19. Appétissantes ces tartines, je connais le vinaigre et j´aime bien mais pas la purée, j´hésite a chaque fois de l´acheter vu le prix et ne sachant pas trop a quel goût m´attendre!!!

  20. Humm cette recette fait vraiment envie ^^ Une tartine fraîche pour l’été c’est super!
    par contre je connaissais l’umeboshi, mais pas l’umebosis?! c’est peut-être une autre variété Oo bonne continuation!

    –> Non c’est pareil, juste une histoire de francisation ! En japonais on dit umeboshi, en français on tend à dire umebosis…

  21. Ca m’intéresse beaucoup comme recette ! Malheureusement, je ne sais pas du tout où trouver de l’umeboshi (j’habite à Lyon), donc si des personnes auraient une petite adresse pour me conseiller.
    Au passage ton site et tes recettes sont vraiment géniales.

    –> Tu en trouveras sans pb chez Satoriz (Caluire ou Champagne au Mt d’Or).

  22. Merci pour ton petit mot sur le blog et désolée que tu n’es pù ramener ta pâte de sésame. Sais tu qu’ici beaucoup la font au mortier à partir des graines que tu peux peut être trouver plus facilement.?.. je peux t’en envoyer aussi si tu veux;
    C’est amusant je retrouve sur ton blog des ingrédients qui me sont quotidiens mais dont je ne connaissais pas l’orthographe francais : l’umeboshi, le kanten, yawarakai tofu deviennent tout un coup exotiquement élégants ! Pour ma part je met une prune d’umeboshi, bosis pardon, dans mon thé vert le matin;

    Aujourd’hui j’ai déjeuner d’une salade verte avec du nato, de l’ail , de huile d’olive et un peu de vinaigre balsamique et j’ai pensé à toi qui me disait mettre du nato partout également !

    Au plaisir ;

  23. Jolie tartine, très colorée et appétissante. J’en profite pour te dire que j’ai vraiment craqué sur tes deux derniers livres. A quand une dédicace sur Toulouse ou sur Pau (puisque je vais y habiter dans moins de deux mois). Et surtout, à quand le prochain livre et sur quoi ? ;-)

    –> Merci Lutinette ! Le prochain livre est encore secret ;) Je viens juste de commencer à y penser… Dommage que Toulouse soit aussi loin, moi aussi j’aimerais bien faire un saut dans la ville rose (que j’ai habitée pendant 6 mois) !

  24. C’est vendredi prochain, le 23 mai, que Cléa nous vient tout droit de Grenoble pour dédicacer « Mes p’tites gamelles, manger bio au bureau » et « Cuisiner les ingrédients japonais ». A partir de 18h, à La Cocotte (librarie culinaire à Paris).

    Plus d’infos sur:

    http://editorial.lacocotte.net/?p=259

    La Cocotte, 5 rue Paul Bert 75011 Paris

  25. Bonjour Cléa,
    Ce petit mail pour savoir si tu as des infos concernant le magasin satoriz de Vaulx-en-velin (Lyon) Celui-ci est fermé pour cause d’incendie depuis plusieurs semaines et cela nous manque beaucoup ! alors on s’est dit que TOI tu connaissais peut-être la date de réouverture…
    Un grand merci pour toutes tes idées recettes Bio. Je consulte souvent aussi ton agenda offert justement chez Satoriz !
    Bien à toi,
    Claire

    –> Eh bien non, vraiment désolée ! D’ailleurs j’ignorais même qu’il avait pris feu, c’est vraiment une triste nouvelle :( J’espère que ce sera pour bientôt…

  26. Il y a longtemps que je me tâte pour l’umebosis… vais-je enfin me décider ?!
    Justement avec Lucie nous avons trouvé un excellent fromage de chèvre bio (une ferme à 5 km de la maison) et nous pensions que l’associer à des fèves (nous en avons plein dans notre jardin) serait une bonne idée… donc nous ne sommes pas les seules à y avoir pensé ;)

  27. Bonjour Cléa,
    Ce sont quoi ces petites graines germées noires sur le côté de l’assiette???

    –> Si ma mémoire est bonne, ce devaient être des graines de poireau germées.

  28. Ca alors! Moi qui croyais que les japonais se goinfraient de fruits et légumes frais, d’où leur longévité! Là, je tombe des nues…
    Du coup, je comprend ta fringale de légumes à ton retour! Ta tartine a l’air délicieuse, d’autant plus que j’adore les fèves et le fromage de chèvre (que je n’avais jamais pensé à marier à l’umebosis)…

    A vendredi (j’espère pouvoir passer te voir à la Cocotte)!

  29. Ohhh, je ne connaissais pas du tout! Je me contente généralement de faire germer des lentilles, haricots mung, etc., mais ces graines m’ont l’air très appétissantes! Tu les achètes en magasins bio.? Ce sont les mêmes graines que celles que l’on peut planter?

    –> Celles-ci, je les achète déjà germées au rayon frais. Je pense que ce sont les mêmes, à vérifier !

  30. Ping : Clea Cuisine | Seitan misoyaki au sésame et aux mange-tout

  31. Ca serait bien de preciser qu’au japon on mange beaucoup de legume parce que les gens vont croire que non. Et surtout pour le bio, ils en ont plein, d’ailleurs le thé qu’ils boivent qui a le plus de succes est un thé vert bio. Les gens vont croire que le japon est un grand fast food apres… tsss

    –> Les fruits et légumes sont très chers au Japon, et on n’en mange pas des quantités. Je n’en démordrai pas ! Tous mes amis français exilés là-bas ne rêvent que de pouvoir faire leur marché en France… Quant au bio, il est loin d’avoir atteint son public pour le moment.

  32. Voilà, j’ai essayé ^^ Avec quelques petits variantes, mais accompagné de ma p’tite nouvelle salade préférée fruits & légumes, c’était délicieux !

  33. Ping : Végétatout » :: Tartines au chèvre, aux fèves et aux poivrons orange ::

  34. Ping : Clea Cuisine | Cuisiner les légumes autrement

  35. Ping : Eco pique-nique, tous au vert ! | Sens.fr - Votre magazine écoglamour !

  36. ça y est, je viens d’acheter mon premier pot de purée d’umebosis, je suis très pressée de tester cette nouvelle saveur !
    Clea, peux-tu me dire combien de temps on peut conserver le pot après ouverture et s’il faut le garder au frais ?
    Merci beaucoup.

    –> Il se garde au frais pendant… des mois, voire des années ;)

  37. Ping : Free Music for iPod

  38. Ping : Tartine de daikon, noisettes, brebis frais et umebosis | Clea Cuisine

  39. Ping : Recettes végétariennes en 5 minutes chrono : récap et vote pour la recette gagnante | Clea Cuisine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>