Tarte pomme coing

Classée dans tartes

30 commentaires

  1. J’ai la chance d’avoir des pommes et des coings (dont je ne sais jamais quoi faire et que je laisse donc pourrir…) dans mon jardin ! Je sais donc ce que je vais en faire !!! Merci Cléa !

  2. Juste ce qu’il me fallait, elle est déjà dans le four ! Ma dernière tarte avant de retourner au Sénégal, loin de toute tentation sucrée… ;-)
    Avec la gelée de coing que ma maman a faite la semaine dernière, ça devrait être un délice. Mais je n’ai pas su quelle quantité mettre pour faire un bel aspect lustré comme chez le pâtissier, sans toutefois trop sucrer. J’ai du mettre une grosse cuiller à soupe (préalablement chauffée avec un peu d’eau)… Mon instinct de gourmande en aurait mis 10 fois plus mais je me suis raisonnée. Qu’en dis-tu Cléa ?
    Je réalise souvent tes recettes, merci pour le partage !

    –> c’est la bonne quantité je pense ;)

  3. Mais… pourquoi faire briller les coings avant de les peler? c’est un clin d’œil? une tradition régionale? une coutume familiale? Un grand merci pour les bonheurs culinaires que tu partages avec nous Cléa!

    –> Les coings sont couverts d’un fin duvet très collant. Si on les lave, ça colle deux fois plus ! D’où l’importance de les frotter pour faire partir ce duvet. Cela les rend très faciles à éplucher ensuite.

  4. Tant d’éloges de tout le monde sur les coings… et moi je n’en ai jamais vus ni encore moins goûtés…
    Il va falloir que je corrige ça rapidement ! (Et ta magnifique tarte devrait être une bonne première approche^^) :-)

  5. Un truc pour éplucher les coings sans trop d’effort : mettez-les entiers (non pelés) dans une casserole d’eau et faites cuire le temps que les coings s’attendrissent un peu. Vous pourrez alors les éplucher facilement et détailler la chair autour du trognon sans avoir à couper celui-ci (qui est toujours terriblement coriace). Vraiment pratique si vous avez prévu de faire une compote ; pour la gelée en revanche, il faudra les éplucher crus…

  6. Moi qui venais faire un tour dans tes recettes pour voir ce que tu faisais de joli avec des coings, je suis ravie! Voilà le dessert du soir! Je vais essayer quand à moi, de faire une gelée pomme-coing et laurier frais pour accompagner les fromages de chèvre frais avec les noix nouvelles…

  7. Merci pour cette recette. Tarte très parfumée grâce aux coings. J’ai eu peur de manquer de pâte mais c’était vraiment pile poil. Ce n’est pas la recette de pâte la plus gourmande qu’il y ait mais elle est très bien quand on doit éviter les produits laitiers. Par contre j’ai préféré mettre les amandes concassées sur le dessus de la tarte et c’était parfait. Bref, super tarte de saison, merci bien :)

  8. Recette testée ce matin et dégusté il y a peu… j’adore les tartes aux pommes et je les réalises habituellement avec de la compote de pomme sous les pommes.
    Cette version me tentait depuis sa publication, c’est chose faite grâce à mon gentil beau papa qui m’a apporté une cagette de coin ce week-end…
    Bref cette version nous à tous régalés et la pâte est très bonne ce qui ne gâche rien!!

Laisser un commentaire