veloutecarotte

Velouté de carotte au miso blanc et au gingembre

Vous reprendrez bien une petite soupe ? Loin de moi l’intention de vous abreuver de considérations météorologiques, mais oui : vous reprendrez bien une petite soupe. Surtout si je vous dis que j’en ai trouvé une qui change, tous terrains et toutes saisons ?

Oui, je sais : le velouté de carotte, c’est pas glamour. C’est tout de même un poil glamourisable avec un peu de bonne volonté, de coriandre et de lait de coco. Ou bien avec un truc super bizarre, super bon pour la santé, super pénible à trouver sauf si vous avez un bon magasin bio sous la main : du miso blanc. [Et là, elle perdit la moitié de ses lecteurs...]

Le miso : pâte de soja fermenté, goût salé tendance umami, pilier de la soupe miso, délicieux en pâte à tartiner si vous ne le dites pas à vos amis japonais, existe en noir, brun (le plus courant), rouge et… blanc. Le noir est ultra puissant, le blanc ultra doux, c’est pour cela qu’en général on en utilise du brun, à base d’orge ou de riz. Le blanc, donc : doux, acidulé, parfumé, et… pas évident à utiliser (voir une description chez Clem).

Si, comme moi, vous en avez acheté un sachet dans un moment d’égarement et vous demandez décidément dans quoi vous allez bien pouvoir le passer, cette soupe ultra parfumée est la solution de facilité. Je l’ai tellement adorée que j’ai… racheté du miso blanc. Juste pour la faire et la refaire. CQFD.

J’ai également utilisé des cristaux d’huiles essentielles de citronnelle et de gingembre de la marque Florisens, parce que je n’avais pas la version fraîche sous la main. Si vous avez du gingembre et/ou de la citronnelle frais, foncez, sinon lisez mon interview du créateur de Florisens pour tout savoir sur ces fameux cristaux.

Velouté de carotte au miso blanc et au gingembre

Pour 2-3 personnes

8 carottes
1 petit oignon
1 cube de bouillon aux herbes
1 c. à soupe bombée de miso blanc
Un peu de gingembre râpé ou 1 versée de cristaux d’HE gingembre et 1 de citronnelle

Éplucher les carottes et couper en morceaux. Peler et émincer l’oignon. Placer dans une casserole et couvrir d’eau à hauteur. Porter à frémissement, ajouter le cube de bouillon et laisser frémir pendant 20 mn. Passer au blender avec le reste des ingrédients. Servir bien chaud.

D’autres idées d’utilisation du miso blanc, chez Clem :
Tartinade de carotte au miso blanc et au gingembre
Tapioca comme du riz au lait
Orange curd

30 réflexions sur “ Velouté de carotte au miso blanc et au gingembre ”

  1. Et elle lut l’article puis le billet comme on boit une bonne soupe par temps froid, en une seule longue et voluptueuse gorgée.Quelle excellente idée d’associer ces trois là. Et sinon, c’est le gingembre qu’il faut couper en dés j’imagine ?

    –> Non, il suffit de le râper.

  2. Alors tu sais quoi ? Le mien est en pâte rayon frais et … jaune !! Vive les States ^^
    Je prends ta recette. J’adore les carottes et le trio miso-gingembre-carotte risque de bien me plaire, avec quelques feuilles de coriandre ( je ne peux pas m’en empêcher ), j’ai hate d’être au lunch de demain !
    Bises gourmandes Clea. A bientôt.

  3. J’ai dû avoir le même moment d’égarement que toi… j’ai aussi acheté un sachet de miso blanc par curiosité (je ne suis pas fan du miso brun, un peu trop fort à mon goût…) et je ne savais pas quoi en faire, donc ta petite soupe me tente bien, en ces temps hivernaux… (oui, je sais qu’on est au printemps. mais visiblement, le printemps n’est pas au courant, lui !)

  4. Miam ! Justement j’écrivais sur un autre blog de cuisine que je me régalais de soupe miso en ce moment. Ma version spéciale grand froid : pâte de miso, tofu, carottes et pommes de terre en morceaux, algues wakame, le tout mijoté à petit feu pour renforcer le goût du bouillon. Un délice !

  5. Bonjour,
    J’utilise de temps en temps de la citronnelle congelée (je la tranche en très fines rondelles) et ça fonctionne très bien.
    J’ai hâte de tester votre recette, je me régale de vous lire. Mes amitiés !
    Bonne continuation !

  6. je découvre ce blog et comme c’est étonnant pour moi , par exmple acheter un produit ( ici le miso blanc ) sns avoir au préalable une idée de son utilisation , la cuisine comme une découverte et non comme une habitude !

  7. j’ai justement un sachet de miso blanc acheté dans un élan japonisant à la grande épicerie, que j’ai installé à côté des céréales du petit déjeuner pour le voir tout les jours! je fais cette soupe demain soir!

    MERCIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII

  8. La soupe, c’est mon doudou ! J’en boirais même en été ! Je vais essayer, je n’ai jamais osé la soupe de carottes. Pourtant ma maman n’en faisait jamais : je n’ai jamais goûté que de la soupe de carottes « toute faite »… au goût un peu trop standardisé. Allez, je tente !
    Tout le monde n’aime pas le gingembre chez moi, que puis-je utiliser qui aille bien avec le miso ? (rien ?)

  9. Avec ou sans miso (qui doit surement rajouter un super goût!), je trouve que le velouté de carotte c’est toujours super bon ! J’aime toutes les « souplettes » orange de toute manière :)
    Bisous et belle journée**

  10. De la soupe fin avril, c’est déprimant mais vu le temps tu as raison et vu le délice que tu nous proposes on peut bien faire une petite entorse au printemps !

  11. Moi aussi il y a quelques jours j’ai acheté un gros sachet de miso « Sweet shiro miso » (c’est du blanc?) à cause de Murakami c’est vrai quoi, à force de lire sa dernière trilogie, j’ai envie de manger japonais moi! Je comptais en faire ce soir mais pas sûr que mes loulous apprécient, je vais essayer ta recette avec des carottes, cela passera peut-être mieux…

  12. Bonsoir Cléa,
    Cela tombe bien car j’ai un gros pot de miso blc à utiliser et j’adore les soupes et autres potages. J’ai tendance à acheter des produits pour une recette et ne plus savoir quoi en faire après. J’ai fini par acheter du miso blc chez un commerçant japonais car je n’en trouvais pas dans mon magasin bio habituel, le rouge et le brun étant plus courant. A tester prochainement!

  13. Si la moitié de tes lecteurs s’enfuyaient à la lecture du mot « miso », ça se saurait ;)
    En tout cas, moi je viens d’en acheter pour tester les délicieux chaussons poireaux-miso de Mathilda (qui a laissé un petit commentaire plus haut). Et puis du gingembre, pour tester une autre recette de BiÔna. Comme le hasard fait bien les choses, me voilà donc parée pour ton velouté ! Et moi je trouve ça plutôt glam’ le velouté de carotte en fait, customisable à l’envie et à décorer de plein de petits bidules (sésame, baies roses…).

  14. Verdict des loulous: essskellent! ;-). Pour ma part, je la referai mais avec du bouillon sans sel car avec le miso beige c’est très salé.. Mais délicieux et original! Merci..

  15. Recette testée et approuvée hier soir . Un vrai régal.
    Merci pour toutes ces idées d’utilisation du miso blanc qui, en dehors de ces qualités gustatives , est un vrai aliment de santé et d’un usage plus facile que les misos brun ou rouge.
    Je raffole également du gingembre.
    Vous lire est toujours un plaisir.

  16. un commentaire sans lien direct avec ton billet du jour, je voulais te remercier car je me mets à cuisiner bio sans crainte en suivant tes conseils !! Je vais investir dans les bouquins maintenant. Je pensais acheter l’atelier bio et ton bouquin Cuisiner Veggie, qu’en penses tu ??

    –> Ce sont effectivement les deux plus « basiques », donc parfaits pour se lancer ! Bonne continuation.

  17. Oh oui on reprendrait bien une soupe ! Et puis mon amoureux adore les carottes et le miso alors tu vois, tu vas faire un heureux (mais moi aussi ça me tente beaucoup, qu’on s’entende bien !). Merci pour cette très bonne idée.

  18. Cette recette est un réconfort car ici il pleut (en Bretagne, oui oui ça arrive parfois !!) et on tourne en rond à se demander comment occuper ce long week-end. Et quel bonheur de voir apparaître ces merveilleux cristaux d’HE ! Ils furent une révolution dans ma cuisine ! Merci pour le post et le billet sur satoriz.

  19. Recette testée hier soir, soupe délicieuse, l’occasion d’essayer le shiro miso : une belle découverte :-)
    (Effectivement Floriane, bien besoin de réconfort en Bretagne, le feu flambe dans la cheminée aujourd’hui…)
    Je ne connais pas encore les cristaux d’HE, mais je sens qu’ils feront bientôt partie de mes alliés culinaires! Merci!

  20. Merci Cléa pour le clin d’oeil! Moi non plus je ne m’en lasse pas du miso blanc et en ce moment mon dip favori c’est miso blanc, avocat, jus de citron et coriandre fraîche!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>