Salade de petit épeautre à la grenade, aux agrumes, aux pignons et à la feta

Le petit épeautre, c’est vraiment ma céréale favorite du moment. Depuis… un bon moment, d’ailleurs ! J’en ai fait la base de ma « salade fétiche », que je fais et refais pour les pique-nique et les potlucks : petit épeautre, feta, pignons, petits pois, vinaigrette citronnée, herbes finement ciselées… (vous la retrouverez dans Recevoir en bio). Je trouve que le petit épeautre a une mâche et une saveur qui le placent bien au-dessus du riz, du blé, ou des autres céréales « à salade ». Si le sujet vous intéresse, je vous invite à parcourir le dossier que j’ai réalisé à ce sujet pour Sat’Info – vous y trouverez d’autres recettes au petit épeautre, et pas que des salades ! J’ai le souvenir d’une délicieuse poêlée avec échalotes et pesto de roquette, yum…

Pour aujourd’hui, le petit épeautre se fait hivernal ! Pas de bons petits légumes frais ni d’herbes sous la main ? Vive la grenade et les agrumes !

saladepetitepeautre

Salade de petit épeautre à la grenade, aux pignons et à la feta

Pour 4 à 6 personnes

200 g de petit-épeautre
3 feuilles de laurier
1 c. à café de bouillon de légumes
50 g de pignons de pin
1 grenade
1 orange
3 mandarines
2 poignées de roquette
200 g de feta
1 c. à café de moutarde forte
1 c. à café de miel liquide
1 c. à café de sel
2 c. à soupe de vinaigre balsamique blanc (si possible, sinon classique)
3 c. à soupe d’huile d’olive

Si possible, faire tremper le petit-épeautre dans un grand volume d’eau pendant une douzaine d’heures. Egoutter et rincer le petit-épeautre. Placer dans un faitout avec 2,5 fois son volume d’eau froide. Porter à frémissements. Ajouter les feuilles de laurier et le bouillon de légumes. Réduire le feu, couvrir et laisser cuire 30 à 45 mn (tout dépend si le petit épeautre est mondé ou non). Couper le feu et laisser gonfler pendant 5 à 10 mn à couvert. Egoutter. Oter les feuilles de laurier et les branches d’herbes séchées. Saler (uniquement en fin de cuisson) et laisser refroidir.
Torréfier les pignons au four à 180 °C pendant 8-10 mn.
Préparer la vinaigrette en mélangeant la moutarde, le miel, le sel, le jus d’1 mandarine pressée, le vinaigre balsamique et l’huile.
Couper la grenade en quatre et récupérer les graines bien rouges, en jetant toutes les membranes blanches. Tailler l’orange et 2 mandarines en suprêmes. Laver et sécher la roquette. Couper la feta en cubes. Mélanger le petit épeautre, les pignons, la feta, les graines de grenade, les suprêmes d’agrumes et la roquette. Napper de vinaigrette, mélanger et servir.

***

J’ai servi cette salade pour accompagner cette recette de poulet mariné à la mélasse de grenade et au zaatar, absolument délicieuse. Je la note ici avec mes modifications, pour ne pas l’oublier. Elle est infaillible, simplissime et super rapide à préparer : c’est tout ce que je demande à une recette à base de viande, étant incapable de faire mieux par moi-même !

Poulet mariné à la mélasse de grenade et au zaatar

Pour 6 personnes

1 beau poulet fermier/ bio de 2,5 kg coupé en morceaux, avec la peau (à commander chez un boucher)
4 c. à soupe de mélasse de grenade*
8 c. à soupe d’huile d’olive
6 c. à soupe bombées de zaatar*
4 gousses d’ail
Sel, poivre
1 citron

La veille, faire mariner le poulet dans le mélange de mélasse, d’huile, de zaatar, d’ail pressé, de sel et de poivre. Préchauffer le four à 200 °C et enfourner pour 50 mn. A la sortie du four, verser le jus de citron, mélanger et servir.

Note : si vous ne servez pas le poulet avec cette salade, ajoutez après la cuisson des graines de grenade fraîche et des pignons de pin torréfiés.

* En épiceries fines et moyen-orientales. La mélasse de grenade est un produit unique, ne pas la remplacer par de la mélasse traditionnelle. Clotilde explique comment en faire une délicieuse tartinade libanaise, le muhammara (noix, poivrons rouges, mélasse de grenade). Le zaatar est un mélange d’origan, de sumac et de sésame que l’on trouve aussi chez Artisans du monde. J’adore aussi l’utiliser pour le houmous.

45 réflexions au sujet de « Salade de petit épeautre à la grenade, aux agrumes, aux pignons et à la feta »

  1. Absolument TOUT ce que j’aime cette salade !
    J’adore le petit épeautre, étant originaire de Provence où il est cultivé. Ma mère le fait cuire comme du riz avec une gousse d’ail et du laurier, puis le fait revenir à la poêle avec de l’huile d’olive pour le servir avec le gigot d’agneau rôti. C’est aussi délicieux en risotto.

  2. Bien qu’un ami m’ait déjà vanté les mérites du petit epautre il y a des mois, je n’en ai toujours pas cuisiné, mais avec les recettes que tu nous proposes je vais bien finir par me lancer ;)
    La melasse de grenade, tu t’as achetée à Grenoble? Si oui, dans quelle boutique?

    –> A l’épicerie Arax, pas loin de la place Championnet.

  3. Je vais me faire ça très vite ! J’utilise tout le temps l’épeautre dans mes pains quotidiens :) par contre les ingrédients de la salade ne sont pas tous dans la liste au début de la recette ;)

  4. Sans vouloir couper les cheveux en quatre un dimanche d’hiver ensoleillé, il ne manque pas les agrumes et la roquette dans les ingrédients en début de recette? :-)

  5. C’est vrai que le petit épeautre est vraiment délicieux, mais demande quand même un minimum d’organisation ! Moi qui ne sais jamais jusqu’au dernier moment ce dont j’aurais envie pour déjeuner ou dîner, je ne le cuisine pas assez… Merci pour le rappel !

  6. J’adore le petit-épeautre moi-aussi, même si je ne le cuisine pas aussi souvent que je le voudrais (la faute à son temps de cuisson un peu trop long?). En tous cas le mélange avec la grenade, les pignons et la feta est très bien trouvé! Quant à la melasse de grenade et au zaatar, jamais entendu parler et pourtant, j’ai l’oreille fine quant il s’agit de saveurs nouvelles ;-)

  7. Hummm une salade estivale aux couleurs pétillantes! J’adore le mariage des différents produits!

  8. C’est tout de même cuit et mitonné que je préfère le petit épeautre, mais je retiens l’idée de la salade, pour changer !

  9. Le sucré salé, mon pêché mignon….
    J’ai déjà goûté la grenade et je n’en suis pas très fan. Est ce que je peux la remplacer par autre chose ou faire sans ?

    –> On peut sans problème faire sans, et utiliser un peu plus d’agrumes.

  10. bonjour je voulais vous dire que j’aime beaucoup votre blog qui m’a permis de réapprendre a manger sainement avec plaisir après de nombreuses difficultés avec la nourriture.
    Je viens souvent voir votre article sur les idées de menus pour le soir je voulais d’ailleur vous demander la recette de tartine au carotte tofu fumé et moutarde dont vous parlez si ça ne vous dérange pas et si vous pouviez me donner quelques conseils pour la composition du menu du midi car j’ai un peu de difficulté
    Merci pour tout

  11. Trop fort, rien qu’à lire on se régale…et instantanément on quitte cet hiver qui n’en finit pas

  12. Très jolie recette, que je ferai bientôt avec plaisir ! Merci Clea !

    Mathilda, le mieux (enfin, en tout cas c’est ce que je fais) c’est de faire cuire une grande quantité de petit épeautre en même temps, puis de le portionner par 150g, par exemple, et de le congeler lorsqu’il est bien refroidi. Comme ça, tu peux t’en servir quand l’envie te prend et pas besoin de refaire cuire à chaque fois, tu gagnes un temps fou !

    Marine Cotte : Clea a publié un grand nombre de recettes sur ce blog qui peuvent te servir pour tes repas du midi. Sinon, son livre « Mes ptites gamelles » est super car il y a des quantités adaptées pour une personne : http://www.amazon.fr/Mes-ptites-gamelles-Manger-bureau/dp/2842211839
    Et puis, à toi de développer ta créativité pour te concocter des petits plats qui te feront envie ;)

  13. Les couleurs de votre plat, gourmandes et printanières,sont un vrai régal pour les yeux avant le palais.
    J’ai déjà cuisiner du petit-épeautre, mais, même en augmentant le temps de cuisson,je me trouve avec une céréale un peu ferme et caoutchouteuse .Est-ce normal?
    Bonne journée.

    –> Non, il n’est pas censé être caoutchouteux, même s’il est plus ferme que du riz, par exemple. Essayez de laisser tremper la veille pour voir…

  14. Merci pour l’info, je ne connais pas cette épicerie mais je vais m’empresser d’aller y faire un tour!

  15. Bonjour, je suis une fidèle de votre blog mais c’est la première fois que je laisse un message ;)
    Voilà une belle salade qui permettra d’oublier les rigueurs de cette fin février!
    Néanmoins je dois dire que mes relations avec le petit-épeautre ne sont pas toujours étroites: longue cuisson et un résultat aussi un peu caoutchouteux chez moi, je dois mal m’y prendre.
    J’avoue préférer l’épeautre « normale ». J’en fais toujours des stocks quand je vais en Italie, car on en trouve très facilement, bio ou pas. Une fois passée la frontière, il disparaît des étals, mystère… alors que c’est si bon en salade! Mais je crois que ses qualités nutritionnelles diffèrent de celles du petit-épeautre.
    Je pars justement demain pour l’Italie, je vais m’en acheter un peu et faire voter recette à mon retour. Merci!

  16. Pour gagner du temps, on peut aussi utiliser le boulgour de petit épeautre : 10 à 12 min de cuisson au cuiseur à riz. Il garde une bonne fermeté et toujours ce petit goût de noisette grillée …
    Je pense que si on veut éviter le « caoutchouté « du petit épeautre en grains,il vaut mieux utiliser celui qui n’est pas mondé car il restera ferme et non collant.
    Bravo pour la créativité de cette recette!

  17. J’ai justement une grenade à la maison, je vais essayer cette étonnante association avec la feta.

  18. Bonjour clea,

    Je viens d’acheter ton livre de cuisine veggie je sais cuisiner végétarien . Les recettes sont vraiment originales et moi qui commence la cuisine végétarienne, ton livre constitue une bonne approche. Seul bemol: pas de table des matière par ingrédient et du coup c’est un peu difficile de retrouver les recettes.

    bien à toi
    Pauline

  19. Bonjour clea,
    Je viens d’acheter ton livre de cuisine veggie je sais cuisiner végétarien . Les recettes sont vraiment originales et moi qui commence la cuisine végétarienne, ton livre constitue une bonne approche. Seul bemol: pas de table des matière par ingrédient et du coup c’est un peu difficile de retrouver les recettes
    bien à toi
    Pauline

    –> Elle est juste ici ! http://www.cleacuisine.fr/lectures-gourmandes/index-des-recettes-pour-ingredients-pour-veggie-je-sais-cuisiner-vegetarien/

  20. J’ai justement du petit épeautre que j’ai acheté pour manger plus sain (et moins de gluten…) et que je savais pas trop comment cuisiner… faut que je teste!

  21. Alors toi aussi tu as le béguin pour le petit épeautre? C’est vrai que c’est très bon, et je me suis régalée avec ton article dans Sat’info :)
    J’aime bien aussi l’orge, dans le même style. C’est moins goûteux mais plus fondant. Et puis un truc terrible aussi c’est le gruau d’avoine!!! Le nom est horrible (on dirait vraiment un truc pour les ânes), mais c’est tout doux et tout crémeux, à faire pâlir les meilleurs riz à risotto!
    Des bisous, et encore merci pour toutes ces recettes géniales!

  22. Ping : Sélections du jour | Recettes anti-inflammatoires

  23. quelle fete cette salade ; j’ai la forme rien que de regarder l’image ; merci

  24. Merci pour cette recette ,elle a fait son effet hier ,les couleurs donc les vitamines ont été appréciées aussi pour le coté original

  25. Salade testée et approuvée, du moins par les adultes, les plus jeunes l’ayant royalement snobée. Là où notre cerveau dit « chouette, des couleurs » le cerveau reptilien du courte-pattes dit « attention, danger ».

  26. Merci pour cette recette idéale quand on arrive en fin d’hiver et qu’on a envie de couleur et de fraicheur dans nos assiettes !!! Faite ce week-end, elle a enchanté toute la famille à tel point qu’on m’a demandé d’en refaire pour nos lunch box de la semaine ;) Une belle association autant pour la vue que pour les papilles !!

  27. J’ai testé la recette et franchement rien à redire. C’est extra ! La grenade aurait amené un peu plus de couleurs mais je n’en suis pas très fan donc je ne l’ai pas mis … En tout cas à refaire !

  28. Bonjour,

    Je viens de déguster ta salade avec tous les ingrédients et selon tes proportions: une vraie réussite! Encore merci pour tes recettes si originales et si bonnes!!!

  29. Cette recette est une tuerie !!! Merci beaucoup ! Elle va directement intégrer notre carnet de recettes incontournables !

  30. Je n’étais pas une grande amatrice de salades contenant des féculents, mais là ça a été le coup de foudre. Elle a fait l’unanimité auprès de mes colocs. Depuis c’est ma recette de secours – pas d’inspiration pour demain ? Hop, de l’épeautre, de la fêta, et un assortiment (grenade et agrumes si c’est la saison, sinon tomates séchées, basilic et huile d’olive au citron, ou des graines de courge, etc). Je fais cuire de l’épeautre dans une grande marmite, ce qui me permet de passer peu de temps à préparer à manger les jours suivants, tout en changeant l’assaisonnement tous les jours pour éviter l’impression de manger la même chose.

  31. Bonsoir Cléa,
    Si tu les consommes peux-tu me dire comment cuis-tu le millet et le sarrasin pour qu’il ne soit pas fade? Pour le petit épeautre j’ai adopté tes conseils et c’est très bon.

    –> Pour le sarrasin, je l’accommode beaucoup (galettes, boulettes) afin de l’apprécier… Côté millet, bouillon de légumes et aromates suffisent généralement à en faire une bonne base pour salade, gratin… Ou version millet au lait !

  32. Ping : Cuisiner les fruits autrement | Clea Cuisine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>