Purée et bouchées de polenta aux fanes de radis

Banale histoire d’un vendredi très rempli : les courses viennent d’être faites pour les agapes du week-end, les activités s’enchaînent, et à l’heure du dîner je n’ai toujours aucune idée de ce que je vais bien pouvoir faire à manger. Seule certitude : ne pas toucher aux radis (c’est pour l’apéro de samedi), ni à la roquette (c’est pour faire du pesto et garnir les pâtes d’après la piscine), ni, ni… Bref, tout est réservé – ah non, pas les fanes de radis ! D’ailleurs, si j’avais attendu le lendemain, ils auraient fini à la poubelle, tout flétris-jaunis. Et les petits oignons nouveaux ? Pas réservés non plus, juste achetés parce qu’ils me tendaient les bras (d’ailleurs, cette même semaine, un robot KitchenAid aussi m’a tendu les bras. C’est un peu plus douloureux pour le portefeuille qu’un bouquet d’oignons nouveaux. Mais il est couleur Espresso, comme George, vous comprenez… D’ailleurs, c’est son petit nom, maintenant. George. Voilà, vous savez tout.).

Bref, revenons à nos fanes de radis. Lavés, mixés avec deux portions de crème de gruyère (appelez-la Vache qui Rit si vous voulez, la mienne c’est la même, en bio, avec un nom hollandais à coucher dehors – c’est l’arme fatale des soupes au vert), prêts à plonger dans une polenta crémeuse pour former une belle purée verte. Parmesan, petits oignons caramélisés : parfois, l’impro a du bon.

Parfois pas : y en a une à qui ça n’a pas plus du tout, la polenta. « Moi z’aime pas, la polenta. Ze fais mon boudin ». Bon, vous savez quoi ? Tant mieux, ça m’a permis d’en avoir un bon reste, découpé en petites bouchées et dégusté le lendemain avec un dip improvisé aux haricots blancs et tomates confites. Encore meilleur que la version purée. Na !

Purée de polenta aux fanes de radis

Pour 4 personnes

100 g de fanes de radis
2 portions de crème de gruyère
4 verres de lait de vache ou de soja
1 verre de polenta précuite

Mixer fanes de radis (bien lavés et séchés) avec la crème de gruyère, 1 pincée de sel et 1 verre de lait. Chauffer le reste de lait dans une casserole avec 1 pincée de sel. Lorsque le lait commence à frémir, verser la polenta en pluie et cuire sur feu doux tout en remuant pendant 5 mn. Incorporer la purée de fanes de radis, cuire 1 mn de plus et servir bien chaud.

Bonus : des oignons nouveaux finement émincés et caramélisés à la poêle à mettre au fond de l’assiette avant de verser la polenta.
Et/ou un peu de parmesan râpé.

Et avec les restes ?

Bouchées de polenta au dip haricots blancs – tomates confites

1 reste de purée de polenta étalé dans un petit plat rectangulaire et mis au frais

Pour 1 pot de dip :
1 boîte de haricots blancs (cannellini)
8 tomates confites
2 c. à soupe de câpres
2 c. à soupe de pignons torréfiés
100 g de fromage de brebis ou de chèvre frais

Bien égoutter et rincer les haricots. Mixer avec le reste des ingrédients et 1 pincée de sel et poivre. Ajouter un peu de crème végétale ou de tofu soyeux si le mélange est trop compact.

Découper la polenta refroidie en bouchées. On peut éventuellement les poêler dans un peu d’huile d’olive. Servir tièdes ou froides, tartinées de dip aux tomates confites.

25 réflexions au sujet de « Purée et bouchées de polenta aux fanes de radis »

  1. Une idée 2 en 1 plutôt originale qui change car j’avoue qu’en dehors des soupes, des lasagne (oui, oui pour parfumer ma sauce « pseudo » béchamel), le pesto et une garniture de quiche, je n’ai pas vraiment d’idée pour utiliser les fanes de radis et à attendre l’inspiration, elles finissent à la poubelle.

  2. Merveilleux ! Les tartinades aux haricots blancs sont crémeuses à souhait ! J’aime aussi faire ce genre de tartinade avec des graines de tournesol et des tomates séchées. Je retiens l’idée des câpres.
    Je n’ai que des fanes de navet à la maison, dommage, ça n’est pas très bon cuit (trop piquant …). Next time ! Bonne journée !

  3. Top cool cette idée ! Je trouve la polenta parfois un peu fade si elle n’est pas noyée sous une sauce : avec l’amertume du radis, ça devrait bien le faire !

  4. « Z’aime pas la polenta moi z’aussi … » ;) Mais les dips j’en consomme sous toutes les formes alors ta recette me va bien !!
    Un bisou à Georges… à moi aussi il me fait de l’œil ! Quel dragueur celui là !! :)
    Belle journée !

  5. C’est une excellente idée !
    Je la note très précieusement… Je l’essaierai celle-là, c’est sûr & certain :-)

  6. bonjour,
    je n’ai encore jamais cuisiner avec du polenta, je dois pourtant m’y mettre, car ta recette me tente beaucoup

  7. Bonne idée. Je les ai testé en soupe froide c’était pas mal du tout je note l’idée de la crème de gruyère pour les prochaînes fois

  8. Merci pour cette belle idée pour cuisiner les fanes ! J’adore :) Demain, je m’attaque aux fanes de carottes… j’adore leur petit goût !

  9. Ca alors, moi aussi j’ai enfin craqué pour un KitchenAid, Espresso, juste une semaine plus tôt !
    Bon en tout cas voilà une recette qui a l’air fameuse et qu’il va falloir tester ;)

  10. Alors je ne sais pas si c’est une question de consistance ou parce que la polenta « en purée » me rappelle immanquablement le truc infâme qu’on nous servait à la cantine (j’ai découvert la polenta au lycée Champollion à Grenoble, et c’était pas le lieu idéal pour se rencontrer je crois), mais ici toutes mes tentatives de cuisiner la polenta « crêmeuse » m’ont laissée pas très satisfaite. Et mes filles non plus n’aiment pas. C’est un peu écoeurant

    Par contre, poêlée le lendemain avec de la sauce tomate, ça a beaucoup plus de succès, donc je garde la 2ème recette sous le coude, ça permettra de varier !

  11. deux petites recettes très originales
    je n’aurais jamais pensé à utiliser les fanes de radis autre que dans une soupette
    merci pour le partage
    bon dimanche ;)

  12. Coucou Cléa!
    Les grands esprits se rencontrent je vois… je viens de poster vendredi une recette de conchiglioni farçis aux fanes de radis!
    Moi, j’aime beaucoup, et cela fait des années que je les perds jamais ces fameuses fanes. Surtout au printemps, quand les légumes sont encore un peu rares…
    Sinon, c’est super pour nous le coup de Georges le Kitchenaid ! Si je ne me trompe, on va avoir droit à un tas de petits pains et brioches « made in Cléa » dans les prochaines semaines, ça va être terrible ;)
    Bon dimanche à toi!

  13. Oh que ça me plait….même si je serait certainement la seule ici….tant pi pour les boudin!

  14. Bonjour Cléa,

    Trés bonne idée pour les fânes de radis.
    as-tu déjà essayé des faire des flans avec les fânes de radis et du parmesan, où en terrine de légumes.
    Tu peux faire fânes de radis, panais, carottes,c’ est excellent.
    Moi je les utilisent comme le cresson où l’ oseille. Même pour une petite sauce qui accompagne un poisson.
    Bon dimanche à toi,

    Caroline

  15. j’ai fait un pesto de fanes de radis la semaine dernière. Avec les prochaines fanes, je testerai la polenta

  16. Bienvenue à Georges ! Ici, je n’aurais pas trop de succès avec la polenta mais, la préparer la veille pour tester les dips : pourquoi pas ?

  17. Marché dimanche matin pour acheter les ingrédients nécessaires et dégustation au repas de midi. Mmmmmm
    J’aime beaucoup l’association entre l’amertume du radis et la douceur de la polenta.
    J’ai juste remplacé la crème de gruyère par du chèvre frais.
    Merci pour cette nouvelle recette qui va rejoindre mon cahier mémoire.

  18. Bonjour,
    Bien vos recettes,et les fanes de radis relevent le gout monotone de la polenta.

  19. Ping : Cuisiner les légumes autrement | Clea Cuisine

  20. Bonjour,
    j’ai des fanes de betteraves et je me demandais si elles se mangeaient … ? On parle beaucoup plus souvent des fanes de radis …

    –> Ca se mange !

  21. Oui oui les fanes de betteraves se mangent !
    J’ai fait du coup un velouté en faisant revenir oignon, puis les fanes d’une botte auxquelles j’avais enlevé la tige et la nervure, j’ai rajouté une carotte et une pomme de terre, un léger bouillon. Succulent ! Un velouté bien vert.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>