Matefaim à la cébette

66 commentaires

  1. Merci pour cette recette qui me rappelle tant mon enfance. Chez nous le « matafan » c’était pour « mater la faim » d’où « le matefaim ». C’était un plat de « pauvre », en tout cas de fin de mois difficile, car on était 8 enfants. Et comme dans votre recette, ma mère déployait des trésors d’imagination pour nourrir sa nichée et savait utiliser les restes en matefaim, et on adorait ça. Merci aussi avec cette recette, de nous rappeler que les choses simples sont parfois les meilleurs.

  2. Je fais souvent des tortillas à la poêle, parfumée avec ce qui traîne dans le frigo… Maintenant je ferai aussi des matefaim… Et les cébettes, quel délice ! Vivement les petits primeurs de printemps pas trop chers !

  3. Peut-on remplacer les oeufs par autre chose dans cette recette ?
    Merci
    Nath

    –> Vue leur quantité, je pense que non, malheureusement.

  4. Ma ciboulette a été la première à m’annoncer le retour du printemps, elle forme maintenant un énorme bouquet. Ca va être parfait pour tester ton matefaim, il est super appétissant ! Et j’ai aussi envie de tester avec d’autres garnitures, je sens que ça va être au programme de mes prochains bentos ;)
    Merci Cléa !

  5. merci cléa pour mon futur déjeuner !
    pour mettre des légumes dedans, ils faut qu’ils soient cuits ou crus? (crus, j’ai peur qu’ils rendent de l’eau)
    merci pour tes recettes de printemps!

  6. J’adore ! A la fois très simple, joli, et qui permet une diversité importante, selon les envies et les saisons !!
    Parfait pour les fins de mois, les fins de frigo et les fins de journées !!!!!
    Encore une fois Merci Cléa !

  7. Est ce que tu crois que l’on peut remplacer la farine de blé par une autre farine : de riz ou de sarrasin, ou de quinoa ou … et que cela reste encore aussi bon ??? je ne peux pas manger de gluten . Merci beaucoup Clea pour cette recette et pour ta réponse.

    –> Je pense que cela doit très bien fonctionner avec de la farine de riz, et pourquoi pas un petit pourcentage d’une farine goûteuse comme le millet, le quinoa, l’amarante ou la châtaigne.

  8. Chez nous, nous l’appelions l’omelette alsacienne. Quand j’étais petite je la préférai à l’omelette tout court qui était plus « humide » car sans farine. Nous l’agrémentions le plus souvent de lamelles de contés que nous glissions dans la pâte. Voilà qui me donne envie d’en refaire, c’est simple, les variantes sont infinies et ça a fait généralement l’unanimité autour de la table … pourquoi se compliquer la vie !
    Merci Cléa pour toutes ces recettes ici et dans le Satinfo. Je te lis depuis des années, plusieurs fois par semaine sans jamais encore t’avoir remercié. Grace à toi, nous mangeons des sushis, des flans à la purée d’amande au sirop de fleur d’oranger et également d’excellents risotto aux cèpes … et bien d’autres choses mais ce sont là 3 recettes phares que nous te devons plus particulièrement. Encore un grand merci.

  9. chez nous aussi on se met au vert; aujourd’hui je fais une specialité italienne qui me vient de ma maman: c’est à base d’oignons nouveaux , d’olives noires et anchois si on aime , tout ça emprisonnés dans une pate à pain, mmmm, un régal!!!!
    si vous voulez la recette, demandez moi :)

  10. ça me fait penser aux crêpes alsaciennes (eierkuchen) aux pommes (exactement la meme recette mais sucrée aux pommes). Géniale l’idée de petites choses vertes. D’ailleurs il y a des cives toutes fraîches dans les prés en ce moment. Emmenez votre bêche en balade.

  11. Hmmm… Je réfléchissais à la botte de poireaux qui attend dans mon frigo… Ca pourrait être chouette avec des poireaux aussi, non ?
    (peut-être précuits les poireaux quand même…)

    –> Peut-être, encore que, s’ils sont jeunes, ça peut le faire vu que le matefaim cuit tout de même 30 minutes dans le four.

  12. En lisant le titre sur twitter je me suis demandée quelle langue tu parlais !!!
    Je suis contente de découvrir ce petit légume, je comprends ton envie de découvrir d’autres produits!! Moi aussi je tourne un peu en rond !!

  13. moi j’aimerais bien rajouter cette recette à l’application Bio cuisine pour ma pomme, ce serait plus pratique en cuisine… mais, comment puis je faire ??? est ce possible ??? merci d’avance pour ta réponse à ma gourmandise…

    –> C’est possible mais il faut le faire manuellement, en tapant la recette, dans la partie « Mes recettes ». Il n’est pas possible d’implémenter directement les recettes parues sur le blog.

  14. j’aime beaucoup le matefaim salé ou sucré. C’était un peu le « plat du pauvre » que je faisais étant étudiante (peu d’ingrédients nécessaires, très facile à cuire à la poêle) et que je n’avais pas d’idée

  15. Cela fait deux recettes à base de cébette – et bien appétissantes ! – que je découvre en quelques heures, bien envie d’y goûter maintenant … Et je ne connaissais pas le matefaim, mais c’est une chouette idée, pour les jours de flemme et les envies de vert.

  16. Cette recette à la cébette me donne décidément très faim,
    mais je ne connaissais pas le terme de matefaim,
    je voudrais essayer avec les épinards…
    Quoi qu’il en soit, c’est une bonne idée de recette!

  17. aussitôt vu, aussitôt cuit ! Merci Cléa pour toutes tes bonnes idées et recettes !
    Celle-ci a été un succès hier soir auprès de mon mari, comme je n’avais pas assez de cébettes j’ai rajouté de la roquette hachée dans l’appareil, et nous avons utilisé du soyu pour accompagner. Bref un régal !

  18. Et si on glissait un peu de son d’avoine au milieu de la farine, hein, dis Clea?

    –> Pourquoi pas si vous avez envie d’en consommer !

  19. « Matefaim » – merci de m’avoir appris ce mot, tellement plus sérieux que coupe-faim !

    Nathalie
    ça ne remplace pas exactement les oeufs, mais pour une version végétalienne on pourrait faire des galettes de pois-chiches avec des ingrédients similaires… je vais essayer.

  20. J’ai testé cela hier soir avec du persil et de la salade qui trainaient et que je n’aurais pas pu présenter crus. C’était très bon, et surtout cela convient à la fois à ma tendance végétarienne et à mon carnivore de copain. Voilà une recette qui va certainement entrer dans mes classiques. Encore une fois, merci Clea !

  21. Je viens de réaliser ce matefaim (je ne connaissais pas le nom) et j’ai rajouté une pincée de sel (le curcuma le remplace?)

    –> Oui et non, je ne suis pas très fan de sel et je ne sale donc pas systématiquement mes plats. Surtout dans le cas présent, sachant que je voulais le servir avec du saumon fumé.

  22. Chez moi (sud ouest) le matefaim c’est tout à fait diffèrent! Il n’y as jamais de vert!
    Il s’agit d’une galette de pommes de terre rappées et d’oignons hachés (avec un seul œuf et traditionnellement un peu de chapelure maison), un peu comme le rösti mais sans lardons.
    Elle est cuite dans un peu de graisse de canard ou d’oie (sud ouest oblige).
    Perso je ne suis pas fan du tout mais ici quand on parle de « plat du pauvre » c’est obligatoirement à base de pommes de terre!

  23. Merci beaucoup Cléa, je l’ai testé hier soir avec un peu de courgette, coriandre et ciboulette. C’est extra.

    Pour l’ajour à l’application BIO CUISINE, il faut aller sur le site de Cléa et faire un copier puis un coller dans « mes recettes » dans l’application. Ca marche très bien.

    Merci encore

  24. cette recette est appétissante; ça me rappelle les tortilals où on met un peu ce qui traine dans le frigo et tout le monde se régale à table, souvent à base de pdt quand même;
    Bon sinon rien à voir mais tu savais qu’il existe un fabriqant de salades traiteur bio qui s’appelle Clea. Les salades sont présentées dans des sachets tenant debout.
    Au fait dernière chose, est-ce que tu as des recettes que tu fais souvent, plusieurs fois par mois? C’est quoi tes recettes chouchou? Depuis que je dévore ton blog et celui de pascale weeds, je ne fais plus jamais les recettes plus d’une fois. Vous êtes trop inventive. C’est grave docteur ?
    Hélène

    –> Oui, j’ai vu qu’il existait des salades Clea. Je n’ai vraiment rien à voir avec eux !
    Je fais souvent certaines recettes mais je change le « contenu », par exemple je fais souvent des tartes aux légumes mais je change le légume que je mets dedans. Des gratins de légumes à la béchamel, des soupes, des salades… Mais étant donné que je teste beaucoup de recettes, notamment pour mes livres, c’est sûr que les menus varient souvent !

  25. Je souscris tellement à cette envie de vert !
    J’utilise ce même principe en remplaçant la farine par des flocons d’avoine. Le reste des ingrédients reste pratiquement identique en y fourrant des légumes de saison, des oignons, quelquefois du fromage, etc. Je fais cuire à la poêle en couvrant 5 minutes avant la fin pour que la surface fige, mais reste moelleuse.
    Merci de toutes ces recettes et de votre constante créativité.

  26. Bonjour Cléa, bravo pour ton site, il m’inspire et même plus, il me guide dans ma recherche d’une cuisine bonne et bio!
    Une petite question : j’ai réalisé deux recettes à base d’agar agar (dont la tienne de la panacotta) et les 2 fois, j’ai deux couches qui se forment : celle du haut est la texture que je désire, celle du bas est plus « gélifiée » comme si les ingrédient remontaient à la surface…. Est ce que cela peut être lié au fait qu’après frémissement, je mets le tout trop vite au frigo? Ou alors je fais trop/pas assez bouillir?
    Merci si tu peux me renseigner et bravo, tu m’as ouvert un horizon culinaire inédit.
    béné

    –> Le problème se pose quand on mélange deux produits (par exemple lait et crème), et que l’un est plus léger que l’autre. On peut éviter que le résultat se sépare en deux phases en mélangeant longuement et vigoureusement le tout, pour que l’agar-agar reste bien en suspension.
    C’est de la chimie, et je ne suis pas très calée… J’espère que ces explications vous aideront.

  27. In22, juste pour dire : c’est Pascale WEEKS, « Weeds » étant – entre autres – une bien bonne série dans la banlieue de Majestic…
    :-)

  28. Testés et approuvés ce midi avec le vert de côtes de bette et de l’ail des ours tout frais cueilli. On a beaucoup aimé et il en reste pour demain puisque le Petit Prince a été moins fan (il y avait trop de vert dedans !).
    Bises et merci pour ton mail.

  29. C’est marrant samedi dernier au marché j’ai acheté des cebettes et j’ai eu la meme idée que toi! à peu près la meme recette! Merci Cléa pour ton super site!

  30. Hello, c’est drôle, car je suppose que c’est la même origine qu’un plat wallon ancien qui s’appelle « Matoufé » et dont je n’avais jamais imaginé l’étymologie. Car ce plat se cuisine avec les mêmes ingrédients (sauf le lard, mais cela je suppose qu’à l’époque que tout le monde n’en n’avait pas tout le temps). Bonne idée avec les cébettes et l’ail des ours (belleblé). J’en proposerai la semaine prochaine à la carte du restau !
    A bientôt

    Catherine

  31. Recette testée et approuvée hier soir à la maison … avec une belle botte de cresson ! CEtte tentative réussie m’a donné envie de faire d’autres expériences avec mes « fonds de frigo ». Merci Cléa !

  32. salut !
    pour ceux et celles qui voudraient supprimer des oeufs de la recettes.. EVITEZ !
    j’ai aussi utilisé un plat à tarte plus grand que les moules à gâteau normaux.. et finalement c’était trop sec et pas bien cuit à la fois… pourtant très bon au goût parce que réalisé avec du cerfeuil.
    je vais persévérer !!

  33. Bonsoir !
    Question bête de débutante… l’huile, c’est pour cuire à la poêle ou ajouter dans la préparation au four aussi ?
    Merci pour cette recette que je tente avec des civettes (est-ce la même chose que les cébettes, ça ressemble à des oignons nouveaux très fins ?)

    –> On ajoute l’huile dans la pâte.
    Je pense que c’est un peu le même type de légumes nouveaux, en effet !

  34. Une toute première itervention sur le blog que je lis souvent pour dire que j’adore l’idée du matefaim. J’en fais très souvent avec de la farine de pois-chiche et je trouve ça encore meilleur!

  35. Bonjour Cléa,

    Ce que c’est bon, avec du fromage de chèvre frais! Mais une petite question: as-tu une explication pour ce gros gonflement qui monte au milieu et qui atteint presque les résistances de mon minifour?

    Merci!

    –> Non, mais un petit coup de fourchette à mi-cuisson devrait peut-être en venir à bout ?

  36. Bonsoir
    Je viens juste de réaliser ta recette, mais j’ai incorporé de la ciboulette, abondante en cette période dans notre jardin breton. C’est absolument délicieux, tout mon petit monde a adoré.
    Merci beaucoup
    Bises
    Sophie

Laisser un commentaire