Okayu

8 commentaires

  1. Les graines de sésame noir sur le riz de ton bol, c’est la profondeur qui l’illumine et lui donne toute sa raison d’être ! Dis-moi qu’il te reste de la purée de sésame noir de ton flan pour tester une version sucrée de l’okayu avec de la purée de sésame noir et une touche de miel…

    Signé : la monomaniaque du sésame noir

  2. Bonjour Clea
    Ta recette tombe à pic ! Je viens de faire 5 jours de jeûne et je m’apprête à le rompre avec ta recette. Merci pour l’idée !

  3. Encore une bonne recette réconfortante ! Vu le temps de cuisson nécessaire, je pense qu’on pourrait essayer d’utiliser la marmite norvégienne (ou couveuse culinaire).

  4. Je connaissais la version chinoise de congee, elle est très réputée en MTC pour ses vertus réconfortantes, anti fatigue et digestive.
    J’aime beaucoup l’idée de cette version japonaise agrémentée de différents ingrédients gourmands et bienfaisants.
    Pour moi, c’est un petit déjeuner parfait.
    Un grand merci pour le partage de cette recette simple et bonne.

  5. Bonjour Cléa. Merci pour cette recette qui m’a fait de l’oeil dès sa publication. J’ai profité de mes dernières courses pour acheter le riz adéquat et ce soir, avec une digestion qui s’annonçait un peu difficile mais une envie de manger quelque chose quand même, je me suis lancée. C’était délicieux : super réconfortant, tellement doux. Très copieux tout de même mais ça m’a fait le plus grand bien. J’en remangerai c’est sûr ! Encore merci pour tout le travail que représente ce blog.

  6. Ah Clea, j’ai tellement kiffé l’ambiance bouillie ! Avec le jaune d’oeuf cru, c’est trop bon. Merci 🙂

    C’était un peu fade parce que je n’avais pas de sel aux algues, mais la prochaine fois j’ajoute une cuillère à café de miso d’orge dans le riz. Ou une cuillère à soupe de tamari.
    Et peut-être je fais revenir des échalotes pour les ajouter par-dessus le riz, et je fais fondre des épinards frais à la place des feuilles de mâche pour les mettre en dessous le riz.
    Et peut-être aussi je teste une version à la purée de sésame noir juste pour moi…

    Enfin je SAIS ce que je vais faire des trois paquets de riz à sushi que j’ai achetés en promo au Nouvel An chinois de l’année dernière dans l’idée de faire des sushi-maki que je n’ai jamais faits !!!

  7. Ah Clea ! Je l’ai refait en okayu tout simple du dimanche soir avec les enfants :
    – tamari en fin de cuisson du riz (je n’en ai pas mis assez donc l’okayu est resté un peu fade et tant mieux car tu vas voir la suite…) ;
    – gomasio, ciboulette ciselée et radis d’hiver à la mandoline sur le dessus des assiettes.

    C’était top comme ça, parfait au lendemain d’un samedi soir de grosse fête !

    Mais… le top du top… tu sais ce que c’est ?
    Il restait une petite portion de riz au fond de la marmite et plus personne n’en voulait alors… je l’ai versée encore tiède dans un petit bol pour moi, j’ai ajouté une cuillère à café bombée de TU-SAIS-TRES-BIEN-QUOI, arrosé d’un filet de sirop d’agave et mmmh… j’ai kiffé ma vie !

    –> Hmmm, excellent ! 🙂

Laisser un commentaire