Pannacotta grenadine

Il y a quelques temps, j’ai découvert l’existence de la grenade, vantée par une connaisseuse plus qu’émérite, et j’ai été contaminée par la grenadite aiguë : j’en mets partout ! Enfin, partout… Surtout dans les salades (avec roquette et pignons de pin, c’est tout simplement dingue) et dans les desserts. L’effet décoratif est super, mais surtout, les petites graines de grenade qui explosent en bouche sont une merveille à déguster. Et dire que petite, je boudais la grenadine…

Pourquoi, me direz-vous, s’intéresser à ce fruit qui ne pousse même pas par chez nous ? Peut-être parce que la grenade est bourrée d’antioxydants, réputée anti-vieillissement, et tout un tas d’autres choses… Ou bien, parce qu’elle est rigolote à éplucher (on en met de partout, et vive la grenadine !)… Mais pour moi, c’est son look, son goût et sa texture incroyable qui en font un fruit à cuisiner au moins une fois dans sa vie ! Par exemple, dans cette recette ultra-simple, toute rose et légère et à la saveur délicate…

pannacottagrenadine.jpg

Pannacotta grenadine

Pour 6 minis

400 millilitres de lait végétal (par exemple : riz, soja) ou bien de lait de vache demi-écrémé
1/2 c. à café d’agar-agar en poudre
40 grammes de sucre blond de canne
1 grenade

Ouvrir la grenade et gratter pour recueillir toutes les graines dans un bol. Dans une casserole, mélanger le lait, l’agar-agar et le sucre. Porter à ébullition et laisser frémir quelques secondes. Placer dans le bol du blender avec les 2/3 des graines de grenade. Mixer. Répartir dans des verrines ou des ramequins. Laisser refroidir puis placer au réfrigérateur pendant au moins 1 heure. Décorer des graines de grenade restantes au moment de servir. A consommer dans les 24 heures, de préférence.

Tout savoir sur l’agar-agar

39 réflexions sur “ Pannacotta grenadine ”

  1. Oui, c’est comme des rubis…par contre je ne connais pas. du tout…
    Et ce fruit magique est il couteux?! Tu le trouves où?!

    Biz**
    Elo

    –> On le trouve chez les primeurs et dans les supermarchés, au rayon fruits exotiques. Le prix varie selon la saison (c’est en hiver qu’on les trouve le plus facilement). La dernière fois, j’ai payé la mienne 1 euros, et elle m’a permis de garnir à la fois une salade de roquette aux pignons grillés et de faire 6 petites pannacotta.

  2. C’est normal que tu boudais la grenadine étant petite, vu que le sirop de grenadine n’est pas fabriqué à base de grenade, ce sont des arômes de synthèses…

    –> Oui, ou bien il est tout simplement à base de fruits rouges, mais sans grenade ;)

  3. Oh la la, tu n’aurais pas des envies de bébé, toi ;) ??

    Abondance et fertilité sont les symboles de la grenade !

    Ce beau fruit très graphique est souvent représenté dans les natures mortes ou les tableaux de la Renaissance (mais avec sa coque, c’est surtout la disposition des multiples graines qui suggère la fertilité :)

    Alors fais gaffe à qui tu en sers ;)

    Chloé Clafoutis

  4. Ah, ça fait plaisir de voir que je ne suis pas la seule grenadophile, unissons-nous mes soeurs ! Ta panna grenadette m’a l’air délicieuse, je vais être je crois forcée d’essayer !

  5. Belle recette et bien mise en valeur par la photo.
    Mais ce n’est pas une pana cotta. ;-) Ce serait plutôt un late cotta … ;-)
    Pana cotta, qui veut dire crème cuite, est une recette à base de crème entière.
    Bien à toi
    verO

  6. alors, j’ai un scoop : pour ne plus en mettre partout quand tu égraines une grenade, fais le dans l’eau !

    rempli un saladier d’eau, met la moitié de la grenade dedans et avec les doigts, tu égraines, les particules de peau super amère remontent à la surface, et au fond, miracle : restent les grains de grenade, la cuisine n’est pas maculée et tu ne ressembles même pas à une gamine qui a la rougeole !

  7. La grenade, je l’adore aussi en salade, ou même carrément nature en guise d’apéro. Avec le foie gras, ça va très bien (bien que je ne mange plus de foie gras pour être en accord avec mes convictions).

    Et c’est si rafraîchissant!

  8. Comme le dit Chloé Clafoutis, la Grenade est un fruit très magique ;-)

    C’est un fruit d’automne principalement il me semble.

    J’aime bien mais à petite dose. Par contre, cette panacotta me donne très envie !

  9. Ceci est une prise d’otage !
    Nous faisons intrusion dans ton blog car aujourd’hui ce n’est pas que le lendemain des municipales, c’est aussi la fin des haricots !
    Pour nous, du moins…
    Nous participons à un concours de cuisine organisé par Ofimer et si nous ne restons pas dans les six premières places grâce aux votes des internautes, nous ne pourrons jamais espérer être jugées par un jury de professionnels gastronomes !
    Alors au diable l’avarice ! A ta souris et sache qu’en deux clics seulement tu peux nous sauver, nous et notre filet de lieu jaune au chocolat blanc et à la violette de Toulouse !
    Bon, nous n’avons pas la prétention de finir 1ères ni d’atteindre un jour la postérité !
    Mais nous sommes sur les dents, nous rayons le plancher, nous n’avons plus d’ongles, nous ne dormons plus, nous ne mangeons plus, car nous craignons de ne pas au moins atteindre la prochaine étape !
    On a tout essayé : supplié nos amis, nos parents, payé nos voisins, alerté les médias, fait des incantations vaudous, mais aujourd’hui, il ne nous reste plus que nos yeux pour pleurer, l’humour et… toi ! C’est par là : http://www.polldaddy.com/poll.aspx?p=379899

    Alors même si tu ne votes pas pour nous, il nous reste toujours le plaisir de découvrir ton blog qui est très sympa et tes pana-cotta à la grenadine qui nous donnent envie !

    –> C’est pas très cool, les prises d’otages, quand même…
    Clea

  10. La grenade est délicieuse de toutes les manières, mais ce n’est pas un fruit complètement exotique, on la trouve très fréquement dans les jardins du Sud ; à cause de son fruit mais aussi de sa fleur qui est très belle . Dès que mon jardin cessera de ressembler à une jungle mal peignée, je compte planter un grenadier (avec un cognassier et à côté du plaqueminier : toute la Provence !)

  11. C’est vraiment marrant , car influencée par la même « connaisseuse » que toi , j’ai publié une pannacotta à la grenade en janvier, comme quoi les grand esprits se rencontrent ;-)

  12. La grenadine qui n’est pas faite avec la grenade, pas grave! Petite fille, j’avais droit à un verre de grenadine et je buvais comme les grands au troquet du coin… Elle garde pour moi le goût de la madeleine de Marcel… même avec ses colorants (mais à l’époque = autrefois, je ne le savais pas!)

  13. Miss Papilles est fana depuis toujours de grenade.Moi je trouve que c’est un peu fade mais j’adore la consistance. Ca éclate sous la dent. Et puis grâce à Ester, j’ai découvert la mélasse de grenade ! trop bon. Ta photo est fantastique !

  14. Ouhla, moi la grenade ne m’a pas laissé d’aussi bon souvenirs! Cet hiver j’ai voulu l’incorporer dans une salade de fruits exotiques, et ce fut l’attentat fruitier dans ma cuisine immaculée! On aurait dit que j’avais sauvagement trucidé mes voisins (ceux qui font du bruit), yen avait partout!
    Cela dit, c’est vrai que c’est drôlement bon, quand on est un peu plus adroite que moi…

  15. Ben tiens, moi aussi je boudais la grenadine quand j’étais petitoune. Et pourtant, la grenade, j’ai toujours adoré… Va comprendre ! ça doit être le côté « grains qui éclatent en bouche » qui plaît tant, t’as raison ;-)

  16. Non c’est normal en fait ^^ la grenadine industrielle comme ca a été dit plus haut n’est pas fait avec de la grenade, on peut tout a fait aimer la grenade est pas la grenadine ;)

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Grenade_(fruit)

    C’est vrai que c’est particulier mais j’ai toujours aimé ça, un héritage familial sans doute, par contre je suis completement a l’ouest je pensais ça plutot disponible l’été O.o

    La recette donne envie en tout cas ^.^

  17. très très tentant…
    j’ai découvert récement la grenade sur une purée d’aubergines à la libanaise : tout simplement irrésistible…
    alors avec la roquette et les pignons, vivement la prochaine salade!!

    merci

  18. j’adore ça mais j’en avais jamais fait, j’ai voulu essayer et le résultat était très foireux!! j’ai tout jeté!! et je comprends pas ce que j’ai mal fait!??

    –> C’était foireux comment ??

  19. Bonjour Clea,

    Félicitations pour vos deux nouveaux livres !
    J’aime beaucoup votre site et parcours souvent vos recettes que je réalise pour certaines.
    j’ai une question sur tous vos livres : est -ce vous qui réalisez les plats qui sont ensuite photographiés et publiés dans vos livres Agar Agar , Quinoa et maintenant les 2 nouveaux.

    Merci de votre réponse.

    Annelore

  20. En fait, la grenade pousse par chez nous Dans le nord des Hautes-Pyrénées, en tout cas, il y en a plein les jardins. malheureusement, les gens ne la connaissent pas alors, il la laisse pourrir sur les arbres. A l’automne, on voit plein d’arbres sans feuilles avec ses grosses boules oranges qui sèchent. Quel dommage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>