Pain de mie à la farine d’avoine

Lorsque j’ai découvert Good to the grain, au printemps dernier (un livre en anglais écrit par Kimberley Boyce et entièrement consacré à l’utilisation des farines complètes en pâtisserie), deux recettes m’ont tout de suite tapé dans l’œil : celle des pancakes aux flocons d’avoine (c’est fait) et celle du pain de mie à la farine d’avoine. [Non, je ne suis pas une monomaniaque de l'avoine] [En fait, si]

La photo du pain de mie donnait incroyablement envie : on avait l’impression d’un pain de mie dense, moelleux mais avec de la tenue, parfumé mais suffisamment neutre pour servir de support pour du sucré comme pour du salé. Du vrai pain de mie complet, sans conservateur ni huile de palme, en gros. J’ai mis quelques mois avant de me lancer, et j’ai été très bête : le tout m’a pris à peine 10 minutes, et le résultat était vraiment à la hauteur de mes espérances. Je crois que je ne risque pas de racheter du pain de mie industriel de sitôt, bio ou pas !

La recette initiale requiert l’utilisation de beurre fondu, mais comme je n’en avais pas, je l’ai remplacé par de l’huile d’olive. Je ne sais pas quel aurait été le résultat avec du beurre, mais j’ai vraiment été conquise par celui obtenu avec l’huile. Je pense que le secret réside aussi dans l’utilisation de mélasse, qui n’apporte pas un goût vraiment sucré, mais beaucoup de saveur (et joue sur l’action de la levure de boulanger). Bref, voici une recette chaudement recommandée…

Pain de mie à la farine d’avoine

Pour 1 gros pain

1 sachet de levure de boulanger déshydratée
480 ml d’eau tiède
3 c. à soupe de mélasse
200 grammes de farine de blé T80
250 grammes de farine de blé T65
100 grammes de farine d’avoine
50 grammes d’huile d’olive
1 c. à soupe de sel

Verser la levure dans un saladier. Ajouter l’eau tout en délayant, puis la mélasse. Laisser reposer pendant 5 minutes.
Dans un grand saladier, verser les farines. Ajouter l’huile d’olive et émietter du bout des doigts. Verser le mélange à la levure et mélanger à l’aide d’une cuillère en bois. Couvrir le saladier d’un torchon et laisser reposer pendant 30 minutes.
Incorporer le sel, toujours en mélangeant à la cuillère en bois pendant 3 bonnes minutes. Laisser reposer pendant 1 heure.
Verser dans un grand moule à cake (ou deux petits – le mélange gonfle beaucoup et peut déborder, attention). Laisser reposer pendant 1 heure.
Cuire au four (préalablement préchauffé) à 230 °C pendant 40 minutes. Laisser refroidir avant de découper.

**

Je serai à Roanne ce weekend dans le cadre du Salon Roanne Table Ouverte, à côté de l’hôtel de ville, pour dédicacer mes livres. J’espère vous y rencontrer si vous habitez la région !

57 réflexions au sujet de « Pain de mie à la farine d’avoine »

  1. Décue, le pain n’est pas monté !
    je crois qu’un seul sachet de levure de boulanger pour 550g de farine c’est trop peu.
    Beaucoup de produits gâchés.

    –> Non, les proportions sont tout à fait correctes. Cuisine pas assez chaude ? Manque de pétrissage ?

  2. je suis ravie :D… avec une confiture de fraise maison, c’est tout simplement délicieux.
    ça fait un moment que je lorgne cette recette sans oser m’y mettre, mais comme parmi mes résolutions de l’année 2012 figure principalement d’essayer de cuisiner plus de choses faites maison (pain, yaourt, lait végétal…) il fallait bien commencer quelque part. Et j’ai bien fait car en fait c’est tout simple!
    j’ai travaillé avec moitié de quantité, mis du sirop d’érable à la place de la mélasse et j’ai passé au robot des baby flocons d’avoine pour les mixer plus fin en remplacement de la farine d’avoine (on adapte comme on peu au contenu des placards ;) ). Je lui reprocherai juste son format pas adapté pour un croque monsieur, mais ça c’est parce que je n’ai pas de moule assez grand …
    en tout cas merci pour cette recette…et toutes les autres :)

  3. Ping : Dédicace à Paris + « Les Douze farines » | Clea Cuisine

  4. Ping : Pâte à tarte sans gluten, et « La Tartine Gourmande » | Clea Cuisine

  5. Ping : Crêpes à la farine d’avoine | Clea Cuisine

  6. Recette en or !

    Découragée par les nombreux commentaires à la recherche désespérée de farine d’avoine, j’avais commencé par mixer mon fond de paquet de petits flocons. J’ai finalement envoyé mon robot au dortoir quand j’ai trouvé le supposé « graal » des farines dans le « bio-truc » de mon village.

    Je n’ai fait que les 2/3 de la recette (ce qui s’est avéré parfait pour mon moule), avec du miel et du beurre fondu.
    On s’est aussi dit en choeur que ce serait goodbye pain de mie industriel !

    Encore une fois merci.

  7. Ca fait bieeen longtemps que je consulte ton blog, soit pour chercher vraiment des recettes.. soit juste pour me régaler avec les yeux! Jusqu’ici je n’ai jamais eu de problème avec les recettes (c’est ce que j’aime dans ce blog : le résultat dans ma cuisine est presque toujours à la hauteur de mes attentes!) – je ne peux pas te citer tous les plats que j’ai réussi grâce à toi! Donc je n’ai jamais laissé de commentaire et pourtant c’est la moindre des choses que de te remercier de partager tout ça avec nous :)
    Bref, je ne suis malheureusement pas une sainte, parce qu’au départ j’écris.. pour poser une question :s
    Est-ce qu’on peut remplacer la mélasse par du sirop d’agave? Ca n’a peut-être pas la même action sur la levure de boulanger.. tiens d’ailleurs, je peux mettre de la levure fraîche, j’en ai dans mon frigo? Pour la mélasse, c’est embêtant parce que j’habite en Allemagne, et je n’en ai jamais vu, et je ne me sens pas d’interroger un vendeur : la dernière fois que j’ai fait ça, c’était pour l’agar-agar, et la vendeuse m’a regardée avec un air éberlué, a rigolé, et m’a envoyé au rayon japonais (en vain, bien sûr). Et pourtant c’était un magasin bio!
    Voilà voilà. Merci de ta réponse, et surtout pour toutes tes recettes magiques! :)

    –> Alors… L’intérêt de la mélasse, c’est le goût et la couleur. Les deux sont vraiment très spécifiques. Je n’ai jamais essayé de faire ce pain au sirop d’agave. Concrètement, je pense que ça marche (on obtient du pain) mais qu’on y perd (beaucoup) niveau goût. A tester, donc ! Vois si tu ne peux pas trouver ça dans une boutique anglo-saxonne (black treacle, golden syrup…).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>