Mousse pulpeuse à l’orange

La maison ensevelie sous la neige, le feu qui brûle dans la cheminée, la lumière du jour qui baisse et laisse la place à la nuit toute bleue… Qu’est-ce que ça vous évoque, à vous ?
Moi, ça me plonge en plein dans mon envie du moment : l’orange. Je suis en plein dedans ! C’est normal, me direz-vous, la neige, les odeurs d’avant Noà«l (celles qui écoeurent après Noël !) : les épices, cannelle, gingembre, girofle, et surtout les écorces d’orange… J’ai compris que j’étais rentrée dans ma période orange lorsque j’ai dévalisé le stand des Jardins de Gaïa lors d’un salon du bio. J’adore leurs thés en règle général, et j’en achète souvent au magasin bio du coin. Mais je profite d’autant plus des salons que les magasins bio ne proposent la plupart du temps qu’un assortiment limité de thés. Bref, ce jour-là , j’ai acheté uniquement des thés aromatisés à l’orange, et depuis j’en bois des litres par jour ! C’est simple, la théière est toujours pleine… D’ailleurs, j’ai découvert un mélange génial : 1/2 de lait d’amandes chaud dans 1/2 de thé rouge « Tout feu tout flamme » (aux écorces d’orange). Un pur délice !

cremepulpeuse

Mais revenons-en à nos moutons : la neige, le feu dans la cheminée, la nuit en train de tomber… et mon envie de dessert à l’orange. J’avais la chance d’en avoir trois belles sous la main. Après une brève hésitation entre la tarte et la mousse, c’est cette dernière qui a remporté mes suffrages – je me suis dit que ce serait un bon test pour mon repas du réveillon de Noà«l. Et effectivement, c’est un vrai délice. J’y ai laissé la pulpe des oranges, en plus des zestes et du jus, ce qui l’a rendue irrésistiblement pulpeuse et légère ! Je vais garder l’idée pour les desserts du réveillon, à servir en mini verres, aux côtés d’autres merveilles…

Mousse pulpeuse à l’orange

Pour 3 à 4 personnes

3 oranges non traitées
3 oeufs
3 cuillerées à soupe rases de maïzena
3 cuillerées à soupe bombées de sucre (ou plus, si l’on souhaite un dessert bien sucré)

Prélever le zeste de l’une des oranges. Presser les trois. Recueillir la pulpe. Mettre le zeste, le jus et la pulpe dans une casserole. Ajouter les jaunes d’oeufs et le sucre. Mélanger. Ajouter la maïzena tout en délayant progressivement. Faire chauffer le mélange à feu vif, en surveillant et en remuant souvent. Lorsque la crème arrive à ébullition, elle épaissit. Laisser cuire 1 mn tout en remuant. Oter du feu et laisser tiédir.
Battre les blancs d’oeuf en neige très ferme, et incorporer au mélange tiédi, sans les casser. Verser dans des verres, des coupes, ou des ramequins, selon ce que vous avez sous la main.
Le cuisinier ou la cuisinière a le droit de lécher la casserole !!!

Servir seul pour un dessert léger, ou accompagné de spéculoos pour un dessert fondant – croquant.

Recette inspirée de Marmiton.

30 réflexions sur “ Mousse pulpeuse à l’orange ”

  1. Une tisane bien réconfortante: « soleil d’hiver » des jardins de gaà¯a justement (écorces d’orange, morceaux de pommes, écorces d’églantine, fleur d’hibiscus et cannelle) !!!
    Un régal avec en plus les fruits infusés qui se mangent (soit avec la tisane, soit dans un yaourt, un dessert…).

    Merci pour la recette, j’aime bien le 3/3/3/3 (ça devrait pas être trop dur de retenir les proportions…)

  2. Mhm, moi qui cherchais un dessert pour dimanche prochain avec des amis, je crois que j’ai trouvé ;)

    En revanche pour la Maizena, pour être sûre de ne pas avoir de grumeaux, je la délayerais d’abord à  part dans un peu de jus d’orange avant de l’ajouter au mélange… Non?

  3. Yakiniku signifie « viande grillée ». Comme la viande n’est pas mon point fort, je te laisse aller visiter cette page : http://www.inet-shibata.or.jp/~ytoshi/japan/food/fastfood/yakinikuya.htm

    Le nabe, en revanche, est beaucoup plus sympa. « Nabe » désigne la marmite dans laquelle la scène se déroule. Le but du jeu est un peu une fondue à  la japonaise : on fait cuire tout ce qu’on veut dans un bouillon d’algues et de poisson souvent relevé (légumes, tofu, viande…). C’est LE hit de tous les hivers nippons.

  4. Merci pour la pub Jimk… où l’on voit que Cléa et moi avons le même plateau Central Perk :)
    Mes prochaines oranges, je vais tenter de les transformer en mousse du coup (et le « Tout feu tout flamme » me tente drôlement aussi)…

  5. Bonjour, je découvre ce site et en même temps la recette de cette mousse pulpeuse a l’orange, peux t’on envisager de remplacer la maizena par de l’arrowoot et si oui en quelle quantité, merci.

    Véro

    –> Oui, et je pense que l’on peut en mettre un tout petit peu moins.

  6. Bonjour ! J’ai réalisé cette recette avec pour objectif d’en offrir à ma grand-mère diabétique (exit la banane et le miel, bonjour la compote de pommes & framboises sans sucres ajoutés). Pour vérification ; ma question peut paraître stupide, mais savez-vous si le tofu est contre-indiqué pour ce genre de régime ?

    –> Je ne sais pas du tout, mieux vaut demander conseil à un médecin.

  7. Sa à l’air plutôt pas mal et vu les commentaires je pense que je vais la faire ce week-end. En plus j’ai des oranges en trop !!
    Merci pour la recette
    =)

  8. Je vais tester ce WE cette recette mais avec une variante : mélange citron et orange ….
    @clea: une question : en fait c’est la même base que la crème de la tarte au citron sauf que tu bats les blancs en neige …… ?????

    –> Non, la crème au citron est moins riche en maïzena.

  9. Mmmmmmmmmmmh, testé et approuvé à l’instant. Je vais la faire à Noël avec une génoise en-dessous et un soupçon de cannelle sur le dessus.

  10. j’ai essayé, mais c’est pas mousseux. La maîzena plombe la première préparation. Trois cuilleres c’est sans doute beaucoup trop. Les oeufs en neige ne peuvent pas s’insérer sans être « anéantis ».
    Indice : je réussis d’excellentes mousses au chocolat, je ne mets jamais de maizena.
    Je ne recommande cette recette à personne.

  11. https://picasaweb.google.com/111775615174584007567/Cuisine#6020419112102833442
    La veille, je reprend la base de ta recette de la tarte au citron, sans les blancs que je garde. Au moment de servir, je bats les blancs en neige avec du sucre à la fin. Et je mélange la crème au citron et les blancs. Là pour la déco, j’ai mis une cuiller recouverte de chocolat (on ne voit que le manche) et une barrette de chocolat (étalé le restant du chocolat sur du papier sulfu, mis au frigo et découpé au moment de servir)
    Une tueriiiiiiiiiiiiiiiiiie totale. Je préfère ça à la tarte au citron meringuée, appelée entre nous TACM !!!!!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>