Coing et rhubarbe

6 commentaires

  1. Ma pauvre Cléa, je devine que tu galères avec cette histoire de pirates, Jack Sparrow a encore frappé, ton blog a un nouveau visage chaque jour… Oh j’espère que tu vas vite t’en sortir! En attendant je voulais juste te dire que ce livre est une MERVEILLE, je l’adore, j’ai envie de TOUT tester! Je ne sais pas si tu auras un jour ce commentaire mais encore une fois, merci 🙂 Et à très vite!
    Cél

  2. Bonjour Cléa, on retrouve enfin un environnement familier sur notre écran, j’espère que tes soucis sont terminés. J’ai une question qui n’a rien à voir avec les ingrédients du moment (j’ai vu le livre hier, très bien). J’ai envie de surprendre des invités – très carnivores à l’origine – avec les mini potimarrons farcis aux ravioles et aux champignons de ton livre sur le potimarron. Afin de corser le goût, j’avais envie de prendre des chanterelles ou des shiitakés : quand penses tu ?
    Merci de ta réponse, sophie

  3. Super livre qui m’a réconciliée avec le coing, ce mal aimé, qui ne sert pas uniquement à réaliser pâte et gelée. Je m’éclate à tester toutes tes recettes. Bravo et continue à nous étonner.

  4. Bonjour,

    Je reviens sur cette article après avoir offert ce livre et voilà qu’on me demande: où trouves tu la ‘vaisselle’ dans laquelle tu présentes les recettes de ce livre, et en particulier la coupelle en bois dans laquelle est la compote page 62?
    Merci pour ton blog et tes livres, j’en suis une lectrice assidue, toujours avec le même plaisir.

    –> Merci pour ta fidélité ! Il faudrait poser la question à Linda Louis (Cuisine Campagne), puisque c’est elle qui a réalisé les photos du livre.

Laisser un commentaire