Gâteau à la pulpe de kaki et aux noix

41 commentaires

  1. Quel beau nom le kaki a en anglais, PER-SIM-MON… C’est vrai que un, deux, trois kaki à la coque oui mais après…. pfff !
    Après le gâteau aux nèfles de lilo et pour changer des cucurbitacés 🙂 et des coings : Hummm
    Merci Cléa

    • Merci pour la recette , je vais l’essayer, d’autre part avec le kaki, je fait une bonne confiture.
      Je retire toute la bonne chair du fruit, je fais cuire avec du peu d’eau et du citron, en tournant
      souvent pour éviter que ça accroche. Au bout de 10 mm,je retire du feu, et je mixe.Ensuite je mets 700grs de sucre par litre, et je fait cuire tout en surveillant et remuant. Je met une cuillère
      sur une assiette au frigo, et je vois la consistance. quant elle commence à tenir à la cuillère je la
      mets en pot, que je retourne une fois fermé. E j’arrive à la conserver plusieurs mois.

  2. J’ai bien envie de tester car j’ai tout sous la main… sauf le sucre (j’ai du Muscovado, est-ce que c’est bon? c’est la première fois que j’achète du sucre complet, j’ai pas encore l’habitude de l’utiliser) et le kaki… Car ici on vend surtout la variété « ferme » et il va falloir attendre que les fruits veuillent bien mûrir. Mais grand merci pour la recette! Je la garde sous le coude! (et j’irai zyeuter les liens que tu nous as donné)

  3. C’est vrai que le kaki, à part le manger comme ça, je ne voyais pas comment l’utiliser… La pulpe en remplacement d’un peu de matière grasse et de sucre ça c’est top comme solution! Me reste plus qu’à trouver un voisin qui a un arbre à kaki:) merci pour la recette!

  4. Aucun voisin ou proche avec arbre à Kakis, et ces derniers coûtent cher en magasin bio, donc assez peu de chances de faire ce gâteau, mais il semble bien sympathique.
    J’ai tout de même envie d’acheter 1 kaki et de le cuire avec de la pomme, pour voir…
    Merci aussi pour le lien vers Scandi Foodie que je ne connaissais pas et qui est très chouette. Son auteure propose entre autres un gâteau sans sucre ajouté et sans céréales (à la poudre d’amandes) au panais qui doit valoir le détour… A suivre!
    Et puis tu as vu sa cuisine blanche?! Wow, bel espace et quel esthétisme! Ma cuisine en bazar dans ma vieille maison très française et centenaire s’en sent toute gênée 🙂
    Bon mercredi Cléa!

  5. Figure-toi qu’hier j’ai goûté pour la première fois de ma vie un kaki. C’est Karen (Cuisine Saine) qui m’avait donné envie avec son gratin de kakis (http://cuisine-saine.fr/dessert/recette-sans-sucre-gratin-de-kaki). J’en avais acheté un pour goûter et puis je l’ai laissé dans la corbeille à fruits pour qu’il « bletisse ». J’ai un mauvais souvenir des nèfles qu’on mange blettes aussi, du coup, j’ai bien failli ne pas le manger, ce kaki. Et puis, hier, je me suis dit : « Advienne que pourra ! Je n’ai pas envie de mourir idiote, je me lance, même si cela fait peur à mes papilles ». Rien à voir avec la consistance râpeuse des nèfles. J’ai trouvé ça plutôt bon. Sucré et doux. Alors, la prochaine fois qu’un kaki croisera mon chemin, je me souviendrai de cette recette !

  6. Avant de planter un plaqueminier (l’arbre dans lequel poussent les kakis) dans notre jardin, nous avons essayé de nous renseigner au mieux pour bien choisir la variété. On a choisi le kaki fuyu, qui n’a pas besoin de gelées pour le rendre consommable. Depuis quelques années sur nos étals apparaît le « persimon » (oh les petits malins, ils ont pris le mot anglais !!) qui est une nouvelle variété de kaki, produite uniquement en Espagne, absolument délicieux et qu’on peut déguster ferme. Impossible d’acheter un arbre de cette variété, même en Espagne, il est réservé aux producteurs… Et puis il y en a d’autres dans le monde, comme le Sharon, largement vendu en Allemagne, qui est un délice également…
    On peut congeler les fruits lavés, puis en faire par exemple ce gâteau qui me semble si délicieux,mais oubliez les confitures, car le goût disparaît presque totalement à la cuisson…

  7. J’ai découvert le kaki pas plus tard que cet automne, et je dois bien reconnaître que ça a été un véritable coup de cœur! Pour le moment, je me contentais de le manger comme un kiwi, mais là ton gâteau me donne bien envie de l’apprêter différemment…;)

  8. J’adore les kakis, et cela fait une éternité que je n’en ai pas dégusté… Je crois que je n’aurais jamais osé en mettre dans un gâteau, mais je dois avouer que c’est très tentant!!
    PS : Un arbre à kaki, c’est un plaqueminier…

  9. Recette testée… et approuvée !! – sous forme de mini-muffins, c’est sympa aussi 🙂
    Je n’ai pas essayé encore mais je me demandais si on pouvait remplacer tous les oeufs par de la purée d’amande blanche, si ça ne « plombe » pas trop la pâte… as-tu déjà essayé pour ce type de gâteau ?
    Et une autre manière d’utiliser le kaki : au blender avec de la poire, un peu de jus de raisin rouge, et hop, sans modération !

    –> Non, les oeufs ont leur importance comme liant, et n’ont pas du tout la texture de la purée d’amande, trop compacte et trop grasse.

  10. Ton billet m’a beaucoup amusée. Je me suis reconnue en tous points : une collègue m’apporte un carton remplis de kakis offerts par son pépé. Ne les aimant pas ça mais n’osant pas le lui dire, lorsqu’elle m’a vu en manger un à la cuillère, elle a sitôt décidé de me les amener. J’en ai mangé quelques uns, en ai donné aussi, mais je regardais le reste de mon carton avec anxiété.
    Cette idée de rajouter de la pulpe de kaki dans un gâteau m’a enthousiasmée et même si je n’ai pas encore fait ta recette, j’ai utilisé ton truc pour en ajouter dans un gâteau aux carottes qui fut particulièrement moelleux. Merci beaucoup !

  11. Bjr!

    pas simple de trouver de quoi faire avec des kakis! C’est une bonne façon de les consommer rapidement et d’en faire manger aux enfants qui à la vue des kakis n’en sont pas très friands!
    Recette à tester au plus vite 🙂

  12. Je viens de publier un billet sur le kaki: j’ai tellement bien aimé ta façon de le présenter… J’aime surtout la beauté de sa chair que je l’ai simplement associée à un riz au lait pour mettre en valeur sa translucidité! Cet aprem, j’essaie des muffins!

  13. Merci pour cette idée belle et originale!
    Pour trouver des variantes, je me demandais s’il était possible de remplacer la purée de kaki par une purée de courge par exemple, ou même de la compote de pomme?
    Et merci pour votre site, une vraie mine d’or!!

    –> Je suppose, mais je ne sais pas en quelles proportions.

  14. bonjour clea,
    je souhaite imprimer cette super recette car vois tu j’ai justement 2 supers kakis qui attendent patiemment (mais plus pr lgtps ;-)) l’heure de la libération…. et je n’arrive hélas pas à faire une version pdf sur le lien « imprimer ». Peux tu voir si il y a un soucis avec cette recette stp? Un grand merci à toi.
    Nadia

  15. Voilà, j’ai enfin pu tester cette recette cette année. Je découvre en même temps le kaki dont le goût est, de façon surprenante, très proche de celui d’un avocat auquel on a ajouté une bonne dose de sucre. Le gâteau est particulier mais très bon; au niveau de la texture j’ai obtenu quelque chose de proche d’un moelleux, je ne sais pas si c’est voulu. La pâte reste un peu humide, j’avais peut-être un peu trop de pulpe je pense (?); j’ai utilisé du sucre muscovado mais ça relève énormément le goût, je tenterai donc la prochaine fois avec un sucre moins prononcé. Merci pour cette belle découverte en tout cas, je suis ravie! PS: dans mon gâteau malgré les mêmes proportions et les même ingrédients – le sucre mis à part- la vanille se perçoit très peu, le muscovado et le gingembre dominent.

  16. Merci pour cette recette. Je ne sais plus quoi faire de mes kakis celà fait 3 semaines que j’en mange plusieurs tous les jours. Meme si j adore ça ça va me changer. J’ai une variété de kaki muscat qui sont de couleur kaki quand ils sonts blets ils sont très parfumés et sucrés. Meme en Champagne où il fait froid l’arbre donne ses fruits.

  17. Après avoir réalisé la recette de muffins fondants au kaki, j’ai voulu testé celle-ci. Un vrai régal ! Merci. J’ai une nette préférence pour cette dernière, contrairement à mon épouse qui ne jure que par la 1ère ! Il manque quelque chose, selon elle. Je pense que cela vient du goût qu’apporte la mélasse. Elle aime bien également la différence de texture – bords cuit / moelleux – que l’on retrouve plus facilement sur les muffins. Sinon, le gâteau ne se tient pas : il s’émiette à la découpe. Je pense avoir mis trop de pulpe, à l’instar d’Estelle. Je n’avais, par contre, pas trop attendu pour m’attaquer aux fruits, ne sachant pas exactement la limite entre le « blet » et trop mûr (pourri) … x)

  18. bonsoir, j’ai testé votre recette, au goût il est bon mais je dois dire que la texture est assez particulière (j’ai découpé les kakis en morceaux au lieu de les mixer) du coup, à la découpe il ne se tient pas, il est très mouillé, peu sucré, on ne sent pas du tout la vanille…

  19. Je ne sais pas si vous testez les recettes que vous publiées. De mon côté, j’ai obtenu un cake humide et qui retombe une fois sorti du four. J’ai respecté les proportions. J’ai remplacé le lait végétal par un lait de vache. Je n’ai mis que deux kakis… J’en ai vraiment assez des recettes de blog internet !

    J’ai la chance d’avoir un plaqueminier au jardin. Je recommande d’utiliser les kakis mûrs en base de smoothie. Ils l’épaississent naturellement.

    –> Chère Madame, si la recette n’était pas testée, il n’y aurait pas de photo ! C’est tout l’intérêt des blogs versus les sites et les magazines qui achètent des images d’agences… Mon gâteau était délicieux mais nous n’avions probablement pas la même variété de kakis ni la même nature de pulpe. A l’époque où j’ai publié cette recette, il y a plusieurs années, je ne savais pas qu’il existait différentes variétés de kakis ni leur impact sur la cuisson d’un gâteau. Bons smoothies à vous !

Laisser un commentaire