Pannacottas amande et pistache

32 commentaires

    • Bon, ben voilà tu sais quoi me faire maintenant comme dessert, à la pistache siouplé!!!

  1. Bonjour Cléa,
    On voyage… dans le temps, et à travers les contrées avec cette recette mise à jour, embellie & peaufinée !
    Étant une très grande fane des textures de types flan & panna cotta, et adorant les notes orientales de par mon enfance passée dans ces pays des mille & une nuits, je suis (très) tentée par cette version là ♥
    J’ai écouté un podcast la semaine dernière sur la pistache (sur France Inter, l’émission « On va déguster », qui est toujours téléchargeable) : c’était tellement passionnant !
    Tu devrais écrire un petit livre dessus (enrichi de belles photos de Linda Louis ? J’aime tant son style « nature » / très roots !).
    J’aime aussi énormément la fleur d’oranger avec laquelle je travaille souvent en hydrolat (pour le côté émotionnel) dans mes suivis de Naturo (quoique, à titre perso, je l’utilise aussi en tant que gourmande ^^).
    Pour voyager un peu plus, on pourrait choisir le nectar de coco (le sucrant de coco en version liquide – un article sur le Chaudron si tu ne le connais pas encore) : un sucrant délicat, parfumé mais pas trop, sucré juste ce qu’il faut… c’est tout un poème lui aussi 🙂
    Bise printanière de mai (avec la pluie… ou le soleil… !)

    • Bonjour Mely
      Tu écris joliment. Est-ce que tu peux m’en dire un peu plus sur l’hydrolat de fleur d’oranger ?
      J’aimerais prendre quelque chose pour le côté émotionnel. Où est-ce possible de s’en procurer ?
      Merci pour la réponse et belle journée à toi
      Joëlle

      –> Bonjour Joëlle, je pense qu’il est préférable de contacter Mély via son blog, Chaudron Pastel.

  2. Je fais un peu comme toi. J’augmente la quantité de liquide en mettant moitié lait moitié crème végétaux, et j’utilise un peu de fécule avec la c. à c. bien rase d’agar-agar… C’est top côté texture ! 🙂

  3. Oh, il va falloir que j’essaye ce genre de dosage. J’ai fait des sortes de crèmes chocolat-noisette avec de l’agar-agar il y a quelques jours mais elles avaient une texture trop dense à notre goût… (Bon on les a mangées quand même, hein 😉 ) Comme d’habitude, merci du partage!!

  4. J’adore la pannacotta, surtout végétale et quand il y a du soleil ! Actualisation de l’équilibre tenue/fondant qui tombe à pic !
    J’ai une question concernant les eaux florales : je voulais faire samedi une pannacotta (!) à la rose et pensais pouvoir m’approvisionner dans mon magasin bio, mais le vendeur m’a dit que les eaux florales qu’il avait étaient pour la cosmétique et contenaient des stabilisants… Je change de vendeur ? Quelle marque utilises-tu ?
    Merci.
    Solveig.

    –> C’est vrai, les eaux florales vendues au rayon cosmétiques contiennent des conservateurs. Toutefois, l’eau florale de la marque Melvita contient des conservateurs de qualité alimentaire. Mais pour ma part, j’achète une eau de fleur d’oranger de bonne qualité fabriquée dans une coopérative libanaise et vendue sur le site « Beyrouth / Paris ».

    • Merci beaucoup pour tes précisions. Je vais fouiller un peu alors…
      J’en profite pour te féliciter pour ptits dej santé que j’adoooore !
      Pour tout ce que tu fais, merci !

  5. Rhôôô… Le rêve d’Orient… Le dessert qui fait frémir les papilles, l’alliance de l’amande et de la fleur d’oranger. Une des premières recettes « Clea » que j’ai découverte. Cette recette reste pour moi LE dessert festif, si simple à réaliser. Je mets juste moins d’agar agar, moins de sirop d’agave et moins de purée d’amande. Une version plus light qui s’accommode à merveille avec des croquants à l’amande et des tranches de figue fraiche. Mais tout seul c’est tout aussi sublime.

  6. voici une recette pleine de douceur et de réconfort qui répond parfaitement à mes envies et mon humeur rêveuse du moment. Un grand merci.
    Que pensez-vous de l’idée de mettre de l’eau de fleur d’oranger dans la préparation des pannacottas ?

    –> On peut tout à fait en ajouter en même temps que la puée d’amande.

  7. Bonjour, il est super ce dessert. Je n’utilise pas l’arrow root, ça apporte quelque chose en plus ou pas ? (par rapport à la fécule de pomme de terre ou de mais). En tout cas ce dessert a l’air succulent. Carole

    –> On peut tout à fait utiliser une autre fécule. L’arrow-root apporter plus d’élasticité et donne une saveur moins farineuse, mais la nuance est infime vu la proportion !

  8. Salut 😉 je suis nouvelle ici et je découvre cette superbe recette qu’il me tarde de réaliser.
    Je me demandais juste s’il existait un moyen de faire soit meme sa purée d’amande ou de pistache ? Si la réponse est sur ton blog, je m’excuse d’avance.
    Je pensais faire tremper des amande 24h dans un peu d’eau puis mélanger, comme quand on fait soit meme son lait, mais je risque d’obtenir une pulpe liquide et non la pate que tu suggeres.
    Merci pour ton retour !

    –> Voilà, c’est ça. Il faut un très bon blender de type Vitamix pour obtenir des purées d’oléagineux comparables à celles du commerce.

  9. Eh bien alors cela fait 8 ans que je savoure des « rêves d’orient », comme le temps passe vite…..
    De toute façon je suis fan des pannacottas, alors je vais essayer aussi ces variantes mais sans remiser rêve d’orient au placard.
    En ce moment je déguste des puddings (graine de chia) pour mon petit déjeuner, je trouve cela trop bon et j’invente plein de variantes, ce qui fait que je ne me lasse pas.
    Un grand MERCI Cléa pour toutes ces idées toujours renouvelées…..

  10. Bonjour Clea, merci pour toutes vos recettes!! 🙂 Je suis votre blog depuis plusieurs annees et c’est une mine de tresors!
    Je ne trouve pas de creme d’amandes (ou meme creme de soja etc..) aux US, par quoi pourrais-je la remplacer? ESt ce que diluer un peu plus de puree d’amandes dans du lait vegetal et ajouter un peu de gum de guar, ca marcherait?
    Merci 🙂

    –> Oui, pourquoi pas ! J’ignorais qu’on ne trouvait pas ces produits aux US…

    • Je n’ai pas trouve en tout cas 😉 ils ont bien des non-dairy creamer, mais c’est plutot un substitut pour mettre dans le cafe a la place de la creme fleurette. Peut-etre que certains « health stores » font de la creme de cajou par contre.
      🙂

  11. Hum, rien qu’à l’évocation de la fleur d’oranger, de l’amande, je défaille !… Et, tiens cela me fait penser qu’il faut que je me remette à la pistache… De la purée de pistache ?! Il ne me semble pas en avoir vu dans mon magasin bio mais c’est super tentant ça !! C’est décidé, je pars en quête !! 😀

    Sinon, est-ce que je peux me permettre un petit hors sujet ? Comme c’est chez toi que j’ai découvert cette fameuse recette de barres crues à l’avoine qui fait craquer même mon amoureux… 😉
    En fait, je suis un peu désespérée quant aux recettes impliquant de mixer des dates, raisins secs etc.
    Je pense que je n’ai pas le bon matériel mais je ne suis pas trop sûre de savoir vers quoi me tourner pour être sûre de pouvoir mixer sans problème ces produits collants. (Les petits mixeurs que j’ai s’en sortent très bien avec les produits durs, solides : génial pour mixer des flocons d’avoine, des amandes etc. Sinon, j’ai aussi un robot kenwood…)

    Pourrais-tu m’indiquer précisément ce qu’il faut comme matériel pour faire ces recettes crues en deux temps trois mouvements sans ressortir 15 000 fois l’espèce de tas collant pas bien mixé du mixeur pour essayer de le brasser et le remélanger un peu au reste des ingrédients etc. (lol ça sent le vécu !! 😉 ) ?

    Super merci d’avance Cléa ! 🙂
    J’aime vraiment bien toutes ces recettes faciles à faire, pleines de bonnes choses dedans, personnalisables à volonté… Hum, je ne me suis jamais autant régalée que ces derniers temps grâce à ton blog, celui de Green me up, d’Antigone… Quelle inspiration, vraiment merci !! 😀

    –> Merci à toi Anne-Laure ! Ca sent le vécu et je connais bien le problème… Malheureusement, à moins d’investir dans un superblender de type Vitamix qui coûte très cher, il y a toujours un peu de travail à faire en plus de celui du mixeur (gratter, remuer, etc.). Mais j’obtiens un excellent résultat avec mon personal blender (http://www.keimling.fr/blenders-mixeurs/personal-blender.html?gclid=CM2wzY3PucUCFWrkwgodFqIABw) que j’utilise pour toutes mes tartinades, smoothies, et autres broyage de graines de lin.

    • Oh, merci beaucoup pour ta réponse rapide et précise, Cléa ! 😀

      Cela ne me dérange pas d’avoir à remuer un peu mais j’obtiens parfois un magma assez impossible à démêler avec des fruits secs pas vraiment mixés dedans… Et là, c’est le draaaame !!…
      Et pourtant, je me demande si mon petit mixeur est bien différent de ton personnal blender… Peut-être que je suis juste pas dégourdie ?! :/ As-tu des trucs quant à l’ordre des ingrédients, la quantité à mettre dans le mixeur ? Mixer les fruits secs seuls forme un magma collant, les ajouter à la partie farineuse de la préparation les conduit souvent à rester intacts au milieu du reste…
      Je m’interroge encore !! (bon sinon les barres crues réalisées hier semblent super bonnes quand même, au moins mes efforts portent leurs fruits mais j’aimerais bien ne pas galérer autant à l’avenir…)

      Merci pour le conseil-coaching perso 😉 c’est très gentil de ta part. 🙂

      –> Avec plaisir ! Si les fruits sont assez secs, cela vaut le coup de les faire tremper avant. Le peu d’eau de cuisson servira à faire prendre le mixage. Sinon, mon personal blender est vraiment puissant malgré sa petite taille et les lames très efficaces.

  12. Bonjour à vous et merci pour toutes vos bonnes idées.
    J’utilise de l’agar-agar depuis quelque temps déjà mais effectivement, j’ai du mal (et ma tribu avec) avec le coté trop cassant que vous signalez. Puisque vous l’associer maintenant à une fécule, pouvez-vous me dire globalement quelle proportion de fécule pour quelle proportion d’agar-agar vous préconisez? Mais peut-être cela varie-t-il selon les recettes?
    Encore merci pour votre présence culinaire bien enrichissante!

    –> Effectivement, tout dépend des recettes. Je peux vous conseiller d’essayer avec 1 c. à café de fécule pour 1/2 c. à café d’agar-agar en poudre (dose correspondant à un volume de 500 ml de liquide + autres ingrédients).

  13. Bonjour, j’ai testé hier soir ce dessert (coulis de fraise et pistache concassé)…un régal. Merci pour cette recette que je referai très rapidement .

  14. Bonjour
    j’ai tenté la recette aujourd’hui. ma déception c’est que la pannacotta n’a pas « pris ». le gout était impeccable, le coulis et les pistaches canons.
    pourtant j’ai suivi la recette, la quantité d’agar agir. pourriez vous me donner un petit conseil car je suis un peu paumée pour utiliser cet ingrédient?
    merci beaucoup
    veronique
    PS j’ai aussi fait des buns qui déchirent, inspirés du livre « veggie burger ». merci!

    –> Peut-être n’avez-vous pas laissé frémir le mélange suffisamment longtemps ? Sinon, n’hésitez pas à mettre un tout petit peu plus d’agar-agar la prochaine fois, peut-être était-il légèrement sous-dosé.

  15. Amande et pistache !! Moi qui aime tant ces saveurs, c’est une recette que je pense tester bientôt !! Et je note pour la fécule , je n’y aurais pas pensé !

  16. Bonjour,

    Merci pour tes recettes toujours aussi géniales et savoureuses.
    Tu es ma « bible » quasi quotidienne pour mes inspirations de repas!

    Je réponds par rapport au commentaire de Chloé sur les crèmes végétales et souhaiterais avoir ton avis.
    Depuis 1 an je vis au Canada (côte ouest, c’est peut être la raison) et effectivement je ne trouve pas tout ce qui est des crèmes végétales, je ne sais pas pourquoi. J’ai beau demandé et cherché, cela n’a pas l’air d’exister ici (probablement trop gras pour eux : ) ).
    Je trouve que même en diluant de la purée végétale avec de l’eau, ce n’est pas la même consistance pour certaine recette.
    Aurais-tu un autre conseil en guise de substitut?
    Merci

    –> Effectivement, cela n’existe apparemment pas Outre-Atlantique. Mais comment font-il ? 😉 Valérie Cupillard propose des recettes de crèmes végétales maison dans ses livres. On arrive à quelque chose en partant d’une base de masse figée à l’agar-agar. Quelques pistes : https://monlaitvegetal.wordpress.com/2014/04/29/creme-vegetale-faite-maison/

  17. Super toutes vos pannacottas.
    Merci Cléa pour toutes vos merveilleuses recettes.
    Je ressors votre livre pour retrouver la recette « Rêve d’Orient » que j’ai oubliée.
    Pas une journée sans consulter votre site.

  18. La chaleur invite en effet à réaliser des desserts frais ….sans four!!!! la pannacotta est appréciée ici aussi j’aimerais connaître le grammage utilisé dans la recette notamment pour l’agar agar que j’ai assez souvent du mal à doser pour obtenir une texture souple! une c à café n’est pas la même chez tout le monde ( sourire) MERCI Cléa pour cette bible culinaire mise gracieusement à disposition NIC

    –> Certes, mais 1 gramme (1/2 c. à café) est impossible à doser lorsque l’on n’a pas de balance ultra précise. L’idéal est de se dégoter une toute petite cuiller à moka, elle sera parfaite pour doser l’agar-agar en poudre.

  19. Bonjour je suis toujours avec beaucoup d’intérêt vos recettes. Ma toute première étant…Rêve d’orient!
    Je vous partage mon astuce pour mesurer l’agar-agar: J’utilise la cuillère mesure de ma machine à pain (un côté petite cuillère, l’autre cuillère à soupe). Avant j’utilisais la cuillère mesure d’un sirop antibiotique des enfants. J’avais fait le teste avec les sachets de 2 gr. 1 sachet remplissait parfaitement la cuillère! Maintenant que je suis sûr de ma cuillère, j’achète l’agar-agar en gros!

  20. Bonjour,

    J’ai déjà réalisé cette recette….un délice ! Aujourd’hui, j’ai eu envie de la refaire pour terminer mon dîner sur une note gourmande…..mais je n’avais pas de crème d’amande dans mes placards….j’ai mis de la crème de millet à la place et j’ai décidé alors de faire une panna cotta version salée ! J’ai mis quelques épices à la place du sirop d’agave, j’ai fait un coulis à la courgette et des tomates séchées en guise de topping…le résultat fut très bon et très apprécié par tous….Le dessert ce jour-là fut un yaourt à la vanille ! Merci Cléa, vos recettes sont toujours magnifiquement bonnes et m’accompagnent presque au quotidien….

Laisser un commentaire