Confiture d’abricots aux baies de sorbier

Dans ce pot de confiture, il y a, certes, de la confiture. Mais il y a aussi toute une histoire, ou :

Comment un pot de confiture née dans la tête d’une amie bloggeuse, et réalisée par moi, a-t-il atterri dans la main d’une lectrice de « Clea cuisine » ?

… Autrement dit, toute l’histoire des rencontres qu’on permit ce blog, et accessoirement, des bonnes recettes qui s’y associent.

Acte I : A Aurillac, fin juin dernier, une fine équipe de cuisiniers finlandais repartaient en laissant dans nos bras de bloggeuses quelques kilos de baies de sorbier. Je ne connaissais pas le sorbier avant ça, et je me demandais bien ce que j’allais pouvoir en faire. Mais Aude avait la réponse : « Des confitures d’abricots ! ». Ca, c’est l’histoire des bons plans échangés entre copines de blogs, et des souvenirs associés. Un Blog Appétît à 4 mains, une journée pâte feuilletée, ou encore un Menu Toutorange… Il y en a beaucoup des comme ça !

Fin de l’acte I, ou : le blog, fantastique moyen de rencontrer d’autres bloggeuses, de se faire des chouettes copines et de repartir avec des tonnes d’idées.

confibricot

Début de l’acte II, ou : Sur l’idée d’Aude, Clea confectionne une magnifique confiture d’abricots aux baies de sureau. Et en offre un pot à Keemun.

Keemun avait envoyé un mail à Clea en lui disant : « c’est rigolo, j’habite pas loin, et je travaille à xxx » (xxx se trouvant à 200 mètre de mon propre bureau !). Nous décidâmes donc de déjeuner ensemble un jour à midi pour faire connaissance, nous découvrîmes plein de points communs, et ce fut une fois encore un moment bien agréable.

Comme ça, lors d’une pause déjeuner, j’avais déjà fait la connaissance de Gaà«lle, branchée bio comme moi. A l’occasion d’un petit thé, j’avais aussi rencontré Isabelle, chez qui j’ai dîné avant-hier… Et jeudi, c’est Loli, ma super copine, celle du gratin de ravioles aux Saint-Jacques, qui régale !

Finalement, dans ce petit pot de confiture, il y a beaucoup de l’histoire de ce blog, et de tout ce qu’il m’a apporté ! J’en ai encore un ou deux pots, si vous en voulez ;-)

Confiture d’abricots aux baies de sorbier, sur une idée d’Aude

Pour 500 grammes d’abricots :
150 grammes de sucre blond de canne
80 grammes de baies de sorbier séchées

Découper les abricots en 4 et les mettre dans une marmite avec le sucre et les baies de sorbier. Cuire à feu moyen, puis doux, pendant une heure environ. Verser dans des pots ébouillantés et fermer immédiatement. Offrir autour de soi… Sans oublier d’en garder un pot quand même ! Parce que c’est drôlement bon ;o)

19 réflexions au sujet de « Confiture d’abricots aux baies de sorbier »

  1. Je ne connaissais le sorbier qu’utilisé pour faire de eaux de vie (que je ne bois pas) en Alsace…mais ton idée, ou plutôt celle d’Aude me semble bien bonne…

  2. C’est vrai que ce j’apprécie le plus dans la tenue de mon blog, ce sont les échanges, les rencontres avec les autres.
    Je ne m’en lasse pas et suis toujours émue, surprise, ravie !

    Sinon … je ne connaissais pas ces baies !

  3. Moi, moi, j’en veux ;-) Il en reste encore ?!? Ca a quel goût le sorbier ? Avec 150 g de sucre pour 580 g de fruits, ta confiture doit être sucrée à  point !
    Elle est jolie, ton histoire. Et je crois que je ne serai pas la seule à  m’y reconnaître ! C’est fou le nombre de belles histoires dont les blogs peuvent être l’origine ;-)

  4. Si, si, Miruka. La vraie confiture, c’est moitié moitié ! Mais là , il faut prendre en compte le poids des baies de sorbier, qui sont sèches et donc aussi sucrantes que des raisins secs. Et puis, faite en petite quantité, offerte et aussitôt dévorée, la confiture moins sucrée, c’est quand même bien meilleur non ? ;)

  5. Et bien voilà  comment utiliser les miennes de baies, je les avais presque oubliées ! merci pour le clin d’oeil, merci pour la recette….super les blogs et les bloggeuses quand même!

  6. Magnifique confiture qui ne demande plus qu’à  être dégustée!!! je ne connaissais pas les baies de sorbier séchées!

  7. Encore une idée lumineuse. Merci pour la recette.
    C’est vrai que la confiture est plus riche en goût quand elle est moins sucrée et consommée rapidement.

  8. j’adore l’histoire de ta recette, très représentative de ce que je vis aussi à  travers mon blog tout neuf!

  9. Quelles belles rencontres, et belle histoire, les rencontres et échanges virtuelles sont agréables mais les rencontres réelles sont encore plus fantastiques …

  10. Aarffff! moi aussi j’en veux! je ne connais pas du tout les baies de sorbier ni le sorbier tout court d’ailleurs! En tous cas si on se fie à  la photo ça a l’air trop slurp!
    j’ai décidé de me lancer dans la réalisation de quelques confitures cet été, j’espère qu’elles seront bonnes!
    Laisses tu tremper tes fruits dans le sucre avant de cuire?
    Et retournes tu tes pots pour refroidir?
    Combien de temps se conservent les confitures maison (enfin à  mon avis si je réussis elles ne vont pas faire long feu!)
    Que de questions!!! merci d’avance!

  11. Je fais ma confiture rapidement, sans laisser reposer le sucre et les fruits, sans sur-cuire, et je la mange très rapidement aussi ! C’est comme ça que c’est bon… En petites quantités, elle ne passe pas la semaine !

  12. Je suis bien contente de t’avoir inspirée une petite confiture ! et je ne dirai jamais assez « merci mon blog » pour toutes ces belles rencontres qu’il m’a permis de faire… bises d’une bloggueuse qui a de nouveau internet à  la maison. Youpi !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>