Muffins au pesto et aux herbes

Classée dans cakes salés

159 commentaires

  1. Oh Cléa! Je fais partie de ces lectrices de l’ombre, celles qui guettent chaque nouveau poste, qui teste les recettes mais qui ne dit rien… ou quelques questions de temps en temps, d’un nombre qu’on peut compter sur les doigts de la main. Je te comprend quant aux réseaux sociaux… j’ai un blog couture que je n’alimente plus, un instagram perso en hibernation qui me permet de suivre les amis, mais plus vraiment le gout de poster. Mais s’il te plait, continue (à ton rythme) de venir nous réjouir les papilles avec tes recettes simples et gourmandes parce qu’en plus de régaler ma famille (ton entremet framboise coco spéculoos pour Satoriz est le gâteau préféré de mon fils ainé et est devenu un classique à la maison), elles attisent la curiosité / gourmandise de mes amis végé mais aussi ceux qui ont une alimentation très « classique ». Bon, en écrivant ça, je me rends compte que pas mal de tes recettes sont devenues des classiques ici (pancakes salés au reste de soupe, tarte moelleuse avoine carotte, la tarte citron coco de 2017, etc). J’espère que tu retrouveras la motivation car en fait, tu fais un peu partie de notre vie (culinaire)!

    –> La motivation est toujours là et c’est en grande partie grâce à toi, merci AdelineL !

    • Félicitations pour votre créativité’, pour vos recettes toujours innovantes et délicieuses que j’apprécie beaucoup. Ne vous découragez pas, vous êtes sur la bonne route…..

      –> Merci Joëlle, la route est belle.

  2. Je suis vraiment désolée que cela soit devenu si négatif. Je te lis depuis plus de dix ans maintenant, toujours avec du plaisir. J’avoue que tes recettes japonaises me manquent mais tout le monde évolue et ce que tu proposes correspond quand même à ce que j’aime: merci de ne pas lâcher et de toujours venir ici partager ce que tu fais et qui tu es avec nous.

    –> Promis Nolwenn, et merci beaucoup !

  3. Bonjour Cléa,
    Je vous comprends parfaitement même si je ne vais pas du tout sur les réseaux car je n’ai aucun compte…
    Continuez à nous proposer vos délicieuses et originales recettes , je vous suis sur votre blog depuis 14 ans au moins (et j’ai aussi acheté qq des vos livres) ! Et à chaque fois que j’ouvre mon micro , je me dis tiens qu’est ce que Cléa nous a concocté de bon ! C’est un plaisir de vous lire et je vous remercie de vos partages culinaires sur votre blog ; c’est très généreux . Et comme le dit Adeline vous faites partie de notre vie Culinaire !
    Alors continuez ! Je me suis décidée à vous écrire pour vous soutenir…
    Bien chaleureusement.

    –> Merci beaucoup Anne-Laure !

  4. Ce post me fait réagir… je ne suis pas sur les réseaux sociaux, je n’ai pas de blog ( mais pas si vieille que ça, même pas 40 ans!) mais je suis certains blogs avec plaisir dont le tien. C’est vrai que je suis une lectrice de l’ombre, plus par timidité que par désintérêt… mais je te suis, j’apprécie tes recettes ( que je suis loin d’avoir toutes testées, surtout que le tour n’est pas encore rentré chez nous), j’utilise les purées d’oléagineux et j’ai varié ma cuisine grâce à toi. En ce moment c’est ton livre coaching veggie qui m’occupe. Bon, les enfants n’apprécient pas toutes tes recettes, je dois adapter en fonction des goûts de chacun ( et à 5, pas simple!) mais je dois dire que les cookies ont remporté tous les suffrages ! Alors laisse de côté les râleurs, et sache qu’on t’aime , même si on ne le dit pas assez et tu as raison de le souligner…

    –> Merci Steff d’avoir bravé la timidité aujourd’hui !

  5. Voilà un billet qui m’inspire plein de choses. Déjà, continue d’oser à nous dire ce que tu as dire. Je pense notamment à ce que tu nous as dit il y a quelques billets sur ton éco – angoisse . Ça a suscité peu de réactions et moi-même je me suis abstenue. Pourtant, je suis carrément devenue éco – fataliste. J’ai bien peur que rien ne bouge avant des événements catastrophiques dans une ou plusieurs décennies… il y a si peu de réponses politiques et peu de mobilisation citoyenne.
    Quant au manque de bienveillance des internautes, oui c’est devenu sensible. D’ailleurs, je voudrais te remercier d’etre restée fidèle à toi-même (ni complètement vegan, no complètement sans gluten, ni anti-gras), et aussi sans publicité. J’ai abandonné un certain nombre de blogs de cuisine envahis par la pub (c’est le choix et le droit de la blogueuse certes) ou pratiquant la promotion de produits transformés pas bons, ou de blogueuses rembarrant des lecteurs qui exprimaient un désaccord.
    Pour moi, tu restes LA référence des blogs de cuisine. Je serais bien triste si tu arrêtais. Un nouveau billet ici est toujours un petit éclat de plaisir.
    Et alors, honte à moi, je n’avais jamais vu la rubrique À propos en dix ans de lectorat… j’ai le rouge au front, je cours me cacher…
    Longue vie à Clea Cuisine !

    –> Merci beaucoup Nathalie. Le fatalisme, essayons de ne pas tomber dedans. C’est difficile de ne pas être déçu, blasé, en colère, de ne pas râler (!!), mais en vrai il n’y a que l’optimisme et l’action qui vont nous aider (y compris à un niveau purement égocentrique d’ailleurs). Parlons-en en tout cas ! C’est chouette que tu abordes ce sujet car effectivement, le peu de réactions sur ce thème m’a un peu déçue (ou plutôt, je me suis dit que j’étais bien timbrée toute seule dans ma grotte). En fait, je crois qu’il a eu un peu d’écho, et dans ce cas, c’est important d’en parler. On peut toujours faire des choses, à plusieurs c’est mieux.

    • Et ils sont très jolis ces muffins pas vegan, avec gluten, mais pas beaucoup de gras dis donc

      –> Oh si, plein ! Dans le pesto, le fromage si on en met, et surtout le yaourt de brebis qui est hyper gras (j’adore, en ce moment j’en mange tous les matins avec de la purée d’amande complète dedans) (c’est le premier petit-dèj qui me cale pour de vrai jusqu’à midi) (bon, j’ajoute aussi une omelette au miso !)

  6. C’est vrai que l’on ne dit pas assez ce qui est bien, ce qui est beau, ce qui nous fait du bien… et que l’agressivité et la critique non constructive semblent dominer sur les réseaux sociaux et dans les commentaires. Question de culture française et d’irréductible gaulois querelleur ? Quoiqu’il en soit, il n’y a pas de quoi en être fier. Pourtant il y a de la beauté, pourtant il y a de la générosité et de la bonté. Alors ce magnifique muffin, avec sa recette pas prise de tête et pleine de saveurs, je vais le préparer au premier barbecue de l’année (oui, on arrive à faire d’excellents bbq végétariens !) avec une énorme pensée pour vous. Ce n’est quand même pas rien, toutes ces années de blog suivies discrètement et toutes ces recettes découpées sur les revues Satoriz. Ça se fête, et tant pis pour les grincheux ! Merci pour tout, Clea !!!

    –> C’est vrai ça, et en plus, le dire fait du bien – à celui qui dit comme à celui qui entend. Je me suis d’ailleurs promis de moins râler moi-même. C’est mon cher et tendre qui va être content ! 😀

  7. Je fais aussi partie de ces lectrices fidèles mais de l’ombre et je suis toujours impatiente de lire un nouveau billet sur ton blog. Je ne sais combien de tes recettes j’ai réalisées, surtout salées en ce qui me concerne, et beaucoup sont devenues des classiques à la maison. Des recettes simples, gourmandes et surtout pleines d’inventivité, c’est ce qui me plaît tellement sur ton blog et je serais bien triste si cela devait s’arrêter. Concernant les réseaux sociaux, il est vrai qu’ils ont changé bien des choses. Je n’y suis pas et je n’ai pas l’intention de m’y mettre, cela ne m’intéresse vraiment pas ! Je reste fidèle aux mails pour communiquer avec mes amis et ma famille.
    J’espère que tu retrouveras ta motivation pour continuer à alimenter ton blog même si les billets sont plus espacés, car cela me manquerait vraiment beaucoup de ne plus te lire.
    Cette recette de muffins me tente bien et je sens que je ne vais pas tarder à l’essayer.

    –> Quelle joie de faire connaissance aujourd’hui avec tant de belles lectrices « de l’ombre ». Merci Marie-Christine !

  8. Bonjour Clea, je te suis dans l’ombre depuis une douzaine d’années et je suis un peu dépitée de voir les tracas que créent les réseaux sociaux pour les bloggeuses. Alors je sors de ma tanière pour te dire que j’adore tes barres au citron et que je trouve tes recettes toujours très intéressantes. À chaque séjour en famille à Noël, ma mère et moi redécouvrons ton livre Veggie pour nourrir la grande famille de manière délicieuse et originale. Donc voila, il n’y a pas que des grincheux, il y a aussi les ermites qui ne participent pas mais apprécient quand même! Continue a être toi sur ta plate-forme, tu nous apportes un rayon de soleil et d’inspiration avec ton style à toi!

    –> C’est vrai, et j’ai cette tendance à l’ermitage moi aussi. J’adore ma grotte et c’est toujours amusant d’en sortir (pour mieux y retourner). Je suis Capricorne, née dans la montagne. C’est pour ça ?
    Merci pour ta fidélité en tout cas !

  9. Bonjour Cléa, je fais moi aussi partie de tes lectrices de l’ombre et néanmoins bienveillantes qui attendent avec impatience tes recettes, pour les tester, les détourner, les déguster (il me manque toujours un ingrédient, mais grâce à ton livre « coaching veggie », je ne m’en fais pas, je remplace ! ).
    Bref, continue, n’écoute pas les mauvaises langues et les gens agressifs, ça fait tellement du bien de savoir qu’on partage certains enthousiasmes, avec des personnes venus de tous horizons 🙂

    –> Promis Corinne, mes oreilles sont désormais totalement bouchées, grâce à tous ces chouettes témoignages de lectrices de l’ombre 😉

  10. Eh bien ils me plaisent beaucoup ces muffins parfaits pour l’apéro et je viens juste de ramasser de l’ail des ours dans mon coin isérois…
    Je suis aussi une adepte de tes recettes de l’agenda de Sato! J’ai récemment fait la fouasse aveyronnaise au lait de brebis que nous avons trouvée EXCELLENTISSIME avec un peu la même texture que celle de la pogne de Romans et super facile à faire!
    Merci!!

    –> Moi aussi j’en ai cueilli tout récemment sur ma colline iséroise… peut-être pas très loin ! 😉

    • Chère Cléa, j’ai encore fait hier ton merveilleux gâteau au citron, extrait de ton livre pour enfants (le meilleur que je connaisse, le veux dire le livre, mais le gâteau aussi ;-). Surtout continue de nous inspirer, ne te décourage pas, oui tu as un public qui t’attend !! En lisant le commentaire ci-dessus, j’ai eu très envie de découvrir cette fameuse fouace, mais je ne la trouve pas sur le site de Satoriz, où se trouve la recette ?? Avec amitié, Anne-Laure

      –> Merci beaucoup Anne-Laure, la voici la voilà : https://www.satoriz.fr/cuisine/fouace-au-lait-de-brebis/ C’est une recette vraiment traditionnelle de l’Aveyron, où j’étais allée faire un reportage sur le lait de brebis.

  11. bonsoir,
    ton blog fait partie des pages que j’ouvre au quotidien pour voir si une nouvelle recette est arrivée! quelques questions postées parfois, quelques uns de tes livres font partie de la cuisine, pas mal de recettes sont encore trop exotiques pour le palais de mon cher et tendre mais… petit peu par petit peu, nous avançons en famille vers plus de végétal et ta recette de tarte au citron ultime est devenue ma signature en soirée (je ne manque pas de préciser la provenance de la recette évidemment!!)
    bref, ces temps de liens factices propices au défouloir font de la peine et craindre pour l’avenir, je comprends ton désarroi mais ne penses pas poster pour rien, tu sèmes pleins de petites graines et je t’en remercie chaleureusement à mon tour!
    Cécile, de Guérande, pays du sel. si tu passes par là, n’hésite pas, la visite est gratuite!

    –> Cécile, je note l’invitation ! J’étais à Guérande il n’y a pas très longtemps pour visiter justement les marais salants. J’ai adoré et j’y retournerai, c’est sûr !

  12. Bonjour Cléa,
    Je fais partie de ceux qui lisent sans commenter depuis des années parce que tes recettes me paraissent le plus souvent parfaites et qu il n y a rien a redire 😉 mais en lisant ce billet je me rends compte que de dire MERCI c est aussi important! Depuis que je suis ce blog, plein d ingrédients « bizarres » sont devenus des basiques de mes placards, j ai discuté de nos recettes favorites du blog avec des amies rencontrées en Californie (c était notre premier point commun: aimer le blog de Cléa) et conseillé le blog à plein de copines( en particulier le classement « cuisiner les légumes autrement » ) Alors merci Cléa d avoir cet impact postitif sur ma cuisine et de partager si gentiment tes recettes, n écoute pas les grincheux et continue de partager tes chouettes idées s il te plait ☺️

    –> Manon, je suis super touchée que cet espace serve de trait d’union et de point commun entre des personnes. Vive la bio-bizarrerie !

  13. Bonsoir Cléa, je fais aussi partie de vos fidèles lectrices de l’ombre. Je n’ai, sans doute à tort, jamais pris le temps de vous remercier pour vos recettes qui font désormais partie du quotidien de la famille : blinis à la purée de légume, le cheesecake japonais, la gâteau léger à la rhubarbe et tant d’autres (même la recette de gâteau au yaourt familiale maculée d’éclaboussures vient de chez vous !). Merci, au delà des recettes, pour le commentaire toujours juste et si judicieusement rédigé qui les accompagne. J’espère que vous trouverez la force de continuer et vous adresse donc ce soir un tardif, mais intensément chaleureux, MERCI !!

    –> Ce n’est pas un tort Alice, mais votre merci me va droit au coeur, alors : merci aussi !

  14. Merci Cléa !
    Pour vos recettes si originales que je suis depuis le début moi aussi : je ne crois pas avoir loupé un seul post… au début de votre tournant « plus végétal », j’étais interloquée par ces nouveaux ingrédients et procédés. Vous m’avez mis le pied à l’étrier, mes placards se sont diversifiés et mon mari ne s’étonne même plus de ces drôles de pots et bocaux.
    Quand j’ai une insomnie, c’est chez vous en premier que je viens chercher de quoi me changer les idées. Une p’tite recette nouvelle, c’est comme un mail d’une copine. Ça fait du bien! Alors moi non plus je n’avais jamais pris la peine de vous dire merci, mais ce matin je réalise qu’on ne remercie jamais assez les blogueurs pour tout leur travail .., très bon week-end à tous et toutes

    –> Merci Corinne, c’est vrai que dire merci et c’est chouette autant à dire qu’à recevoir et qu’on ne le fait jamais assez dans la vraie vie… Un merci « qui compte » par jour, ce serait une bonne dose pour un tournant plus « végétalo-chaleureux », je me dis 😉
    Moi, pendant mes insomnies, je déroule mon tapis de yoga, je fais un peu de cohérence cardiaque, et puis je tourne les pages d’un livre. Je crois que nous sommes nombreux à être éveillés la nuit…

  15. Longue vie à ce blog, merci pour cette générosité, ce partage, moi aussi j’ai honte de ne jamais prendre la peine de répondre, alors que les recettes de ce blog constituent une grande part de ce que je cuisine et dont je me régale, ainsi que vos beaux livres d’ailleurs, que j’offre régulièrement et que j’adore… j’adore aussi l’esprit intelligemment ecolo de cet espace.
    Alors oui, oui, continuez, malheureusement les râleurs sont souvent les plus bruyants et les satisfaits sont comme moi, un peu paresseux, et aussi très timides, à passer sur la pointe des pieds chiper de belles recettes et une lecture agréable sans oser répondre… promis, je vais devenir une vraie bavarde !

    –> Il ne faut surtout pas avoir honte, moi-même je commente peu chez les autres, faute de temps, mais je crois qu’on a tous plus besoin d’échange et de chaleur. Je prends également cet engagement de bavardage !

  16. J’en suis au même point de réflexion que vous sur les blogs et les réseaux sociaux. Mon blog a 10 ans, dans un autre domaine (les livres) mais c’est le même phénomène. Tout le monde s’est déplacé sur FB d’abord, sur Instagram maintenant, ce ne sont plus du tout les mêmes échanges, ni la même mentalité. Je m’accroche à mon blog tant que c’est possible … Je ne commente pas chez vous parce que la plupart du temps, je ne peux pas appliquer vos recettes à cause de problèmes digestifs dont nous avions d’ailleurs discuté de vive voix à un salon du livre de Paris il y a quelques années, mais je regarde toujours avec plaisir ce que vous montrez (en chouinant un peu sur tout ce dont je suis privée). J’espère que vous allez continuer (je donne votre adresse de blog le plus souvent possible à mes copines …)

    –> Merci Aifelle, c’est à la fois triste et rassurant de constater que c’est la même chose pour les autres thématiques… Rha la la, c’est plus que ce c’était ! Unissons-nous ! 😉
    PS : pour les problèmes digestifs, j’y suis moi-même largement confrontée et depuis quelque temps mes recettes sont totalement sans Fodmaps, par exemple.

  17. Bonjour Cléa,
    Oui, je fais partie de ces lectrices discrètes mais néanmoins assidues, qui guettent avec impatience un nouvel article, une nouvelle recette et qui suis dépitée de constater que des personnes échangent de façon tellement négatives… Et j’ai acquis beaucoup de tes livres et réalisé beaucoup de tes recettes qui sont une belle base d’inspiration de ma cuisine quotidienne ! Tiens bon !

    –> Et c’est d’autant plus chouette de savoir que tu es là, merci Gaële !

  18. Bonjour Cléa !
    Moi non plus je n’ai pas de compte Facebook ni Instagram ni Snapchat ni… Et j’en passe…
    Mais je viens régulièrement sur votre site pour trouver des idées pour cuisiner ce que je trouve le jeudi dans mon panier d’AMAP (mais qu’est ce que je vais bien pouvoir faire avec ENCORE des blettes/du potiron/des courgettes ??)… Votre outil de recherche de recettes par ingrédients est super agréable et pratique. Plusieurs de vos recettes sont devenues des classiques chez nous (chou à la japonaise, biscuits aux marrons…) et vous m’avez fait découvrir plusieurs ingrédients ‘exotiques’ que je n’aurais pas imaginé ni osé utiliser sans votre blog… Bref, merci pour tout ça !!

    –> Merci Nono, cela me fait penser qu’il faut que je mette cette page Légumes à jour car je ne le fais pas assez souvent… et en l’occurrence je me demande à peu près trois fois par semaine quoi faire avec des blettes, donc je compatis ! 🙂 (mais c’est bon les blettes !)

  19. Bonjour Cléa
    Vous faîtes sortir de l’ombre nombre de lectrices!!!!! ( j’en suis une) pour vous encourager à garder ce blog que je lis souvent et faire les recettes qui sont à mon goût et qui petit à petit m’ont amené à changer ma cuisine, et lire les commentaires apporte un plus. Je ne suis pas sur les réseaux sociaux, il semble que la convivialité est absente et la bêtise et la méchanceté très présentes
    La recette des patates douces farcies aux épinards; un régal j’encourage à l’essayer
    Bonne fin de semaine

    –> Oui c’est vrai, j’adore les « voir » en vrai ces lectrices, elles sont tellement chouettes ! Merci Adelinette !

  20. Bonjour Cléa, je suis une lectrice fidèle puisque je consulte ton blog depuis bientôt 10 ans, et que je consulte ta page quasi quotidiennement, afin de voir ce que Cléa a encore pu imaginer pour nous régaler ! J’ai quelques livres chez moi et je dois avouer que j’ai bien changé ma façon de cuisiner en suivant tes recettes : la pâte à tarte à l’huile d’olive, les purées d’oleagineux dans les gâteaux,… j’ai découvert tout ça ici et je ne peux que te dire merci tant notre assiette est bien meilleure maintenant !
    Alors oui les gens ont toujours leur mot à dire et râlent pour rien mais faut pas les écouter ! Continue comme tu fais, comme tu aimes. Ta cuisine est très inspirante, merci de partager tout cela avec nous ! Et tant pis pour les râleurs ,ils ne savent pas ce qu’ils ratent !
    À bientôt, sur ces pages !

    –> Promis Aline, je continuerai aussi en pensant à vous !

  21. Merci Clea pour toutes ces recettes qui ont changé ma cuisine. Je vous suis depuis le début grâce ou à cause des recettes japonaises car je vais souvent au Japon. Je pense avoir tous vos livres et je regarde aussi le site de Satoriz. Il me semble que vous avez choisi un style de vie bien éloigné de l’ambiance nauséabonde des réseaux sociaux que je ne fréquente pas d’ailleurs. Restez avec nous Clea pour continuer à nous montrer que le ciel peut encore être bleu, un peu..

    –> Merci à vous Nakuru. Quelle chance d’aller régulièrement au Japon ! Le printemps me donne envie de matcha et de sakura, je sens qu’on va me dire que ce n’est pas très local tout ça 😉 hihi

  22. Hello Cléa. Ton avis et ton expérience sont partagés et ça me retient d’écrire sur mon blog aussi librement qu’au début. Ou alors je me relis mille fois pour être sûre que je n’ai pas laissé transparaître de préjugé, que je ne heurte aucune sensibilité, que… J’ai parlé de mon dernier livre sur le blog, j’ai partagé une des recettes un peu au hasard – elle contenait des tomates. On m’a dit « Mais c’est horrible ces gens qui mangent des tomates en toute saison ». Bon… Je reçois aussi beaucoup de mails de mes lecteurs ou lectrices, généralement très sympathiques, mais de plus en plus c’est un mail d’une ligne du genre « T’achètes où le [nom d’un ingrédient] stp ? », sans « bonjour », sans rien ! Alors certes, à une époque les blogs c’était un peu trop bisounours à mon goût, genre épanchement d’enthousiasme un peu forcé, mais finalement… la mesquinerie ambiante, et pas que sur internet, ça me désole. Du coup, tu m’as un peu réveillée. Quand j’aime un billet, chez toi et chez les autres, je vais le dire. On est toujours prompts à dégainer la critique mais un peu paresseux quand il s’agit d’être simplement gentil.

    –> C’est exactement ça ! Mais il y a un juste milieu entre bisounourserie et mesquinerie, on va y arriver ! On est dans une nouvelle ère, avec de nouvelles règles, à nous de les réinventer…

  23. Merci Cléa pour ton blog, tes livres et la multitude de recettes que tu m’as permis de tester. Je te suis depuis la première heure et je me régale à chaque fois. Comme beaucoup je me suis inscrite sur certains réseaux sociaux plus par curiosité et surtout pour continuer à suivre certaines personnes qui avaient déserté leur blog. Mais en ce moment il y règne une mauvaise ambiance dans n’importe quels domaines que ce soit les loisirs créatifs ou la cuisine. Les gens sont impatients, mal élevés et la critique est facile surtout derrière un écran. Finalement je ne regarde plus que les images et je reviens à mes blogs enfin ceux qui restent. Merci d’être encore là et de nous régaler avec tes recettes.

    –> C’est vrai, et probable que les réseaux sociaux abîment les gens, surlignent le pire (comme le meilleur), fatiguent tout le monde en fin de compte (même si garder le contact, c’est vrai, c’est chouette).

  24. Coucou Cléa,
    Encore une assidue qui sort de l’ombre….Merci pour toutes ces recettes dans lesquelles je pioche allègrement depuis ……..? années, recettes que je transforme au gré des envies, des saisons, des placards. Merci pour ces livres si chouettes qui réjouissent les sens. Merci d’être présente ici avec tant de bon sens, de libertés dans un monde que je n’ai pas envie d’appréhender dans bien des aspects. Et enfin merci de dire aujourd’hui. Bon printemps, à ton rythme….

    –> Merci Socquettes, et vive le printemps !

  25. Encore une lectrice de l’ombre qui vient te remercier pour tes contributions qui lui ont permis de varier la cuisine, de faire de très jolies découvertes , en essayant de faire passer le message aux enfants notamment… merci beaucoup

    –> Merci Ladyoga, et vive nos petites têtes blondes qui ont déjà tout compris…

  26. OUh la la. On dirait le bluz du changement de saison ! Votre blog est super et mieux vaut qualité que quantité. Pour ma part, je vous comprends à 100 %. je ne suis sur aucun réseau, ni instagram, ni je ne sais pas quoi. J’ai juste gardé un compte Facebook (hélas) pour avoir des nouvelles de mon fils au Canada, sinon, j’aurais tout fermé. Continuez ainsi , nous avons toujours plaisir à vous lire. Moi qui ne participe à aucun commentaire (sauf maintenant) je tiens à vous dire que j’ai acheté votre livre sur les patates douces (c’est comme cela que j’ai d’ailleurs connu votre blog) et que toutes les recettes que j’ai faites ont été réussies et appréciées. Donc, c’est super !

    –> Tiens c’est vrai, je n’avais pas pensé au changement de saison (de climat ?) et ses réactions allergiques en chaîne, mais c’est peut-être juste ça !

  27. Bonjour Cléa
    Impossible de ne pas réagir pour te dire d’abord MERCI pour bien plus de 10 ans de lectures et parties de cuisine. Je me rappelle entre autres du recueil de recettes imprimées à la maison, des premiers livres puis des autres. C’est drôle, je me disais récemment que j’étais vraiment contente que tu continues à publier alors que les réseaux sociaux prennent tellement de place ; c’est encore mieux de le dire en vrai.
    Changeons le monde en mieux avec bienveillance et humour !

    –> Oui c’est vrai ça ! Merci à toi Henriette !

  28. Ma précieuse amie, tu es ma plus belle rencontre citronnée grâce à ce blog…..continue :))) !!!!
    Haut les coeurs !!!
    Bisous

    –> Mais oui !! 🙂

  29. Merci Clea pour me faire rêver depuis quelques années ! Je suis aussi une lectrice ( ou plutôt Fan) de l’ombre. Je viens ici presque tous les jours voir si par hasard vous n’auriez pas posté une nouvelle expérience culinaire 😉 Je me retrouve totalement dans les recettes que vous proposez. L’extrémisme qu’il soit Culinaire ou religieux ou autre me fatigue. Alors merci a vous de n’être ni vraiment vegan, ni vraiment sans gluten a chacun de s’adapter si ses choix de vie vont plus loin. Merci encore et ne désespérez pas on est beaucoup à etre totalement fan de vos recettes, reflexions etc… MERCI !

    –> Nous sommes semble-t-il fatiguées des mêmes choses alors… merci d’être là !

  30. Bjr,
    Oh! Je guette toujours avec plaisir tes recettes. Je me plonge avec plaisir dans tes livres qui ne sont pas veganes et que je continue à acheter. J’aime ta cuisine que je fais régulièrement dont tes petits déjs qui sont devenus de vrai classique du quotidien.

    Je ne suis plus sur les réseaux sociaux et j’apprécie énormément que tu poursuives ton blog. Que tu ne le délaisses pas pour être uniquement sur FB. J’aime ces régulières dédicaces de tes bouquins. Je n’osais pas discuter au début et maintenant j’ose t’aborder, te poser des questions.

    Continue à nous enchanter, nous te suivrons avec tes ingrédients bio bizarre.

    –> Merci Christel, je sais que tu es là !

    • Ce matin j’ai fait ta crème kokkoh et refait tes pâtes au Natto ce midi. Hihi! Je compte repasser une commande pour le Natto.

  31. Clea, a mon tour de prendre enfin la parole pour te remercier pour ton blog que je suis fidelement depuis 2008 (j’ai aussi plusieurs de tes livres ainsi que quelques agendas Satoriz bien ecornes!). J’adore tes articles, ta vision de la cuisine, tes recettes faciles et en general inratables. J’ai teste un grand nombre de tes recettes, ma preferee restant celle de ton gateau aux epices douces et a l’orange que je fais plusieurs fois tous les hivers. Suivi de pres par ta pate a tartiner dates-abricots secs… Meilleure que tout ce qu’on peut acheter en magasin et tellement simple a faire. J’espere te lire encore longtemps et comme je te suis sur Instagram aussi, je vais essayer de reagir plus souvent pour te donner la dose de positivisme que tu merites. Bravo pour tout ce que tu fais et pour avoir toujours su rester exactement toi-meme!

    –> Merci Fanny, c’est mon gâteau préféré à moi aussi ! Le seul, d’ailleurs, que je fasse vraiment chaque année depuis des temps immémoriaux d’avant les blogs et bien avant les réseaux sociaux…

  32. Oh Cléa, je suis vraiment désolée que que tous ces commentaires désagréables gâchent ton enthousiasme! Je lis toujours tes posts avec plaisir. A la fin de ma journée de travail, je décompresse souvent en allant sur ton blog, c’est un rayon de soleil. Tes recettes me permettent de découvrir de nouveaux ingrédients , de nouveaux plats pour égayer le quotidien. A la maison, nous sommes fans de tes cookies salés aux olives, de tes biscuits sarrasin noisettes aux graines et de ton gratin de lentilles corail aux noisettes. J’aime aussi les commentaires constructifs bienveillants, les adaptations éventuelles, cela me permet de m’approprier autrement tes recettes. Je te remercie pour ton partage de recettes, de bonne humeur et de bienveillance.

    –> Merci Isa. En même temps, les commentaires désagréables m’obligent aussi à sortir de ma zone de confort et à réfléchir un peu plus à ce que j’écris, à ne prendre la parole que lorsque c’est nécessaire… ça fait grandir, mais c’est tellement moins nourrissant que les commentaires sous ce billet, qui font vraiment du bien !

  33. À mon tour alors, de sortir de ma grotte (savoyarde, hihi) pour te déclamer à quelle point j’aime tes recettes qui remplissent environ 90 % de mes assiettes ! Ça peut paraître exagéré, mais je me retrouve tellement dans ta manière de cuisiner que je vais rarement voir ailleurs, d’ailleurs ton blog est bien le seul ou presque que je consulte en matière de cuisine, sinon malgré mon jeune âge je suis très « old school », et je préfère les livres ! (Dont là encore beaucoup sont de toi )
    Bref, merci pour tout ce que tu fais,c’est toujours un plaisir de te lire ^^

    Et étant donné que je viens d’acheter un bouquet de basilic… Hé bien, je vais d’abord en utiliser quelques feuilles, puis assister à sa lente déchéance dans le bac du frigo, donc faire du pesto, me faire une platée de pâtes, puis assister à la lente déchéance du pesto dans la porte du frigo, et donc finalement… Faire tes muffins !

    –> Les grottes savoyardes sont les meilleures Elu 😉

  34. Je suis une lectrice de l’ombre qui a découvert ton blog il y a peu (merci le congé maternité!) et on se régale !!! 🙂
    J’espère que tu vas continuer (et aussi, je ne suis pas une râleuse 😀 😀 !)

    –> Bravo Claire (j’aimerais pouvoir dire que moi non plus !)

  35. Bonjour Cléa,
    Je te suis depuis… ben 14 ans! J’ai toujours admiré tes recettes très simples, accessibles avec toujours une touche originale. J’ai découvert beaucoup d’aliment grâce à toi (et tu as toujours une longueur d’avance!) comme les purées d’oléagineux et l’ail des ours, notamment.
    C’est vrai que je n’ai jamais échangé avec toi, j’ai mis mon premier commentaire il y a quelques semaines. Mais je le dit loud and clear, tu es mon site de référence et une source inépuisable d’inspirations. J’apprécie aussi ta discrétion et le fait que tu ne communiques que quand tu as quelque chose à dire (ça paraît logique mais les réseaux sociaux ont un côté « fourre-tout » qui me saoûlent, sans parler de la récupération commerciale, c’est épuisant et je prends mes distances en tant que simple utilisatrice). Je te le répète, je suis fan et pour moi, tu as tout bon, tu représentes ce que je recherche sur les Internets!

    –> Merci Valérie, c’est vrai que je n’avais jamais été aussi bavarde dans les commentaires 😉 Mais je continuerai à ne l’ouvrir que lorsque c’est nécessaire. Je suis convaincue qu’il y a trop de choses sur internet qui ne servent à rien pour ne pas en rajouter…

  36. Bonjour Cléa

    Je vais fêter mes 31 ans cette année, et je dois dire que vous avez grandement contribué à changer mes habitudes alimentaires depuis quelques années déjà ! je me rappelle avoir découvert vos recettes dans un ELLE que lisait ma grand mère ( à côté de celles de Clemence Catz et Valérie Cupillard si ma mémoire est bonne ! ) et du coup votre site dans la foulée.

    Pas une semaine ou presque ne passe sans cuisiner vos recettes et/ou aller fouiner dans votre blog pour l’inspiration, le plaisir, les questions techniques ( comment on fait du levain déjà ?!). Je fais partie des lecteurs de l’ombre qui ne commentent jamais rien, parce que trop souvent soulée de la parlotte virtuelle et de ces étiquettes collées systématiquement à la simple évocation des mots viande, sans gluten, sans lactose, vegan, cru, et j’en passe

    La vraie liberté n’est pas de juger systématiquement mais d’avoir à portée de main des outils virtuel qui nous permettent de partager des recettes pour TOUS, et c’est ce que vous arrivez à faire ici.
    Alors bravo pour tout ce travail si généreusement offert et merci Cléa !!!!

    –> Merci Clara, merci à votre grand-mère et à ce que permettent effectivement les outils virtuels, tant que l’on ne s’y noie pas…

  37. Bonjour Cléa, qu’ajouter à la liste des beaux hommages ci-dessus dans lesquels je me retrouve… Moi aussi je lis sans rien dire, toujours curieuse de ce qui sortira de tes casseroles, sensible aux belles photos, à la bienveillance qui transparait derrière les textes. Et j’en ai testé quelques unes. On n’est pas végétariens, mais on s’approvisionne de plus en plus de bio sous divers influences, dont la tienne. Quand nous recevons des vegan ou des personnes intolérantes au lait, je dégaine mon pot de purée d’amande découvert dans tes pages. J’ai acheté ton livre sur le citron. Bref, tu es une inspiration en cuisine et un plaisir à lire… Alors j’espère que tu garderas l’envie. Et si ce n’était pas le cas, ce n’est pas grave non plus. Il faut savoir s’écouter et se protéger.

    –> Merci beaucoup Clémentine. C’est vrai qu’il faut savoir se protéger. Mais il serait dommage de laisser le dépit dominer… Grâce à tous ces messages je suis motivée à bloc pour un bon moment !

  38. Bonjour Clea.
    Encore une fidèle qui sort de l ombre pour témoigner de sa fidélité à vos conseils et recettes végétariennes depuis plus de 10 ans.. ma fille apprécie particulièrement les recettes japonaises..la relève est assurée!Vous êtes une référence culinaire chez nous.Merci pour toutes ces années et tenez bon!

    –> Merci beaucoup Evelyne, et bravo à elle aussi !

  39. Bonjour Cléa,
    Alors pour la petite histoire en ce qui me concerne, je suis ce blog depuis 2010 et je n’ai laissé que très peu de commentaires. Je l’ai découvert grâce à une de tes recettes qui avait été reprise dans le magazine de biocoop (le cake de légumes au curcuma extrait de « mes p’tites gamelles, manger bio au bureau » pour le détail). La découverte de ton blog puis de tes livres a complètement changer ma façon de cuisiner. Alors que cela faisait 10 ans que j’étais végétarienne, je me contentais de manger des plats « classiques » sans la viande. Grâce à toi, j’ai découvert pleins de nouveaux ingrédients, de nouvelles façons de cuisiner. Tes recettes alimentent à la fois mes « classiques » du quotidien (les inratables qu’on adore et que je fais très régulièrement) et le plaisir de tester de nouvelles choses à la fois pour le plaisir de cuisiner et celui de manger. Et maintenant, alors que je suis plutôt du genre à suivre les consignes à la lettre, j’arrive à inventer ma propre version à partir d’une recette ou en en mélangeant plusieurs (par exemple, aujourd’hui, j’ai fait un mix entre la recette de béchamel à la côte de blettes, celle avec la purée de sésame et la croziflette en ayant fait moi-même le lait d’avoine de la béchamel à partir des flocons). Et la diversité et la qualité de tes recettes ont fait que, petit à petit, mon conjoint qui n’était pas végétarien n’a plus ressenti le besoin d’avoir de la viande dans son assiette. Et comme il est dit dans un autre commentaire, tes recettes créent du lien car je les partage souvent avec des personnes de mon entourage qui ont aimé ce que je leur ai fait goûté.
    Je trouve ton blog très vivant avec la petite histoire qui accompagne chaque recette et de façon générale la façon dont tes recettes évoluent au cours du temps. Je trouve justement très chouette que tu ne te sois pas rangée dans une case type sans gluten, vegan ou sans cuisson etc. mais que tu navigues et évolues en prenant le meilleur des différentes tendances, en fonction de tes envies du moment. A mon sens, le fil conducteur de ton blog c’est que tes recettes restent toujours des recettes du quotidien qu’on peut faire dans sa petite cuisine sans être un pro et y passer des heures et que la réussite est assurée au bout (je ne crois pas avoir eu un seul ratage complet). Il y a quelque chose de très vrai dans ta démarche et donc de déculpabilisant car la perfection, ça n’existe pas. Alors par petits pas, en profitant du plaisir de découvrir de nouvelles choses ou de nouvelles méthodes, on essaie de faire mieux ; puis de temps on déroge sur des petits plaisirs qui ne sont pas locaux ou autre. Et je trouve que c’est comme cela qu’on s’améliore sur la durée car combien j’ai vu de personnes qui décident du jour au lendemain de changer radicalement leurs pratiques culinaires ou autre, qui s’imposent des choses intenables et généralement au bout d’un ou deux mois, il ne reste rien de la bonne résolution ! Et je pense qu’avec ta démarche très ouverte non moralisatrice dont le moteur est le plaisir, tu fais évoluer les pratiques d’un grand nombre de gens sur le long terme et que ça a sûrement un impact beaucoup plus fort pour la planète et la société.
    Alors merci Cléa, et continue à être telle que tu es. Et à l’avenir, j’essaierai de laisser quelques messages car il est vrai que comme Delphine de Vigan l’a superbement illustré dans son dernier livre « les gratitudes », c’est important de remercier !

    –> Merci beaucoup Jeanne ! Et tu as raison d’insister sur le fait que les transitions les plus douces sont aussi les plus durables. Les choses prennent du temps, chaque chose en son temps, le meilleur moment, c’est maintenant !

  40. Bonsoir Clea, moi aussi je fais partie de tes fidèles lectrices depuis plus de 10 ans et même si je ne poste jamais, je prends toujours autant de plaisir à te lire et à lire tes bons conseils et tes bonnes trouvailles. Ne t’arrête pas ! Merci pour tes barres citron, tes lasagnes aux légumes planques, tes pancakes aux flocons d’avoine, tes makis et tout ce que tu auras encore la gentillesse de partager avec ns ts.
    De la part d’une savoyarde-grenobloise débarquée à Nantes 🙂

    –> Merci France, j’espère que les montagnes ne te manquent pas trop !

  41. Bonjour Cléa, Je suis le blog depuis très longtemps, sans commenter alors j’ai des années de merci de retard ! Merci pour le gratin de ravioles aux courgettes, merci pour le gâteau au citron et à la purée d’amandes, merci pour le chausson bollyfood, et tant d’autres recettes ! et merci de m’ouvrir l’esprit à l’alimentation sans viande, moi qui suis née entre confit et foie gras …. Je vais étudier les muffins très très attentivement.

    –> Merci Muriel 🙂

  42. Bonjour Cléa, ce dernier post me fait réagir et me rend un peu honteuse à vrai dire. Dans ma cuisine, j’essaie le plus possible d’être consomm’actrice et vertueuse (bio, local, amap,…) mais je n’avais pas pris conscience de ma faillibilité concernant les recettes ! J’ai moi aussi des années de merci à rattraper, ce blog étant mon livre de cuisine le plus souvent ouvert. Dès que je suis en manque d’inspiration ou que j’ai un légume inconnu dans mon panier, c’est ici que je trouve LA solution gourmande, facile et qui plaît à chaque fois. Chez nous, la recette emblématique reste la galette des rois aux lentilles, Myrtille, ma fille de 18mois s’est régalée en janvier.
    Comme celà a été rappelé dans les commentaires précédents, dire merci, dire que c’était délicieux profite à tous, donc merci encore pour tous ces bons repas et mille excuses.

    –> Ne soyez surtout pas honteuse Karo, ce n’était pas du tout mon propos. Mais merci pour ce petit coucou qui me fait très plaisir !

  43. Bonjour Cléa je vous suis depuis longtemps , un peu plus de 10 ans certainement. Je ne suis pas forcément fidèle à tous vos articles, et ne commente jamais. Par contre vous faîtes partie des personnes qui m’ont aidé à me tourner vers une alimentation saine. Et puis si c’est trop ou pas assez, sans gluten, sans viande… on adapte!!! En tout cas quand j’ai besoin d’aide en cuisine ça n’est pas vers Marm..on que je me tourne! C’est vers vous 🙂 J’ai moi aussi une dizaine d’années de MERCI à vous dire. Longue vie à ce blog. Je vous embrasse

    –> Merci Christiane, bravo de savoir vous adapter ! Mais n’hésitez jamais à demander…

  44. Je n’ai jamais posté alors que quasiment tout ce que je cuisine vient de ton blog ou de tes livres. Tes recettes sont d’ailleurs les seules qui me donnent envie de confectionner un repas ou un dessert. Merci pour tes idées qui nourrissent toute ma famille. C’est vrai que mes enfants rouspetent un peu, mais je ne désespère pas de les habituer à cette cuisine. Et on a des surprises parfois : ils sont fan de miso! Ton blog m’aide aussi à vivre notre expatriation en Inde qui nous contraint a un régime végétarien. Encore longue vie à ton blog!

    –> Merci Romy, le miso, c’est la vie. Avez-vous essayé avec un oeuf à la coque, ou sur une omelette ? Ca plait beaucoup en général !

  45. Un petit coup de blues???
    Je ne me prononce pas beaucoup sur ce blog, juste une ou deux questions et remerciement depuis les années que je vous lis. Il est vrai que depuis que j’ai acquis la bible du sans gluten, j’ai plutôt la tête fourrée dans votre livre que devant l’écran. Mais cependant , je tiens à vous dire que je vous aime!!!car je suis très gourmande et suite à des soucis de santé , je suis sans gluten et je limite beaucoup les produits laitiers…. vous êtes une source intarissable d’idées, de couleurs , de saveurs, encore bravo!!
    juliette

    –> Merci beaucoup Juliette, c’est chouette de savoir que ce livre vous aide un peu. J’ai passé neuf mois à le faire naître, ce fut long, parfois douloureux (jamais autant testé et retesté les recettes !), mais comme quoi ça en valait la peine !

  46. bonjour, je suis désolé en lisant votre message, moi aussi je viens piquer des idées, c’est ma fille qui m’a fait connaître votre blog et je vous en prie ne vous décourager pas, courage, courage
    je ne permettrais pas de critiquer.

    –> Vous ne piquez rien du tout Claude, merci d’être là !

  47. Bonjour Cléa
    Je suis aussi une « lectrice de l’ombre » , qui apprécie tout dans ton blog, l’état d’esprit, la présentation, les photos, la facilité de retrouver une recette, mais surtout les « whaa » de ma famille qui déguste une nouvelle recette « hum, c’est bon c’est encore une recette de Cléa? » oui bien sur.
    Et j’ai toujours procrastiné de te remercier pour tout cela, merci de nous avoir envoyé cette piqure de rappel et de me permettre de le faire aujourd’hui. Donc mille merci et puisses tu conserver ton enthousiasme et la joie le plus longtemps possible.

    –> Merci beaucoup Cathy !

  48. Oh Cléa! Comme beaucoup qui ont écrit au -dessus, je suis ton blog depuis longtemps dans l’ombre (il est sur ma page d’accueil firefox) et j’ai plusieurs de tes livres dont le dernier qui est sur ma table de chevet ! Je suis passée par différentes phases d’alimentation et je trouve toujours une jolie recette chez toi .Ni instagram ni autre, je préfère le blog, c’est plus … beau, lisible, agréable, proche, navigation aisée et recettes accessibles , juste toi et nous les lecteurs.trices .Là, je regardais pour utiliser des prunes d’umébosis… J’adore tes pages de suggestions légumes / fruits, rentrée même si elles datent de quelques années je les consulte toujours. Il est vrai que je n’écris pas de commentaires, j’essaierai de le faire pour te remercier du partage de ton talent. Une page de temps en temps et nous serons heureux.ses !

    –> Merci Véronique, j’aime vraiment beaucoup cette manière que tu as de décrire cet « entre-nous ». Je garde !!

  49. Coucou Cléa,
    Un jour lointain où tu emmenais ta fille à la sieste à l’ecole maternelle et que je devais surveiller le dortoir, je t’ai reconnue. Tu m’as dit « on se connaît ? » et là, toute attrapée, je t’ai dit « non, mais félicitations pour ce que vous faites ». 🙂 Mais pour dire vrai, j’avais le sentiment de te connaître car je te suis depuis tes débuts, je pense 2004 ou 2005 peu près. Tes recettes sont pour moi une source d’inspiration, j’y trouve des idées, un esprit. Quand on se fournit chez Sato de surcroît, c’est impossible de te zapper 😉 bref, continue ce beau travail, et franchement j’aime beaucoup quand tu prends la parole en-dehors de la cuisine car tu as une belle plume. Pour l’eco-anxiété ça m’a parlé de manière « évidente » et du coup je n’ai pas réagi, hélas. Je pense qu’on est nombreux à ressentir ce que tu ressens. Merci d’avoir mis des mots sur cela. Bref, merci pour ce que tu fais et continue !

    –> Chère Fanny, je me souviens de ce jour !! Cela fait partie des belles surprises d’internet, comme quoi il est bon de se le rappeler… Et bon de savoir que des personnes proches des enfants au quotidien ont ce souci de la planète.

  50. Bonsoir Clea,
    A mon tour de laisser mon premier commentaire pour vous remercier pour toutes les recettes dont ma petite famille se régale depuis environ un an.
    C’est votre livre sur les soupes qui m’a fait connaître votre blog, livre qui a réconcilié ma fille de 4 ans et demi avec les soupes. Nous nous régalons chaque soir de l’une d’elle.
    Et le week end je teste avec un immense plaisir une des recettes de votre blog. Nous n’avons jamais été déçus, ma fille redemande des recettes de Clea !!
    Merci encore pour toutes vos recettes, je compte bien acheter plusieurs de vos livres ces prochains temps.

    –> Bonjour Pascale, quelle joie de savoir que votre fille apprécie les soupes désormais ! C’est souvent la seule manière de faire manger certains légumes à la mienne aussi… (mais elle se méfie beaucoup et elle a raison !)

  51. Eh oui, une nouvelle lectrice de l’ombre qui se démasque! Merci Cléa pour ce joli blog qui nous régale! Pas une semaine sans que je consulte la page de recette des légumes… Merci l’amap et ses blettes! Merci pour toutes ces recttes de qualité!!

    –> Merci Yolène. Il FAUT que je mette cette page à jour !

  52. Hello Clea. Encore une lectrice très assidue (depuis agar-agar et son fantastique rêve d’orient) ) qui sort de l’ombre. Surtout reste telle que tu es. Tu as tellement inspirée ma cuisine, réenchanté mon quotidien, fait étinceler tous les légumes qui passent maintenant par chez moi. J’arrive à me raisonner et à n’acheter que 2 livres sur 3 que tu nous livres mais j’ai tellement mal à résister. J’aime aussi beaucoup toutes tes reflexions annexes à tes recettes, ton humour, ton chemin écolo, ta passion du yoga, tes engagements. Tu te livres sans fard et on est en effet mal-poli à ne pas te répondre. Heureusement tu tires la sonnette d’alarme et on sera vigilant à te renvoyer un écho positif à toutes les bonnes ondes que tu nous envoie. Alors mes recettes préférées sont tellement nombreuses que j’aurais du mal à les trier (le livre sur les soupes est quand même exceptionnel) et puis surtout, surtout, maintenant je suis plus à l’aise pour inventer, faire un pas de côté (et je n’ai pas résisté au dernier, coaching veggie). Pöur info à midi c’était galette chou-fleur kentiles corail et cajou (du livre veggie burger) , frites de pomme de terre au four et mousse au chocolat blanc (mélange chocolat blanc, tofu soyeux, 1 blanc d’oeuf et de l’aquafaba ou comment être formée s’inspirer du blog de Clea et s’en tirer avec les honneurs devant 3 hommes goinfres à la maison). En tout cas, si le vent des montagnes te pousse vers l’ouest, versla mer, les rochers de granit rose, les algues et le vent iodé, n’hésite pas à y faire un tour tu rencontreras tes tonnes de fan. REste surtout sur la blogosphère, y’a des gens qui t’aimeeeeeeeeeeeeeeeent. Hélène

    –> Bonjour Hélène, non, ce n’est pas de la malpolitude. C’est bien d’être discret mais présent quand il le faut ! Et j’adore la Bretagne…

  53. Je vous aussi Cléa depuis fort longtemps, comme Piroulie ( tristesse ) j’aime vos dossiers passionnants , cookies, purées d’oléagineux et différentes pâtes à tarte si originales ,votre gâteau au citron à tomber, j’adore votre façon de substituer les ingrédients par d’autres plus sains. Vous êtes une référence que j’ai souvent conseillée à des amies. Je vous croyais vraiment à l abri de ce genre de choses .
    J’avais bien remarqué une rareté dans vos publications mais sans imaginer pourquoi. Il faut quand même continuer non ? Merci pour tout ça .

    –> C’est sûr Geneviève ! Et ce n’est pas forcément pour cela que je publie moins, j’essaie surtout de ne publier que lorsque j’ai vraiment une recette à vous dire. Et comme je cuisine aussi beaucoup pour les livres et pour le travail, parfois j’innove peu en-dehors…

  54. Hello Cléa, je suis ton blog depuis de nombreuses années (je ne sais plus depuis quand exactement mais en 2014 déjà, c’était les 20 ans de ma promo et j’avais discuté de ton blog avec une camarade devenue vegan entre-temps) mais c’est seulement la 2ie fois que je laisse un commentaire. Le 1er était sur la brioche inratable et si j’avais émis une petite critique, j’avais aussi dit bravo! Le retour de son entourage, s’il combine retour négatif ET positif, aide à grandir et évoluer. Un collège anglais m’avait dit qu’il devait faire des efforts « to accept feedback gracefully », une expression qui m’avait plu. Je crois en plus que ça s’applique à chacun.e d’entre nous!

    –> Si je me souviens bien, cette brioche inratable était une de mes premières, réalisées sans robot, qui graissait les mains pour la semaine… Parfois je me demande si je devrais supprimer les recettes que j’ai améliorées depuis, et puis je me dis que non, elles racontent une histoire…

  55. Bonjour Cléa, moi aussi je fais partie des lectrice silencieuses, je lis chaque post, depuis longtemps, le début même peut-être, mais je commente très rarement, et j’en suis désolée. Merci de continuer. Je partage ton avis sur les réseaux facebook et instagram et autres, trop d’agressivité, de négativité. C’est mieux sur les blogs. Je vais faire un effort, et merci pour les recettes, les photos, les petites histoires, c’est super.

    –> C’est vrai ça Cécile, c’est tellement mieux les blogs. Ce serait dommage de les laisser mourir… Si je faisais mourir ma page Facebook à la place ?

  56. Bonjour Clea,
    Je réalise qu’un « non commentaire » pour raison de discrétion peut finalement être comptabilisé parmi les avis mécontents ! C’est une leçon ! Car moi aussi je vous suis depuis plus de 10 ans, vous faites partie de notre quotidien, des taquineries de mon mari  » tiens qu’est ce que clea nous a concocté aujourd’hui ? » , des échanges avec les amies, mes habitudes culinaires ont radicalement changé grâce à vous et j adore votre blog pour tous ses aspects, la forme et le contenu. Et le plus chouette :ma fille qui vient de s’installer à Grenoble pour ses études, régale ses copines avec sa cuisine à la mode de Clea…..
    Alors Merci Clea et si tu as le temps, on aimerait bien que tu continues !!!!!
    Muriel

    –> Bonjour Muriel, merci ! Mais attention, je n’ai pas voulu dire qu’un non-commentaire était un vote « contre »… Mon message s’adressait surtout aux râleurs (mais les gens se conduisent ainsi sur les réseaux sociaux principalement). Ceci dit je suis ravie de faire connaissance avec autant de chouettes lectrices (et leurs filles, et leurs mères… et indirectement leurs maris mais aucun homme n’a pris le clavier !), alors je savoure 😉

  57. Bonjour Cléa,

    Je suis aussi une lectrice fidèle, assidue, discrète, fan de vos recettes et tout et tout . Personnellement, j’ai lu et relu plusieurs fois votre post sur l’éco-angoisse, complètement en phase avec mon état d’esprit du moment, et je n’ai pas réagi parce que je n’ose jamais le faire sur les blogs mais aussi parce que je n’ai rien de constructif à dire et à faire. C’est difficile de ne pas céder au découragement et à l’abattement quand la grande majorité des gens autour de moi ne partage pas mon inquiétude et/ou dégaine les arguments éculés du type « C’est pas moi, ce sont les industriels », « C’est pas moi, ce sont les Chinois », « C’est vraiment un truc de bobo qui n’a pas des fins de mois difficiles » etc. Alors je fais ce que je peux à mon niveau, j’essaie de donner l’exemple au quotidien sans faire la leçon, en espérant très fort que mon petit garçon de 3 ans puisse mener une vie « normale » quand il sera adulte…
    Continuez, les recettes et les réflexions !

    Olivia

    –> Bravo Olivia, c’est ça : donner l’exemple… A nos enfants mais aussi aux gens autour de nous. Il n’est jamais trop tard pour changer de cerveau.

  58. chère Cléa, j’ai un peu honte, moi qui ne me suis jamais manifestée sauf pour te demander l’édition en allemand d’un de tes livres de cuisine , pour ma fille voyageuse…tu le sais , le plus souvent , quand on est content , on ne dit rien… seuls les mécontents, les aigris, les insatisfaits se manifestent, hélas !
    Ta page cuisine est dans mes onglets page d’accueil, je « collectionne » tes livres depuis mon premiers achat qui était ton livre de cuisine japonaise, puis le « quinoa » grand format …
    tout va bien, respire, on t’aime, continue…..

    –> Oui tout va bien Catalpa, et vive les filles voyageuses !

  59. Bonjour Cléa,
    Je fais partie des lecteurs-lectrices assidu-e-s de certains blogs, dont le vôtre au tout premier rang ;-), qui ne laissent jamais de commentaires : j’ai toujours peur de donner un surcroit de travail à mes auteurs-autrices préféré-e-s en leur imposant un temps de lecture supplémentaire pris sur leurs milliers d’occupations quotidiennes – dont la tenue de ce blog très précieux !
    Je comprends bien qu’au fil des ans s’instaure une forme de lassitude : mais, surtout, ne croyez pas que tous ceux et toutes celles qui vous lisent soient blasé-e-s, voire prêt-e-s à dénigrer votre travail, toujours si inspirant !
    Au plaisir de continuer à vous lire, et à faire vos recettes, qu’elles viennent de votre blog ou de vos livres …

    –> Solange, n’ayez jamais peur de déranger ! Un commentaire est toujours un rayon de soleil, et si je ne prends pas le temps de répondre (à part si on me pose une question), je les lis tous, sans exception, avec beaucoup de plaisir.

  60. Chère Cléa
    Je ne commente jamais mais je visite votre blog presque tous les jours. Chaque billet est un régal, une mine d’or, vous m’avez guidée dans ma démarche d’amélioration alimentaire, votre gentillesse est un soleil sur le net! Alors ne vous découragez surtout pas et CONTINUEZ je vous en supplie… Je me permets de vous adresser mon amitié de lectrice la plus chaleureuse. Merci pour tout et ne faites pas attention aux râleurs… Ils ne méritent pas votre attention.

    –> Je ne les vois même plus grâce à vous Mayou !

  61. Bonjour Cléa,
    je fais moi aussi partie de ses lecteurs de l’ombre qui vous lisent mais ne commentent pas. je vous suis depuis 2004, suite à une recherche sur des recettes japonaises et trouve vos livres également très inspirants. J’ai plusieurs de vos ouvrages : aguar-aguar, mes petites gamelles, tout sans gluten, veggie…. Je refais rarement les mêmes recettes mais j’ai fait et refait votre carrot-cake, dont on me demande toujours la recette. Vous avez une belle plume et des réflexions toujours intéressantes. Continuez! Si les gens agréables et constructifs deviennent invisibles sur le Net, que va-t-il rester? Amitiés

    –> C’est vrai Morwena, vous posez bien la question !

  62. Bonjour Cléa,
    sachez que vous faites partie de ces rencontres qui améliorent la qualité de vie de certains (même s’ils ne vous le disent pas assez…) !
    Pour ma part, je n’ai jamais pris plaisir à manger (uniquement par obligation) ni à cuisiner (trop long, recettes trop compliquées, jamais tous les ingrédients en ma possession…). Mais votre blog m’a fait découvrir un plaisir jusqu’alors inconnu! Et vos recettes restent accessible, et simples, et quelle joie, pour une novice comme moi, d’y arriver d’une par, mais qu’en plus ce soit bon!
    Je vous remercie pour m’avoir fait découvrir tellement de choses! Et ne vous arrêtez pas sur ce qui n’est pas constructif, fichez vous en et faites ce qu’il vous plait!

    –> Merci beaucoup Amélie, votre commentaire me touche vraiment. Ce n’est pas rien de trouver du plaisir à cuisiner, la cuisine et l’alimentation touchent à tellement de choses en nous…

  63. Bonjour Cléa,
    Comme beaucoup d’autres lectrices, c’est mon premier commentaire. Je vous suis depuis plusieurs années et je n’ai jamais pris le temps de vous remercier. Vos recettes ont redonné vie à ma cuisine. Il y a quelques années, alors que j’adore cuisiner, je n’avais plus le goût à rien et surtout pas de passer du temps en cuisine. Et puis j’ai découvert votre blog et là, ce fut une révélation. J’ai découvert de nombreux ingrédients et surtout j’ai retrouvé de la joie à cuisiner. Ma famille se régale de bons petits plats végétariens. Votre blog et la liste des recettes par ingrédients ont allégé ma charge mentale. Rien que pour cela, je vous dois un immense merci.
    Vous êtes FORMIDABLE, ne vous laissez pas décourager.

    –> C’est vous qui êtes formidable Véronique, je suis regonflée à bloc !

    • Muffins réalisés ce weekend avec des oignons tiges à la place des herbes et un yaourt de soja. C’était très bon!

  64. Chère Cléa,
    Il y a environ dix ans, c’est la recette du gâteau d’automne au potimarron et aux épices qui m’a amenée sur votre site. J’ai parcouru l’index des recettes avec curiosité et émerveillement; j’ai testé des dizaines de recettes, j’ai acquis plusieurs de vos livres dont je me sers très régulièrement, et je guette encore aujourd’hui chaque nouveau post sur ce site car je trouve toujours vos recettes inspirantes, simples et savoureuses. Certaines sont d’ailleurs désormais des « classiques » de ma cuisine, appréciées par toute ma famille et mes amis. J’ai découvert et adopté grâce à vous de nombreux nouveaux ingrédients qui nous font du bien et vos billets m’inspirent et m’invitent souvent à me poser de bonnes questions, ce que j’apprécie doublement!
    Je commente parfois, mais sans doute pas assez souvent pour vous témoigner toute ma gratitude et mon enthousiasme; je le ferai donc désormais plus régulièrement, c’est promis.
    Merci pour tout!

    –> Merci beaucoup Mélissa, ne changez rien !

  65. Hello Cléa,

    Je n’ai jamais pris le clavier pour commenter ici, mais ton intro m’incite à le faire cette fois-ci 🙂
    Je lis ton blog depuis plusieurs années, et j’adore tout ce que j’en découvre au fil des pages. Je fais partie de ces lectrices aficionados (si si, osons le mot 😉 qui guettent tes posts, et sourient de plaisir en voyant de nouveaux articles, car on sait qu’on s’apprête à passer quelques minutes de lecture en très bonne compagnie… avant de partir s’amuser en cuisine !
    Parce que ton blog pour moi, c’est ça : révolutionner la cuisine du quotidien en la rendant agréable, gourmande, colorée, conviviale… ce sont des cookies faits à 4 mains, des tartes salées partagées pour des pic nics, des gâteaux pas très conventionnels mais toujours délicieux qui ravissent les copains le week end ou les collègues le lundi matin… c’est de la cuisine plaisir, simple et décomplexante, un vrai petit moment de partage et de bonheur culinaire, de la belle luminosité saupoudrée de pincées de rires et de sourires.
    Et veux tu savoir une anecdote ? A chaque fois, (mais littéralement à chaque fois !) que je confectionne une de tes petites merveilles, on me demande immanquablement la recette… Je me fais alors un malin plaisir à leur indiquer ton blog, faisant au passage ton apogée pour cette cuisine si chouette, et je sais que j’ai déjà converti des dizaines de « Cléa-fans », c’est le plus cool de cette histoire 🙂

    Alors merci mille fois pour tout ça, et continue 🙂

    –> Merci beaucoup Marine, c’est une joie de faire ainsi partie d’un quotidien culinaire ! Et aussi des moments de partage plus exceptionnels, qui permettront peut-être à certains d’avoir le déclic vers une alimentation différente. Je mise moi aussi beaucoup là-dessus quand je prépare quelque chose que je vais partager : très gourmand et pas trop bizarre la première fois (tarte au citron), très bizarre mais très planqué la deuxième (brownie aux courgettes), très assumé la troisième (mousse chocolat tofu !).

  66. Chère Cléa,
    Tout d’abord, merci ! il ne se passe pas une semaine sans que je fasse, avec les ingrédients du placard, votre fondant aux fruits de fin d’été. Cette fois ci, c’était banane/chocolat au lait.
    Souvent, dans cette société, les gens viennent prendre, consommer et critiquer, en oubliant souvent qu’il y a une personne derrière, qui a la gentillesse de prendre sur son temps, son travail, ses loisirs et sa vie de famille pour nous offrir un petit bout de soi de façon totalement gratuite.
    Et c’est vrai, on a tellement l’habitude maintenant qu’on ne prend plus la peine de remercier. Les blogs, les recettes gratuites, cela parait presque « normal » maintenant.
    Pour ma part, les échanges via Internet m’ont toujours semblé compliqués à comprendre et à mettre en pratique, et j’ai bien du mal avec l’interaction qu’ils proposent.
    Ce que je viens chercher alors ? Non pas un échange recette/commentaire, mais un échange univers/regard. J’aime vos pages ; je viens m’y promener comme je lèverais les yeux vers la fenêtre d’une amie pour voir si aujourd’hui, elle est chez elle, si ses rideaux sont tirés, si ses fleurs poussent. Auquel cas, je lui ferais un coucou par la fenêtre, mais sans monter pour ne pas la déranger.
    J’ai un peu le sentiment que vous nous donnez toutes les explications avec vos recettes et qu’un commentaire viendra vous « embêter », car pour moi le blog ne peut être qu’une partie de la vie des blogueurs.
    Pour l’anecdote personnelle, je suis historienne d’art. J’ai besoin de voir des jolies choses, j’ai besoin d’avoir de la beauté et du sens dans mon assiette, sans quoi, c’est trop triste. Alors, sans forcément cuisiner, je vous lis, je navigue dans vos pages comme dans des tableaux, un livre. Et ça me fait à chaque fois très plaisir et beaucoup de bien 🙂
    Ma famille adore vos recettes. L’irrégularité de vos publications, et bien … cela montre simplement qu’il y a une vraie personne derrière cet espace, et pour moi, c’est loin d’être un problème ! cela donne à tout ce que vous faites un gage d’authenticité, où l’on voit qu’une maman, une femme active, a encore du temps pour les autres.
    Je ne pense pas d’ailleurs que qui que soit puisse émettre un jugement sur votre fréquence de postage, étant donné que cet espace reste pour nous gratuit, traversé par la conscience, l’optimisme et la gentillesse.
    Soyez heureuse, et merci encore !
    Amicalement,
    Hélène

    –> Merci Hélène, vos mots me touchent beaucoup. C’est vrai que le « simple » regard est très important. D’ailleurs, je suis la première à ne pas compter le nombre de commentaires et à ne jamais mettre le nez dans les statistiques du blog… J’ai la chance de pouvoir m’en ficher, contrairement aux personnes qui ont fait de leur blog une véritable source de revenu. Je pensais que mon irrégularité avait pu lasser au fil du temps, soulagée de constater qu’il n’en est rien.

  67. Bonjour Cléa,
    Moi aussi je suis une lectrice de l’ombre (grenobloise qui plus est). Plusieurs de vos recettes font partie maintenant de « mes » classiques (carot cake, ultime tarte au citrons, blinis à la purée de légumes, gâteaux à la courge (celui qui fonctionne par pair!)…). Veggie est le livre de cuisine que j’utilise le plus.
    Je ne pense pas un écrire un mot pas par indifférence, mais parce que je me dit que mon commentaire n’apportera pas de plus-value…
    Alors je vais faire simple : merci!
    Sonia.

    –> Merci Sonia. Au contraire, il y a vraiment une plus-value dans le simple plaisir d’échanger. Vive les gâteaux par paire !

  68. Chère Cléa,
    Ton blog est le premier que je me suis mise à suivre, quasiment dès ses débuts :), et je continue à aller voir chaque semaine si tu es venue pour partager avec nous une nouvelle inspiration, ou un bon vieux classique détourné, alors que j’ai abandonné la plupart des autres. J’ai été plus expressive et réactive à tes posts il y a quelques années maintenant (je t’avais même envoyé une recette de cookies/biscuits au sésame et cacao).
    Alors après mon long silence (et pas mon manque d’assiduité), je tiens à te remercier pour ta présence généreuse, douce, chaleureuse, honnête. Et merci également pour toutes ces recettes qui m’ont inspirées, que j’ai appliquées à la lettre (enfin presque), détournées, et surtout avec toujours une pensée pour toi qui était derrière tout cela.
    Je te rejoins sur ces phénomènes de réseaux sociaux, qui ajoutent beaucoup au manque d’humanité que l’on retrouve dans notre société de consommation. Les gens ne prennent plus le temps de faire des phrases correctes, d’utiliser des formules de politesse, et oui, se permettent de juger, râler, critiquer beaucoup trop facilement. Le mécontentement général, le stress quotidien sont déversés à tout va, à n’importe quel moment et n’importe quel endroit.
    Continue à partager avec nous, si tu en as envie, si tu y trouves du plaisir, car c’est bien évidemment essentiel que tu t’y retrouves. En ce qui me concerne, je reste une fidèle lectrice.
    Et continue à être toi, à t’exprimer comme tu l’as fait là ! Regarde comme tu nous as fait réagir, merci !! 🙂

    –> Chère Florence, je me souviens parfaitement de ces cookies, cela fait partie des beaux échanges que j’ai eus ces dernières années ! Merci d’avoir pris le temps d’écrire et de commenter aussi régulièrement. Nous partageons la même envie de distance de la société de consommation, dirait-on…

  69. Chère Cléa,

    J’espère que cette flopée de commentaires élogieux des tes fidèles lectrices te met un peu de baume au coeur ! Je me joins à la chorale pour te remercier pour toute cette créativité que nous nous fait partager depuis tant d’années. Ton blog est un fondamental pour moi, j’y retourne sans cesse pour d’anciennes recettes que je reproduis sans cesse, ainsi que des plus récentes. Plus largement, j’ai appris comment certains légumes ou produits que je pensais austères ou simples étaient versatiles et potentiellement divins, qu’on peut toujours réutiliser, détourner, et puis comment jouer avec les saisons ! Si aujourd’hui ma cuisine est très majoritairement végétalienne, c’est sans aucun doute avec toi que j’ai fait mes premiers pas dans la cuisine végétale.
    Je te partage au passage la photo d’une de tes recettes que nous avons réalisée lors d’une table d’hôtes de soutien à une association féministe où je suis bénévole https://www.facebook.com/Lepoissonsansbicyclette/photos/a.413570595765631/639678569821498/?type=3&theater
    Le tout avec des produits locaux de la coop d’à côté et de nos ami.e.s maraîcher.e.s.
    Merci encore !

    –> Bravo Louise, j’avoue que cela a quelque chose d’émouvant de voir ma recette faite par d’autres mains et servie dans ce cadre-là. Merci beaucoup du partage ! C’est une vraie joie pour moi de faire connaissance depuis quelques jours avec autant de « lectrices de l’ombre ». Je me régale.

  70. Chère Cléa, c’est mon premier commentaire et pourtant je suis ton blog depuis plus de dix ans, je guette chacun de tes posts, et tes recettes et ta façon d’aborder la cuisine font partie intégrante de ma vie (oui !).
    Je parle souvent de cleacuisine à mon entourage, j’ai plusieurs de tes livres, et l’impression que nous suivons un peu le même parcours culinaire, la même réflexion (je me suis totalement reconnue dans ton post sur l’éco-anxiété, qui m’a permis de mettre un nom sur ce que je ressentais).
    Un très très gros merci pour ton blog, qui est pour moi une source d’inspiration inépuisable. Qui sait si ma façon de cuisiner serait la même aujourd’hui si je n’avais pas rencontré cléacuisine ?

    –> Merci beaucoup Sabrina, je sens moi aussi à travers tous ces commentaires que mes lectrices (où sont donc les lecteurs ??) et moi nous ressemblons énormément 🙂

  71. Bonjour Clea, ton blog fait partie de mes favoris. Je le consulte régulièrement pour tester les nouvelles recettes et j’adore! J’ai également acheté beaucoup de tes livres et je les feuillette régulièrement avec plaisir. Surtout ne change rien. Bravo pour ton travail et merci pour le partage!

  72. Coucou Cléa, un petit mot pour te dire combien les tiens à travers tes merveilleuses recettes illuminent nos repas chaque semaine depuis des années. Merci pour tout ça 😉 Merci pour donner de ton temps, de ta créativité, de ta bienveillance. Je me demande bien qui peut oser se plaindre et de quoi !! Beau printemps à toi

    –> Merci beaucoup CL ! C’est facile de se plaindre (qu’il manque un truc, qu’il y a trop d’ingrédients, que ce n’est pas assez écolo, que c’est trop écolo…), d’ailleurs j’ai décidé d’arrêter :-p

  73. c’est en lisant votre blog que je me rends compte que les trucs qui me semblaient extra-terrestres, sont petit à petit devenus envisageables puis incontournables chez moi, l’arrow root, le sésame noir, le tempeh, les purées d’oléagineux. merci beaucoup, bon courage!

    –> Merci beaucoup Naomi, même pas besoin de courage, c’est un plaisir !

  74. Je n’ai pas lu tous les commentaires, mais je me lance aussi à la lecture de ce mot ; je suis ce blog depuis plus de 10 ans (mon ainé en a 11et demi !) et si aujourd’hui tous ces produits qui ne faisait pas du tout partie de mon univers avant me sont familiers c’est bien grâce à toi Cléa (aller, j’ose le tutoiement, on doit avoir à peu près le même âge) ; je n’ai pas essayé toutes les recettes mais je les lis à chaque fois qu’il y en a une nouvelle (parfois, j’en rate un peu, alors je reviens en arrière) et si elle me parle, je la copie sur un papier et je l’essaie et souvent je me REGALE ! MERCI pour ce partage, cette générosité. J’ai appris à apprivoiser plein d’ingrédients de base pour les intégrer dans ma cuisine.
    Je ne suis pas les réseaux sociaux mais lire les recettes et les humeurs ici j’aime bien !

    –> Bonjour Elsa, et merci. C’est drôle parce que je me dis moi aussi (souvent) que mes lectrices et moi avons le même âge. C’est probablement à 80% vrai !

  75. Bonjour Cléa,

    Je fais aussi partie de tes lectrices de l’ombre qui n’a jamais laissé de commentaire. Et pourtant!! tu es une institution chez nous, famille de 4 filles. Je ne compte plus tes livres sur mes étagères, que j’adore prêter aux copains. Je te suis depuis très longtemps et ne suis jamais déçue par tes recettes. Merci pour tout ça et continue de nous régaler (même de temps en temps;-)) ici.

    –> Grand merci Anne-Lise !

  76. Bonjour Cléa,
    Lectrice de l’ombre également…mais comme les « lectrices » « testeuses » « curieuses » « gourmandes » précédentes, ton spleen m’a interpellée et chagrinée.
    Oui moi j’aime les recettes « Made by Cléa », c’est même devenue une provocation face à ma fille : tada ! une nouvelle recette de Cléa ! Tada un nouveau livre de CLéa ! et parfois en réponse  » ça va, c’est bon, tu pourras la refaire » et alors là on se dépêche d’écrire en face de la recette « Chloé a aimé ! »
    Alors merci pour tes efforts, tes super recettes inratables, et on s’en fiche de la mode culinaire ! J’adore tes muffins ! et toutes tes trouvailles qui donnent envie d’essayer « un nouveau truc de Cléa ».
    Continue à nous surprendre et surtout à nous régaler ! MERCI CLEA

    –> MERCI Isabelle, je souris car c’est toujours le stress de savoir si une recette va plaire ou non aux enfants… (la mienne est particulièrement coriace !)

  77. Bonjour Cléa !
    Je fais aussi partie de tes fidèles lectrices de l’ombre, qui n’écrit pas mais lit, qui découvre à chaque fois tes nouvelles recettes avec délices !
    A la maison, la mousse au citron-pavot est devenu un incontournable, que ma belle-fille me réclame régulièrement (alors qu’elle adore tout ce qui est très sucré), tout comme ton moelleux au chocolat !
    Tu es arrivée au bon moment, au moment où j’évoluais dans ma façon de cuisiner : utilisation des purées d’oléagineux (dont, en passant, je pourrais manger le contenu des pots à la petite cuillère), sauce ‘béchamel’ aux légumes, desserts aux légumes… Je réduit toujours la quantité de sucre indiquée dans les recettes, sauf dans les tiennes (et celle de Marie Chioca) !
    Cela fait au moins 10 ans que je suis ton blog et j’aime toujours autant ! Alors, merci merci merci de partager ! Tes recettes ou questionnements 😉
    Pas plus tard que dimanche, j’ai apporté, pour une action de notre association de commerce équitable, ton gâteau au yaourt (yaourt de chèvre, sucre de coco, farine de blé T80 et huile de tournesol) auquel j’ai ajouté 1 c à s de cannelle et 2/3 d’1 c à s d’épices à pain d’épices, et des noix de cajou et amandes parsemées par dessus ! Il a fait un carton, dont 1 ancien pâtissier ! Et voilà … tout est dit … Continue à régaler nos sens et nos papilles !

    –> Merci beaucoup Gabrielle, c’est tellement chouette de voir comment les gens s’approprient les recettes pour les faire vivre… Une transmission en mode permaculture !

    • Ah j’oubliais : quand je fais une de tes recettes, on me la demande ! Facile, je redirige vers toi, évidemment ! ;)) un passage sur ton blog est toujours une belle promenade !

  78. Bonjour Cléa,
    je viens très régulièrement sur ton blog et j’ai presque tous tes livres…
    J’en suis sûre que chaque semaine, je fais une de tes recette. Encore hier soir nous avons dîner avec le « gâtosalé Bowl cake au potimarron » en version carottes et cheddar.
    Le plus important et de faire ce que tu sens bien pour toi en ce moment… Il y aura toujours des mécontents, râleurs, … Les gens sont jaloux et mal dans leur peau, alors ils s’en prennent méchamment aux autres.
    Courage pour cette période riche en réflection.
    Merci pour tous ces plaisirs gustatifs que tu nous apportes.

    –> Merci Laëtitia. Tu me donnes envie de refaire ce bowl cake avant que les potimarrons ne tirent définitivement leur révérence !

    • C’est justement parce que je n’ai plus de potimarron que j’ai testé en « version carottes », quelle chance d’en avoir encore !

  79. Bonjour Cléa, Je prends mon clavier pour la première fois pour te dire tout l’intérêt que j’ai pour ce que tu fais.
    En effet je ne connais pas grand-chose de toi mis à part ce que tu transmets à travers ce blog. Découvrir tes recettes fut pour moi comme une petite bouée à laquelle me raccrocher. En effet après avoir traversé une période difficile où se nourrir relevé parfois du combat, la vue des autres en train de se « goinfrer » un vrai supplice, j’ai trouvé à travers tes lignes un moyen de m’alimenter autrement, de découvrir la joie simple de cuisiner des petits plats simples, innovantes, goutus et avec une touche d’exotisme. La découverte des alternatives à la viande (que j’avais en horreur) mon permis, ainsi qu’à ma famille de voir le chiffre sur la balance augmenter – et le bout du tunnel s’éclaircir.
    Depuis je guette impatiemment toutes tes nouvelles recettes, que je m’empresse de tester.
    Un grand merci le temps que tu accordes ce blog, à ta bonne humeur et au petit grain de folie que tu me permets de mettre dans mes assiettes.
    A bientôt,

    –> Bonjour Pauline, bravo pour le chemin que tu as fait, par toi-même, pour avancer vers le bout du tunnel. C’est plus joli avec de la lumière non ? Je suis très touchée d’avoir pu t’y aider, tes mots sont précieux.

  80. Excellents, comme d’habitude !
    Je les ai toutefois laissé un peu plus longtemps au four.
    Merci pour vos recettes, continuez s’il vous plait !

    –> Merci Florence ! Je les aime beaucoup tartinés (de chèvre frais, d’avocat, de tartare d’algues…). Bonne dégustation !

  81. Bonjour Cléa , encore une lectrice assidue mais timide ! Je suis maman de 3 enfants et j’ai commencé à te suivre j’en n’en avais aucun ! J’apprecie donc ton travail depuis plus de 10 ans. Ton livre coaching Veggie est ma bible des repas du soir en semaine et je te trouve très inspirante. Les commentaires acerbes et moralisateurs me blessent quand je le lis. Alors j’imagine s’ils m’etaient Destinés….
    Personne n’est parfait Et d’abord c’est quoi la perfection ?!!bravo pour ton travail, ton cheminement, ta créativité .
    Attention Les timides sortent de l’ombre

    –> Timides de tous les claviers, unissons-nous ! Merci beaucoup Emilie 🙂

  82. Oh qu’il est loin en effet le temps des premiers blogs…et rencontres. Tout comme toi j’en ai fait de très chouettes (et garde un délicieux souvenir d’un déjeuner avec toi sur le Campus de Grenoble…) mais je m’en suis éloignée pour de multiples raisons….tout en suivant encore des coups de cœur…autant dire que j’ouvre régulièrement ta porte…mais discrètement. Depuis ces x (le chiffre m’effraie!) années je suis toujours aussi férue de tes recettes et l’esprit que l’on trouve ici. D’ailleurs les aliments que je découvrais parfois grâce à tes recettes sont devenus depuis longtemps des basiques du placard! Ayant comme une envie de printemps dans l’assiette et du persil au jardin….ces muffins seront très certainement bientôt sur notre table!

    –> Oui c’était chouette !! Et oui ça fait un peu peur toutes ces années, merci d’être toujours là 🙂

  83. Bonjour, je suis une lectrice de l’ombre aussi, comme d’autres l’ont déjà dit
    Je sors de ma discrétion pour vous soutenir, c’est vrai que ça devient de plus en plus compliqué.
    J’adore ce blog que je suis depuis longtemps. Il a évolué, moi aussi. Parfois ça tombe en face de ce que je veux / aime / souhaite, parfois non. Dans ces derniers cas, pas compliqué, j’utilise la croix en haut à droite de mon écran ! C’est pas plus compliqué que cela, ça ne nuit à personne.
    Comme c’est facile de se plaindre sur son clavier, on se défoule, personne de concret en face, on a la conscience tranquille. Je me demande si ces gens font la même chose au resto ? Il incendient le serveur quand le plat du jour n’est pas à leur goût ? Ils vont se plaindre au chef ?
    Bref… je pourrais encore en écrire des tonnes.
    Bon courage et continuez

    –> Oui, tout pareil… Merci Raphaëlle ! Vive la petite croix 😉

    • Bonsoir Raphaëlle,
      Non les clients des restaurants ne disent rien aux serveurs par contre ils se permettent tout et n’importe quoi sur internet… Ce qui est très mal vécu par les vendeurs, femmes de chambre dans les hôtels,….

  84. Bon, je t’ai vu t’eloigne, je t’ai vu plus bio, plus vegan, plus sans gluten, plus….. Rien à rajouter mais quel plaisir de te lire ici. Je suis dans l’ombre et te suis depuis 2008 (à peu près). Je ne suis que dans la conscience de ce que je mange ainsi que mes enfants. Je ne fais que ce que je peux. De grâce, ne te blâme pas, ne te flagelle pas, le monde s’endurcit tout seul . Encore une petite couche, mes enfants (24, 22, 18) ont grandi avec ton brownie à la courgette, ma fille m’a traité de poule car je mangeais des graines et je crois avoir tous tes livres. Pas le temps pour les critiques, « le faire «  est tellement plus positif. J’ai crée une ligne de maroquinerie lin&cuir, made In France,
    J’utilise insta, fb mais comme des boutiques, avec des gens qui rentrent, qui commentent, qui n’achètent pas, qui râlent,…. et il y a ceux qui sont toujours contents et moi ceux là, je les aime et toi aussi je t’aime Clea pour ta persévérance, ta recherche et tout ce que tu m’as apporté. Continue, l’a vie est devant toi….
    Françoise Thomas

    –> Merci Françoise, c’est vrai… Pas le temps pour tout ça !

  85. Bonjour , je fais aussi partie des timides du clavier …je comprends tout à fait ce que vous ressentez à propos des réseaux sociaux qui sont un défouloir pour un certains nombres de personnes …je vous suis depuis quelques années aussi , alors je vous envoie mes encouragements de Belgique …je vais surveiller la cuisson de mes cookies amandes, tahin et café

    –> Régalez-vous bien Mireille, et merci !

  86. Coucou Cléa,
    j’ai toujours un grand plaisir de te lire au fil des années, j’ai quelques uns de tes livres et ma recette préférée est celle des biscuits à la farine de châtaigne et au roquefort que j’ai encore servis à midi. Bref, je suis une grande admiratrice de ton parcours et de la ligne que tu as donné à ton blog, pas de pub et surtout pas de case ! Alors oui, les réseaux ont un peu changé la donne, mais ce flot de commentaires bienveillants devrait te rassurer pour les années à venir 😉
    Pour la petite anecdote, j’ai rencontré ici à Munich un couple franco-allemand qui a bossé avec Mr à Grenoble et qui vous apprécie beaucoup 😉

    –> Haha, je vois tout à fait de qui il s’agit, c’est vraiment amusant comme coïncidence !! 😉

  87. Bonjour Clea, je suis aussi une lectrice de l’ombre depuis des années et vous avez vraiment changé ma vie! Grâce à vous je cuisine plus sain, je sais quoi faire des ingrédients bio et je me régale avec de délicieux basiques (crumbles salés, tartes salées etc). Je vous suis vraiment très reconnaissante d’avoir gardé votre esprit des débuts et de ne pas être tombée dans la logique des réseaux sociaux alors continuez comme vous êtes! A votre mesure vous contribuez à changer vraiment la vie des gens, parce qu’on se rend compte que manger bio et local n’est pas si difficile. Et maintenant j’attends un petit bout et grâce à vous il se régale déjà! Alors merci pour tout ce que vous nous avez donné et continuez à nous régaler de vos délicieuses recettes et de votre belle énergie 🙂 Claire

    –> Merci beaucoup Claire, il en a de la chance ce petit bout-là !

  88. Bonjour Clea, alors comme ça tu veux savoir qui nous sommes . Je suis belge j’ai 28 ans je te suis depuis que j’ai décidée d’etre Végétarienne il y a 5 ans maintenant. J’ai deux de tes livres coaching veggie et « je sais cuisiner végétarien » (je ne suis pas sure du titre). Deux bibles pour moi ex æquo avec plenty more d’ottenlenghi mais que j’utilise de manière différente. Je ne suis pas du genre à commenter pas que je sois timide mais je me dis juste que je n’ai rien de très intéressant à dire. C’est dommag, car j’ai déjà fait plusieurs de tes recettes sans te remercier pour la bonne idée ( le tempeh et choux chinois sauce cacahouète, un de tes nombreux crumbles sales, la grosse salade de ton été, des cookies sales aux noix de cajou,…). Bref merci d’exister, nous avons besoin de personne comme toi qui montre la voie vers une consommation plus durable et respectueuse de la planète.

    –> Enchantée Valentine, je suis très heureuse de faire ta connaissance. Ex-aequo avec Ottolenghi, c’est trop la classe !

  89. Chère Cléa,
    C’est une chance d’avoir un blog comme le vôtre aussi équilibré en recettes, japonaises, végétariennes et végétales. Ce qui m’a toujours bluffé c’est que si l’on suit une de vos recettes (et j’en ai testé pas mal) on obtient toujours le résultat attendu. Pas de ratage à l’horizon.
    .Pour les malveillants, les râleurs, les pas contents il suffit de penser que les propos émis par ces personnes ne vous concernent en aucun cas. Ce que vous faites, ce que vous créez est juste du bonheur à lire et à expérimentez. Je fais également partie du monde de l’ombre. Continuez, ne renoncez pas, les malveillants gèrent leur malveillance, vous, vous gérez notre plaisir gustatif avec ‘humour et bienveillance. Merci.

    –> Merci beaucoup Julie, je découvre ce monde de l’ombre ces jours-ci et je kiffe le côté obscur !

  90. Chère Cléa, je n’ai jamais écrit un mot alors que ton blog et tes livres ( je dois en avoir une bonne dizaine)m’accompagnent quotidiennement. On se régale en famille et entre amis grâce à tes bonnes recettes. Grâce à toi j’ai réussi à convaincre mes amis viandards que manger végétariens pouvait être fun :)! Alors merci, merci et encore merci !!

    –> Merci beaucoup Marie !

  91. Bonsoir Cléa
    Souvent le soir,du fond de mon lit,je te dis,je découvre et redécouvre les recettes,et je m endors les couleurs plein la tête,et la gourmandise ….elle attendra demain que j aille acheter les quelques ingrédients qu il me manque pour la recette choisie.
    Le gâteau que j ai le plus fait est le gâteau citron à tombé par terre et oui,il l est! Mes enfants l adorent.
    Au collège ou je travaille,après avoir aidé aux devoirs,lorsque l ordinateur de l étude est allumé,il m arrive d aller sur ton blog,certains jeunes s invitent à mes côtés,on salivent en cœur,et ils découvrent des ingrédients qui leur sont inconnus,on en parle,on échange…
    Des moments de bonheur.

    Merci pour tout cela
    Merci de nous faire rêver,voyager,et de toujours cultiver cette créativité culinaire

    –> Bonjour Mati,
    Alors là, c’est trop chouette de partager cet espace avec ces jeunes ! Passez-leur de grosses bises bio-bizarres de ma part !

  92. Chère Cléa
    Je suis aussi une lectrice de l’ombre… Une de plus… Depuis 2007 je crois…
    MERCI MERCI MERCI!
    Ton blog est si précieux! Tes livres aussi… Tu m’as fait découvrir plusieurs blogs, mais il n’y a que le tien que je suive assidûment, et dont j’attends les billets! Tu m’as fait découvrir plusieurs auteurs culinaires, mais ce sont tes recettes à toi qui ont toutes ma confiance, et que je recommande les yeux fermés!
    Ton blog est précieux évidemment pour ses recettes qu’on n’a pas peur d’adapter ou de customiser! Mais aussi pour tes réflexions et tes questionnements, ta démarche, ta tolérance et ta modération! Par choix, je ne pratique pas du tout les réseaux sociaux, et ce que tu en dis dans ce post me conforte un peu plus dans cette voie! Alors égoïstement , j’espère que tu continueras ce blog! Je t’embrasse car j’ai un peu l’impression de te connaitre depuis tout ce temps!

    –> Merci Angelina, pour ma part tous ces commentaires chaleureux et unanimes me donnent envie de concentrer mes publications ici et de délaisser ces réseaux encore davantage. Ca tombe bien !

  93. Chère Cléa, chez moi pas de réseaux sociaux et un seul blog que je visite régulièrement : le tien (depuis plus de 10 ans!) en quête d’idées pour se régaler ou pour retrouver une recette préférée. Merci pour ce super blog et merci aussi pour tes livres et la patience que tu as de répondre à chacun.

    –> C’est un plaisir Myla !

  94. Salut Cléa,
    Une énième lectrice fidèle qui sort de l’ombre… Personnellement je suis à forte tendance végétarienne, c’est-à-dire que je n’achète pas de viande ni de poisson (et que je limite même les oeufs), mais je m’adapte quand je suis invitée. Je trouve que le végé*arisme c’est bien quand il ne devient pas rigide à l’extrême, quand ses défenseurs ne viennent pas agresser le monde entier et se poser en modèles à suivre absolument. Je suis surtout pour le local, pour que les fruits et légumes viennent d’ici, soient de saison et que les maraîchers gagnent leur vie correctement. Le bio, évidemment c’est super/nécessaire, mais pour l’instant je suis étudiante et je ne peux me le permettre pour tout. Je pense que chacun dans la sphère écolo (qui se devrait pour le coup d’être universelle parce que l’avenir de le planète est en jeu, et avec elle celui des générations à venir…) a ses tendances, le but étant à mon sens de dialoguer, de partager pour progresser ensemble vers un monde meilleur et plus respirable. Alors j’aime tes recettes véganes ou sans gluten, avec des ingrédients que je ne connais pas, je suis curieuse, je les garde sous le coude jusqu’au jour où je tombe sur le fameux ingrédient au détour d’un rayon et je me lance… J’aime aussi adapter, essayer des substitutions pour le plaisir de la chimie culinaire… Bien sûr que tes recettes ne sont pas toujours celles que j’ai envie de réaliser (le contraire serait étonnant non ?), mais je ne cherche pas un double de mes envies, mais plutôt un blog qui m’offre une ouverture, une autre approche de la cuisine… Et des ingrédients sont apparus/ont disparu depuis que je te lis ! Parce que j’ai appris plein de choses, j’ai testé des inédits pour moi que j’ai adoptés, nombreuses de tes recettes font partie de mon quotidien tout au long de l’année en fonction des saisons ! Merci pour le partage, de tes recettes, de tes convictions, de ton savoir et savoir-faire !

    –> Bravo Leila, moi c’était pareil quand j’étais étudiante : bio au maximum mais vraiment pas partout, je m’adaptais beaucoup et certains ingrédients me faisaient fantasmer de loin (la purée d’amande blanche, à l’époque, toute nouvelle et très onéreuse !). Bon ça fait loin maintenant, mais je n’ai pas oublié !

  95. Bonsoir Cléa, je me suis décidée moi aussi à sortir de ma grotte. Je vous ai connue grâce à vos recettes japonaises, le livret à imprimer (je l’ai toujours!!) puis j’ai suivi le fil de vos évolutions, toujours avec grand intérêt.
    Nous essayons de manger mieux à la maison, et votre blog et vos livres nous aident à aller dans ce sens. Et pourtant Je ne crois pas avoir jamais posté un commentaire … 🙁
    Je n’utilise que très peu les réseaux sociaux, mais j’y suis tout de même pour suivre la famille qui vit à l’étranger et surveiller de loin mes ados 🙂
    Je ne suis pas fan, comme vous tous semble-t-il, de l’ambiance qui y règne.
    Va falloir que l’on se crée notre propre réseau social!

    En attendant je vous remercie chaleureusement pour tout ce partage et bonne continuation.

    –> Chère Isabelle, en attendant je vous propose que ce blog soit notre réseau social 😉 Et je souris car je me souviens de ce livret très flashy que j’avais pris beaucoup de plaisir à réaliser !

  96. bonjour,

    je fais également partie de ces nombreuses lectrices silencieuses quand je travaillais encore je me réjouissais le matin en m’installant d’ouvrir le site pour découvrir les nouvelles idées recettes et tendances mais là après avoir parcouru la longue liste de commentaires deux éléments m’interpellent: les commentaires élogieux sue le nouveau livre coaching veggie donc je vais le chercher rapidement
    ensuite un jugement sur le yaourt de brebis qui serait très gras aïe je me régale fréquemment d’une bonne ration même avec un granolapour un repas sur le poce mais devant surveiller mon cholestérol je me demande si je ne fais pas une bêtise?merci de m’éclairer
    sinon félicitations pour toute cette énergie mise dans cette bonne cuisine »meilleure » pour notre corps et surtout continuez à maîtriser ces belles couleurs

    Patricia

    –> Bonjour Patricia, et merci ! Oui, le yaourt de brebis est gras mais c’est du très bon gras. Je crois que la théorie du cholestérol a fait long feu et que les discours ont bien changé ces dernières années… Le lait de brebis est plus gras que le lait de vache qui est plus gras que le lait de chèvre, c’est pour cela que les laitages de brebis sont aussi doux et crémeux. Personnellement je m’en régale chaque matin au petit-déjeuner en ce moment.

  97. Bonjour Cléa, moi aussi je me décide à sortir de l’ombre pour vous remercier pour l’excellence de votre blog. Grâce à vous j’ai découvert une cuisine inventive, saine et gustative. Et puis vous avez une façon unique de nous faire partager vos recettes. J’espère très sincèrement contribuer à vous donner l’envie de poursuivre. En tout cas merci pour tout ce que vous avez partagé depuis toutes ces années. Béatrice

    –> Merci Béatrice, « excellence » c’est un bien grand mot, cela m’honore !

  98. Bonjour Cléa,
    Ton message m’a touché et je me sens un élan de t’envoyer un petit message à mon tour. Je suis ton blog seulement depuis octobre 2018, c’est plutôt récent et pourtant tu m’as énormément inspiré. J’ai découvert ton livre « des soupes qui nous font du bien » en septembre dernier et cela a été une révélation :
    « On peut mêler santé et plaisir », « Bien manger de manière gourmande ça existe » !!
    Ensuite j’ai voulu aller plus loin que les soupes, j’ai tapé ton nom et je suis tombée sur ton blog que je consulte bien une dizaine de fois chaque semaine en vue des prochains repas…Puis j’ai acheté coaching veggie, ptit dej santé…
    Mon rapport à l’alimentation a évolué grâce à toi, je peux dire sans exagérer qu’il y a un avant et un après… J’ai toujours su que l’alimentation avait une place importante dans ma vie, mais avant de connaitre tes livres et blog, il y avait beaucoup de culpabilité dans mes repas… Enfin tu m’as permis de faire des repas sains mais tellement gourmands, et la culpabilité s’est dissipée. Un grand Merci Cléa !! Au passage mon conjoint est ravi et je le surprends même à échanger tes recettes avec ses copains d’athlétisme
    Pour me présenter rapidement, je suis une Bigoudène de 33 ans qui vit près de Lorient non loin de son pays bigouden natal. J’ai vu que c’était une de tes destinations estivales, donc si jamais tu veux qu’on se rencontre ça serait avec grand plaisir ! En attendant, j’aimerai tellement que tu continues à nous inspirer avec tes recettes si gourmandes !!
    Encore un grand merci à toi de partager tes expériences culinaires 😉 et au plaisir d’échanger ensemble.

    –> Merci beaucoup pour ton commentaire et ton e-mail Aurélie, ton message me touche beaucoup. Et effectivement je me rends cet été encore en Pays Bigouden, je suis fan !

  99. Bonjour Cléa,
    moi non plus je ne me manifeste jamais… depuis toutes ces années j’ai dû juste écrire un ou deux mercis rapides. Et pourtant… aller regarder la nouvelle recette est mon petit plaisir chaque semaine, l’essayer tout de suite si j’ai les ingrédients ou l’enregistrer pour dès que possible est devenu un réflexe ! Que d’ingrédients indispensables j’ai découverts (agar-agar, arrow-root, purées d’oléagineux, etc) et intégrés à ma cuisine quotidienne. Tant de vos recettes sont devenues des basiques chez moi ! Moi aussi, j’essaie, j’adapte, je conseille à la famille et aux amis. Et tout cela sans le dire… alors mille et mille mercis pour tous ces partages, toutes ces idées, toute cette générosité. C’est grâce à des personnes comme vous que le monde devient peu à peu meilleur, dans tous les sens du terme 🙂 Continuez à nous enchanter !

    –> Merci beaucoup Anouchkamam – je vais essayer d’être un peu plus régulière pour que vous ayez « vraiment » quelque chose à manger chaque semaine 😉

  100. Chère Cléa,
    Cela fait près de 13 ans que je te suis (argh !) et tes livres comme tes recettes m’ont ouvert bien des horizons. Je me souviens de mes premières crêpes au lait végétal de riz…
    J’ai toujours aimé la tonalité de ton blog et la simplicité de tes recettes. Ton livre sur le potimarron est d’ailleurs un grand classique que j’ai eu plaisir à offrir à la ronde.
    Ne te décourage pas, ou alors, si tu te décourages, sache que derrière les écrans se cachent encore des gens bienveillants qui t’apprécient, bien qu’ils ne se manifestent pas.
    Encore mille mercis pour toutes les découvertes gourmandes que tu m’as permis de faire !

    –> Merci Céline et euh… oui, argh, comme tu dis !

  101. Bonjour Cléa !

    Je suis aussi une lectrice trop discrète mais hyper fan. Je te suis presque depuis tes débuts de blogueuse je pense et j’ai dû poster une pincée de messages… Pourtant la cuisinière en moi a quasiment grandi avec ton blog et tes livres puisque j’étais encore étudiante lorsque j’ai commencé à te suivre il y a une 15aine d’années, et maintenant je suis maman ! Tu as beaucoup influencé ma façon de cuisiner, certains de « mes » basiques indétrônables viennent de toi : Lasagnes aux légumes, tartes aux carottes… Sans parler des innombrables réflexes culinaires que j’ai plus ou moins mis à ma sauce.
    En ce moment je m’attaque à « Coaching Veggie », et même si j’ai encore eu peu de temps pour le lire, le peu que j’ai glané m’a déjà beaucoup plu, que ce soit le contenu ou le style, comme toujours !

    Alors un grand merci pour ton blog, tes livres, tes partages et tes conseils en général, tu es super et on a bien de la chance de t’avoir !

    Alice

    –> Ah la la Alice, voilà qui ne nous rajeunit pas !! Merci d’être toujours là 😉

  102. Bonjour Cléa ! J’arrive un peu tard sur ce joli et tristounet billet, et j’ai la joie de constater que plein de gentilles réponses ont devancé la mienne 🙂 Je ne suis pas tout-à-fait une lectrice de l’ombre car j’essaie de commenter chacune de tes recettes que je réalise, et j’en fait !!! 😉 Tu es ma mine de bonnes idées, le 1er site sur lequel je vais quand j’ai besoin d’une bonne recette, d’une nouvelle idée, quand je manque d’inspiration, et ma référence bons produits. Je ne compte plus le nombre de personnes à qui je t’ai conseillée et tes recettes font partie du quotidien de ma famille 🙂 De plus j’adore te lire : tes billets, notes, réponses sont un vrai bonheur avant même de découvrir une nouvelle recette ! Je suis désolée que tu aies besoin de « réclamer » un peu de soutien pour qu’on t’apporte le notre….On devrait précéder cette demande 🙂 J’essaierai d’y penser dorénavant pour que tu n’aies pas de coup de mou et que ton blog vive encore de longues années pour mon plus grand plaisir !!! Merci pour tout Cléa <3

    –> C’est moi qui te remercie Anne, pour ta constance et ta fidélité, elles me sont très précieuses !

  103. Bonjour Cléa, j’ai découvert votre blog il y a 10 ans profitant du temps libre de nouvelle retraitée. J’ai été d’emblée conquise et moi qui ai toujours aimé tester de nouveaux produits, de nouvelles saveurs, j’ai été comblée. Ma fille est devenue fidèle lectrice également et nous nous conseillons recettes et livres. Continuez ! Ce serait trop triste de ne plus vous lire !!! Vous avez eu raison de nous faire part de votre déception, vous nous avez fait sortir du bois, nous les trop discrètes… A bientôt de vous lire j’espère…

    –> Merci Martine 🙂

  104. Bonsoir,
    En lisant votre article, je m’aperçois que j’ai été égoïste. J’ai silencieusement profité depuis des années de tous vos précieux conseils et vos recettes, sans jamais mettre de commentaire. Pourtant, vous avez changé ma vie! Grace à vous j’ai découvert pleins de nouveaux aliments végétaux, une nouvelle façon de manger et de cuisiner. Quand j’ai commencé à consulter votre blog, vers 2014, j’ai trouvé tous les éléments pour m’aider à changer mon alimentation, avec beaucoup moins de sucre, beaucoup plus de saveurs, une cuisine facile et délicieuse pour les fruits et les légumes. A l’époque j’étais tout le temps fatiguée. Ce changement d’alimentation m’a métamorphosé. J’ai consulté d’autres blogs mais le votre est le seul que je suis régulièrement. J’adore vos livres, je ne les ai pas tous acheté mais j’en ai au moins une quinzaine. Comme je ne vais pas sur les réseaux sociaux, je ne suis pas au courant des agressions que vous pouvez subir et j’en suis désolée. J’aurais dû vous écrire bien plus tôt pour vous remercier de votre dynamisme et de votre altruisme. Cela devient rare de nos jours. J’espère que vous allez malgré votre déception, continuer à nous régaler les yeux et les papilles très longtemps…

    –> Ouh la la non, Yasmine, ne pensez pas que vous soyez égoïste ! Il n’est pas question d’agression (juste de personnes un peu négatives, et comme ce sont souvent les seules à s’exprimer…), mais en revanche, voir mes lectrices sortir du bois est une vraie fête pour moi. Alors merci pour tout !

  105. Vu le nombre de commentaires que tu as eu tu vois bien que nous sommes nombreuses à te lire parfois en silence parfois en répondant ou posant des questions .Perso ça fait si longtemps que je ne compte plus le nombre d’années où tu m’accompagnes en cuisine par le blog mais aussi les livres ,magasine de yoga ou dvd.Bref tu es ma référence culinaire et je pense toujours à toi si je me pose des questions sur comment remplacer tel ou tel aliment .Ton blog est une source de bonheurs et d’inspirations n’arrête jamais de publier ,y en aura toujours des pas contents pour être polie nous on a grand besoin de toi !!!!!!!!!

    –> Merci beaucoup Flo, je sais que tu n’hésites pas à me contacter en cas de besoin alors surtout continue !

  106. Si j’avais su, j’aurais posté de temps à autre des messages car je lis ton blog depuis tellement d’années qu’au début, il fallait attendre le bip..bip.. d’internet. A l’époque, on était patients!
    Un grand MERCI pour ces recettes qui me parlent, me donnent envie, m’intéressent, et me relancent dans ma façon de cuisiner tous les jours.. Adepte des produits frais et faits maison, je suis aussi confrontée depuis peu aux intolérances alimentaires de ma fille (oeufs, lait, gluten, arachide, noisette, amande..) Alors, quoi de mieux qu’un petit tour chez Cléa? Je t’encourage à poursuivre, et, promis, je laisserai parfois trace de mon passage ici! Armelle

    –> C’est vrai Armelle, on était patients avant… Parfois j’aimerais retrouver cette excitation que j’avais à pouvoir « enfin » me connecter, découvrir un livre ou un billet longuement attendu. C’est devenu un peu trop facile tout ça !

  107. Même s’il y a eu déjà beaucoup de commentaires : j’en rajoute une couche ! Lectrice plutôt de l’ombre car je connais ton blog depuis plus de 10 ans et j’ai du laissé 2 commentaires. Ton blog est LA référence, le seul que je consulte (très régulièrement — une à plusieurs fois par semaine) pour trouver de l’inspiration avec les denrées dont nous disposons à ce moment là ! Ton blog est vraiment super : les recettes sont très fiables, aucune pub, super index par légumes et fruits, … Merci beaucoup pour toutes ces recettes et désolée de ne pas transmettre / faire paraître tout l’utilité et le bonheur que j’ai à te lire si régulièrement. Au plaisir de te lire très bientôt !

    –> Merci beaucoup Camille ! Et tu as vu, j’ai mis à jour ces deux index ! 😉

  108. Je suis aussi une grande lectrice de ton blog. Je possède beaucoup de tes livres. J’en ai d’autres, bien sûr. Mais ta façon de cuisiner correspond exactement à mes envies, originales mais simples, avec des ingrédients qui me parlent! Bien que je mange un peu de viande, un peu de gluten, du gras, un peu de sucre. Je n’ai pas trouvé d’autres auteurs culinaires qui me correspondent autant. Bref, « Cléa » fait partie dans notre quotidien. Tu ne le sais pas mais mes enfants parlent de « Cléa » tout naturellement, comme d’une vieille connaissance. On a beaucoup de chance!

    –> Merci Emilie, et un gros bisou à tes petits alors !

  109. J’ai commencé à aimer cuisiner et surtout innover en cuisine grâce à une amie qui m’a fait découvrir ton blog! Depuis 10 ans du coup, je guette tes nouvelles recettes, que je teste, note dans mon cahier de cuisine, adapte, refais..
    alors mille fois merci, et dorénavant je commenterai, car c’est vrai qu’on n’échange pas assez, alors qu’avec les réseaux sociaux on a la fausse impression de partager beaucoup..
    Ma recette fétiche est la tarte au citron <3
    belle journée à toi!
    Marielle

    –> Merci Marielle, avec plaisir pour échanger vraiment à partir de maintenant !

  110. Bonjour Cléa,
    je ne poste jamais mais vous suit depuis presque 10 ans je pense. Je fais doucement dans les changements d’habitude mais on varie de plus en plus notre alimentation réduit la viande et votre blog et vos livres m’aident beaucoup. J’ai commencé par Agar et agar et le dernier est coaching veggie dans notre bibliothèque.
    Merci pour toute cette inspiration !
    Aurélia

    –> Merci beaucoup Aurélia, chacun son rythme !

  111. Bonjour Cléa,
    Je souhaite tester cette recette de muffins ce soir mais avant j’ai quelques petites questions :
    – par quoi puis-je remplacer le yaourt de brebis ?
    – Avec quel accompagnement ces muffins se marient bien pour un dîner complet ?
    De manière générale, je vois que tu apprécies le fromage de chèvre et yaourt de brebis et tu les accommodes à tes recettes, par quels ingrédients de substitution je peux les remplacer ? Je ne supporte malheureusement pas le chèvre 🙁
    Merci d’avance
    Ps : comme je vois que tu es accessible et réactive je vais me permettre de te poser des questions plus souvent

    –> Bonjour Aurélie,
    Tu peux remplacer le yaourt de brebis par du yaourt ou du fromage blanc de soja, si cela te convient (ou de vache, bien sûr).
    Ces muffins peuvent se couper en deux et se tartiner (fromage frais ou végétal, houmous, avocat écrasé, tartare d’algues…), ils accompagnent bien une soupe ou une salade composée.

  112. Bonjour Cléa,
    Encore une lectrice de l’ombre qui en sort à la lecture de ce post. Je te suis depuis plus de 6 ans et tu es une source d’inspiration inestimable pour moi. Que ce soit dans les moments ou j’ai envie de tester des recettes alambiquées, exotiques et innovantes ; ou lorsque que je suis en mode pas d’idées, économie de temps et d’énergie, à la recherche d’un plat simple, sain et rapide ; ou encore lorsque je ne sais plus quoi faire de mes courgettes (ou n’importe quel autre légume ou fruit) que je ne peux plus voir en gratin ou en poélée . J’ai deux de tes livres dans ma bibliothèque ( et j’en aurai plus si j’avais plus de moyen) et j’en ai offert quelques uns à mes proches (qui en sont ravis!).
    Donc voilà, tout ça pour te dire que je n’ai jamais rien commenté par timidité / sentiment de ne rien avoir de pertinent à partager mais que lire tes posts fait parti de ces petits plaisirs qui font que la vie est chouette et je te suis immensément reconnaissante pour tout ce que tu apportes à ma vie culinaire 🙂

    –> Merci beaucoup Anaïs, c’est chouette d’avoir écrit !

  113. Bonjour Cléa,

    Je voulais te remercier pour ton fabuleux blogs et tes fabuleuses recettes ! Je ne poste (presque) jamais rien, mais je suis ton blog avec constance, curiosité et avidité !! Tu as changé ma façon de cuisiner et, depuis plusieurs années, à la maison on mange « Clea cuisine » tous les jours… Je vante les mérites de ton site à mon entourage (au point qu’on me surnomme « Miss Clea » (si si :)) ! Merci ! Merci vraiment… Ces muffins par exemple sont tout simplement délicieux (rapide à faire en plus !). J’espère que tu continueras, car sinon j’aurais l’impression d’un immense vide (culinaire) impossible à combler ! Que serait ma cuisine sans « Clea cuisine » ????

    –> Coucou Julie, tu ne peux pas savoir combien ton message me touche ! Plaisir de te lire et de savoir que nous sommes toujours en lien à travers la cuisine même si on ne se croise plus aussi souvent au détour de la machine à café 😉 Mais parlant de café, tu es la bienvenue à la maison quand tu veux, surtout n’hésite pas !

  114. Un énorme merci ! J’ai connu votre blog il y a 13 ans quand ma fille est née, c’est mon mari qui l’avait repéré. Ce blog est génial et je l’ai souvent recommandé. Je crois que je ce qui me plait ce sont les petites histoires avant, la photo, l’originalité et en même temps l’impression que ça fait partie du quotidien, le côté inratable de la recette et le fait que je vais presque toujours trouver une recette qui va me plaire. Combien de fois nous nous sommes régalés, les filles, mon mari et moi, avec les recettes !!! Le côté super bon revient souvent !!! Je me suis souvent demandé à quoi auraient ressemblé les repas, voire ma vie, si je n’avais pas connu ton blog. Merci Cléa !

    –> Merci beaucoup Cynthia, c’est adorable ! Une grosse bise à votre fille qui ne nous rajeunit pas 😉

  115. Chère Clea, tes merveilleux livres et ton blog m’accompagnent depuis le début. Je ne suis pas sur les réseaux sociaux du tout. Ces deux supports -livres et blog- me suffisent largement ! Je t’ai laissé des petits commentaires occasionnels. Mais sache que le fruit de ton labeur est réellement irremplaçable. Du beau du bon du sain c’est tout ce qu’il nous faut. Ceux qui ne trouvent pas ça à leur goût et qui ne sont jamais satisfaits n’ont qu’à aller voir ailleurs. Reste comme tu es. C’est parfait . Merci pour tout.

    –> Merci beaucoup Isabelle, ton nom m’est effectivement familier car il apparait souvent dans ma liste de commentaires, merci à toi !

  116. Bonjour Cléa,
    Tu fais partie de ces gens qui m’ont fait avancer ces 10 dernières années dans ma prise de conscience écologique, à tous points de vue, culinaire y compris ! Depuis l’Atelier Bio, qui m’ a fait découvrir ton blog, je te suis très règulièrement,et même si je pioche un peu partout, je reviens toujours à cleacuisine car c’est là que je trouve réponses à mes questions, que je renouvelle mes inspirations, que j’apprends et que j’évolue. Aujourd’hui, mon combat pour un meilleur environnement et le bien manger est devenu professionnel, je me suis reconvertie et ai repris un verger en conversion bio dans le maine et loire…et je n’en serai pas arrivée là, si des gens comme toi ne m’avait pas « façonnée »…Surtout n’arrête pas…enfin je précise que même si je regarde les réseaux sociaux, je préfère mille fois revenir sur ton blog, je m’y sens un peu comme à la maison…

    –> Coucou Mélanie, waouh, bravo pour cette reconversion ! C’est génial. N’hésite pas à me tenir au courant de tes activités !

  117. Bonsoir Cléa,

    Je fais partie de toutes tes lectrices et lecteurs anonymes qui ne prennent pas suffisamment le temps de te remercier, pour tes réflexions, tes recettes, tes conseils. Je te suis depuis plus de 10 ans, à l’époque j’étais au lycée, et je testais tes recettes sur mes frères et soeurs, entre-temps je les ai pratiquées sur mes colocs, les gens avec qui j’ai partagé ma vie. Tes recettes (et tout ce qui va avec), elles m’ont accompagnée pendant mes années étudiantes et encore aujourd’hui elles font en quelque sorte parties de mon quotidien. Je guette toujours l’arrivée d’un nouveau post, même si je n’ai pas toujours l’occasion de mettre en oeuvre la recette, et j’ai plusieurs de tes livres sur mes étagères, parce que le format papier c’est chouette aussi.
    Alors un grand merci pour tout ça, et n’hésite pas à re-solliciter les « lectrices/lecteurs » de l’ombre, on ne prend pas beaucoup la parole mais on te soutient de tout coeur !

    Tiphaine

    –> Merci beaucoup d’avoir pris le temps d’écrire Tiphaine, c’est très précieux !

  118. Bonjour Cléa,

    merci pour le partage de ton ressenti qui m’incite à laisser un commentaire pour la première fois !

    Ma passion pour les blogs de cuisine remonte à 2010, à une époque où il y avait bien moins de monde sur la blogosphère culinaire française et ton blog est le premier que j’ai connu. J’ai acheté trois de tes livres et j’aime beaucoup ton travail.

    A présent, je posterai un commentaire quand j’aurais essayé une recette, promis !

    Bonne continuation,

    Knock_Knock

    –> Merci à toi Knock_Knock ! Aaaah, 2010, j’étais jeune alors 😉

  119. Oh bah ça alors ! J imaginais pas du tout. Pour moi tu es la référence en blog cuisine. Je me rappelle des changements de looks de ton blog, je pense que tu étais dans mon Feed rss quand je vivais à l étranger il y a 14-15 ans, et tu es un des rares blog que j ai encore en favori depuis l arrêt de ma plateforme de suivi rss…et je me disais sur la diminution des recettes : » oh entre les recettes pour satoriz et pour ses livres, elle doit plus réussir à avoir le temps pour le blog ». Je suis désolée de ne pas commenter plus ou de t avoir pas envoyé plus de mails … surtout que je pense que toute les semaines je tape « « nom d un ingredient »+Cléa cuisine « dans ma barre Google, que coaching veggie a son propre tiroir dans ma cuisine, que je l adore tellement que je l ai offert 3 fois à noël, que j ai eu ou emprunte la plupart de tes livres… je pourrais être une groupie en fait ;-)! J’ apprécie le fait que tu accompagnes vers autre chose et tes recettes sont souvent pleines d astuces qui aident bien : tes blinis de courgettes, ton gratin de ravioles au vert ( poireaux, blettes,…), les crumbles aux fruits ou aux légumes,…je pense que je commentais/ t écrivais pas car je ne voyais pas trop ce que cela pouvait t apporter (je suis plutôt le genre de fan silencieuse mais qui fera tout quand même pour être dans les premiers rangs)….

    –> Merci beaucoup Marion, c’est vraiment adorable ! Et tu as tout à fait raison, la diminution du rythme était en grande partie du à tout mon travail « déjà culinaire » à côté. Mais là, je suis complètement reboostée et je ne sais pas si je vais augmenter le rythme, mais en tout cas je serai le plus présente possible et avec une plus belle conscience de qui sont ceux qui passent par ici. Tellement précieux et joyeux ! Merci beaucoup pour ta fidélité, elle m’honore vraiment (je ne sais plus où me mettre !).

    • Et a écrire mon tel après la tétée du dernier je finis pas mes phrases :: tes blinis de courgettes, ton gratin de ravioles au vert ( poireaux, blettes,…), les crumbles aux fruits ou aux légumes sont des classiques de l’an maison.

  120. Et donc pour finir, un grand merci !!! Merci pour ton blog et pour les réponses rapides les fois où je t ai contactée. Merci et surtout s il te plait n arrête pas… même si tu diminues la fréquence, ce serait trop triste de ne plus te lire ( et mes essais culinaires te regretterait franchement)

  121. Bonjour, c’est terriblement vrai… et c’est horrible on oublie de dire merci pourtant c’est un petit mot, mais si important. J’ai un peu honte, parce que c’est avec plaisir que je regarde et fait vos recettes, et je ne prends pas 2 secondes pour juste dire merci. Pas parce-que je m’en fout non pas du tout, mais parce-que j’oublie, je n’ai pas le temps, internet déshumanise un peu et on oublie que derrière cette super recette c’est une personne qui prend du temps pour la partager avec nous. Alors oui des fois il faut adapter la recette (sans gluten, sans lactose…) mais rien que le partage gratuit c’est génial. Je tacherais de changer, de prendre un peu de temps pour dire merci, discuter. Parce que ça serait dommage que les rageuX qui prennent le temps de dire du mal gagnent. Voilà merci pour votre partage

    –> Merci Alexia, c’est vrai mais c’est aussi à moi de relativiser, en sachant qu’il se trouve vraiment plein de belles personnes derrière l’écran, silencieuses mais heureuses de ce partage.

  122. Bonjour,

    Courage!
    Cela fait des années que je suis votre blog et j’ai pas mal de vos livres. Toujours instructifs.
    Je suis déjà intervenue dans peut-on cuisiner sainement.
    Une autre rubrique que j’aimerais trouver est comment utiliser le vieux pain (recettes, je réalise déjà de la chapelure…), cuisiner les fanes…
    Merci encore et bien faire et laisser dire.
    Bonne continuation.
    Cordialement.

    Sylvie

    –> Bonjour Sylvie, merci pour ces suggestions. Le pain est justement un sujet sur lequel je vais bientôt me pencher. Quant aux fanes, je les ai utilisés pour des recettes sur satoriz.fr si ça vous dit d’aller voir !

  123. Chère Cléa,
    Il y a longtemps déjà (en 2006 je crois), je vous suggérais de vous rapprocher de Satoriz tant votre enthousiasme et votre goût du partage étaient communicatifs.
    Vous l’avez fait, et vous êtes restée la même, sans « prise de chou », et toujours fidèle à des valeurs qui aujourd’hui doivent être portées toujours plus haut et toujours plus fort tant il y a urgence pour notre planète (respect des saisons, règles de bon sens, respect du vivant…)
    J’ai quelques recettes fétiches que je ne me lasse pas de faire et de refaire et toujours vous avez répondu à mes courriels. Et je ne compte plus toutes les petites idées que vous m’avez données, toutes les inspirations qui m’ont fait oser et finalement grandir en créativité.
    Je souhaite de tout coeur que vous ne lâcherez pas votre belle plume virtuelle de si tôt et que nous aurons encore longtemps de belles histoires agrémentées de belles recettes (ou l’inverse…) à lire et à déguster, loin des réseaux sociaux et des gourous des modes culinaires !
    Une voire deux nouvelles générations arrivent, pleines d’envie de connaître autre chose que les produits manufacturés et désireuses d’apprendre à cuisiner : il faut continuer à transmettre. C’est essentiel !
    Bien à vous chère Cléa
    Danièle

    –> Vous avez tout à fait raison Danièle ! Cet espace leur est d’ailleurs dédié…

  124. bonjour Cléa,
    moi aussi je suis votre blog depuis des années, et je lis tous vos posts……… il m’est arrivé de laisser un commentaire de temps en temps…..mais pas souvent et puis j’ai quasiment tous vos livres de cuisine, parce que j’adore vraiment ce que vous faites et que ma cuisine est très Cléa…….. On ne se connait pas, mais à force de se côtoyer sur ce blog, j’ai l’impression que vous êtes une sorte d’amie et si j’ai plaisir à découvrir une nouvelle recette, j’apprécie aussi de lire vos remarques, états d’âme ou réflexion, que vous nous faites l’amitié de partager…. je constate avec plaisir que votre façon de cuisiner change et évolue, au gré de vos nouveaux besoins et c’est tant mieux parce que c’est ainsi que cela doit être….
    alors merci pour tous ces moments de partage et d’amitié…
    surtout continuez, je vous y encourage très fort et m’engage à vous envoyer plus souvent un petit message pour vous rappeler que je suis là et que je suis contente de vous lire

    –> Merci Véro ! 🙂

  125. Bonjour Clea,

    Même si vous (tu?) en êtes déjà au 139ème commentaire je vais laisser le 140ème ! Pas très original, je me suis reconnue dans plusieurs que j’ai lus (bon je me suis arrêtée au 10ème 🙂
    Cela fait aussi bien longtemps que je suis ce blog avec plaisir et régularité, en laissant quelques commentaires parfois mais la plupart du temps dans le plus grand silence, non par indifférence mais parce qu’on a (j’ai) tendance à se dire que l’avis d’une lointaine lectrice n’a que peu d’importance pour une Bloggeuse et auteur de livre de cuisine si chevronnée. Mais puisque je vois que je me suis fourvoyée et que je comprends très bien qu’il doit être très frustrant d’avoir la sensation de parler dans le vide je répondrai désormais !
    Votre cuisine suis notre famille depuis longtemps et même mon conjoint qui ne suis pas du tout les blogs culinaires sait qui vous êtes à force de goûter vos recettes ! Nous n’avons pas toujours la même façon de cuisiner, mon évolution vers le végétarien / vegan / sans gluten n’étant pas si claire que la vôtre même si je teste de tout, mais vos recettes simples et goûteuses me parlent toujours.
    Alors merci et continuez s’il vous plaît !

    Pour la recette d’aujourd’hui je passe mon tour cette année : j’ai raté la récolte d’ailleurs des ours, il n’y en a plus chez nous. Sniff !

    A très bientôt

    Emeline (inconnue des réseaux sociaux à 40 ans 🙂

    –> Merci beaucoup Emeline, et surtout ne croyez pas que l’avis de mes « lointaines lectrices » n’importe pas… Il est l’essence de ces pages !

  126. Ah ben en fait j’ai lu trop vite c’était pas du pesto d’ail des ours ! Du basilic j’en ai dans ma cuisine alors je vais pouvoir tester !

  127. Quel dommage, j’aime beaucoup vos recettes et toutes les suggestions…je garde précieusement les recettes et quelques livres, …..beaucoup de blogueurs ne font que recopier….C’est désolant.

  128. a mon tour je vous dis merci Cléa pour votre blog, le seul que je lis, tout ce que je sais faire en dehors de la cuisine classique transmise par mes parents c’est avec vous que je l’ai appris, les ingrédients bizarres, l’agar agar, les graines de chia, les gateaux faits avec des légumes (c’est ma spécialité dans les fêtes de ma grande famille, le gagnant est celui qui trouve le légume!), les purées d’oléagineux, les laits végétaux…
    MERCI et surtout ne lâchez rien

    –> Merci Françoise !

  129. Bonsoir Clea, dans ce contexte de doute de blogueuse, je me permet de vous écrire pour vous dire que j ai découvert par votre biais le yoga, les produits « étonnants » et la cuisine japonaise. A ce propos je viens de terminer un livre, la papeterie Tsubaki, je pense qu il pourrait vous plaire. Bref même si je n ecris jamais, vous avez eu une influence sur mon quotidien. Bien a vous. Pascale

    –> Merci du conseil Pascale, justement je cherche quoi lire pendant ces quelques jours de vacances, cela tombe à pic…

  130. Clea, je m’ajoute à la liste des lectrices silencieuses mais ô combien inspirées par vos posts. Lorsque j’ai découvert votre site, il y a bien 8-9 ans -déjà!!- j’étais si heureuse de me rendre compte que des personnes se posaient comme moi des questions sur l’alimentation et notre mode de vie en général, et de vous lire m’a conforté dans certains de mes choix et fait découvrir tant de choses nouvelles. J’ai parlé de votre site à mes amies qui de même se sont mises à vous lire. J’ai du décliner la recette « Poêlée de petit épeautre aux échalotes et pesto de roquette »de tellement de façons…Enfin bon, tout auteur a besoin de retour sur ce qu’il fait, et même si j’ai l’impression de n’écrire que des banalités, j’hésiterais moins à laisser un petit commentaire car c’est la moindre des choses. MERCI !

    –> Merci beaucoup Audray !

  131. Bonjour Cléa
    Super recette et combien de saison avec tout cet ail des ours qui éclôt en forêt.
    Pour une version allégée en gluten quelles farines me conseillez vous ,
    Je suis récente sur votre blog et neme lasse pas de me laisser surprendre pas des associations insolites ! Et ça marche !
    Merci

    –> Bonjour Martine,
    Pour une version allégée en gluten, vous pouvez aller sur de la farine de riz mélangée avec une autre farine un peu plus typée (quinoa, pois chiches, amarante…) ou un peu de farine de petit-épeautre (qui contient du gluten mais très peu).

  132. Bonjour Cléa,
    Moi aussi je suis de vos fidèles depuis bien des années. J’ai laissé peu de commentaires car je n’en mesurais pas l’importance. Vraiment pas. Sinon…
    J’adore les portes que vous ouvrez. Tout un monde. J’aime votre écriture fluide et pétillante. Je lis, je relis. Vos livres, tout pareil.
    Alors mille mercis pour tout ça. Et maintenant que je sais, je laisserai moi aussi des petits mots. Bien à vous.

    –> Merci beaucoup Sophie !

  133. Hey je voulais dire un truc mais y’a tellement de monde!!! 140 tieme
    C’est la première fois que je vous écrit ici et c’est le meilleur des réseaux dis donc.
    Sur que vous êtes dans mes favoris..
    Il faut pas se laisser aller à l’arrivée du printemps.
    Et oui la sève monte plus vite que les oeufs en neige!!! Le spring blues nous arrive à tous.
    À toooute. Merci pour tout. Gros LOVE

    –> C’est bien vrai !

  134. Coucou CLEA tout ça pour dire plus que les recettes.. jadore vos textes. Vous nous accompagnés toutes – tous de maniere si douce.
    Si en effet, à la longue le sens vous échappe on peut comprendre. Merci de votre gentillesse, du temps et de l’intelligence que vous nous apportez.

    –> Merci Frédérique 🙂

  135. Suis une fidèle lectrice et plutôt réservée alors je ne fais (je n »ose l’écrire) jamais de commentaires mais je ne rate pas une semaine sans regarder les nouveaux posts alléchants et qui m’inspirent surtout les jours de marché (samedi matin) . Je dois nourrir deux jeunes ogresses, et leur papa et j’aime découvrir vos recettes pour éviter la routine. C’est inventif et vu que je suis la seule végétarienne j’arrive aussi à trouver de belles recettes que nous pouvons tous manger.Vos recettes sont d ‘une très grande aide et un bon soutien et je ne me lasse pas de tester même si le temps me manque souvent en semaine. je me rattrape le week end et j’espère continuer à vous lire. Bravo,car de mon côté je ne ma lasse pas de vous lire, bon week end , N

    –> Merci beaucoup Nathalie !

  136. J’ai fait le semaine dernière chez mes beaux parents (dont la cuisine est très classique à la française : viande en sauce etc…) ces muffins avec du pesto d’ail des ours, ciboulette et graines de courge (tout du jardin !). Un vrai succès !

    Merci Cléa encore pour ces pages toujours aussi inspirantes !

  137. Chère Cléa, je te suis depuis les premiers mois de ton blog et c’est grâce à toi que j’ai testé et aimé de nouveaux produits (purées d’oléagineux, farines diverses et variées…). Tu as développé ma curiosité pour une cuisine végétarienne ouverte, créative et adaptée à chacun selon ses goûts. Je puise souvent de l’inspiration sur ton blog, je reviens vers toi ainsi que le blog de Clotilde et de Scally, comme des repères incontournables. Merci de partager ta passion avec nous depuis tant d’années, avec humilité, sincérité, finesse et douceur ! Bien à toi.

    –> Merci beaucoup pour ta fidélité Stéphanie. Moi aussi je suis toujours les blogs de Clotilde et de Pascale, ils me manqueraient s’ils venaient à disparaitre…

  138. Qu’ajouter à tous les commentaires précédents ? Pas abonnée mais lectrice quand même, dès que j’ai un peu de temps je navigue vers les blogs qui me plaisent. Oui nous avons tort, nous prenons et ne disons même pas merci ! Je suis en décalée mais est ce une excuse ? Quant à ceux qui râlent tu ne les empêches pas de se désabonner ou de passer leur chemin. Un petit coup de mou, je sais que la tenue d’un blog est prenant donc cette envie de baisser les bras vient de temps à autre mais ne nous quitte pas !

    –> Merci Chantal ! Je suis toujours là !

  139. Chère Cléa, j’avais eu l’occasion de te féliciter pour ton livre génial et tellement riche « Tout sans gluten » lors de ton passage à Paris (séminaire à la BHVP), mais je réitère aujourd’hui, en ajoutant ma voix aux lectrices fidèles de ton blog. Continue, à ton rythme bien sûr, mais ne te décourage pas, car un nouveau post fera toujours des heureux, et ce sont eux qui comptent !
    Merci encore pour tes découvertes, tes recettes et tes humeurs qui sont une vraie source d’inspiration. Bises !

    –> Merci Sarah 🙂

  140. Merci Cléa d’avoir posté cette recette il y a peu ! Elle tombe parfaitement bien : non seulement j’ai un stock d’aromates frais dans mon frigo mais en plus je dois préparer un repas à emporter pour vendredi midi ! J’ai réalisé le pesto maison moi-même avec une partie des herbes aromatiques (persil + basilic et pistaches) et utiliserai le restant de persil dans la préparation des muffins. Je me régale d’avance !

  141. Chère Cléa,
    Je fais partie des lectrices silencieuses mais toujours ravies de venir chercher une recette sur ton blog. J’ai deux livres de toi et je les adore. Hier encore , j’ai régalé tout le monde d’un gâteau au yaourt avec ta recette si sympathique car variable à l’infini et délicieuse. Aujourd’hui , je vais tenter ces muffins qui me font de l’œil !
    Alors un grand merci pour ton blog si généreux .

  142. Moi aussi je fais partie des lectrices de l’ombre, qui ne s’expriment jamais. Mais tu es là souvent lors de ma pause café de l’après-midi (avec un petit bout de chocolat noir 🙂 ).
    J’adore tes recettes, et j’ai nombre de tes livres.
    Bravo, et continue comme cela 😉
    Tu as de très nombreux fans !

Répondre à Nono