Cookies châtaigne, noisette et chocolat

Cette semaine, quand j’ai rouvert le livre de Linda Louis, Châtaignes, je savais bien ce qui allait m’arriver. Depuis, un pot de purée de châtaigne, un autre de marrons cuits au naturel et un paquet de farine de châtaigne ont rejoint mes placards et ont déjà subi de nombreux assauts…

La recette de cookies du livre m’avait vraiment fait de l’œil l’année dernière, et elle est passée à la casserole cette année dans une version modifiée pour s’ajuster au contenu de mes placards (pour le coup, pas envie de racheter des flocons de châtaigne, que je peine toujours à utiliser) et à mes envies. Ou plutôt mes non-envies : celle de sucre, que je fuis non par dogme mais par réel ras-le-bol. Dans l’absolu, je n’ai rien contre sa présence dans les mets sucrés (quand il s’agit de sucre blond, pas de sucre blanc raffiné), mais depuis quelque temps son abondance me dérange tellement que je préfère me passer de dessert… sauf si c’est moi qui l’ai fait et que je sais quel sucre j’ai mis dedans ! En l’occurrence, du sucre complet, au goût épicé-réglissé, plein de vitamines et de minéraux, qui produit sur l’organisme l’effet inverse du sucre blanc (qui le vide et le déminéralise sans rien apporter en retour). J’ai donc modifié la recette de Linda, pourtant déjà peu sucrée, pour qu’elle en contienne juste ce qu’il me faut (libre à vous de rajouter, comme elle, 50 g de sucre de canne blond).

J’ai aussi substitué de la purée de noisette, mon addiction du moment (tartinée sur des demi-figues fraîches…), à la purée d’amande de la recette. Là encore, libre à vous d’utiliser ce qui vous chante, même si je pense que c’est aussi elle qui a contribué à faire de ces cookies une véritable tuerie (n’ayons pas peur des mots !). Saveur fumée, profonde et un peu amère de la châtaigne, croquant des noisettes, fondant du chocolat et de la purée de noisette… La jolie boîte en métal ramenée de Nantes s’est très vide retrouvée complètement vide, à quelques miettes près.

Pour ma part, je suis loin d’avoir refermé le livre de Linda, mais je ne vous en dirai pas plus. Il est tellement de saison qu’il serait dommage de ne pas tomber dedans… Et si la question des alternatives naturel au sucre blanc vous intéresse, je vous conseille fortement le livre de Marie Chioca et Delphine Paslin, qui vient de sortir aux éditions Terre Vivante : Mes bons desserts aux sucres naturels, plein de bonnes infos et de jolies recettes.

cookies-chataigne

Cookies châtaigne, noisette et chocolat

Pour 20 cookies

50 g de marrons cuits au naturel
50 g de noisettes
100 g de chocolat noir à pâtisserie
70 g de flocons d’avoine (ou de riz, de quinoa, de châtaigne)
75 g de sucre complet (rapadura)
180 g de farine de châtaigne (ou de riz, de blé, d’avoine)
1 c. à café de bicarbonate de sodium
100 g de purée de noisette (ou d’amande, ou un mélange des deux)
2 c. à soupe de lait végétal
1 oeuf
40 g d’eau

Emincer les marrons et les noisettes, pas trop petit. Tailler le chocolat en gros éclats. Mélanger dans un saladier avec les flocons, le sucre, la farine et le bicarbonate. Faire un puits et verser la purée de noisette, le lait, l’oeuf entier et l’eau. Mélanger à la fourchette jusqu’à ce que toute la farine soit incorporée, mais pas trop (sinon le chocolat va commencer à fondre et la pâte à coller). Préchauffer le four à 160 °C. Préparer deux grilles recouvertes de papier sulfurisé. Disposer 20 boulettes de pâte sur les plaques et aplatir à la main pour obtenir des cookies espacés de 3 bons centimètres. Cuire pendant 20 mn. Laisser refroidir sur une grille (ou sur les grilles du four débarrassées du papier cuisson).

cookies-chataigne2Qui a dit qu’on n’avait pas le droit de zoomer ? ;)

Les cookies seront parfaits (bien croquants) dès refroidissement. On les conserve ensuite dans une boîte hermétique. Ils seront alors plus moelleux mais toujours aussi bons… pour retrouver leur croquant, il est possible de les passer quelques minutes à four doux.

37 réflexions au sujet de « Cookies châtaigne, noisette et chocolat »

  1. Bonjour Clea et merci pour cette belle recette!
    Si je divise les proportions par deux, par quoi remplacer le « 1/2″ œuf restant?
    Merci d’avance.
    Taia

    –> Je ne sais pas si cela fonctionnerait simplement en mettant un peu plus d’eau, personnellement je mettrais quand même le demi-oeuf.

  2. Rhâââââ c’est pas humain, une photo comme ça, après un lever matinal et chaotique ! J’en prendrais bien un pour accompagner mon café…

  3. ils sont tout simplement magnifiques tes cookies!!!!!! à tester dès que j’aurais des châtaignes à ramasser , donc bientôt ;)

  4. Mais c’est de la torture culinaire ça!
    Surtout que je crois bien avoir tout ce qu’il faut à la maison pour en faire!!!

  5. Miam !
    J’en profite pour te demander ton retour sur la « cure raisins » ??

    –> Très positif !

  6. C’est une chouette idée d’utiliser de la purée de noisettes, ça fonctionne à merveille avec les châtaignes et c’est tellement de saison ! Mon aussi je me replonge dans les livres de Linda, y compris l’Appel Gourmand de la Forêt qui m’inspire énormément (j’ai vidé mon stock de post-its pour annoter ma to do list de cet automne), et je mettrai Linda à l’honneur sur mon blog bientôt ! :-)

  7. Ahh les cookies, c’est tellement bons!
    J’ai déjà fait ce genre de recette mais sans farine de châtaigne, j’ai du mal à en trouver par chez moi. Dommage.

  8. Tu as drôlement bien fait de zoomer, il aurai été dommages ne pas les voir de plus près :)
    Et puis, c’est vrai que le livre de Linda sur les châtaignes est formidable, à la fois très gourmand et très esthétique !
    Enfin, un grand merci pour ce nouveau formidable clin d’oeil sur un de mes ouvrages, je ne sais plus comment te remercier…
    Bonne soirée à toi :)
    Marie
    (PS Trop trop jolie la petite boîte à biscuits rétro aux tons pastels !)

  9. Je vais m’empresser de tester cette recette, tes photos sont parfaites et les cookies ont l’air drôlement bon :)
    Moi aussi je n’utilise plus que du sucre complet, c’est tellement meilleur pour la santé !!

  10. L’automne était déjà ma saison préférée; celle où il fait bon cuisiner et récolter tous les « fruits » de l’année .
    Et cette délicieuse recette ne va pas me faire changer d’avis!
    Merci.

  11. Bonsoir Cléa,
    A peine rentré que tu nous gâtes de plein de recettes. Merci Cléa.

  12. Bonsoir Cléa,
    qu’est ce qu’on pourrait utiliser à la place de l’oeuf?
    Merci

    –> Souvent, on propose de remplacer l’oeuf par 2 ou 3 c. à soupe de graines de lin broyées. Ca peut se tenter…

  13. cléa, je craque, et en tant qu’ancienne machiniste des machines de l’île, j’ai eu un grand sourire en ouvrant la recette du jour sur la boite des gâteaux de l’éléphant…joli clin d’oeil; j’espère que la visite t’a plu! (et bravo pour les cookies, et tout le reste, je ne vis plus sans toi!!)

  14. Bonsoir clea, le visuel est tellement appetissant que je n’ai pas pu y resister… C’est excellent.. Merci Cléa pour cette recette delicieuse, d’ailleurs j’ai craqué dans la boite …

  15. bonjour Cléa,
    c’est sympa d’indiquer qu’on peut remplacer les farines que tu utilises par des farines sans gluten !
    Je visite ton site depuis plusieurs années mais je dois commencer un régime sans gluten étant devenu intolérante. Alors quand je vois toutes ces recettes je suis frustrée maintenant !
    Crois tu qu’il te serait possible de nous indiquer un peu plus souvent les remplacement possibles ?
    bon weekend !

    –> Ce n’est pas toujours simple, car parfois le sans gluten demande de grosses adaptations (pâtes à tarte par exemple). En revanche, pour la grande majorité des gâteaux, on peut remplacer la farine de blé par de la farine de riz ou un « mix sans gluten ».

  16. Trop bon ! Autant que ce qu’ils promettaient ! Je vais en refaire pour offrir !

  17. Je viens de découvrir ton site, un régal, je le visite tous les jours, ce week-end première recette : les cookies , pur bonheur, j’ai découvert par là même la crême d’amande génial, merci je régale et mes enfants aussi.

  18. Délicieux cookies ! Wow ! J’ai cependant remplacé les noisettes hachées par 25g d’amandes hachées et 25g de graines de tournesol et la purée de noisette par de la purée d’amandes complète. Le résultat est fantastique même si la pâte a plutôt collée et mes cookies sont plus bruns que sur la photo, sûrement la purée d’amandes complètes. Merci :) Yuuuummmmiiiii

  19. Excellente recette. .!! Le goût est parfait, les cookies se » tiennent »bien..Cette association de saveurs est très automnale. Je les referai…! Merci, Clea.

  20. Les châtaignes puis je les cueillies et les cuirs à l’eau?

    –> Oui, bien sûr !

  21. Merci, et je confirme l’effet « tuerie » de ces cookies, un vrai régal même si je n’avais pas tout ce qu’il fallait dans le placard pour la version 100% châtaigne/ noisette ! Cette fois-ci ça s’est donc fini avec purée d’amandes + flocons de quinoa + mélange de farines riz/blé. J’ai ajouté un peu de poivre noir pour rehausser le goût du chocolat…

  22. Effectivement, depuis deux semaines que je connais ces cookies, ça fait déjà trois fois que j’en fais (ben oui, faut finir le pot de châtaignes au naturel dans le frigo… ^^), et chaque nouvelle fournée ne tient pas les 24h (voire 12h de vie) chez nous!
    Elle est vraiment dévastatrice cette recette!… et saine en plus!
    MERCI Cléa!!!!

  23. Oh, Cléa, tu es passée aux machines de l’île et je n’avais pas vu les dix premières fois où j’ai consulté cette recette ! Alors, tour sur l’éléphant ou bien sur le manège? Par ailleurs, est-ce que tu penses que je peux remplacer une partie de la farine par des châtaignes cuites et réduites en poudre?

    –> Eléphant ET manège ;)
    Bonne question pour la farine. J’avoue que je ne sais pas du tout !

  24. Testés ce matin en doublant les proportions (gros gourmands à la maison!!) et je confirme la « tuerie »!!! lol!
    Merci Cléa!

  25. Bonjour Cléa,

    Si tu me le permet j’aimerais rebondir sur une question qui a été postée en commentaire un peu plus haut. Elle date un peu mais je me dit ça pourrait peut-être servir à quelqu’un qui comme moi par exemple, se gardait la recette sous le coude depuis un moment et qui aurait encore besoin d’une réponse.

    Clara demandait le 17 septembre comment remplacer l’œuf. Je n’avais pas de graines de lin broyées, j’ai donc ajouter 50g de compote de pomme et plutôt que de mettre de l’eau, j’ai versé le lait végétal jusqu’à avoir une bonne consistance. Ça a super bien marché.

    Merci beaucoup pour cette recette délicieuse et imprégnée de la douceur de l’automne !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>