Pudding au potimarron

Pudding : nom masculin, désigne une préparation régressive à base de pain (ou de gâteau, brioche, flocons de céréales, et autres) noyé dans un appareil constitué d’œufs, de lait ou de crème liquide, et autres customisations au choix.

Est-il bien utile de vous préciser que le pudding, avec ses airs gloubiboulguesques et son format bol-compatible, est l’une de mes préparations favorites ? Probablement pas. En fait, il n’existe qu’une chose meilleure qu’un pudding : le pudding suivant. Forcément : quand on déguste un truc pareil (à la petite cuillère, en prenant son temps), il est assez aisé d’imaginer comment, la fois suivante, on pourra le rendre encore meilleur.

Notez aussi qu’on n’obtient jamais deux puddings identiques, ne serait-ce que parce que la base est souvent différente : pain, brioche, pain de mie, gâteau, pain d’épices – le tout plus ou moins frais, sec, toasté, rassis. Et si certaines options appellent le sucré, d’autres se plaisent très bien dans une version salée, avec purée de légumes (ou reste de soupe), fromage frais, râpé ou fondu.

Notez aussi que le « petit truc qui change tout », c’est d’incorporer au mélange oeufs-lait-sucre (ou fromage) un ingrédient qui apporte de l’onctuosité, du moelleux. Typiquement, les purées d’oléagineux sont parfaites à ce titre-là (un reste de pain d’épices, des pommes, de la purée de noisette, du lait, des oeufs – et hop !), mais on peut aussi penser à de la purée de banane, de pomme ou… de potimarron.

En voici une version sucrée. Pour le salé, c’est tout aussi simple : pain complet un peu sec ou toasté, mélange oeufs-lait-potimarron, origan, tranches de brie ou emmental râpé, quelques graines de courge et… c’est à peu près tout, mais déjà pas si mal.

Pudding au potimarron

Pour 6-8 personnes

1 gros reste de  gâteau, de brioche, de pain d’épices, ou quelques tranches de pain sec
250 g de purée de potimarron
2 ou 3 oeufs
250 ml de lait d’amande
2 c. à café de cannelle, vanille et/ou gingembre en poudre
En fonction de la teneur en sucre du gâteau ou de la brioche : 1 à 4 c. à soupe de sirop de pomme, de sirop d’agave ou de sucre complet

Couper le gâteau, la brioche ou le pain choisi en cubes et placer dans un plat à gratin. Dans un saladier, battre la purée de potimarron avec les oeufs. Incorporer le lait, les épices et le sirop/sucre choisi. Verser dans le plat à gratin. Cuire à 180 °C pendant 30 mn. Servir tiède ou froid. Conserver au réfrigérateur.

33 réflexions au sujet de « Pudding au potimarron »

  1. Mmh ! Avec ce pudding, toutes tes autres recettes et ton livre sur le potimarron que j’ai reçu récemment, c’est un champ de potimarron qu’il va me falloir pour tester tous ces délices ^^

  2. rhooo ! merci pour ces idées ! je crois qu’en bonne belge, j’ai un reste de cramique au fond de la boite à pain, je vais tester ça !

  3. Quelle excellente idée ! J’avoue cependant que je n’ai jamais réalisé de pudding… il faut dire qu’il est très difficile de sauver des tranches de quoi que ce soit à la maison !

  4. Ca a l’air bon… ma grand-mère faisait de délicieux puddings, mais bien plus classiques ;-). Je fais des petites crèmes au potimarron, avec de la purée de noisette et du lait de châtaigne… c’est bon aussi !

  5. il y a aussi le black pudding…
    autrement dit pour nos voisins d’Outre-Manche, le boudin noir. En fait, pudding est une déformation de boudin – encore un héritage normand

  6. Je n’ai jamais fait de pudding… Mais j’ai un potimarron qui attend sagement son heure, je pense qu’elle est arrivée !
    Merci

  7. Tiens, je ne voyais pas ça comme ça moi le pudding… Mais vu sous cet angle ça me tente bien finalement!
    Sirop de pomme et potimarron : miaam, je le fais souvent, c’est irrésistible!

  8. Moi aussi j’aime régresser avec le pudding…….merci pour cette idée…il y a justement un petit potimarron qui s’ennuie à la cave….

  9. Je n’aurai qu’une question -essentielle d’alleurs- cette recette est-elle suffisamment régressive pour me faire perdre 10 ans? Miam d’avance….

  10. Ah ! des pudding, j’en ai beaucoup réalisés quand mes garçons étaient jeunes… Dans ma recette, avec des pommes et des raisons secs, souvent, je mettais le pain en petits morceaux à tremper dans le lait tiède, avant de rajouter oeufs, sucre, parfums etc.
    Ta version est plus simple et avec le potimarron, de saison, je vais m’y remettre très bientôt. Merci pour cette bonne idée.

  11. Testé (hier soir !) et doublement approuvé ! En guise de brioche, j’ai sauvé un bout de baguette viennoise. Mmh ! C’était bon. Merci encore pour cette bonne recette.

  12. Voici un potimarron bien mis à profit !! Mardi en délice d’automne, aujourd’hui en poudding et le reste finira en scones ou en velouté si c’est mon mari qui a le dernier mot ! :-D
    Donc la recette du jour est une réussite avec 3 avis favorables sur 4 à la maison ! J’avais remplacé le lait d’amandes par du lait de noisettes, je ne pense pas que ça change grand-chose à l’histoire !
    Merci Cléa de toutes ces idées simples, bonnes (très très), bio et de saison !

  13. il a l’air bien gourmand ton pudding…tu sais? je n’en ai jamais fait :-) il faut essayer …bonne nuit :-D

  14. Merci pour la recette qui m’a permise de vérifier les proportions du pudding. J’ai fait un pull-apart bread à la citrouille qui a complètement raté à cause de la levure, du coup transformation en pudding! :)

  15. Je ne pense pas souvent à faire du pudding, c’est pourtant une bonne idée simple et délicieuse .
    Avec cette recette je vais m’y mettre .
    Merci.

  16. Miam mais quel quantité de pains/brioches … 250/500 g ???

    –> Entre les deux, ou moins, comme on veut ! L’idée est de faire avec ce qu’on a, tous les résultats seront différents…

  17. Ah, le pudding… la bonne bouillasse de trucs bons et de trucs périmés ou presque qui réconforte tant… Surtout que je viens de me découvrir fan du potimarron !

  18. Bonsoir,
    A votre avis, ça peut marcher en version salée ? Muscade chèvre ?
    Merci pour toutes les super recettes !

    –> Oui tout à fait ! Ou herbes de Provence, fromage râpé…

  19. Bonsoir,je voudrais savoir si l’on peut remplacer par une butternut(c’est la première fois que j’en achète;le potimarron est il plus sucrée que la butternut?);merci.

    –> Le potimarron est plus doux et surtout plus farineux que la butternut. Ca peut se tenter, mais ce sera moins gourmand.

  20. J’ai testé votre recette, et malgré un petit raté (j’avais laissé le four en mode grill au début), le plat était tout de même tout à fait mangeable et délicieux. Promis, la prochaine fois, je fais plus attention à la cuisson !

  21. Super recette…
    Mais ici, jamais de restes de rien du tout ! Donc est-ce que je peux, tout bêtement, mettre de la farine à la place des tranches rassies ? et dans quelles proportions environ ?
    Merci d’avance !
    Adeline

    –> Aucune idée de ce que cela donnerait (quelque chose comme un clafoutis, peut-être), ni des proportions. Le principe du pudding c’est de faire un peu au pif, pour bien imbiber le produit de base (brioche, pain) qui va déterminer le résultat final.
    Sans l’ingrédient de base, mieux vaut peut-être opter pour une recette de clafoutis et y ajouter de la purée de potimarron.

  22. Ma mère faisait un pudding divin avec, de préférence, de la brioche rassie, du lait, des œufs. Elle sucrait avec de la confiture d’oranges (amères, c’est mmmm si on aime), un peu de rhum (si on aime) ou/et un zeste de citron. Elle caramélisait le plat auparavant. On mangeait ça brûlant au sortir du four. On peut ajouter des raisins secs, du gingembre confit…
    L’hiver au goûter, c’est… ah la la!

  23. Ping : recette pancakes au potimarron | fashion gazette

  24. Ping : Cuisiner les légumes autrement | Clea Cuisine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>