Pudding au potimarron

33 commentaires

  1. Mmh ! Avec ce pudding, toutes tes autres recettes et ton livre sur le potimarron que j’ai reçu récemment, c’est un champ de potimarron qu’il va me falloir pour tester tous ces délices ^^

  2. Quelle excellente idée ! J’avoue cependant que je n’ai jamais réalisé de pudding… il faut dire qu’il est très difficile de sauver des tranches de quoi que ce soit à la maison !

  3. Ca a l’air bon… ma grand-mère faisait de délicieux puddings, mais bien plus classiques ;-). Je fais des petites crèmes au potimarron, avec de la purée de noisette et du lait de châtaigne… c’est bon aussi !

  4. il y a aussi le black pudding…
    autrement dit pour nos voisins d’Outre-Manche, le boudin noir. En fait, pudding est une déformation de boudin – encore un héritage normand

  5. Tiens, je ne voyais pas ça comme ça moi le pudding… Mais vu sous cet angle ça me tente bien finalement!
    Sirop de pomme et potimarron : miaam, je le fais souvent, c’est irrésistible!

  6. Ah ! des pudding, j’en ai beaucoup réalisés quand mes garçons étaient jeunes… Dans ma recette, avec des pommes et des raisons secs, souvent, je mettais le pain en petits morceaux à tremper dans le lait tiède, avant de rajouter oeufs, sucre, parfums etc.
    Ta version est plus simple et avec le potimarron, de saison, je vais m’y remettre très bientôt. Merci pour cette bonne idée.

  7. Testé (hier soir !) et doublement approuvé ! En guise de brioche, j’ai sauvé un bout de baguette viennoise. Mmh ! C’était bon. Merci encore pour cette bonne recette.

  8. Voici un potimarron bien mis à profit !! Mardi en délice d’automne, aujourd’hui en poudding et le reste finira en scones ou en velouté si c’est mon mari qui a le dernier mot ! :-D
    Donc la recette du jour est une réussite avec 3 avis favorables sur 4 à la maison ! J’avais remplacé le lait d’amandes par du lait de noisettes, je ne pense pas que ça change grand-chose à l’histoire !
    Merci Cléa de toutes ces idées simples, bonnes (très très), bio et de saison !

  9. Merci pour la recette qui m’a permise de vérifier les proportions du pudding. J’ai fait un pull-apart bread à la citrouille qui a complètement raté à cause de la levure, du coup transformation en pudding! :)

  10. Je ne pense pas souvent à faire du pudding, c’est pourtant une bonne idée simple et délicieuse .
    Avec cette recette je vais m’y mettre .
    Merci.

  11. Miam mais quel quantité de pains/brioches … 250/500 g ???

    –> Entre les deux, ou moins, comme on veut ! L’idée est de faire avec ce qu’on a, tous les résultats seront différents…

  12. Bonsoir,
    A votre avis, ça peut marcher en version salée ? Muscade chèvre ?
    Merci pour toutes les super recettes !

    –> Oui tout à fait ! Ou herbes de Provence, fromage râpé…

  13. Bonsoir,je voudrais savoir si l’on peut remplacer par une butternut(c’est la première fois que j’en achète;le potimarron est il plus sucrée que la butternut?);merci.

    –> Le potimarron est plus doux et surtout plus farineux que la butternut. Ca peut se tenter, mais ce sera moins gourmand.

  14. J’ai testé votre recette, et malgré un petit raté (j’avais laissé le four en mode grill au début), le plat était tout de même tout à fait mangeable et délicieux. Promis, la prochaine fois, je fais plus attention à la cuisson !

  15. Super recette…
    Mais ici, jamais de restes de rien du tout ! Donc est-ce que je peux, tout bêtement, mettre de la farine à la place des tranches rassies ? et dans quelles proportions environ ?
    Merci d’avance !
    Adeline

    –> Aucune idée de ce que cela donnerait (quelque chose comme un clafoutis, peut-être), ni des proportions. Le principe du pudding c’est de faire un peu au pif, pour bien imbiber le produit de base (brioche, pain) qui va déterminer le résultat final.
    Sans l’ingrédient de base, mieux vaut peut-être opter pour une recette de clafoutis et y ajouter de la purée de potimarron.

  16. Ma mère faisait un pudding divin avec, de préférence, de la brioche rassie, du lait, des œufs. Elle sucrait avec de la confiture d’oranges (amères, c’est mmmm si on aime), un peu de rhum (si on aime) ou/et un zeste de citron. Elle caramélisait le plat auparavant. On mangeait ça brûlant au sortir du four. On peut ajouter des raisins secs, du gingembre confit…
    L’hiver au goûter, c’est… ah la la!

Laisser un commentaire