empanadas

Empanadas au seitan

Bon, alors comme ça, c’est la chandeleur ? Pour la peine, je vous ai fait des crêpes. En fait, non. J’en ai fait plein, mais je ne vais pas vous les servir, parce qu’en la matière, j’ai une devise : plus c’est classique, meilleur c’est. J’ai une recette de pâte à crêpes très basique (de la farine, du lait, des oeufs), dont je ne déroge pas, parce que ça me va bien comme ça. Et, en bonne bretonne d’adoption (pendant 15 jours par an, ça compte, ça, non ?), j’ai testé moult garnitures originales au possible, pour en arriver à la conclusion suivante : en fait, plus c’est simple, meilleur c’est. Et le top, c’est juste avec une cuillerée de purée de noisette dedans. Donc : pas de recette de crêpes aujourd’hui, je suis sûre que vous n’en aurez pas besoin pour enchaîner les beurre-sucre et les jambon-fromage.

En revanche, une recette d’empanadas, pour la forme. Je ne suis pas certaine que le terme soit exact (mon mexicain n’est pas au niveau de mon allemand, qui lui-même n’a jamais été über gut), mais on dira que c’était mieux que « petits chaussons » (toujours utiliser des termes exotiques pour cacher la misère, ndlr). Tout simples, comme de bonnes crêpes. Vous pouvez les customiser à loisir, remplacer le seitan par du tofu ou du poulet. Les déguster chauds, tièdes, ou froids. Voyez comme on n’est pas pénible, par ici.

Empanadas au seitan

Pour 4 personnes

Pour la pâte :
200 g de farine de blé T80
80 g de purée de noix de cajou

Pour la farce :
2 oignons
1 c. à café d’huile d’olive
250 g de seitan
1/2 bouquet de persil
30 g de raisins secs

Préparer la pâte. Mélanger la farine avec une pincée de sel. Incorporer la purée de noix de cajou et 100 ml d’eau. Former une boule et abaisser finement. Découper 12 carrés. Peler et hacher les oignons. Faire revenir dans l’huile jusqu’à coloration. Ajouter le seitan coupé en petits dés, bien mélanger puis ôter du feu. Verser dans un saladier. Saler, poivrer. Incorporer le persil haché et les raisins secs. Farcir chaque carré de pâte en disposant de la garniture sur la moitié du carré et en repliant la partie libre pour former un chausson. Cuire pendant 30 mn à 180 °C. Déguster chaud ou froid.

27 réflexions sur “ Empanadas au seitan ”

  1. à part la tilde qui manque sur le n le terme semble exact ! Le petit problème c’est que pour moi cette note apparaît au 15 novembre 2011 alors qu’elle date sans doute de début février 2012 ;-)

  2. on peut remplacer la purée de noix de cajou par autre chose??? J’ai pas ça dans mes placards et pourtant j’ai drôlement envie d’essayer cette recette !!!!!!
    merci

    –> Genre de l’huile d’olive ? Ca marche aussi !

  3. Das der Gut ! (c’est un truc allemand qui veut dire un truc du genre que ça a l’air bon)… apriori j’ai des restes d’allemand encore bien plus préhistoriques que toi ;)… mais je me rattrape car moi aussi je suis Bretonne d’adoption… mais « deux fois » deux semaines par an ;) Gute Nacht Clea ! (oki je sors… j’ai pris la traduction google)

  4. Pour la bretonne d’adoption – à l’année ! – que suis, je te dis que tes empanadas me plaisent bien mieux que les galettes -saucisse ! Par contre, une galette petite fondue de poireaux – Saint-Jacques… ma foi, je ne dis pas non !!! ;-)
    56oceane

  5. De l’huile d’olive?
    Je pensais à de la purée d’amande ou bien du tahin?? Dis moi ce que tu en penses??

    –> Tout cela convient sans problème.

  6. mmhh des empanadas! (et non il n’y a pas de « tilde » sur le « n » comme j’ai pu le lire!) ¡qué ricoooo! J’adore ça et les meilleures que j’ai mangées restent les argentines (au lama ^^). Quoique les espagnoles basiques au bonite/oeuf/tomate sont excellentes! ceci étant ta recette me tente bien!

  7. Je ne sais pas comment je m’y suis prise mais en respectant tout bien comme il faut les proportions, ma pâte était terriblement dure … Le reste était super bon mais la pâte ….. Je recommencerai mais comment améliorer la pâte ?

    –> Pâte trop dure = pâte avec trop d’eau. La prochaine fois, il faut des cuillerées plus généreuses de purée de cajou, et moins d’eau (j’utilise un tout petit verre comme mesure).

  8. Le seitan je ne connais pas ! A essayer, merci pour cette recette. Sinon oui les empanadas… On en mange même en Espagne pas besoin d’aller au Mexique. Et il y n’y a pas de tilde sur le n ;-)

  9. Encore une recette sublime ! Je ne connais pas trop le Seitan, mais pourquoi pas…
    P.S : je me permets de mettre en lien sur mon blog de cuisine (nouveau né…) votre cleacuisine, si cela ne dérange pas…

  10. Je me suis enfin décidée à les tester après avoir hésité… et j’ai bien fait, c’est délicieux !
    J’ai remplacé les raisins secs par des abricots secs (j’avais oublié d’en acheter) et la purée de noix de cajou par de l’huile d’olive.
    Merci beaucoup pour tes supers recettes, elles ne me déçoivent jamais !

  11. une petite question: si on remplace par de l’huile d’olive, on prend la même quantité (80gr)? ça ne fait pas trop gras?
    En tout cas j’ai hâte d’essayer, elles ont l’air délicieuses!

    –> On met environ 4 c. à soupe. 1 c. à soupe = 15g, donc ça fait plutôt dans les 60g.

  12. Allez Cléa, après un timide mail, j’ose laisser un commentaire public : j’ai testé ces empanadas pour mon anniversaire, et nous nous sommes régalés! Je les ai faits au poulet, par contre, mais j’essaierai le seitan la prochaine fois, je n’en ai jamais goûté.
    Ta cuisine et tes recettes sont vraiment des valeurs sûres, encore un grand merci!

  13. Recette testée hier soir avec des carottes râpées ( à la place du seitan) revenues dans l’huile d’olive avec les oignons, les raisins secs et le persil, c’était délicieux ! merci pour cette recette !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>