Tarte aux pommes

80 commentaires

  1. Ma tarte aux pommes, c’est avec de la pâte brisée maison – au beurre, désolée… – des pommes sucrées et soit des fruits rouges frais ou surgelés sur le dessus, soit de la gelée de groseille. Ca donne une petite saveur acide que j’apprécie beaucoup.
    Mais je testerai les prochaines avec certaines de tes idées de garnitures qui me plaisent bien !

  2. Celle qu’on me réclame encore au bureau, avec dans la pâte, des noisettes hâchées et un fond de bocal de pâte pralinée (à base d’amandes), deux « rangs » de mirabelles par dessus les pommes, et un peu de caramel liquide maison posé en effleurant les pommes au pinceau après cuisson.
    Une pure tuerie, une collègue ayant ramené lors de leurs saisons respectives des cageots entiers de mirabelles et de pommes pour cause d’arbres surchargés et de placards déjà pleins de confitures, je l’ai refaite pas mal de fois (et ai du refaire du praliné du coup !), j’ai encore des mirabelles au congélo…

  3. alors honte sur moi mais moi j’aime bien un petit gout de beurre … et en plus je la fais avec de la pate feuilletee industrielle , Rhaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa
    un fin disque de pate et des petites pommes acidulées de vergers de la region (genre royal gala). j’aime bien mettre quelques poires aussi avec !

  4. Personnellement je confectionne des apple pie tant qu’il me reste des pommes dans mon fruitier. Je les apprécie avec une généreuse couche de compote maison faite de pommes, purée de bananes et comportant gingembre, cannelle et cardamone, histoire de faire le plein de potassium… l’ajout des oléagineux est bien vu. Oh, rien que d’y penser j’ai l’impression de retomber en automne!

  5. Justement j’ai de belles pommes canada grises à la maison…
    La tarte aux pommes, pour moi, c’est pâte brisée au beurre ou recette Clea :), surtout pas de pâte feuilletée ! Et des pommes Canada grises fondantes à souhait, bien serrées pour en faire plus. Les jours d’inspiration, je rajoute une pellicule de confiture de fruits rouges maison dans le fond, ou un soupçon de cannelle, ou de cacao (mais mon chéri n’aime pas). Hé hé on a les mêmes goûts !
    Mais plus que la tarte aux pommes, je fais du crumble aux pommes, vraiment par paresse parce qu’il n’y a pas besoin de bien étaler la pâte, ni de bien ranger les pommes et on peut en mettre encore plus !!!
    Bonnes pommes,
    Marion

  6. Moi non plus, pas de pâte feuilletée, pouah! Dans ma pâte, outre beurre et farine je mets toujours de la poudre d’amande pour le goût et du sucre en poudre pour le croustillant… Et les pommes, des Golden, mes préférées du monde entier. Je ne connais pas les Canada grises. Pas sûre qu’on ait ça en Suisse…

  7. pâte à l’amande et canada grise (le meilleurs pommes a cuire je trouve !) , quelques éclats d’amande ou amande effilées… je m’accorde meme une petite folie en garnissant de crème style frangipane … hum !!

  8. oui pour la haine des pâtes hyper beurrées qui me ferait refuser une part…
    la tarte aux pommes, c’est toute simple que je la préfère, pâte à tarte flocons farine bise huile d’olive, un peu de sucre, et les pommes presque confites sur la croute craquante… après, ce ne sont que de jolies touches gourmandes, à ajouter selon l’envie, gingembre rapé, un peu de miel, purée de pruneaux (miam), noisettes grillées… oui oui, les meilleures sont vraiment celles qui débarquent par surprise (un reste de pâte ou l’envie subite provoquée par une bloggeuse poussant à la réflexion…)
    merci! ^_^

  9. Tatin !
    La pâte : sablée comme un gateau, avec une point de sel, du sucre brun, de la cannelle et un peu de vanille.
    Le caramel d’abord au fond du plat, puis les pommes légèrement poelées juste avant, puis la pâte..huum

    sinon j’ai teste une simple pâte brisée, les pommes puis un appareil avec du confit d’amandes, de la crème et des oeufs… ne pas oublier avant de mélanger les oeufs de prélever un peu de jaune pour dore les bords… bein oui quand c’est beau c’est mieux !

  10. Celle que j’ai le plus faite cet hiver c’est la tarte fine aux pommes avec des pommes mélangées. Je passe les pommes épluchées et évidées à la mandoline et je les dépose sur une pâte sablée, salée ou feuilletée. Comme ça avec une seule recette mais en variant les ingrédients pommes sucre ( cassonade, blanc, brut) et pâte, le goût est variable. Un peu de cannelle ou de gingembre et l’affaire est jouée. Simple non?

  11. Moi c’est une pâte brisée à la cannelle, avec le plus de pommes bien serrée dessus, une touche de cannelle et de sucre sur le dessus… Et de la manger encore tiède, miam!!!
    Et j’ai envie de tarte aux pommes maintenant!!!

    @deedeen: on trouve des canada grises mais pas sous ce nom là, en Suisse… faites une recherche sur le net pour voir à quoi ça ressemble!

    Cris

  12. Je mets aussi la canelle dans la pâte (ultra fine, et beurrée juste ce qu’il faut pour que ça se tienne! pas de « rebord » et le problème, c’est de trouver de bonnes pommes. J’ai goûté une fois une tarte avec des Granny Smith, j’ai pensé « berk » avant de trouver ça délicieux, une petite touche acidulée avec un pschitt de sucre cristalisé dessus. Depuis j’ai fait la pub de la tarte aux pommes à la Granny!

  13. J’hésite entre la basique apprise dans mon enfance : pâte brisée maison avec un peu de compote de pommes à la cannelle et un max de pommes par dessus et une autre beaucoup plus chargée : pâte brisée maison plus croustillante, un max de pommes (avec leur peau, obligé !) et un appareil avec crème fraiche et amandes en poudre. Une tuerie dans les deux cas !!!

  14. En bonne moitié-solognote que je suis, je dirais… la tarte tatin!
    Eh bien oui, tu l’as laissée sur le bord du chemin la petite tatin, alors que c’est si bon aussi! Chez moi pas de caramel cuit à part, les pommes cuisent sur le gaz, direct dans le moule à tarte avec un peu de sucre et une micro lichette de beurre, puis on les recouvre de pâte brisée à l’huile d’olive (pour moi) ou au beurre (pour ma maman), une petite cheminée et hop, au four! Et au dernier moment, on les repasse sous le grill… Resultat : caramélisée comme il faut et ultra légère!
    Si tu habitais pres de chez moi je t’en apporterais une, tiens, pour que tu découvre une vraie bonne tatin pas pleine de beurre 😉

  15. Je l’aime aussi plutôt simple ma tarte aux pommes, sans artifices. J’aime bien avec un peu de cannelle, ou il m’arrive aussi de mettre une très fine couche (au pinceau) d’une bonne confiture de framboise… Mais comme tu dis, l’essentiel est d’avoir de bonnes pommes, et là, on a plus qu’à fondre de plaisir…

  16. Ah…. de la Canada Grise?!?!
    J’habite le Canada, le Québec plus précisément et je ne connais pas cette pomme!
    Bizarre… Cela doit être comme « nos cerise de France » lolll

    Pour moi la tarte aux pommes idéale: elle n’a qu’une croûte à la base, à l’ancienne comme on dit! Ici on a la fâcheuse manie de recouvrir toutes les tartes d’une autre pâte… Trop de pâte pour moi!
    Donc, une seule pâte… au beurre (désolé) de la Mcintosh qui fond dans la bouche en tranche, un soupçon de sirop d’érable et de crème 35% et on enfourne!
    Miam!

    Parfois je pousse la gourmandise à faire un coulis de chocolat noir que je verse en filet avant de servir!

    PS. Moi non plus je ne commande jamais de tarte aux pommes au resto….Trop de chance de tomber sur une « trop pâteuse » ich!

  17. j’aime bien le titre !!
    Alors pas de pâte feuilletée c’est pas fait pour à mon avis !!
    Une pâte ultra fine sans bords , des pommes, juste légèrement poudrées de sucre allez rapadura puisque c’est toi, , le tout cuit 10min, passées sous la grill juste avant de servir et nappées d’une petite sauce miel de citronnier et jus de citron tout bête, tout fin, tout simple, moi je mets des golden ? c’est pas bien,?

  18. J’en ai mangé une hier, délicieuse, car justement ma grand-mère s’était trompée et avait décongelé une pâte brisée salée avec huile d’olive.
    Elle était confuse, mais moi très contente. Du coup ça l’a convaincue que pour faire une tarte sucrée, il ne fallait pas forcément que la pâte le soit.
    Chez nous c’est pâte toute simple, à l’huile, avec un peu de cannelle, beaucoup de pomme, et saupoudrée de sucre roux.
    Et les pommes sont de chez nous, bien normandes 🙂

  19. En Suisse, les tartes aux fruits sont une véritable institution !
    Mais ma préférée reste celle de ma grand-maman paternelle : une pâte brisée à l’huile (1dl d’eau, 1dl d’huile, 250 g. de farine, du sel), beaucoup beaucoup de boskops bien mûres, un peu de cannelle et du sucre roux. Ainsi, le goût de la pomme n’est pas masqué par une liaison oeufs-crème, des épices ou des fruits secs. C’est vraiment divin, essayez !

  20. Chez moi, c’est très simple aussi : pâte brisée maison (avec du beurre, mais la pâte brisée de ma mère, c’est une de mes madeleines !), reinettes, un peu de sucre et basta. Parfois un peu de cannelle. Mais je note ton idée de fruits secs, je sais que ça me plairait.

  21. Partagée comme toujours, entre d’un côté la divine tarte de mon enfance (pâte brisées, pommes boskoop, cannelle ET flan (crème oeuf, sucre) : la tarte aux pommes à l’alsacienne par excellence, et d’un autre côté la tarte « vite faite, bien faite » de ma maman : toujours pâte brisée (mais peut être moins de beurre qu’à l’époque de mes grand-parents), mais étalée en carré et fin, lamelles de pommes, un nuage de canelle et c’est tout !

    Je crois que je les aime toutes en fait 😉 (par contre j’avoue que je préfèrerais volontiers une part de tarte AVEC flan de prime abord, avant de goûter les autres huhu)

  22. Sympa, ce billet tarte aux pommes! Chez moi c’est aussi toujours pâte maison, j’aime bien mettre une couche de noisettes ou amandes râpées entre la pâte et les pommes, mais surtout pas de sucre, et éventuellement un peu de cannelle et parfois quelques raisins secs…

  23. J’aime la tarte aux pommes si elle n’a NI compote, NI mélange lait -oeuf , en plus des pommes. Juste une pâte et des pommes, en général grises du Canada. Et j’aime surtout les tartes tatins.

  24. mélange pommes, carottes râpées et figues sur une pâte 1/3 farine T80, 1/3 farine de mais pour le croustillant, 1/3 amandes en poudre. Pour les pommes, des boscoop bien de chez moi.

  25. Pour moi aussi le petit goût de beurre, étant Normande, doit forcément être de la partie ! Donc une bonne feuilletée mais fine parce que sinon on sens plus que la pâte et sur ce point je te rejoins un peu, la tarte aux pommes ça doit avoir goût …de POMMES ! Une belles rangée de tranches fines et bien serrées, un soupçon de vanille parce que j’en met partout et une cuillère de sucre Muscovado ! Encore tiède avec une cuillère de crème…éh oui l’éducation du Pays d’Auge ça ne se renie pas !

  26. Moi, ce que j’aime dans la tarte d’une manière générale, c’est qu’elle met réellement le fruit en valeur. Alors pas trop épaisse si possile la pâte, mais aromatisée selon l’humeur du moment. A la cannelle ou bien au pralin, un régal. Venez donc jeter un coup d’oeil sur celle au pralin, un pur moment de bonheur.

    Tarte pralinée aux pommes : http://audreykitchen.canalblog.com/archives/2009/01/19/12145432.html

  27. Bonjour,

    J’ai découvert ton site ce week-end et, depuis, j’ai le nez dedans dès que j’ai un moment! Ce qui me séduit? Son contenu rafraichissant, son approche personnelle et l’originalité du traitement. De plus, je suis une inconditionnelle de l’Asie et les pages japonaises me siéent à ravir. Merci!

    Mais revenons aux pommes…Ma tarte aux pommes est avant tout aux pommes. Jamais de concession. Ce qui signifie entre autres pas de pâte industrielle et encore moins de pâte feuilletée, si possible des pommes et de la farine (épeautre ou blé) bio et juste ce qu’il faut de beurre. Je réserve une cuisson à l’étouffée à mes pommes, épluchées et coupées en quartiers au préalable, sans ajouter de sucre. Je les passe au mixeur de manière à obtenir un mélange onctueux et mousseux. Ensuite, tout est dans le plat à tarte : Je prends celui qui est le plus profond (soit 51/2 cm) pour avoir le plus de compote possible;-)). Après avoir étalé mon abaisse, pas trop fine quand même avec toute cette compote!, je verse donc ladite compote. Je dispose ensuite des lamelles de pommes de la manière la plus classique, lesquelles sont saupoudrées d’une petite cuillère de sucre et agrémentées parfois d’un soupçon de cannelle. S’il me reste un peu de pâte, je m’amuse à faire quelques croisillons et je l’enfourne un p’tit 20 minutes. Et voilà, le tour est joué! Je vous la recommande.

  28. Pour moi c’est pâte maison (recette Cléa 😉 ), une bonne couche de compote de pommes bio sans sucre ajouté, le maximum de pommes Juliette bio et je les badigeonne d’un mélange de jaune d’oeuf, crème de soja et cannelle… Un délice ! D’ailleurs, je vais en refaire une ce week-end mais cette fois je vais tester une recette de pâte de l’Atelier bio à base de farine de riz et de noix. Ca m’a l’air pas mal du tout…

  29. Tiens c’est marrant que tu parles des bouts de pâtes qui restent, regarde mes dernières élucubrations sur mon blog… Les grands esprits se rencontrent y a pas à dire…
    Sauf que ma photo est pas très raffinée…

    Ma tarte aux pommes préférée: pommes rouges de Machézal (le verger de ma grand mère), coupées à la va vite en lamelles, sur une pâte brisée toute simple au beurre, et une fois cuite, avec un filet des confiture d’abricots sur les fruits. On faisait tjs ça chez moi…

    il y a aussi la tarte tatin, que j’adore, mais c’est déjà plus sophistiqué, c’est un plaisir différent…

  30. alors là, on touche un sujet sensible à la maison ! personne n’a jamais réussi à battre ma maman sur ce sujet : c’est la moitié d’une pâte à tarte que l’on utilise aussi bien pour le sucré que le salé, maman a ce tour de main (que j’ai enfin capté) qui la rend semi-feuilletée et on arrive toujours (avec une base 25og farine-125g beurre eau sel) à faire deux grandes tartes de 30 cm de diam.

    et là tout le monde s’y met, un panier de pommes du verger (acide peu sucré, fondantes à la cuisson, les pommiers sont trop vieux pour se rappeler du nom, on dit le pommes d’un tel ou d’un autre qui les greffait) un qui épluche, l’autre qui tranche, un troisième qui met en place, on saupoudre de cassonnade, de cannelle (la-moitié-pour-ceux-qui-n’aime-pas), on passe à table et elle est juste prête pour le café, tiède, elle ne connaîtra jamais le plaisir de refroidir… tant pis !

    mais moi je l’avoue, j’ai toujours voulu tenter l’assoc’ crème de pruneaux et pommes de cléa. allez demain !

  31. Moi perso, je déteste la couche de compote de pommes, éventuellement je tolère la faite maison avec encore des morceaux, mais surtout pas l’infâme bouillie du supermarché.
    La pâte doit être fine, et la couche de pommes généreuse. Un chouia de sucre roux histoire de caraméliser le tout (au lieu de l’infâme couche de gélatine !) et une bonne dose de cannelle, ça c’est mon péché mignon.

  32. Bonjour,
    depuis 2 ans que je lis votre blog, cette discussion sur la tarte aux pommes me décide à vous laisser enfin un commentaire! Moi entre la tarte tatin (servie avec une boule de glace vanille maison) et la tarte fine aux pommes (pâte feuilletée, des rangées de fines lamelles de pommes acidulées, soupoudrées de sucre brun et éventuellement d’un peu de pralin) mon coeur balance!

  33. Bonjour
    Ah quel sujet, la tarte aux pommes, ça fait du grabuge (au bon sens du terme) !
    Aller, à moi d’y apporter ma part de tarte ; elle est rare non pas parce qu’on aime pas ça, mais parce que les pommes, elles n’ont pas une longue vie entre cinq, que dis-je, dix mains et cinq bouches d’une famille très fruits. Et les seuls fois où un fond de cagette commence à ne plus payer de mine, c’est plutôt en compote qu’il fini. C’est très bon, la compote.
    Bon, d’accord, on aime trop la tarte aux pommes, c’est pour ça qu’on en fait pas, sinon il nous en faudrait une à chacun pour éviter les bagarres !
    Et quand bien même l’odeur s’en répend dans la maison, c’est après avoir fait une pâte sablée ou brisée de nos mains, sucrée la pâte, ça croustille plus, et puis on rajoute pas de sucre sur les pommes, alors on a bien le droit dans la pâte ! Non ?
    Par contre je lis que généralement, vous ne faites pas de bords, nous si, parce la pâte à tarte, c’est trop bon.
    Si il y a bien quelque chose dont j’ai horreur, c’est la crème louche qu’il y a sous les pommes des tartes de pâtisserie, et l’enduit brillant et gelé du dessus. Pauvres pommes au milieu de tout ça ! Ah venons-en aux pommes justement, des Canada grises, j’aime trop ça pour les cuire, mais pourquoi pas, si j’en trouvais plus cette année, des Reinettes, des Clochard ou encore des Pattes de Loup, sinon pourquoi pas des Chanteclerc, mais pas de pommes fermes, elles deviendront jamais assez fondantes. Beaucoup de pommes, mais sans compote. Et de la cannelle, des fois. Un jour j’ai essayé de faire une pâte avec de la farine complète (110) et du rapadura, c’était pas mauvais du tout !
    A taaable, et froide, la tarte pour moi.
    Merci, cet article est trop bon.

  34. pâte brisée (beurre ou purée d’amande) en tatin à ma façon : sucre complet (ça fait un effet foncé sur les pommes) dans le fond du plat, je mets mes demi-pommes, un peu de poudre de biscuits roses (facultatif) et je recouvre de ma pâte ….. et je retourne le tout après cuisson ……. mais j’aime bien celle de ma « momon » : pâte et pommes toute simple

  35. Alors niveau tarte au pomme je serai TOUT A FAIT adepte de la tienne, mais alors complètement ! Sans rien de plus comme rajout, la pomme à l’état pur !!
    Sinon, j’aime juste des fois garnir le fond de tarte d’un p’tit peu de compote… de pommes bien-sûr 🙂

  36. Moi j’aime beaucoup la tarte aux pommes avec une pâte levée (farine, levure de boulanger, lait et pincée de sucre et de sel; un peu comme un pâte à pizza mais sucrée).
    Pour les pommes: des boskoop. Je trouve qu’il ne faut pas une pomme trop sucrée.
    Un peu de beurre, un peu de sucre et une lichette de lait au dessus de la tarte avant de l’enfourner.
    Un régal! C’est celle de mon enfance mais je suis ouverte d’esprit et je vais tenter celle de Cléa (notamment avec la purée d’amande)

  37. Pour moi la tarte aux pommes : c’est celle de « Poilane ». Elle est divine et je fais comme lui.
    Je mets de la cassonade et je replie le bord avec des morceaux de pomme dedans, ça fait comme un chausson tout autour.
    je ne sais pas si mes explications sont très claires !

  38. Une pâte brisée toute simple et fine, des pommes un peu acidulées en tranches moyennes, un peu de cannelle et une giclée de sirop d’érable pour caraméliser.
    Sinon, j’ai goûté une tarte excellente au fond de laquelle la cuisinière avait émietté des meringues…

  39. Ma tarte aux pommes, c’est une pâte brisée ou sucrée (mais surtout pas feuilletée), des pommes bien sûr et surtout de l’amande sous toutes ses formes par en dessous: purée d’amande, reste de crème d’amande, amandes en poudre… Tout fait l’affaire.

  40. Ma tarte aux pommes, madeleine de proust de mon enfance : pâte brisée maison, pomme type reinette ou canada soigneusement disposées en cercles concentriques et hop au four… A la sortie, je l’arrose de confiture d’abricot recuite pour qu’elle soit bien liquide et sirupeuse. A déguster tiède sans modération !!

  41. Pour moi, l’horreur absolue en matière de tarte aux pommes, c’est celle qu’on trouve parfois en boulangerie-pâtisserie: une grosse pâte bien épaisse et une fine couche de pommes emprisonnée sous une énorme pellicule de gelée toute figée: abominable!!
    Pour ma part, je réalise une tarte aux pommes « classique » (avec un peu de farine de riz dans la pâte pour la rendre bien croustillante, beaucoup de pommes coupées en tranches très fines, un voile de sucre et pas mal de cannelle, puisque c’est mon péché mignon!).
    La simplicité paie: c’est le dessert préféré de mon père, de mon mari et de mes enfants.
    J’ai quand même voulu essayer pour changer une recette plus élaborée et j’ai récemment testé la « Tarte cannelle aux pommes râpées et crème d’abricots secs au lait d’avoine » (cf site Bjorg) de Laurence Salomon. C’était un vrai régal, subtil et raffiné.
    A recommander à tous les amateurs de sensations douces!

  42. Bon, vous m’avez fait trop envie les filles, dimanche c’est sûr je fais une tarte aux pommes, d’ailleurs je viens d’acheter les pommes (pas de jardin, snif ) et j’ai trouvé des moitié golden/moitié canada dont j’ai oublié le nom, que je vais donc tester, avec quelques canada grises au milieu, parce que pour moi ce sont les plus fondantes sur une tarte. Dessert préféré de mon papa, recette de pâte brisée of course, selon l’envie du jour avec beurre ou « beurre d’amande » dans la pâte, et surtout saupoudrée de sucre complet vanillé avant d’entrer au four..j’adore la vanille avec les pommes…mais avec aussi un peu de beurre salé parsemé dessus…désolée Cléa, mais bien que j’ai adopté l’huile d’olive et les purées d’oléagineux pour ma santé, de temps en temps mes origines bretonnes refusent catégoriquement ces usurpateurs…
    La Tatin aussi, les jours où je veux m’appliquer, et Marimuse m’a donné envie de tester celle de Laurence un de ces jours prochains….
    Que d’envolées sur le sujet, c’est un plaisir à lire !

  43. Ah, oui quel sujet la tarte aux pommes!!! Et que d’idées … mais si on ajoute pruneaux ou abricots ou etc etc ce n’est plus une tarte aux pommes mais un dessert aux pommes. Car la Normande exilée dans le 1/4 sud-est de la France sait encore faire la tarte aux pommes et je rejoins certaines bloggeuses qui ont de vraies pommes à mettre dessus, celles sorties du vieux verger et dont on ne connait plus le nom. Qui met des golden???? Donc la vraie tarte aux pommes de Normandie se fait avec une pâte à trottoirs qui croustillent + une compote de vraies pommes + de vraies pommes coupées en lamelles dessus + une petite confiture maison pour caraméliser le dessus des lamelles de pommes. On enfourne et les bonnes odeurs sont partout dans la maison. Au moment de se régaler on flambe au calvados (du vrai) (mais attention l’abus d’alcool est dangereux pour …blabla) et on étale une petite louchée de crème fraîche (la vraie: celle dont on peut retourner le pot sans faire tomber la crème). Sublime!

  44. A cause (ou grâce) à ma localisation géographique, les pommes se déclinent plutôt façon strudel en ce moment. Avec les pommes, de la cannelle bien sûr, mais aussi des raisins secs, des noisettes et pourquoi pas de la poudre d’amandes!

  45. la tarte aux pommes…j’aime bien la cuisson en 3 fois pour bien la dorer à la manière de JP Coffe…pour moi, rien ne vaut la Reine des Reinettes, en saison, sinon la Canada ou la Boskop…des pommes, sans crème, avec, parfois un zeste de citron mais avec du sucre brun et…un peu de beurre…
    J’aime aussi la tourte de ma grand-mère : les pommes qui ont macéré dans de l’eau de vie sont sucrées et recouvertes de pâte…un souvenir inoubliable !
    voici la tarte selon Coffe, elle est délicieuse :
    http://enattendantlarevolutionjecuisine.hautetfort.com/archive/2008/09/29/tarte-fine-aux-reine-des-reinettes.html
    la recette de la tourte est sur mon blog si cela vous intéresse…
    Cléa, ton livre Agar-agar m’a épaté…quelle créativité ! Il me stimule et j’aime le consulter ! Merci et bravo !

  46. bonjour
    nous avons toute sorte de façon de faire la tarte aux pommes, pour dire je suis comme toi pommes légèrement sucré sur une bonne pâte maison!!
    quand la gourmandise me prend! crème oeuf aussi (pour une tarte normande)
    mais celle de ma maman qui me laisse des souvenirs pleins la tête c’est une tarte avec une pâte brisé maison, des pommes râpés (que je râpais moi ^^avec une grosse râpe) et sur le dessus un crumble!! (parfois aux amandes) rien de plus, pas de sucre dans les pommes! pas d’ajout de beurre, de crème et autres c’est comme ça qu’on les aimes 🙂
    d’ailleurs sa me donne bien envie sa fais longtemps haaaa les classique on s’en lasse pas …
    bizz

  47. alors moi c’est avec de la jubilée, canada ou reinette, avec pate brisée un peu crue au milieu et croustillante sur les bords (ca fait 2 textures en une tarte) mais toujours trés fine et je saupoudre de thé matcha +sucre rapadura ou quelque poussière de poudre de thé à la bergamote sur les pommes ou incorporé direct dans la pâte…Et cette odeur qui s’échappe du four…

  48. Je suis d’accord pour les reinettes du canada ou la cox ou la reine des reinettes, mais pour moi rien de tel que le beurre pour sublimer les arômes de la pomme. Faire revenir les lamelles de pomme dans du bon beurre, ajouter du sucre et laisser doucement caraméliser, rien que d’en parler je sens la bonne odeur !

  49. Aaaaah la tarte aux pommes ! J’avais lancé ce sujet avec mes amies car effectivement personne n’a la même recette…
    Alors j’ai longtemps cherché ma recette, y cherchant là le coup de main de ma maman. Au départ je l’a faisait avec de la pâte feuilletée, mais sans grande conviction. Par contre, comme toi j’utilise des Canada Grises que je coupe en morceaux et que je mets dans le fond de tarte dans un joyeux désordre. Je ne dispose pas des jolies tranches en escargot, j’ai jamais été fan.

    Mais depuis 2 derniers essais, j’ai trouvé MA tarte et j’en suis convaincue, ainsi que Chéri : – pâte faite avec de la farine, de l’eau et de l’huile d’olive.
    – Canada grises épluchées et coupées en petits morceaux
    – une CS de sucre roux
    – 3 CS de sirop d’érable
    – un soupçon de Cannelle
    – 4-5 noisettes de beurre

    Voilà pour moi ! D’ailleurs j’en ai prévu une ce midi, je file la faire 😉 !

  50. Je n’ai pas lu tous les commentaires mais je vois que la tarte aux pommes est chérie par nombre de gourmand(e)s et là, je dois avouer que … je n’ai jamais compris pourquoi ! J’aime les pommes pourtant. Mais la tarte aux pommes n’évoque en moi que de mauvais souvenirs … Parfois, ma mère blague en disant « Dimanche, c’est tarte aux pommes ! », rien que pour voir la grimace que je ferai … Si si, c’est à ce point. Alors je rate des choses apparemment ? Peut-être parce que, la tarte aux pommes, je ne l’ai jamais réalisée moi-même. Peut-être que ça changerait tout. Si je lisais tous les commentaires, peut-être même que je me laisserais convaincre …

  51. Justement, j’en ai expérimenté une hier ! http://cestpasmauvais.canalblog.com/archives/2009/02/22/index.html

    La tarte aux pommes, je l’aime chaque fois différente… Cela dit, celle d’hier m’a particulièrement plu, parce que le fond croustille et je trouve que ça fait un délicieux mariage avec le fondant des pommes. Et le petit goût de noisette est arrivé à point !
    Par contre, c’est une pâte feuilletée industrielle (j’avoue), mais pas trop beurrée…
    Et je goûterais bien toutes les vôtres ! Miam….

  52. Ha ha, les pommes… Comment je les mange…
    En ce moment, régime oblige, je les mange nature, tout simplement !
    Comme c’est un fruit excellent pour la santé et qui cale pas mal, j’en mange en moyenne trois ou quatre par jour.
    Alors si je pouvais me lâcher un peu sur un dessert, je crois que je ne prendrais SURTOUT pas une tarte aux pommes, marre des pommes ! Vive le chocolat ;=)

    Bises
    Chloé Clafoutis

  53. pour changer de la tarte habituelle et l’associer au gout du citron (mon péché mignon) :
    une pate sablée mi-beurre mi-purée d’amandes, et des pommes rapées dessus avec zeste et jus de citron (dans un mélange léger avec sucre de canne et oeuf). a la cuisson la garniture caramélise…. un délice!

  54. la tarte la plus nature est la meilleure. pas de fond de tarte, pas de beurre, quasi que des pommes…sauf les jours ou on veux plus : une lichette de confiotte en fine couche. coing, rhubarbe, orange. et testee cet hiver, la confiotte tomates-vanille. miam, je recommande !

  55. Je la fais avec une pâte brisée, des éclats de noisettes ou d’amandes grillées ajoutés après cuisson de la pâte à blanc, de la compote et des tranches fines de pommes pour finir en beauté (bien alignées pour ma part)
    J’adooore la tarte aux pommes !!

  56. Micha, le 24 août

    hum! hum! çà m’a l’air délicieux tout çà, mais est-ce que l’une d’entre vous connaît la patisserie « les petits mitrons » rue Lepic à Montmartre et pourrait nous indiquer le secret de son fond de tarte croustillant et caramélisé à se rouler par terre.
    Vite, vite la recette

  57. Pour moi ma tarte aux pommes préférée reste celle de ma grand-mère…une pâte à tarte sablée maison, des pommes épluchées et coupées finement puis rangées sur la pâte. Elle y ajoutait une migaine, et soupoudrait le tout de cannelle et d’amandes concassées….cette tarte aux pommes servie au goûter ces dimanches d’automne….cette odeur et ce goût que de bons souvenirs pour mes papilles…

  58. Je fais en général une tarte très simple pâte sablée sans sucre, Canada en gros quartiers bien rangés saupoudrees d’une CS du sucre de canne ou de rapadura
    Mais j’ai une recette différente plus perso. Fond de tarte farine semie complète moitié beurre 1 CC sucre canne, un petit œuf et 1 CC de levure chimique
    Je couvre le fond de tarte d’un film de confiture d’abricot maison et je range consciencieusement mes pommes dessus. Une pincée de cannelle et une jolie rose façonnée dans les restes de pâte. Cuisson 3/4 h a 180. Délicieuse tiède et tout aussi délicieuse le lendemain alanguie par une nuit de repos. Un souvenir inoubliable est cette même tarte cuite dans le tout petit four à bois d’une vieille cuisinière de campagne.
    Mercredi nous serons une vingtaine de personnes, je ferai une version très simple dans un grand moule rectangulaire avec des pommes très bien rangées pour une belle présentation et d,impeccables parts calibrees facile a manger même a la main

  59. Merci beaucoup pour l’idée des amandes dans la pâte! J’ai des amandes entières que j’ai « râpées » à la râpeuse manuelle, et j’avais de beaux éclats qui ont rendu la pâte exceptionnelle!

Laisser un commentaire