Tarte aux poireaux, à la féta et à l’orange

Dans le ELLE de cette semaine (j’ai des lectures très saines, voyez-vous), le Dr Aga propose le plus naturellement du monde de mettre à mort le mois de novembre. Sous prétexte qu’il fait froid (elle devrait vivre à Grenoble) et qu’on ne trouve que des courges et des pommes. Mais moi je dis non. On trouve aussi des poireaux ! Et ça, c’est une excellente nouvelle. Mais siiiiiii.

Bon, j’avoue, je n’ai que deux recettes et demi contenant des poireaux qui soient à peu près récurrentes à la maison. La première, c’est le velouté poireaux-marrons, dite aussi recette vite faite du mercredi soir : des poireaux émincés, cuits à l’étouffée, et mixés avec un bocal de marrons au naturel et un peu de crème végétale. La demi-recette, c’est ce que je fais avec tous les légumes qui me tombent sous la main : une fois cuits, je les mélange avec un peu de crème et je les dépose dans un plat à gratin, en alternance avec des plaques de ravioles, façon lasagnes, et hop, au four. On appelle pompeusement ça « gratin de ravioles », et ça fait manger des légumes aux plus récalcitrants (les ravioles agglutinées sont trèèès difficiles à trier).

Dernière recette récurrente : l’indéboulonnable tarte aux poireaux. J’ai longtemps pratiqué la version 2005 (fromage de chèvre et curry), avant de tenter une version 2010 un peu plus light (petites graines et flocons d’avoine). Mais j’en reviens toujours au bon vieux concept de tarte aux poireaux avec du fromage dedans – c’est l’hiver, que voulez-vous. L’innovation 2011, c’est d’y mettre une orange (zeste et jus) au moment de la cuisson des poireaux. Ça change, ça adoucit le tout, et puis ben, c’est bon, quoi !

Tarte aux poireaux, à la féta et à l’orange

Pour 4 personnes

Pâte :
180 g de farine de blé T80
½ c. à café de sel
5 c. à soupe d’huile
1/3 de verre d’eau

Garniture :
1 orange
3 à 4 poireaux
2 œufs
20 cl de crème liquide d’avoine
200 g de féta

Mélanger tous les ingrédients de la pâte, former une boule, abaisser et foncer un moule à tarte. Zester et presser l’orange. Laver et émincer les poireaux. Cuire les poireaux dans le jus et le zeste d’orange, à l’étouffée, pendant 20 mn. Battre les œufs avec la crème et 1 pincée de sel. Ajouter les poireaux et la féta émiettée. Garnir le fond de pâte. Cuire au four à 180 °C pendant 50 mn. Servir chaud ou tiède.

45 réflexions au sujet de « Tarte aux poireaux, à la féta et à l’orange »

  1. J’ai toujours était fana des poireaux ! Ça a une connotation d’ « amuuurr » pour moi. Car quand j’ai rencontré mon mari…bes c’était l’hiver…et donc on a fait des orgies de poireaux (hum, sans jeux de mots les petits coquins)…car c’est trop bon !
    Donc ta tarte me parle bien..et pourquoi pas avec un petit zest d’orange !

  2. Oh la la Clea j’ai quelques recettes de retard et je découvre seulement aujourd’hui le changement de look …. très joli ! très aéré tout beau quoi ! … et pour les poireaux je n’ai qu’un mot à dire : miam !

  3. J’adore les poireaux, merci Clea pour cette recette. Quant à ta recette de gratin de ravioles, c’est devenu un classique chez moi, je le fais régulièrement avec tous les légumes qui me tombent sous la main : légumes d’été, d’hiver, etc. En été avec de l’huile d’olive, façon « tian », en hiver avec de la crème d’avoine. Un pur délice ! Merci Clea pour toutes tes recettes ainsi que tes livres qui deviennent mes bibles culinaires…

  4. Ah ! ton gratin de ravioles, poireaux et Saints-Jacques… c’est devenu un classique chez nous. J’ai mis la recette sur mon blog il y a plusieurs mois, et il a là aussi son petit succès !!
    Quand à ta tarte, elle me tente beaucoup, j’adore l’orange en cuisine en hivers ! J’en mets partout, dans des cannellonis au butternut et à l’orange, dans des plats de saumon et légumes, … et dans les desserts bien sur ! J’en mets peut-être même un peu trop partout, c’est presque un TOC !!!
    Mais quand on aime, …. ;-)

  5. Houlala… Les poireaux, j’adore… Et tes varitantes de tarte, que j’ai testées sont effectivement des super hit de la saison ! Mais tiens, du coup, tu va tester la porée blanche, une recette médiévale qui par ses ingrédients en font une recette genre hyper hype… Ouais, le médiéval c’est clihc! Et puis, y’a de l’amande dedans, ça devrais te parler ! :p uh uh uh

    Prendre une botte de poireaux et deux trois oignons, émincer les blancs en très très fines lamelles on garde le vert pour autre chose… (moi je fait une soupe du coup), on les fait revenir avec les oignons émincés fin aussi, pour blondir le tout, mais pas griller. On mouille généreusement de lait d’amande (maison ou pas, hein…) et on laisse mojoter réduire jusqu’à avoir une sorte de purée très grossière. Des fois, y’en à qui mettent un peu de gingembre…

    En tout ca, ça dépote !

  6. a essayer avec l’orange chouette association !
    je crois que c’etait chez les Cheches que j’avais pioche une tarte aux poireaux avec des lamelles de Morbier dessus, c’etait rudement bon !

  7. Je crois que je vais essayer le gratin de ravioles aux poireaux d’ici peu.. Merci pour toutes ces merveilleuses idées!!

  8. Ahaha, moi aussi j’avoue que si le velouté poiraux-pomme de terre et la quiche poireaux-comté n’existaient pas, j’aurais du mal à trouver d’autres idées de recettes avec ce cher légume! ;) Mais déjà, intégrer de l’orange ça apporte une p’tite touche d’originalité!

  9. J’aime beaucoup les poireaux, hier, j’ai fait des « nids d’oeufs » aux poireaux (genre d’oeufs cocotte avec des blancs en neige mêlés de fromage).

  10. Dis-moi Cléa, tu ne mets pas une petite épice dans ton velouté poireaux/chataignes, genre cardamone ou autre?
    J’ai en tête ton velouté courgettes à la cardamone qui est un délice mais je ne sais pas si la cardamone se marie bien avec les marrons? Une suggestion?
    Merci d’avance!!
    J’aime bien ta nouvelle tapisserie!!

    –> Je trouve que poireaux et marrons se suffisent à eux-mêmes : sel et poivre, ça me suffit amplement. Cardamome et marrons, je n’ai jamais essayé, mais ça ne me tente pas plus que ça…

  11. Et alors, ou est le problème avec les courges en cette saison? C’est mon légume préféré, alors je ne me lasse pas de les cuisiner, en soupe, gratin, tarte, risotto…. et je varie les plaisirs avec différentes variétés.
    Mais les poireaux aussi ça me plait, et surtout de cette faon: fêta et orange, ça me semble très original pour accompagner des poireaux et pourtant l’association semble marcher.

    Et puis pour finir, merci pour l’idée des ravioles, cela me permettra (peut-être) de faire manger es poireaux a mes petits récalcitrants, car en tarte, j’ai essayé, ça ne marche pas très bien

  12. Aaaah ta fameuse tarte aux ravioles!
    Moi aussi j’aime bien décliner le poireau en gratin, avec du fromage de chèvre et des noix… Ou bien la même version mais dans une grosse crêpe maison au sarrasin.
    Et puis en novembre il ya aussi les légumes racines et les poires! Elle est un peu rabat-joie quand même, la Aga ;)

  13. J’adore cuisiner le poireau et pour mes recettes récurrentes, je fais souvent ton strudel avec les feuilles de brick et le tofu fumé, je trouve ça très réconfortant ! Et dernière recette préférée en date, les lasagnes de ravioles avec potimarron et poireaux dans Veggie, je l’ai testé la semaine dernière et j’en refait cette semaine tellement j’ai adoré (et ça cale bien :-))

  14. ben ca alors, pour une fois, c’est toi qui m’as copié… de l’orange avec mes poireaux, ca fait maintenant presque 2 ans que je le fais mais c’est a dire que j’adore le poireau et les enfants adorent les oranges alors c’était plutot naturel de les associé…
    tiens, pour ce soir, ce n’est pas une mauvaise idée ;)

  15. C’est une recette que j’ai bien envie d’essayer! Mais étant intolérente aux oeufs, je me demande par quoi les remplacer : tofu? purée de butternutt? Les oeufs interviennent à quel niveau dans cette recette : comme liant, « gélifiant »?
    D’avance merci pour la réponse.

    –> Comme liant et pour donner du « volume » à l’appareil. La purée de courge, potimarron ou autre est une très bonne idée.

  16. Mettre à mort le mois de novembre ?! Et pourquoi pas tuer un journaliste de ELLE…
    Ta recette me tente beaucoup en tout cas.

  17. Dois-je l’avouer? Je n’ai découvert les poireaux que très, très récemment! Oui! Il y a des choses comme cela, surtout lorsque l’on n’a absolument jamais reçu la moindre « éducation cuisine » (je savais à peine cuire un oeuf à 18 ans)… Bref cette recette tombe à pic. Vive les cours de cuisine signés Clea!

  18. bravo pour le nouveau site ! on s’y fait très bien. c’est à la hauteur de votre talent.
    continuez !!

  19. Avec l’orange ça pourrait peut-être passer… faut voir. Je ne dis pas non, y’a du progrésà faire avec les poireaux en morceaux. Et bien mixés avec les marrons en velouté, là je dis yes !

  20. tiens tiens faut que je teste. Les poireaux, j’en mets aussi dans les galettes de sarrasin: recette que j’avais piquée sur ton blog. J’en mets beaucoup plus que le recette initiale et cela fait manger des poireaux mixéx avec le kasha aux plus récalcitrants. ET c’est très bon !

  21. Recette de la tarte aux poireaux testée hier soir…. un pur délice!! Merci Cléa!!

  22. Non, non, il ne fait pas froid à Grenoble, à part aujourd’hui, tous ces jours çi, il faisait du soleil, lol, ta recette me tente bien, originale avec l’orange.

  23. Des courges, des pommes, des poireaux, des carottes, des navets, des choux, des clémentines, des kiwis… Les fruits et légumes ne manquent pas en hiver, mais je ne sais pourquoi ils sont souvent mal aimés. Moi, j’aime cette alternance des saisons dans mon assiette !
    Chez nous aussi, le poireau termine souvent en tarte (ou en lasagnes, ou en gratin de ravioles), avec une pâte aux flocons d’avoine et une garniture toute simple aux oeufs et à la crème d’avoine, sans fromage (ou alors avec du chèvre). Je n’aurais pas pensé à lui associer l’orange, qui plus est avec la feta, mais cette idée me parle, alors, je note !

  24. Merci pour ces idées recette. Le gratin aux poireaux et ravioles me tente bcp, le velouté aussi, même si j’ai du mal à imaginer le goût…
    L’idée de cette tarte me plaît aussi, l’orange, ça doit être super bon avec le poireau. Par contre, je ne suis pas fan de feta (je n’aime pas tout ce qui est chèvre… la feta, ça passe encore dans des cakes, etc. je me suis déjà forcée un peu pour faire honneur à des hôtes!), est-ce qu’un autre fromage pourrait venir en remplacement? Je ne pense pas qu’on puisse retrouver la texture de la feta?

    –> Le chèvre c’est vraiment le mieux. Mais à défaut, du St Marcellin ?

  25. Ah ah, ici aussi l’astuce ravioles permet à tous les coups de faire avaler poireaux ou courgettes (selon la saison) aux gourmettes les plus difficiles…
    A l’occasion si j’ai une orange sous la main je teste dans la tarte aux poireaux, ça m’intrigue…
    Ici les poireaux tout le monde les aime cuits à l’étouffée jusqu’à ce qu’ils soient ultra fondants avec un peu de crème… ça fait un super accompagnement pour du poisson, ou des coquilles st jacques pour les fêtes

  26. Je n’avais pas de Feta, j’ai remplacé par de la faisselle de chèvre, un peu craintive du résultat.
    Et c’était délicieux.
    Merci

  27. Testée hier au soir ! Une tarte aux poireaux originale mais délicieuse. Les grands ont beaucoup aimé, les petits beaucoup moins (du fait de l’acidité, je pense).
    Merci pour cette chouette recette, en tout cas !

  28. Ping : Gratin de chou-fleur, anchois et citron | Cuisine en Bandoulière

  29. Voilà plusieurs mois que je teste pleiiiins de recettes, toujours avec délice, mais cette fois-ci je franchis un nouveau pas : je commente ! Cette tarte est trop bonne, faite et refaite, je conseille à toutes les nanas (et les messieurs) de tester, c’est vraiment un goût de poireau différent. Et ça présente le grand avantage d’avoir un dîner fait un deux coups de cuiller à pot ! Merci CLEA.

  30. Ping : Lasagnes aux blettes, au fromage de chèvre et au saumon fumé | Clea Cuisine

  31. Ping : Cuisiner les légumes autrement | Clea Cuisine

  32. Si la gentille Cléa repasse par ici ou quelqu’un d’autre et qu’il/elle a une bonne astuce pour remplacer les œufs dans les appareils à tarte/quiche salée (et même sucrée hein !) je suis preneuse :)
    Cette recette de tarte aux poireaux est super, mais quand on est contraint de diminuer voire stopper les œufs il devient difficile de réaliser des quiches et tartes sympa…Je me retrouve souvent avec une « presque flammekueche » faute d’avoir trouvé une bonne alternative aux œufs. J’ai testé la fécule de maïs et celle de pomme de terre pour épaissir comme de l’œuf battu mais je trouve que le résultat est assez farineux. Dans les gâteaux je mets de la compote de pomme, du yaourt maison, du petit suisse.
    Merci d’avance

    –> Dans ces cas-là, j’aurais tendance à opter pour un peu de tofu soyeux mixé avec du fromage frais (chèvre ou brebis, par exemple). En mélangeant avec la garniture, à base de purée de légumes (potimarron, en ce moment), on obtient quelque chose qui se tient.

  33. Après la tarte à le tomate j’ai réalisé cette formidable tarte aux poireaux hier soir.
    Tout simplement exquise, douce et fondante, bien réconfortante quoi ! L’odeur du poireaux et de l’orange lors de la cuisson est à tomber. Je l’ai réalisée dans un petit moule carré pour qu’elle soit bien épaisse et ce fut un vrai succès elle est partie en un rien de temps !
    Pour quelle recette vais je succomber désormais ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>