La soupe au pistou

67 commentaires

  1. Ah làlà, ça aussi c’est toute mon enfance…. Ma grand mère la faisait en grande quantité, puis elle la mettait dans de gros bocaux de conserves qu’elle distribuait à toute la famille…

    J’en ai encore mangé une délicieuse le week-end dernier chez mon papa à salernes, tiens. Un régal !

    Et tu as très bien choisi les photos : pour moi c’est cet haricot rouge et blanc qui symbolise le mieux cette soupe, celui qu’on achetait au marché avec Mémé quand j’étais petite…

  2. Ici, on fait la soupe au pistou « au jugé » et selon le marché. Souvent, ce sont des spaghetti coupés en morceaux que l’on jette dedans. Qu’est-ce que c’est bon. A Vintimille, la semaine dernière, j’ai acheté au marché les légumes coupés en petits dés par une paysanne du coin. Du coup, le temps de préparation a été réduit considérablement et qu’est ce que c’est meilleur quand c’est quelqu’un d’autre qui a coupé les légumes … ;o))
    Bonne journée
    Hélène

  3. Quel bonheur la soupe au pistou ! Je ne devrais pas l’avouer mais j’ai déjà recommencé à faire des soupes. C’est la première fois que çà m’arrive au mois d’août, mais comme je suis gelée le soir, c’est génial !

  4. Tout comme Réquia! si si! J’aime les morceaux, le pistou à part qui dégage son parfum dans la chaleur de la soupe, et je suis une inconditionnelle dans un autre genre de l’harira.

  5. Bonjour Clea,
    Question bête, mais j’ai encore jamais congelé de soupe : dans quel récipient la conserves-tu ?
    Merci !

    –> J’utilise souvent des anciennes boîtes de glace en plastique, elles sont bien pratiques ! Sinon, une boîte hermétique type tupperware ou lock&lock.

  6. Comme Hélène, j’utilise souvent des spaghetti coupés, ici, c’est une soupe de tout l’été, le pistou apporte de toutes façons beaucoup de fraîcheur ! En revanche je laisse le fromage à ceux qui apprécient, la soupe au pistou, je la préfère sans…

  7. Ahhh la soupe au pistou!! Un must de ma famille, servie finalement en toutes saisons, mais particulièrement appréciée en ces fins de soirées estivales. On dîne encore dehors, mais il fait frais assez vite…oh la bonne soupe que voilà sur la table!

  8. Hé ! J’ai fait la même il y a deux jours ! Quand est-ce que nos grands esprit se rencontrent ? J’ai plein de figues dans le frigo et un petit pot de kusmi tea plein de confiture d’abricot pour vous !

  9. Pour moi aussi la soupe au pistou c’est toute mon enfance!
    Ma mère,mes soeurs et moi perpétuons la tradition de la famille(des bouches du Rhône) mais chez nous point de pâtes!Rien que de bons légumes et ce merveilleux pistou!
    Demain c’est jour de marché….

  10. Profitons de ces derniers jours d’été pour déguster cette soupe parfaite et pleine de fraîcheur et celà me rapelle la rentrée et une amie qui nous invite pour fêter la fin du beau mois d’Aout !
    N’oublions pas le fameux minestrone italien très proche de notre soupe au pistou.

  11. j’adore ça , j’en ai mangé une fois de la décongelée qui venait de la grand mere marseillaise des enfants que je gardais, C’était trop bon, et je ne sais pourquoi je n’ai jamais essayé d’en faire!!!!
    Merci Cléa de nous rappeler cette bonne recette que je vais m’empresser de faire avec les courgettes , tomates et basilic de mon jardin 🙂

  12. Je n’ai encore jamais testé la soupe au pistou mais présenté comme tu le fais je ne vais pas y résister longtemps… et puis mon basilic est en train de faner alors ce sera l’occasion de l’achever définitivement 🙂

  13. Moi, de la soupe, j’en ai fait tout l’été … courgette ou tomate ou courgette-tomate-aubergine … chaude ou froide … miam !!! Concernant le bronzage, même débardeur, au moins tu en as un !!! Moi rien du tout, mais j’espère me rattrapper car les vacances arrivent !!!

  14. Une soupe au pistou, quel délice…! moi, personnellement, et comme je le fais avec un minestrone, je mets des copeaux de parmesans dessus juste avant de servir, c’est un délice supplémentaire! parfait à manger avant la tarte aux quetsches que j’ai fais cette après-midi…

  15. Bonsoir Clea,
    J’ai fait ta soupe au pistou ce soir, c’était délicieux, très parfumé. Cela m’a pris beaucoup de temps en revanche de faire le pistou au mortier, toi tu le fais au mixeur ?

    –> Cela dépend, au mortier c’est le mieux, mais parfois j’utilise un hachoir électrique. Ravie qu’elle t’ait plue !

  16. suite à la publication de ta recette ! je me suis lancé hier : un grand succès !
    a tel point que j’ai même pas eu le temps de prendre une foto, c’est fou!
    merci beaucoup pour l’inspiration en tout cas!

  17. Cette soupe est un delice si elle est bien faite. Je vais vite tenter la tienne car mes 2 dernieres recettes ne m’ont pas donner la satisfaction que celle que j’avais deguster dans un retaurant du sud. Quel merveille toutes ces differentes saveurs melées les une aux autres. Tu m’as donné tres envie d’en manger une.

  18. Lorsqu’on connaît la soupe au Pistou depuis l’enfance, rien que l’évoacation du nom donne l’eau à la bouche !!!
    Merci une fois encore Cléa pour ces photos et recette !!!
    J’en profite pour vous demander où l’on peut trouver de la vaisselle japonaise à Paris – pour tous les jours pas la vaisselle de luxe, les grands bols à couvercle par exemple. J’ai beaucoup de mal à trouver ce type de vaisselle.
    Merci pour vos livres de recettes, la découverte de l’Agar-agar et de son utilisation a changé ma vie !

    –> Je pense que vous pouvez aller voir chez Muji, encore que ce ne soit pas de la vaisselle japonaise lambda. N’étant pas parisienne, je n’ai pas grand chose d’autre à vous conseiller !

  19. Je suis entièrement d’accord avec marijo, rien que le nom me donne l’eau à la bouche !
    J’avais justement prévue d’en faire une ce week end.
    Pour en faire un repas complet, je rajoutte du lard maigre, qui tient également lieu de liant naturelle. Il cuit dans la soupe, c’est excellent !

  20. Aaaaargh de la soupe de pistou ! vivement samedi pour aller au marché 🙂 .
    Je la fais avec des morceaux, des coquillettes, et le pistou à part. Mais problème, il ne reste jamais de pistou pour le rab…
    Merci pour cette belle idée ! J’en ai l’eau à la bouche. Bon appétit, c’est midi !

  21. • Pilonnez l’ail – après l’avoir coupé en deux et retiré le germe vert – au mortier avec un peu de gros sel, puis des pignons de pin, puis les feuilles de basilic et 25 g de parmesan râpé et 25 g de mimolette extra-vieille. Ajoutez peu à peu de l’huile d’olive première pression à froid jusqu’à obtenir une pommade onctueuse.
    Conseil : Préparez le pistou en milieu ou fin d’été, quand le basilic est le plus aromatique, constituer un stock et le surgeler en petites portions. Il se conserve environ six mois et donne du relief à bien des soupes hivernales.

  22. Bonjour
    Oh là ! Mais , il n’y a que des filles ici ! 🙂 Personnellement, j’y mets aussi des dés de carottes, de navets, de poivrons, de celeri , sans oublier la tomate ! Par contre, mettre du roquefort, c’est presque un crime. Pensez à vos amis qui détestent ça! Le fromage, d’ailleurs doit être servi à part. On peut même glisser sur la table un petit bol de sauce pistou (sans fromage) pour ceux qui désireraient renforcer un peu le goût. Et puis, surtout, ne pas jeter comme ça, les légumes dans l’eau. Ah, mais que non ! Les faire d’abord suer à l’huile d’olive dans l’ordre. oignons, poivron, courgettes, ail….un à la fois et après, on verse l’eau (de source ou filtrée). Et on prends son temps….
    Allez, à bientôt !
    Marc

  23. Je voulais écrire « On prend son temps »…idem pour la ratatouille, qui ne doit pas être la bouillie habituelle que l’on vous sert un peu partout. Je vous parle de ratatouille, car un petit pistou suivi de ratatouille confite au four, tiède, avec des oeufs brouillés…

  24. je viens de couper en partie mon basilic qui souffre de la chaleur, pour en « sauver » une partie, et éviter qu’il ne graine là où il est. Vaut-il mieux sécher ou congeler les feuilles?
    Je suis étonnée: mes mains sentent…le clou de girofle! je n’avais jamais fait le rapprochement

    –> Les deux solutions sont bonnes, mais personnellement je préfère congeler, on les garde ainsi plus longtemps (parfois en les faisant sécher, on les fait surtout moisir…).

  25. merci, j’ai fait l’essai d’un mélange ail, basilic, huile d’olive, voir si ça se congèle bien , après j’imagine en prélever à la boule à glace ou à la cuillère, en fonction des besoins, je n’en mets jamais beaucoup à la fois

  26. Bonjour à toutes (et tous) !
    Ce soir, soupe au Piiiiistou, comme on dit ici!
    Je n’ai pas lu l’ensemble des messages, mais je voulais juste dire que je ne jette pas mes légumes dans l’eau. Je fais blondir l’oignon dans l’huile d’olive, puis j’incorpore un à un mes légumes, en les remuant pour qu’ils soient bien « enrobés » par l’huile.
    Je mets donc des courgettes coupées en morceaux, une aubergine, un poivron, des haricots blancs, des haricots rouges (zut, c’est vachement cher par ici !!) des tomates mais point de pates ni pommes de terre. Je me souviens que c’est la recette que nous faisait « la gran » quand nous étions petits, mon frère et moi. Mon épouse étant d’origine parisienne, c’est moi, enfant du midi, qui fait la soupe. Pour la mixture, ail écrasé au pilon dans le mortier, mélangé avec des feuilles du plan de pistou, de l’huile d’olive et du fromage râpé (ce soir, ce sera de l’emmental)
    Miam, rien que d’y penser, je m’en lèche les babines.
    Bonsoir à toutes et tous, et …. bon appétit !!

  27. bonjour a tous, je voulais vous donner un truc pour avoir du pistou toute l’annèe.donc prèparer ail et le basilic au mixeur rajouterl’huile d’olive et ensuite le verser dans un bac a glaçons ,comme cela on sort juste une dose chaque foi que l’on veut faire un plat a base d’ail et de basilic ,tout au long de l’annèe comme les pates aux pistou par exemple ,je suis de fèjus dans le var et suis une grande adepte d’ail et de basilic dans beaucoup de plat. Bon appètit a tous!!!!

  28. Bonjour ! je vais essayer cette recette ce week end, mais peut on la faire la veille pour le lendemain ? merci !

    –> Oui, mais cuire les pâtes au dernier moment.

  29. une astuce (pas chère) pour congeler de la soupe . Insérer un sac congélation dans une bouteille plastique à laquelle on a enlevé le goulot .bien ligoter le sachet .le laisser se durcir au cogelateur et ensuite découper le plastique -ce qui permet de « coucher « et de superposer les différents sachets –

  30. Je n’ai encore jamais fait la soupe au pistou mais on vient de me donner de mangifiques haricots rouges alors je vais me lancer mais en regardant les différentes recettes beaucoup y ajoute carottes poireaux celeris. Je voudrais bien un avis svp et merci

    –> Eh bien, ce sont des légumes pas spécialement estivaux, donc je trouve ça dommage, mais vous faites bien comme vous voulez !

  31. eh oui…il y a bien autant de recettes de soupe au Pistou que de gens qui la font !
    Personnellement j’y incorpore de la saucisse fumée. Cette idée ne semble bizarre que tant qu’on n’a pas gouté ! après on ne peut plus s’en passer…

  32. tous les plats uniques ont des variantes
    certaines sont trés interressantes je mets pour ma part des saucisses » perrugine  »
    ainsi que du jarret de porc
    autre astuce pour la pommade j’incorpore du roquefort d!!! eh oui

  33. ni carottes ni poireaux, mais de la saucisse de Morteaux coupée en tranches… un parfum supplémentaire qui fait un plat complet de la soupe au pistou.

  34. Super , j’ai fais la recette que du bonheur , je suis marseillais de naissance et j’avais un peu oublié en etant en haute savoie , c »est different merci pour ce doux souvenir a +

  35. c’est moi le roi de la soupe au pistou originaire du vaucluse mais natif de cannes je fait la soupe avec les légumes en petits morceaux quand la soupe est cuite je mets le pistou dans la soupe et je laisse mijoter quelques instant la soupe a plus de gout et dans le pistou je mets beaucoup de basilic pour quelle soit pas mal verte et je ne mets jamais de lard ou de saucisses (sacrilège) essayer c’est l’adopter

  36. ha oui, mais c’est biensûr, c’est comme la fameuse garbure de chez moi!!! chaque cuisinière a sa recette.
    pendant les vacances, desamis provencaus en ont fait : avec des petits morceaux, pas de coquillette mais 2/3 aubergines et pareil pour les carottes.
    un délice et tout le monde aime

  37. à tous ces commentaires je rajoute que la soupe au pistou ne se déguste pas le jour même mais le lendemain ou surlendemain elle est encore meilleure!!!!!!!!!!

  38. Qui dit fin d’été, dit, je suis tombée sur la soupe au pistou.
    L’envie de la préparer (un week-end bien sûr, sinon c’est long), me taraude.
    J’ai 2 interrogations majeures : les haricots rouge et blanc, ce sont des légumes secs que l’on trouve au rayon correspondant, non ? Comment se présentent-ils au marché? ??? Secs il faut les faire ramolir pendant une nuit dans une marmite d’eau me semble-t-il.
    –> Non, ceux-ci sont frais ! Effectivement sinon il faudrait procéder à un trempage et à une cuisson plus longue.

    Concernant le fait de mouliner au non la soupe : les pâtes ne se moulinent pas, si ?
    –> On mouline avant 😉

Laisser un commentaire