Crème doudou aux champignons

Classée dans soupes

9 commentaires

  1. Bonjour Clea !
    En écoutant votre podcast sur le yoga, je me suis rendue compte que j’étais justement abonnée à Yogacoaching depuis cet été. Les cours d’Ariane sont d’une grande qualité, je retrouve l’esprit de ceux de ma propre prof de yoga. Le bien-être ressenti après les cours se rapproche du présentiel.
    Je recommande totalement Ariane et ses cours d’une richesse incomparable !

  2. Jolie recette, il faut que je teste. J’ajouterai sûrement une gousse d’ail qui sera mixée avec le tout, ça relève bien le goût des soupes je trouve.

  3. Ah zut! J’ai déjà le livre et maintenant je ne vais penser qu’à une chose : le racheter! Hier soir j’ai cuisiné la soupe betteraves-potimarron toute simple pour la première fois et c’était délicieux!

  4. Question idiote… mais les haricots blancs … dans la recette, ils ont été acheté en boite ? ou réhydratés à l’eau et cuit sois-même ? Merci

    –> Les haricots sont déjà cuits. On peut les cuire soi-même ou bien les acheter déjà cuits, en conserve.

  5. Bonsoir, Cléa, pourriez-vous expliquer pourquoi il faut éplucher les champignons ? Peau indigeste ? Ma grand-mère le faisait, ma mère… non.
    Et sinon, merci pour les podcasts, très intéressants et agréables à écouter!

    –> Merci Sacha ! Personnellement je ne lave pas les champignons car cela les rend spongieux, j’enlève donc la peau à la place. Il m’arrive aussi de la garder ceci dit !

  6. Très bonne. Et très « doudou » comme ça, même pas besoin d’ajouter des flocons d’avoine !
    Tu m’avais déjà parlé d’Ariane, ça fait son chemin dans ma tête…

  7. Super livre! Que j’ai déjà comme bon nombre d’entre nous si j’en crois les commentaires! Savez vous si l’éditeur la Plage prévoit de sortir un petit livret ne contenant que les recettes supplémentaires ? Ca me parait être une bonne idée pour les personnes qui ont déjà le livre. Merci, et merci encore pour vos recettes. Le podcast est aussi très intéressant

    –> Malheureusement ce n’est pas prévu, l’idée était de donner une seconde vie à ce livre en l’augmentant de manière significative.

Laisser un commentaire