panisse-nori

Panisse roulée à l’algue nori

Il y a quelque temps, je me suis amusée à feuilleter de nouveau une bonne partie de ma collection de livres de cuisine… qui n’est pas si imposante qu’on pourrait le penser, puisque je ne garde que ceux que j’aime vraiment et qui m’apportent quelque chose, que ce soit de bonnes recettes, de belles images ou de beaux moments de lecture. C’est en tournant les pages de Protéines vertes, l’un des livres de Cécile et Christophe Berg, que je suis tombée sur cette recette de panisse à l’algue nori qui m’avait déjà fortement fait de l’oeil la première fois que j’avais eu l’ouvrage entre les mains. Un faux sushi méditerranéen, ultra simple à réaliser, et une autre façon de déguster l’algue nori, que j’aime décidément sous toutes ses formes…

Dedans, on peut ajouter ce qu’on veut :
– tomates confites, poivrons confits, artichauts marinés et autres antipasti ;
– zaatar au lieu du romarin ;
– graines croquantes et préalablement torréfiées : pignons de pin, amandes, graines de tournesol, de courge, de sésame…
– tartare d’algues ;
– légumes cuits ou crus.

Ensuite, apéro ou accompagnement, c’est à vous de voir !

panisse-noriVaisselle biodégradable : Un bureau sur la terre

Panisse roulée à l’algue nori

Recette de Christophe et Cécile Berg dans Protéines vertes

Pour 10 roulés

50 g de farine de pois chiches
1/2 c. à café de romarin séché
1 c. à café de sauce de soja
1 c. à café d’huile d’olive
1 feuille d’algue nori (si possible grillée)
Huile d’olive ou de sésame

Verser la farine dans une petite casserole. Mélanger avec les herbes de Provence, la sauce de soja et l’huile d’olive. Délayer avec 200 ml d’eau tiède. Cuire sur feu moyen pendant 10 minutes, tout en remuant très régulièrement, jusqu’à ce que la farine ait bien épaissi et forme une purée. Placer l’algue nori sur une natte à sushi (ou une feuille de papier cuisson). Etaler la purée de pois chiches sur toute la surface en laissant 3 cm libres sur tous les côtés. Enrouler l’algue sur elle-même en commençant par le bord le plus proche de vous. En arrivant au bout, humidifier du bout du doigt la partie libre de l’algue nori pour bien la faire adhérer. Placer le rouleau au réfrigérateur pendant 1h (ou plus). Poser sur une planche à découper et trancher en 10 rondelles. Chauffer l’huile d’olive ou de sésame dans une poêle sur feu vif et poêler les tranches de chaque côté pour les faire dorer. Servir chaud.

25 réflexions sur “ Panisse roulée à l’algue nori ”

  1. Hum… J’aime absolument tous les ingrédients de cette petite panisse roulée.
    Les pois chiche, la nori séchée, les herbes…
    Elle est drôlement jolie avec ses jolies couleurs jaunes, et sa petite touche de noire : ça ressemble un peu au soleil qui fait joue à cache cache avec les nuages gris en ce moment ☁

    Pour un pique-nique, ou un repas au soleil… Une petite recette que je testerai bien certainement :)
    Merci Cléa.

  2. De l’algue nori, mais quelle bonne idée pour ré-hausser le goût du pois-chiche !
    Une feuille de nori « si possible grillée » ça veut dire qu’on la passe au grill ou que c’est écrit « grillé » sur l’emballage ??

    –> L’un ou l’autre !

  3. Ma liste des livres à acquérir et des recettes à tester s’allonge de plus en plus (mais que de trésors au final :p) je ne sais pas pourquoi je suis passée à côté de ce livre, mais je vais vite y remédier, tout comme n’avoir jamais fait de pannisse moi même, non mais la honte ! Merci pour ce joli partage en plus, youpi, j’ai tout ce qu’il faut sous la main :D

  4. J’ai justement dans mes placard un paquet de farine de pois chiche à la recherche d’un peu d’originalité et de simplicité, le voilà comblé!
    Pour moi la première version sera à la tomate confite.
    Je serai ravie si vous nous concoctez encore d’autres recettes à base d’algues,je les apprécie énormément.

  5. J’avais vu le livre, mais, un peu à l’image de ta salade de brocolis, je trouvais que la photo en couv n’était pas des plus appétissantes … Si toutes les recettes ressemblent à celle ci, je vais changer d’avis !

  6. Moi non plus je n’ai toujours pas lu ce livre, depuis le temps qu’il me fait de l’oeil pourtant… J’adore cette recette, toute simple et non moins savoureuse. J’imagine les magnifiques spirales que l’on pourrait faire, en les fourrant peut-être de dés d’avocat, de pesto ou de crudités lacto-fermentées… Bref, c’est inspirant ! Merci pour ce partage Clea.

  7. J’ai ce livre, et plusieurs autres de Cécile et Christophe Berg. Ce sont de vraies découvertes dans chacun !
    Je fais souvent cette recette pour emporter au boulot le midi : c’est facile à faire, bon, pratique à transporter et ça cale bien.

  8. Bonjour Cléa,
    Quel bonheur ton site !!!
    J’adore tout simplement…. cette recette m’interpelle énormément… par contre on peut la faire avec une autre farine?
    Tu y rajoutes des mix de légumes cuits ou grillés ou des antipasti??
    Merciii de nous faire découvrir un monde culinaire exceptionnel !!!

    –> Non, les autres farines ne conviennent pas pour cet usage.
    Oui, on ajoute ce qu’on veut !

  9. Je ne connais pas la panisse et n’ai pas de farine de pois chiche, mais cette recette m’a tout de suite inspiré l’idée d’y mettre de la polenta ! Aussitôt dit aussitôt fait : le mélange des goûts est singulier mais pas désagréable, l’exécution très facile et le résultat visuel très beau ! Donc, j’adopte ! Pour l’instant, j’ai juste testé une polenta nature, mais je vais essayer des garnitures… Comme toujours, merci Cléa pour ces bonnes idées ! :)

  10. Moi aussi cette recette m’avait fait de l’œil à l’acquisition du livre et je ne l’avais toujours pas testé. Merci pour cette piqure de rappel !
    J’aime beaucoup également leur livre « J’arrête de saler » (gros coup de cœur !) qui certes permet de se passer de sel (ce qui ne m’intéresse pas spécialement en fait ) mais qui surtout propose des recettes alléchantes. Je trouve que le titre ne rend pas justice au livre qui pourrait être découvert par tout plein de gens passionnés de recettes végétales, tout simplement. :)

  11. Belle idée, ça donne drôlement envie!! Par contre, je n’ai pas de farine de pois chiche, puis-je la fabriquer en mixant des pois chiche ou sinon j’ai des flocons aussi ?
    Merci pour tes idées créatives …

    –> Eh non, elle ne se fabrique pas ! Mais rien n’empêche de faire des makis de pois chiches autrement…

  12. Bonjour, je découvre avec plaisir ce blog plein de recettes saines, bio et gourmandes. Bravo pour ce site et pour vos livre qui ont l’air très bien et vont prochainement atterrir dans ma bibliothèque ;) Je viens de faire l’acquisition du Manuel aux douze farines, dont vont avez écrit la préface. Je m’ y retrouvée à 100 %, car j’essaie depuis un moment d’adapter des recettes aux farines complètes… et le résultat était vraiment décevant. Ce livre est une vraie découverte, merci, merci :)
    J’ai publié un petit article sur mon blog à ce sujet, sur http://aufildunetasse.blogspot.fr/, si vous souhaitez vous y exprimer, n’hésitez pas ;)
    Il est encore en pleine construction mais je prévois d’y expérimenter des recettes gourmandes en bio.
    Encore bravo et bonne journée !

  13. Bonjour. Tu as une tres jollie blog. J’aime comme tu as arrange le content de toi blog.
    J’espere que j’aboutirai toi recipe.

  14. Voilà j’ai fais la recette!!! et c’était trèèèès réussi! je l’ai ai fait nature pour la première mais c’est sur que la prochaine fois je rajouterai un petit quelque chose… pour la couleur car sinon c’est très bon comme ça! Merci pour cette super idée! j’ai fais des photos de ma version (très proche de la tienne) mais je ne crois pas qu’on puisse les poster ici… tant pis!

  15. Bravo ! une idée excellente, et le mélange romarin et sauce soja est sublime, on s’est régalé. La consistance fait que c’est facile à rouler, on obtient facilement un beau maki (plus facile qu’avec du riz!).
    Côté proportions, ça me semblait léger, j’ai fait le double et obtenu 2 maki, soit un chacun (pour une entrée consistante suivie d’un plat léger).

  16. Recette aussi simple qu’originale qui a énormément plu à mes convives. A l’instar du commentaire précédant, je trouve que le mélange romarin/sauce soja fait des merveilles.
    Merci beaucoup pour cette idée aussitôt adoptée… Il ne me reste plus qu’à la décliner en fonction de mes inspirations du moment (et de ce que je vais trouver dans mon frigo) !

  17. J’ai servi ce « faux maki » chaud, accompagné de bâtonnets de carotte revenus dans un oignon et de l’huile de coco. Juste sé-lec-tu-eux. Encore merci Cléa!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>