Brioche farcie à la provençale

Que faire avec un reste de feuilles de blettes ou d’épinards ? L’éternelle et non moins délicieuse tarte végétarienne ? Un bon gratin à la sauce béchamel ? Une légère poêlée avec des tomates ?… Oui mais… Et si moi j’en ai marre de faire toujours la même chose, et que j’ai envie de changer ? Si il fait froid dehors, et que j’ai envie d’une bonne brioche bien chaude garnie d’une bonne farce ?

Eh bien c’est tout simple… On pique sa brioche suédoise au Nutella à la pétillante madame Papilles, et on la customise version salée. Ca donne une pâte à brioche non sucrée, garnie d’une farce à base de feuilles de blettes, de tomates séchées, d’olives, de chèvre et de pignons (à décliner en fonction du contenu du frigo). La pâte est croustillante, vraiment briochée, et absolument délicieuse. Je me dis qu’un beau filet de saumon devrait plutôt s’y plaire…

Un délice pour tous : allergiques de tous bords, végétariens, végétaliens (si on ôte le fromage), et même pour les carnassiers qui n’y verront que du feu tellement c’est bon !
Les proportions sont données pour un repas pour trois ou quatre (avec une salade ou une soupe), ou bien pour un apéro (il suffit alors de la couper en tranches, ou de réaliser des « minis »).

briocheblettes

Brioche farcie à la provençale
Pour 3 à 4 personnes

Pâte :
235g de farine T80
1 sachet de levure Briochin
1 cuillerée à café de sel
60g d’huile d’olive
125 ml de lait d’amandes tiédi

Farce :
250g de feuilles de blettes ou d’épinards (poids cuites)
1 cuillerée à café de sel
3 grosses tomates séchées
Quelques olives
1 poignée de pignons
50g de fromage de chèvre frais

Mélanger ensemble tous les ingrédients de la pâte, et bien pétrir. Préchauffer le four sur le thermostat le plus bas pendant 5 minutes, puis éteindre et placer dedans un plat creux supportant la chaleur, à l’intérieur duquel on place la boule de pâte et que l’on couvre d’un torchon. Laisser reposer 50 minutes.
Pour la farce, hâcher et mélanger tous les ingrédients de la farce (sauf les pignons, qui ne seront pas hâchés mais grillés à sec dans une poêle).
Etaler la pâte à brioche comme l’explique Anne, et placer la farce comme le Nutella. Replier la pâte par bandes.
Laisser à nouveau reposer 1 heure dans le four éteint.
Préchauffer le four, puis cuire 20 minutes à 200°C. Déguster bien chaud.

Accord mets/vin par Cécile de Chez Valentine :
Cuvée Etoile, Coteaux Varois AOC (blanc) 2004
Côtes-de-Provence AOC, Domaine de Gavaisson (blanc)
Champagne Brut Prestige de Jacky Charpentier

37 réflexions sur “ Brioche farcie à la provençale ”

  1. brioche, brioche…..c’est toi qui le dis…quelle interprétation bien Cleaesque!! y a pas de raison, tu inventes des brioches, moi, j’invente les mots qui vont avec! allez au boulot, c’est pas le tout ça …..

  2. Je crois bien pouvoir adapter ton plat pour plaire à  mon gros sac de carottes. Avec petits raisins secs et brie peut-être aussi? Merci, c’est une recette que je trouve très chaleureuse.

  3. Quelle belle découverte que ton blog…J’aime tout: les recettes, les photos, le style et le ton…Je sens qu’il sera prochainement le sujet d’un de mes petits articles bloguesques. Bravo!!!

  4. Tu sais à  quoi ça me fait penser ça ?? A toutes les fois où j’ai fait des feuilletés improvisés en vidant mon frigo dedans !! Bons souvenirs ! En général, c’était plutôt réussi ! D’ailleurs, il faudrait que je m’y remette, mais pour ça, il faut que je trouve les pâtes feuilletées dans ce pays ! :-)

  5. Recette imprimée aussitôt lue !
    Merci de partager toutes ces idées innovantes. Je me laisse porter sur la vague de la blogosphère, je vais régulièrement prendre des idées et ce n’est pas Mr Miechambo qui s’en plaint !!!
    MICHELE

  6. Mhh, toutes ces recettes bien saines: des légumes, du tofu, ça me donnerait presque mauvaise conscience! Va falloir que je vienne par ici me refaire une santé.

    Bravo pour le livre, c’est génial! J’ai voulu aller le feuilleter à  la Fnac mais je ne l’ai pas vu, je pense que ça vient de moi cependant!

  7. j’aime bien »sals beurre sans oeufs sans lait »et je lis… »fromage de chèvre »…moué c’est de l’arnaque ton histoire

    –> Pas si tu mets du tofu à la place, non !

  8. Je teste ça dès ce soir.. Les blettes je les fais au wok, je coupe finement feuilles ET cotes, et 3 gousses d’ail. Je cuis le tout 5 minutes à feu vif et je met un verre de vin blanc (ou cognac aussi) j’ajaoute lait de coco (ou crème fraiche) et sel, poivre, et ça mijote 10mns à couvert puis à découvert pour réduire le jus. C trop bon et la seule recette ou j’uitilise les deux en même temps!

  9. Bonjour Cléa,
    Peut-on utiliser de la farine t110 et de la poudre à lever sans phosphates au lieu du briochin? Merci pour la réponse.

    –> La levure de boulanger (bio, par exemple) est nécessaire. La poudre à lever ne convient pas, car la pâte doit lever avant d’être enfournée, comme une vraie brioche. De même, je vous déconseille la T110 car la pâte ne lèverait presque pas et ne serait pas vraiment briochée.

  10. Recette adoptée ! La pâte briochée est parfaite, surtout pour moi qui ai du cholestérol et qui évite le beurre, le fromage et les oeufs (c’est la première fois que je fais une pâte briochée sans oeuf). Le principe de la brioche salée est une bonne alternative à la tarte salée car là encore, l’appareil qu’on coule sur la garniture est souvent constituée d’un oeuf + un liant, et agrémenté de fromage… J’ai fait ta recette à l’identique sauf le fromage hélas, et comme ton idée de saumon me plaisait bien mais que je n’aime pas le saumon d’élevage (fade et gras) et que je ne trouve pas de saumon sauvage, j’ai mis sur les légumes des filets de sardine. C’est très très bon ! En dessert j’ai fait ton entremet « rêve d’Orient », une de mes recettes préférées…
    Merci pour tes idées qui me permettent de faire la cuisine sans ce qui m’est interdit. J’adapte les recettes traditionnelles grâce à tes pages sur « comment remplacer le beurre, les oeufs et le fromage dans les recettes », et je trouve toujours des solutions – même si pour les oeufs c’est plus dur…
    Si je ne peux pas à venir à la FNAC des Halles mercredi pour te dire en direct à quel point ton blog me rend service et m’inspire, je te le dis dès maintenant !!

  11. J’ai exhumé ça en recherchant une recette à base de blettes qui change un peu des sempiternels cakes et quiches…

    Voilà ma version détournée « à la grenobloise » : http://jaimepoleslegumes.blogspot.com/2011/05/brioche-aux-blettes-et-au-chevre-frais.html

    J’avais une question concernant la pate : sur ce blog je n’avais jamais prêté attention au fait que l’huile d’olive était mesurée en grammes; Je mettais sans réfléchir en mililitres. Là je tilte, donc j’ai pesé et me suis rendue compte que ça faisait 90 ml et pas 60, ça m’a paru beaucoup non ?
    Finalement j’ai tout multiplié par 1,5 sauf l’huile (ce qui revenait à mettre 60 ml en fait), et déjà je trouvais la pate assez grasse. Après cuisson c’était suffisamment moelleux (en même temps je n’ai pas essayé avec 90 ml donc je ne peux pas comparer)

    –> Cette brioche est relativement grasse, on peut effectivement mettre moins d’huile si on le souhaite. Mais je confirme, je pèse l’huile.

  12. du coup en regardant la recette du com juste au-dessus (brioche au pesto), je me rends compte que parfois c’est 60 g et parfois 60 ml pour la même quantité de farine et de lait…
    c’est une erreur donc ???

    –> Je pèse le lait ou je le mesure – pour le lait de riz, c’est quasi comme de l’eau, 1g = 1ml

  13. Ben je ne parlais pas du lait, je parlais bien de l’huile…
    tu as des recettes avec 60 ml d’huile pour 235 g de farine et 125 ml de lait (la brioche au pesto, amandes etc.) et d’autres avec 60 g d’huile pour 235 g de farine et 125 ml de lait (la brioche à la provençale), c’est pour çaque je me suis demandée si c’était intentionnel (faire une brioche moins grasse dans un cas et pas dans l’autre) ou juste une erreur de frappe
    je sais qu’1g d’eau ou de lait = 1 ml, merci bien ;-) mais avec l’huile, désolée mais ça ne marche pas lol

    –> Merci. C’est probablement une erreur de frappe, j’ai toujours pesé l’huile pour cette recette.

  14. Misère ! Je crois que je ne sais pas ce que c’est de la levure briochin … j’ai mis 8g de levure sèche en petits grains marron et ma pâte ne lève absolument pas :-( en plus les petits grains n’ont pas du tout fondu !!!! Clea, au secours ! Que dois je faire avec cette drole de pâte ???

    –> Bizarre que la levure ne se soit pas dissoute si la pâte a bien été pétrie… Il faut bien la laisser lever (si besoin, préchauffer le four à 50°C puis l’éteindre et placer la pâte couverte à l’intérieur, dans un saladier). Elle devrait lever à la cuisson.

  15. MERCI pour cette réponse rapide !!! Petite question : tu entends quoi par levure briochin ???
    J’ai donc remalaxé ma pâte, remis un peu au chaud, les petits grains ont fini par fondre et ma pâte a très légèrement gonflé. La brioche sort juste du four ! Ce sera mon repas de demain du coup et ça a l’air très très bon ;-)
    Bonne fin de soirée !

    –> C’est de la levure de boulanger comme celle que tu as utilisée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>