Matcha

38 commentaires

  1. Bonjour clea,
    Mes achats de matcha jusqu’à présent ce sont révélés très hétérogènes en prix comme en qualité…as-tu des adresses à recommander, histoire qu’on puisse tester toutes ces recettes! :)
    Je te souhaite bien du succès avec ce nouveau livre original!

    –> J’ai plusieurs sources d’approvisionnement… Je privilégie le matcha bio. J’en trouve du « lambda » (bien pour cuisiner) chez Satoriz (je pense qu’on en trouve maintenant dans la plupart des magasins bio). Le meilleur que j’ai goûté en bio est celui de la marque Florisens (on peut le commander sur internet). Sinon, il faut aller dans les maisons de thé (Palais des thés et autres), mais c’est plus cher et rarement bio (ceci dit, ils sont généralement gustativement très bons).

  2. Pré-commandé depuis juillet sur Amazon ! Je suis impatiente de le recevoir, pour compléter ma collection de tes livres et combler mon amour des saveurs (et de la culture en général) nippones : )
    J’adore le matcha et les thés japonais, et j’ai déjà essayé pas mal de recettes : voilà de quoi renouveler mon répertoire.
    Merci mille fois Cléa !

  3. C’est un livre qui m’attire particulièrement étant admiratrice du Japon et sa culture. Une amie doit m’en ramener du vrai, j’ai hâte!
    Et qui sait, ce sera peut-être l’occasion d’acheter le livre en pouvant réaliser les recettes ^^

  4. Bonjour,
    J’aime beaucoup vos livres et les commande chez mon libraire… et jamais chez Amazon. Dommage, vraiment, que votre site en fasse la publicité, alors que vous êtes si cohérente dans vos recettes.
    Bonne journée !
    anne

    –> Vous avez tout à fait raison ! C’est le seul moyen que j’avais trouvé pour que mon blog me permette également de m’offrir des livres de cuisine grâce aux commissions engrangées… Mais il faudrait que je change de système. Continuez à aller chez votre libraire, c’est chouette d’en avoir un bon près de chez soi !

  5. Encore un livre qui m’a l’air aussi succulent que ses prédecesseurs ! Mais comment fait-elle ?!
    Je sais que je suis hors propos, mais… ta glace au sésame noir est une tuerie ! merci ! Du coup j’ai adapté la recette pour faire une glace au chocolat avec de la pâte de cacao venue tout droit d’Afrique, pas mal aussi. Il va falloir que je teste la glace au thé macha…

  6. super
    je suis ravie
    je viens ce soir même de cuisiner des perles du japon au thé matcha : un délice

    mon fils est au japon depuis 2 ans et de cuisiner japonais me rapproche de lui
    bonne soirée

  7. Wahouuu, merci Cléa! Chouette, prochain livre sur la liste, et même les deux autres, c’est parfait.
    J’avais oublié le potimarron, et Ottolenghi, je suis fan donc merci pour l’info.
    Et félicitations! C’est toujours aussi sympa de te lire.

  8. Et hop, un livre de plus sur ma liste de Noël ! À moins que je ne craque avant !!!! Lors d’une séance dédicace en Rhône alpes par exemple ?????
    « Petits pains express » aura vraisemblablement le même sort… Oui oui je suis en retard d’un train mais je vais rectifier le tir !!!!
    Et sans compter châtaignes coco et crêpes bio de tes consœurs de la plage qui m’ont fait de l’œil chez sato…
    Incroyables, les livres de cuisine, on n’en a jamais assez !!!!!! Bravo et continue :-)

  9. Voici un livre que j’ai vraiment hâte de découvrir.
    Je n’ai pas goûté très souvent le thé matcha mais c’est un produit que je trouve fascinant de même que la cérémonie du thé où il est utilisé.
    Merci pour cette nouvelle création.

    Un petit mot aussi pour dire que j’approuve DUPONT achète mes livres chez un libraire indépendant.

    –> Je vais dans votre sens… Je suis en train de mettre en place un autre système, pour ne plus privilégier Amazon.

  10. Tes recettes ont l’air délicieuses comme toujours et les photos donnent envie :) J’ai redécouvert ton livre agar-agar pendant mes vacances ainsi que la région de Grenoble ahhhh qu’est ce qu’on est bien dans les montagnes!

  11. Bonjour,

    J’ai trouvé ce livre en vente en « avant avant première » directement à la librairie de l’éditeur. J’aime beaucoup le thé en général et j’utilise également du thé matcha en pâtisserie mais l’utilisation que j’en faisais étant assez limitée, j’ai sauté sur le livre ! Bravo pour ces belles photos et ces recettes qui font toutes envie ! Grâce à vous, j’ai testé pour la première fois le pain vapeur et je pense bien récidiver ! Je teste différentes recettes et je consacrerais certainement un article à votre livre sur mon blog (www.crearty.fr/annvies/blog). Je vous en informerais au moment de la mise en ligne.

  12. Un petit commentaire en passant. J’adore « Petits pains express » que j’ai encore utilisé hier et j’hésite à craquer pour « Recevoir en bio ».
    Si je le fais en tout cas ce sera à la Biocoop(parce que les livres de la plage sont souvent dispos en avant première) ou chez mon super libraire( « M’lire » à Laval(53) pour lui faire de la pub, parce que c’est vraiment une super librairie, ainsi que « Je Bouquine » (Laval toujours) super librairie jeunesse et enfant). J’en rajoute une couche sur Amazon, connaissant très bien la libraire d’un petit village de 7000 habitants, je sais qu ‘Amazon est ce qui fait le plus de tort aux librairies indépendantes, plus encore que les grandes surfaces qui elles aussi bradent les livres. Ce n’est pas tant pour vous que j’écris ce post, puisque vous avez l’air consciente du problème, que pour vos lecteurs qui eux, n’ont peut-être pas réalisé la différence que cela fait d’essayer au maximum de privilégier les librairies indépendantes.
    Luttons pour nos commerces de centre ville, c’est si triste un centre- ville mort! Et rien ne peut remplacer le conseil des vrais libraires.
    Merci pour votre super blog!
    Marguerite (prof de français et amoureuse des livres……et des belles librairies où je pourrais passer des heures!)

  13. J’imagine d’ici, ce doit être du pur Cléa : Plein de bonnes idées toutes simples et qui en jettent un max ;)
    En fait, il n’y avait que toi pour nous faire un ouvrage sur le thé matcha, car comme l’agar-agar, tu as su t’en faire l’ambassadrice sous nos contrées… Bref, le thé matcha te dois beaucoup, sans toi je ne connaîtrais même pas ;)
    Un très grand bravo, et aussi un IMMENSE merci d’avoir mis mon « Carnet de cuisine du pays Niçois » à l’honneur…
    Je t’embrasses,
    Marie

  14. Ahhhhhhhhh depuis le temps que j’attendais un livre sur le matcha!!!!! suis comblée, je peux mourir de gourmandise l’âme tranquille maintenant!
    :)
    arigato gozaimasu Cléa

  15. Pareil que Sandra: la première fois que j’ai gouté à du matcha (dans des sablés à tomber) m’a fait réalisé à quel point les qualités pouvaient être différentes! Mon achat suivant les sablés a été plus que décevant: adieu cette saveur si fraiche qui avait fait notre bonheur gustatif au début… Je note tes bonnes adresses en espérant pouvoir tester ça de nouveau très bientôt. Et au fait, félicitations pour ce nouveau livre!!

  16. Ah je vais peut-être me mettre au thé Matcha alors. Je n’en ai mangé qu’une fois dans des macarons fait par une cousine et beurk j’ai pas aimé mais peut-être le dosage n’était-il pas bon. Ca me donne envie de réessayer d’en manger. Bon il me faut aussi votre livre sur l’agar-agar depuis que j’en ai acheté beaucoup chez Algoplus et ils avaient votre livre en consultation libre mais pas à l’achat.
    Pour Amazon moi je trouve ça bien pratique car par chez moi on ne trouve plus de vraie librairie il y en avait 2 dans ma ville quand j’étais petite et la dernière à fermé l’an dernier. Je ne sais pas si le carrefour à côté de chez moi le vend mais je refuse d’acheter des livres chez eux pour cause de concurrence aux librairies traditionnelles mais du coup je suis coincée il faut bien que j’achète des livres quelques part et je ne sais pas comment faire autrement !!!

  17. Super trouvaille. Le thé matcha est facile à accorder. J’en bois rarement et les recettes tournent facilement en rond. Je tient d’une japonaise une recette autour d’une sauce pour un poisson. Elle en est fana. Je pense lui parler de ce livre. Il a tout pour satisfaire curiosité et gourmandise.

  18. Bonsoir Cléa,
    Je n’ai jamais goûté le thé matcha et vu que les recettes sont plutôt végétaliennes je sens que je vais me laisser tenter par l’achat du livre. Ce sera l’occasion donc de découvrir ce thé.

  19. Bonjour, je voudrais essayer toutes ces recettes au matcha, mais malheureusement je trouve ce produit très cher… Par quoi pourrais-je le remplacer ?

    –> Le matcha n’est pas toujours cher – celui que j’achète coûte 5 ou 6 euros la boîte qui dure des mois (bio)… On ne peut pas le remplacer, il est très spécifique.

  20. Bonjour Cléa, je viens tout juste de vous découvrir ; j’ai acheté votre livre et déjà testé le mushipan coco matcha un vrai délice. Félicitations

  21. Ce livre est venu rejoindre « Croquez salé », « Mes pâtes à tartiner », « Veggie » et « Petits pains express »
    dans ma bibliothèque.

    Pour le moment, je n’ai essayé que les mushipan coco matcha (ce soir), ce qui m’a hélas permis
    de constater que mon mari n’aimait guère le goût du thé matcha…

    La consistance des mushipan est très agréable (je n’avais pas essayé les petits pains à la patate douche
    ou aux épinards de « Petits pains express » car ce sont des légumes que je n’aime vraiment pas, d’ailleurs
    est-il possible de les remplacer par d’autres légumes ?) et la recette très facile à faire (et le résultat
    ressemble beaucoup à la photo). Mais j’ai été un peu déçue par le goût, en particulier le fait que ce soit
    très peu sucré, et un peu fade (cela dépend peut-être aussi de la qualité du thé matcha…)

    –> Si vous n’aimez pas les épinards ou la patate douce, évitez plutôt de faire ces recettes-là !

    Comme je n’avais ni yaourt de soja à la vanille ni lait de soja à la vanille (et pas trop envie d’en acheter
    si c’est pour utiliser seulement 40 ou 50 g de chaque) je les avais remplacés par un yaourt nature
    et du lait de vache, avec un sachet de sucre vanillé et en rajoutant un peu plus de sirop d’agave.
    Je me demande si c’est ce changement qui peut être à l’origine du côté « peu sucré » (je ne sais pas
    si les yaourts de soja à la vanille sont sucrés) ou si c’est juste la recette d’origine qui l’est. Est-ce que
    ces cakes sont destinés à être consommés nature, ou avec autre chose ? Et quel serait le meilleur
    moyen pour les conserver ? (Là il m’en reste 4 que j’ai mis dans une boîte en plastique au frigo.)

    –> Le mushipan est un gâteau très peu sucré, pas fade pour autant (tout dépend de la qualité du thé matcha). Le yaourt de vache ne lui réussit pas trop. On les consomme soit nature, soit tartinés de ce que l’on veut (confiture…). Inutile de les mettre au frigo.

    Par ailleurs, je ne suis pas arrivée à trouver de la crème ou purée de sésame noir. Je suis repassée
    ce matin au seul magasin bio accessible à pied depuis chez moi (Biog*ne à Villeurbanne) mais ils n’en avaient
    pas (et je n’en avais pas trouvé non plus chez B*tan*c) :-(
    Si quelqu’un parmi les lecteurs lyonnais ou villeurbannais connaît un magasin bio accessible en transports en commun (disons, pas trop difficile à joindre à partir du métro ligne A ou du tram T1) et qui a de la purée de sésame noir, ça m’intéresse !

    –> Satoriz !

    En revanche, j’ai enfin trouvé des graines de kéfir (au Biog*ne) donc je vais enfin pouvoir tenter certaines recettes de « Petits pains express » !

    –> Sinon, acheter du kéfir en bouteille… chez Satoriz !

  22. Merci beaucoup pour la réponse, et désolée pour la mise en page bizarre (je ne sais pas pourquoi ça se présente comme ça…)

    Pour le mushipan, est-ce que du yaourt de brebis marcherait mieux que du yaourt de vache ? J’ai tartiné une partie de ceux qui me restaient avec de la confiture et c’était pas mal (j’ai regretté de ne pas avoir de crème de marrons sous la main), la noix de coco donne une consistance originale et agéable. Est-ce qu’on peut en congeler ?

    Pour Satoriz: le problème, c’est que les Satoriz de l’agglomération lyonnais sont loin de chez moi en transports en commun (je n’ai pas de voiture)… (enfin il faudrait que je vérifie pour celui de Vaulx-en-Velin). Et snif, leur boutique en ligne ne propose pas de crème de sésame noir !

  23. J’ai fini par trouver de la crème de sésame noir, et des ferments pour faire du kéfir (un des magasins bio près de chez moi a augmenté ses stocks…)

    Mais là je viens de tester la recette de scones au matcha, et j’en suis à me demander s’il y avait une erreur dans les proportions indiquées, ou s’il y a une astuce qui m’échappe: avec les proportions données, la pâte obtenue est très collante et pâteuse… Il est indiqué de l’étaler à la main sur une feuille de cuisson, mais il a fallu que je la farine beaucoup pour arriver à l’étaler sans que ça me colle à la main, et ensuite, il a été très difficile de découper des scones au couteau (un peu comme si je me retrouvais à devoir couper du chewing-gum). Est-ce que 210 g de kéfir pour 280 de farine, ce ne serait pas un peu trop ? (par comparaison, la recette de scones anglais que je fais d’habitude contient 15 cl de lait pour 250 g de farine…) Bon, je verrai bien s’ils sont bons à la sortie du four.

    –> J’ai fait et refait cette recette plusieurs fois avec du kéfir très épais, elle fonctionne vraiment bien. Il est possible que le kéfir que vous avez obtenu avec des ferments soit beaucoup moins épais et que la recette nécessite donc d’en mettre moins.

    Pour les mushipan, je me suis habituée à la recette et maintenant j’aime bien ça (bon, je sucre un petit peu plus), j’ai essayé plusieurs versions (en rajoutant des framboises, ou un peu de chocolat blanc, ou un peu de confiture d’azukis, et aussi en enlevant le thé vert et en rajoutant des pépites de chocolat ou des raisins secs…) Merci de m’avoir fait découvrir la cuisson vapeur pour ce genre de petits gâteaux, c’est très rapide et pratique (et ensuite les gâteaux se conservent bien grâce à leur texture humide).

Laisser un commentaire