Crème dessert à la reine des prés

17 commentaires

  1. Magnifique! J’espère qu’il y en aura dans la Creuse ou en Haute-Loire où je vais me rendre. Je n’en ai jamais cueilli , est-elle facile à reconnaître? L’été pour moi, c’est le serpolet ! J’ai encore fait une adepte de tes sablés aux graines hier! Très bon été ! Amicalement, Véronique

    –> Super facile à reconnaître, elle sent très bon !

    • Bonjour Clea
      Que de beaux souvenirs tu as fait ressurgir. J’étais avec toi à ce stage et je m’étais régalée avec cette crème au parfum subtil. Depuis j’offre des petits pots de reine des pres séchés pour les infusions ou les crèmes de l’hiver.
      Et aujourd’hui Tarte à la myrtille sur une crème à la reine des pres.
      Bisous ensoleillés d’Auvergne et bonjour à ta maman

  2. Bonjour,
    elle fait fiablement envie cette crème dessert, mais ici pas de reine des près, je vais subsituer avec la lavande
    Belle journée à toutes

  3. Huuuuum quelle recette originale et fraîche !
    J’avais essayé de cueillir de la reine des prés l’an dernier pour le côté médicinal mais n’arrivais pas à l’identifier car bon nombre de fleurs lui ressemblaient ^^’
    Ca me donne envie de me repencher sur le sujet et de tester ! 🙂

    • Bonjour Lisa, un petit conseil pour trouver la reine des près : elle pousse dans des zones humides, souvent au bord de ruisseaux et fossés.

  4. Bonsoir Cléa, apétissante cette crème !
    Y a-t-il d’autres plantes / fleurs que l’on puisse utiliser pour une telle crème ? A faire infuser comme ça, dans du lait soja vanille.

    Ici en IDF, pas sûre de trouver ce type de fleurs, surtout que là où je suis c’est fort urbanisé… la campagne est quand même un peu plus loin.

    Merci.

    –> Bonjour Doro, pour l’instant mes connaissances se limitent à la reine des prés 😉

    • Rassurez-vous j’habite dans les yvelines en cœur de ville et la reine des prés… investit chaque année un peu plus les plates bandes de ma résidence. Ce doit donc être un climat qui lui réussit ! Bonne cueillette

    • Vous pouvez tester avec l’aspérule odorante (goût vanillé) mais je ne suis pas sûre qu’on en trouve encore dans les sous bois.

  5. Délicieuse idée , la reine des prés a un parfum vraiment typique et envoûtant,je confirme. Merci de ce partage, je vous souhaite un très bel été.

  6. Essayé ce soir. C’est plus proche de l amande amère que de la vanille, aussi j ai rajouté du sucre vanillé car ce n est pas trop mon truc. Mais cela fait plaisir de tenter des cueillettes sauvages. Il y a les préférées comme l ail des ours et les déceptions comme la pimprenelle (je cherche encore le goût de concombre ??). Bonne découverte des plantes

    • Je ne savais pas que la pimprenelle est sensée avoir un gout de concombre mais je la trouve délicieuse quand elle est toute petite, dans une salade verte avec un bon fromage de chèvre. ça vous réconciliera peut-être avec la pimprenelle 😉

  7. Bonjour Cléa, j’adore les petites crèmes et j’en fait régulièrement. Merci de nous faire tester une nouvelle préparation ! J’ai été très heureuse de te découvrir de vive voix dans l’émission de François Régis Gaudry, sur France Inter, dans le cadre de la sortie de ton livre de recettes adaptées à la rando.

    • Bjr Cléa,
      Je ne savais pas que tu étais passée sur France Inter. Je m’en vais de ce pas rattraper mon retard. Ta recette a l’air bien plaisante comme toujours.
      Bon dimanche.

  8. Bonjour Cléa,j’ai bien suivi ta recette mais résultat trop amer pour moi.Pas grave car j’ai pris du plaisir à chercher et humer ces fleurs lors d’une randonnée en Touraine.Merci pour ton livre »spécial rando » !Je l’adore déjà.

    –> Pour éviter l’amertume, bien ôter toutes les petites tiges en ne conservant vraiment que les fleurs !

  9. Ravie d’ouvrir les yeux pendant mes randonnées et ça y est ! Je l’ai faite! Très bonne, très peu sucrée . Il me reste le deuxième demi-litre de lait au soja vanillé et je sais où en trouver alors je vais recommencer ! Merci infiniment pour ton blog et tes recettes!

Laisser un commentaire