Confiture et pâte de coing

Depuis quelques jours, plusieurs lectrices me demandent ma recette de pâte ou de confiture de coing. « Ma » recette ? En réalité, ce n’est pas du tout la mienne, mais plutôt celle de ma maman, qui la tenait de sa propre maman… Une vraie recette de famille, à réaliser à quatre mains., et qui se donne comme on confie un secret. Comme nous avons eu la chance d’hériter de plusieurs kilos de coings ce weekend, nous en avons profité pour embaumer la maison, et confiturer à trois générations (la dernière observant les opérations bien sagement depuis le porte-bébé !). S’il faut avoir du temps devant soi pour les regarder cuire, cette pâte et cette confiture ne sont vraiment pas compliquées à réaliser. Si vous avez la chance d’avoir des coings sous la main, plus d’excuse ! Notez bien que nous réalisons en général confiture et pâte de coing en même temps, dans deux casseroles différentes. Les deux recettes sont donc entremêlées.

Je profite de ce message pour signaler que je serai très peu présente sur ce blog pendant un bon moment. J’emménage enfin dans mon nouvel appartement, remis à neuf pendant plus d’un mois et demi par Ludo himself (clap clap !), où nous n’aurons pas internet avant la Saint Glinglin la fin du mois, si tout va bien (le transfert a été demandé fin août, pourtant… Vous êtes client de Neuf-SFR ? Ne déménagez pas !). Je tâcherai de revenir de temps en temps m’occuper du concours de recettes et répondre à vos questions. Merci de vous armer de patience :)

coing

Confiture et pâte de coing

2kg de coings
1kg de sucre de canne blond

Frotter les coings avec un torchon pour les faire briller. Surtout, ne les lavez pas, ils se mettraient à coller ! Éplucher et déposer les épluchures dans une marmite. Tailler les coings en morceaux dans un saladier, sans s’appliquer et sans chercher à les trancher en deux ni en quatre. Il faut plutôt les « déchirer » grossièrement à l’aide d’un bon couteau. Garder les trognons, les couper en deux et les mettre avec les épluchures dans la marmite. Ajouter de l’eau à hauteur. Porter à ébullition et laisser cuire 20mn environ.
Filtrer l’eau de cuisson dans le saladier contenant les coings. Jeter les trognons et les épluchures. Verser les coings et l’eau dans la marmite, et cuire 30mn environ, jusqu’à ce que les coings soient bien cuits.
Prélever 500g de coings cuits pour la pâte. Passer au moulin à légumes. Ajouter 250g de sucre. Placer dans un faitout et laisser dessécher sur feu très doux, sans couvercle. Cela prend une heure environ ! Lorsqu’elle est suffisamment desséchée, étaler sur une plaque recouverte de papier cuisson, et laisser sécher pendant quelques jours.
Mouliner le reste des coings. Mélanger avec l’eau restante et 750g de sucre. Laisser cuire sur feu très doux. Une fois  que la confiture est belle (au bout de 45mn environ), mettre en pots.

patecoing

Pas assez de coings pour faire de la pâte et de la confiture ? Profitez-en quand même dans un bon crumble !

49 réflexions sur “ Confiture et pâte de coing ”

  1. j’aime pas trop le coing, mauvais souvenir d’enfance, mais juste un petit coucou et bon courage pour l’emménagement !! bravo à Ludo bien sûr, il est top, carrément un 2eme Bricol Boy ?

  2. Ah, je regrette de ne pas avoir attendu de lire ton billet avant de préparer mes coings hier! J’en avais près de 2kgs, superbes, odorants, mais très peu de temps devant moi, alors j’ai fait une « bête » compote. Pas mauvais, mais cent coudées en dessous de la pâte de coing que ma maman faisait quand j’étais petite, aidée de mon père je crois bien, qu’elle laissait sécher sur la chaudière dans le garage, et qu’on mangeait ensuite avec un plaisir total.
    Je me demande si je ne peux pas ajouter du sucre à ma compote et la refaire cuire mercredi pour obtenir une pâte…
    Tu penses que ça marcherait?
    Bon emménagement dans votre nouvelle demeure!

    –> Je pense que ça peut marcher si ta compote ne contient pas trop d’eau ! Bises !

  3. la gelée de coing était ma confiture préférée quand j’étais petite, ça fait des lustres que je n’en ai pas mangé! …pas de généreux donateur de coing à l’horizon et pas trop de temps pour les confitures en général en ce moment, donc je me contenterai de tes belles photos! bon déménagement, moi aussi j’entre en plein dedans ces prochains jours (et dans le casse tête du déménagement de la ligne internet par la même occasion!)

  4. J’ai fait de la confiture de coings hier…avec une autre recette. Je n’enlève pas la peau du coing car elle fond plutôt bien mais je trouve que ta technique d’infuser la peau et le trognon dans l’eau est très bonne. Heureusement, il me reste encore des coings et je vais pouvoir faire de la pâte selon ta recette. Combien de temps conserves-tu la pâte après sa fabrication ? Peut-on la congeler ?

    –> Non, ce serait dommage de la congeler ! Elle peut se conserver des semaines…

  5. Bon courage pour ton déménagement.Je passerai sur toutes les mésaventures que nous avons eu avec Free pour récupérer internet lors de notre déménagement,histoire de ne pas en rajouter.
    J’adore la gelée de coing,la compote de coing …et ça tombe bien,j’ai un bon kilo de coing qui attend gentiillement dans ma cuisine que je décide de son sort!

  6. Courage avec le déménagement ! J’espère que vous serez à plusieurs, car c’est toujours un moment assez éprouvant (je parle en connaissance de cause). Je n’ai jamais beaucoup mangé de coings, je devrais m’y mettre. En tout cas, la recette maternelle me tente beaucoup.

  7. Quel bonheur la pâte de coings… Tous mes souvenirs d’enfance qui reviennent au galop…
    Moi je m’en vais faire ma traditionnelle compote pomme-coings de l’automne.

  8. Chouette, une recette de pâte de coing sans la fastidieuse opération « filtrage à l’étamine »! C’est mon papa qui va être content! Et moi qui vais me régaler, car oui, nous avons des tas de coings à la campagne, directement tombés de l’arbre!
    Bon courage pour le déménagement et pour la connexion (arghhh, je suis chez Neuf!).

  9. Bonjour cléa,
    Bon courage pour le déménagement il en faut, je viens de faire un billet sur la pâte de coing une recette de ma maman aussi. Comme quoi les mamans savent pleins de chose.
    Au plaisir de te lire.
    frédérique.

  10. En appartement ? Bon ok… Sinon je t’aurais encouragé à faire pousser les pépins… C’est très joli à la floraison un cognassier…
    En plus… symboliquement… un arbre de la même année que… Si tu veux je t’en prépare un ! ^^

  11. heu oui, je compatis pour le déménagement… idem chez nous, on était clients Club-internet, et il aura fallu deux mois pour avoir la ligne avec Neuf, sachant que l’ancien locataire était également chez eux. Moi qui croyais bêtement qu’en plein Paris c’était si facile! Et pas moyen de conserver notre numéro de téléphone…
    miam la pâte de coings… Ca me rappelle notre voyage en Argentine, le dulce de membrillo servi avec du fromage manchego!

  12. Merci pour cette recette. Je viens de faire la confiture en suivant à la lettre tes conseils. Elle est excellente, sucrée comme il faut et parfumée !!! J’ai bien envie de planter un cognassier dans le jardin !

  13. Bonjour Clea,
    Merci pour la bonne recette. Je m’y suis mise tout suite, la pate est excellent, juste besoin de secher encore un peu, c’est si parfume et la couleur est magnifique. Par contre pour la confiture j’ai rame, en ajoutant toute l’eau restante au reste des coings et le sucre je m’etais dis deja, ca me semble beaucoup d’eau. Ensuite ca n’epaississait pas du tout, au bout de 1 heure j’ai ajout’e de l’agar agar (6 gr) et malgre cela, toujours assez liquide. Qu’est-ce que j’ai rate? Combien d’eau on ajoute en gros?
    Bon demenagement et au plaisir de te retrouver vite avec d’autres recettes toujours inspirantes.

    –> Je n’ai jamais mesuré. J’ai toujours mis l’eau juste à hauteur des épluchures, ça n’en fait donc pas énormément.

  14. J’adooooore la gelée de coing. C’est ma préférée depuis que je suis toute petite.
    Par contre, je n’ai jamais fait de pâte de coing. Ma fille adore les pâtes de fruits pourtant. La prochaine fois, j’y penserai.
    Merci !
    Et bravo pour ton blog ! J’y trouve plein d’idées de recettes extras.

  15. bonjour Cléa,
    une bonne recette sans trop de sucre, hier soir on s’y est collé on avait 5kg de coing…on a fini à 1h du mat, la confiture est excellente , ainsi que la pâte de coing, qui n’est pas aussi rouge que la tienne, mais après plus d’1h30 de cuisson j’ai craqué…je la conserverais au frigo.elle est bien ferme, mais pas rouge, plutôt orangée????serait ce donc le manque de cuisson!
    en tout cas elle risque de ne pas attendre les fêtes de fin d’année….en montagne un petit morceau de pâte de coing, et on enchaine le dénivelé .

  16. La pâte de coing ainsi réalisée est excellente…. bien meilleure que celle que je réalisais « avant ».. bien moins sucrée et tellement parfumée, j’adore !!!
    la confiture aurait certainement été excellente aussi, si je ne l’avais pas oubliée sur le feu… elle est cramée de chez cramée, quel dommage ! La prochaine fois, je ferai mieux !!

    Merci pour ces chouettes recettes et bon emménagement !

  17. Merci cléa pour cette recette, elle ne pouvais pas mieux tomber… Je réalisait, petite fille, la pate de coing et sa gelée avec mon arrière grand-mère, décédée la semaine dernière. Il me manquait quelques étapes dans mes souvenirs, grâce à toi, je vais pouvoir lui rendre hommage à ma façon…

  18. C’était absolument parfait!! On a tout testé, avec nos 12 premiers coings: crumble, pâte, confiture, compote et gelée. Merci Cléa, les proportions sont impeccables.

  19. Ma pate de coing ne sèche pas depuis 3 semaine! que faire!
    Merci

    –> L’avez-vous suffisamment déséchée sur le feu ? Normalement elle est parfaitement sèche au bout d’une semaine et se conserve ensuite pendant plusieurs semaines.

  20. Je réalise en ce moment la confiture, mais ne faudrait-il pas mettre les morceaux de coing dans de l’eau citronné en attendant leur cuisson ?
    Quelle bonne odeur dans la maison…
    Merci

  21. Bonjour,
    Je suis originaire d’un pays où, l’on mange du coing dès qu’il apparait, malheureusement en France on ne le connait pas bien, les personnes qui ont de mauvais souvenirs de ce fruit c’est parce qu’ils l’ont croqué cru. Je fais ma marmelade de coings tous les ans et plein d’autres recettes, le Coing est un fruit que l’on peut faire de beaucoup de manières, allez y soyez inventifs ie coing est un fruit merveilleux et en plus il aromatise votre maison si vous le laissez parfumer votre intérieur.
    Bon appétit et bon coing.

  22. aujourd hui j ai fait de la confiture de coing mais je n ai pas obtenu cette belle couleur rouge orangee la cuisson est elle insufisante

    –> Oui, c’est possible que la cuisson ait été insuffisante.

  23. A barcelone c’est un indispensable toute l’annëe on la mange en dessert avec du fromage brebis/vache(type etorki basque mais + doux) peu affiné…un délice!

  24. j’ai une question relative à la gelée de coing
    j’ai fait cuire mes fruits avec du sucre et j’ai ajouté de l’agar-agar pour être sur que ça prenne,
    au final je me retrouve avec une gelée liquide
    puis-je refaire cuire ? faut-il que j’ajoute à nouveau de l’agar-agar ?
    merci

    –> Oui, et oui !

  25. Bonjour ,vous savez chez moi le produit pour solidifier les gelees n’ existe pas ou ne se vend pas. comment faire alors pour faire une gelee de poire par exemple
    .merci

    –> Si vous pouvez en trouver, utilisez de l’agar-agar…

  26. bonjour , après avoir fait gelée et confiture de coing j’ai raté ma pate à coing ,elle n’est pas assez ferme après 24 heures au frigo .que faire ? tout jeter . merci à vous de me renseigner . Vous remerciant de l’attention que vous porterez à ma demande , Recevez mes sincères salutations marcel chicot

    –> Pour ma part, je laisse déshydrater la pâte de coing pendant 1h dans un faitout sur feu très doux, puis je la lisse sur une plaque et je laisse à l’air libre pendant environ 48h. Je pense que cette étape du séchage à l’air libre est indispensable pour qu’elle s’assèche, je ne crois pas que cela puisse se faire au frigo…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>