Cheesecake new-yorkais

J’ai moi aussi, comme toute la culino-blogosphère, acheté le petit livre de Pascale, Cookies, muffins and co, le jour de sa sortie. Et contrairement à mon habitude en matière d’achat de livres de cuisine, je ne me suis pas posé la question « vais-je beaucoup m’en servir ? », « quelles recettes vais-je tester ? ». Je l’ai d’abord acheté parce que c’était Pascale ! :) Mais en le feuilletant, j’ai bloqué sur la recette du New York cheesecake – encore un dessert qui me rappelle le Japon, où le cheesecake était en grande vogue l’année dernière. On en trouvait dans tous les salons de thé, et de toutes les sortes : à la japonaise (comme celui que je vous ai présenté il y a quelques temps, léger et mousseux), ou à la new-yorkaise (moins léger mais plus crémeux). C’est bien souvent ce dernier qui a ma préférence : je craque pour sa pâte à base de biscuits croquants (Oreo, Spéculoos), et surtout pour le fondant de la garniture au cream-cheese…

Ainsi, depuis mon achat du petit livre de Pascale, je n’avais qu’une idée en tête : trouver du Philadelphia, le vrai de vrai cream-cheese. J’ai donc fait appel à Mireille, ma quasi voisine, qui connaît toutes les meilleures épiceries de Grenoble, et m’avait promis qu’on en dégotterait dans une épicerie sicilienne de Seyssinet ! Manque de chance, ils n’en avaient pas reçu le jour de notre visite, et je suis repartie bredouille (enfin, avec la meilleure mozarella du monde, 1/2 provolone et un plein paquet de gressins quand même !!). De dépit, nous nous sommes donc arrêtées au Leader Price, où j’ai acheté du « Nature à tartiner » qui s’est révélé un parfait cream-cheese de substitution.

cheesacakeny

Je vous donnerai simplement quelques précisions qui font beaucoup faire rire Mercotte une fois de plus ! Eh oui, j’ai « encore » utilisé de la crème de soja en guise de crème fraîche, pour assouplir le fromage, et puis j’ai mis du sucre roux. Mais j’ai vraiment utilisé du beurre pour la pâte, et non pas de la margarine végétale, vous apprécierez l’exploit ! ;)

Verdict : une excellente recette de cheesecake, à suivre et surtout à déguster les yeux fermés. On se serait crus à New York ou à Tôkyô, le temps d’un simple dessert ! Merci Pascale, et encore : bravo pour ton travail !

Cheesecake new-yorkais

250 g de spéculos
125 g de beurre fondu
500 g de fromage nature à tartiner (type Saint Moret)
125 g de crème de soja
125 g de sucre blond
1 cuillère à café d’extrait de vanille
2 oeufs légèrement battus

Préchauffez votre four à 180°C (th. 6). Coupez les gâteaux en morceaux, mettez-les dans le bol d’un robot de type mixeur puis actionnez le robot jusqu’à obtenir des miettes pas trop fines. Versez dans un bol, ajoutez le beurre fondu et mélangez bien. Etalez ce mélange dans le fond d’un moule souple en silicone en vous servant du dos d’une grande cuillère. Ne tassez pas trop et faites légèrement remonter les bords. Réservez au frais. Dans un bol, mélangez à l’aide d’un batteur électrique le fromage et la crème, jusqu’à ce que le mélange soit bien lisse. Ajoutez le sucre, l’extrait de vanille, les oeufs légèrement battus et mélangez jusqu’à obtenir un mélange crémeux. Versez dans le moule, sur le mélange beurre/gâteaux.Enfournez et laissez  cuire pendant 40 min environ, jusqu’à ce que la garniture soit prise mais encore très légèrement tremblotante au centre. Eteignez votre four et laissez reposer le cheesecake pendant 45 min, four éteint.Sortez-le, laissez refroidir puis réservez au frais une demi journée.Juste avant de servir, sortez-le cheesecake du réfrigérateur. Démoulez-le.

50 réflexions sur “ Cheesecake new-yorkais ”

  1. Hihi !! tu me fais bien rire effectivement !
    En réalité ce qui est le plus proche du Philadelphia, c’est la pâte à  tartiner de Lidl et non de leader price, mais bon…..puisque ça a marché, on ne va pas chipoter ! par contre tu devrais aussi toutes affaires cessantes essayer celui à  la confiture de lait sans cuisson c’est très intéressant aussi ! je suis sûre que Ludo va aimer !

  2. Coucou Cléa !
    Juste une question pratique qui n’a rien a voir avec ce cheese cake qui m’a l’air sublimement délicieux :) :
    Où puis-je trouver du tofu ? Je suppose que dans les grandes surfaces il doit y en avoir, mais je ne sais pas où chercher. Si non, il me faudrait surement aller dans un magasin bio, mais là  encore, je ne sais pas à  combien ça peut me revenir…
    Bonne continuation !

  3. Oui, il y en a dans les grandes surfaces, mais il n’est pas top… Je te conseille quand même d’aller en magasin bio, tu peux en trouver pour 1 euro et quelques, du bien meilleur !

  4. Comme toi, je ne me sers jamais de gélatine mais toujours d’agar-agar. Ce n’est pas toujours facile de l’adapter dans toutes les recettes étant donné qu’il doit avoir bouilli…

  5. …le cheesecake ! Mon premier amour, mon premier post sur NNB! A déguster les yeux fermés !
    Le tien est magnifique Cléa, j’en ai le crémeux à  la bouche !

  6. Ca fait une éternité que je stocke du fromage frais leader Price, en me disant que je vais refaire un cheesecake…et puis il finit sur mes tartines de pain (maison quand même!)Je ne sais pas où trouver du Philadelphia ici à  bordeaux… Mercotte: Lidl/ Leader, leurs pâtes à  tartiner ne sont-elles pas kif-kif, au niveau compo? hi hi!
    Bon, ça n’a que trop durer l’envie acheter ce petit livre de pascale, je ne l’ai pas trouvé ici (en librairie), je clique donc sur Amazon!
    Merci Claire!

  7. En direct du continent du gâteau au fromage (car c,est bel et bien ainsi qu’on l’appelle au Québec)
    j’aimerais simplement savoir, par curiosité, si votre recette est comme celle qu’on a ici .. S’il t’a fallu faire cuire longtemps à  four bas ton gateau ?

    ICi c’est la chose la plus difficile à  réaliser dans ce gateau.. car la cuisson est une étape très très subtile

    Bonne journée
    M-Hélène
    Montréal . ec

  8. Huuuuum.. j’aime trop ça moi le cheese cake! Mais je suis la seule chez moi, c’est pas du jeu, je ne peux jamais en faire du coup. Puis maintenant que j’ai vu la photo, ça va m’obséder, bravo!
    (j’ai acheté le fameux petit livre aussi, je ne sais pas par quoi commencer!)

  9. Je l’ai cuit 40 minutes à  180°C (donc four pas spécialement doux, plutôt moyen à  fort), mais ensuite je l’ai laissé 30 minutes dans le four éteint avant de le laisser refroidir puis de le réfrigérer pendant toute une nuit.
    Franchement, il était parfait !

  10. La photo est très appétissante, et pour je suis contente que tu ais présenté ta variante, un livre de cuisine dont on modifie légèrement une recette devient vraiment un livre qui vit …

  11. J’ai faim, il a l’air trop bon. A très bientôt sur le making of :-)
    Pour ajouter mon grain de sel : j’ai utilisé le Saint-Moret pour les tests car c’est celui que l’on trouve partout. En revanche, c’est vrai que le nature à  tartiner de chez leader price est selon les américains celui qui se rapproche le plus du philadelphia. En revanche, je ne connais pas celui de Lidl mais je crois Mercotte sur parole …

  12. Mais elle n’est pas finie, la mode du cheese cake au Japon !!! Et, comme tu le faisais ici, je les teste tous !!!
    Quant à  mes réalisations personnelles… Après la réussite au kabocha, je suis restée sur l’échec cuisant du cheese cake camembert-macha (pas de goût de camembert… Normal : celui-ci venait d’Okinawa ! pas de goût de macha … Mon dosage peut-être…)… Juste l’impression (pas très agréable !!!) d’avoir un morceau de beurre dans la bouche !!!!
    Donc, je sens que le livre de Pascale sera dans mon prochain panier Amazon !!!!

  13. lol ben pourquoi la crème de soja fait-elle rire Mercotte !? Moi aussi je l’utilise souvent pi c’est ‘achement bon en plus, crémeux itou itou !
    J’suis 1000% avec toi Claire ;)
    lol
    Très joli le cheesecake c’est vrai que le fromage tartineur de Leader vaut largement le st moret voire mieux encore car il est moins goûtu et je préfère en pâtisserie ;)

  14. La margarine végétale est une alternative au beurre pour les gens qui ne souhaitent pas consommer de graisses animales. Mais elle n’est pas forcément meilleure pour la santé, car si on ne fait pas attention on se retrouve avec dans son panier une margarine faite à  base de graises saturées (comme l’huile de palme). Il faut donc faire attention à  ce qu’on achète si l’on a du cholestérol, car pour certaines elles sont « aussi pires » que le beurre !
    J’en prends une qui est à  base de tournesol et que j’utilise en alternance avec le beurre, quand les recettes ne me permettent pas d’utiliser de la simple huile d’olive.

  15. Voici donc l’objet du délit, le cheesecake avec lequel tu m’aurais tentée… puisque c’est comme ça, la prochaine fois je prends rendez-vous!!!
    Si j’avais su…
    ;-))))
    Have a nice day.

  16. J’ai fait ta recette hier (en remplaçant un peu de Ricotta par 100g de fromage blanc (car je n’en avais pas assez) et en le faisant cuire dans des moules individuels en silicone. Au debut je pensais qu’il allaient être trop cuits (because moules induviduels et même tps de cuisson…oups !)
    Et en fait non, ils sont super bon et pourtant je ne suis pas une pro de la patiserie…!
    Merci beaucoup pour cette recette

  17. Bonjour,
    Est-ce que tu as déjà essayé de faire une version sucrée de la recette de gâteau fromager aux herbes que tu proposes dans ton livre?
    Est-ce que tu as fait des variantes allégées de cheese-cake?
    merci

    –> Pas de variante sucrée allégée de cheesecake, mais il y a ma recette du gâteau au fromage blanc 0%.

  18. Merci pour la recette !
    il etait parfait a la cuisson et au moment de démoulé g complétement tout catastrophé
    je l’ai brisée en mille morceaux….
    les nerfs !!

  19. Bonjour,
    J’ai lu que le St Moret était trop salé.
    Je me demandais s’il fallait plutôt utiliser du kiri, ou alors faire un mélange 50%St Moret/50% fromage blanc ?

    –> Le Kiri est effectivement un peu « lourd » utilisé seul, je te conseille de mélanger avec de la ricotta plutôt que du fromage blanc. Ou bien tu peux utiliser des petits suisses.

  20. Merci beaucoup pour la réponse si rapide !
    Et si je décide de mettre du Saint Moret, est-ce que je peux ne mettre que du St Moret ? (ou c’est vraiment trop salé, et là encore, il faut ajouter de la ricotta ?)
    Je sais… je pose beaucoup de questions, mais c’est pour des invités, alors je me renseigne avant de me lancer !! ;-)

    –> Je ne sais pas trop car je n’ai jamais fait 100% St Morêt (en général j’utilisais du « Nature à tartiner » de marque Lidl ou Leader Price, et je ne sais pas si ils sont moins salés). Pour être sûre, coupe avec de la ricotta, mais sinon il me semble que certains n’utilisent que le St Morêt, donc ce n’est peut-être pas si risqué que ça.

  21. Bonjour !

    Je viens faire mon compte-rendu post-cheesecake !
    Finalement, je n’avais pas de petits-suisses à proximité, alors j’ai fait du 100% St Moret

    Au final, c’est très bon ! C’est effectivement un peu salé, mais ayant des origines bretonnes, je suis une fan du mélange beurre salé-sucre.
    Et mon cheesecake m’a un peu rappelé ça…

    Par contre, c’est vrai que c’est assez lourd comme dessert !
    Le prochaine fois, je ferai mes courses à l’avance, et j’essayerai d’alléger avec des petits-suisses ou de la ricotta comme tu l’as dit.

    Merci !!

  22. Je tarde à laisser un commentaire mais c’est avec un ÉNORME merci pour cette recette qui fait partie maintenant de mes classiques et que je lèguerai à ma fille. En un mot ton cheesecake c’est l’apothéose. L’ayant essayer de 2 facons : l’une avec de la crème fraiche (remplacant la crème de soja) et l’autre avec la crème de soja, je trouve que la creme de soja donne un effet plus léger.
    Encore Merci pour tes superbe idées cuisine:)

  23. Bonjour Cléa ! :-)
    C’est le tout premier commentaire que je poste sur ton superbe blog. Ça fait déjà un bon moment qui j’y traîne, m’intéressant beaucoup beaucoup au bio et en le « pratiquant » bien sûr.
    J’espère que tu ne prendras pas ceci pour une critique, c’est juste une question que je me pose car je suis surprise de voir l’utilisation des biscuits Speculoos dans ta recette. Même si ces petits biscuits sont merveilleux, (et je sais de quoi je parle, j’ai vécu pendant 17 ans dans le nord de la France, juste à côté de la Belgique… :-P), ils contiennent quand même tout un tas de vilaines choses, DONT (surtout), l’huile de palme !
    Dans tous les cas, ton cheesecake doit être vraiment délicieux, en plus de tous les commentaires qui le vantent, je vais m’empresser de le reproduire de mon côté, mais en y remplaçant les Speculoos par d’autres biscuits plus sains, ou même, encore mieux, par de délicieux « Biscuits à l’épeautre et aux épices » !!!
    J’adore ton blog et toutes ces sublimes recettes, mais je suis embêtée car maintenant, il n’y a plus un jour où je me dispense de passer par ici… Triste condition ! :’)
    Merci pour toutes ces idées et ne t’arrêtes surtout pas ! :-)

    –> Bonjour Clara,
    Il existe des Spéculoos bio sans huile de palme, j’ai la chance d’en trouver en vrac dans mon magasin. Sinon, on peut effectivement les faire soi-même, ou bien utiliser d’autres biscuits secs.
    Merci pour tes compliments en tout cas !

  24. bonjour Clea,
    Je m’apprête à faire ce délieux cheese cake, juste quelques changement: au lieu de crème de soja: crème d’avoine, du fromage frais « mato » de chèvre, ressemble à un ricotta plus légé, si je ne trouve pas ce fameux philadelfia (j’habite Barcelone) et une derniere question… Puis je le faire dans un moule à silicone de 6 muffins?
    Merci,
    Manou

    –> Oui pour les moules à muffins, mais à mon avis il y aura plus de pâte que pour seulement 6 muffins.

  25. Ca y est, il y a du Philadelphia chez Carrouf!! Recette testée et approuvée, ça faisait des mois que j’essayais sans succès de réussir un vrai cheesecake avec la bonne texture le fondant, le gout… Je suis super contente! Merci Cléa, je suis complètement accro à ton site :))

  26. Super cette recette ! Je la trouvais un peu lourde du coup j’ai un peu modifié les quantités.. pour ma part je met 450g de Philadelphia, 3 oeufs, et une brique entière de crème de soja (la contenance est de 20 cl je crois).

  27. J’enchaine les commentaires ce soir, car je me suis dit qu’il était important de faire partager mon plaisir à parcourir ton blog et mes expériences avec tes recettes ! Comme toujours, je respecte les proportions et je n’ai jamais été déçue en procédant ainsi ! Alors merci de me donner l’inspiration au quotidien, Clea ! C’est sincère : j’ai commencé à cuisiner sérieusement depuis quelques années grâce à l’impulsion de ma cousine qui m’a conseillé de consulter ton blog, dont j’ai appris hier qu’elle t’avait rencontré à Toulouse dans un café lors d’une rencontre marmitton !

    Pour ce cheesecake, j’ai donc respecté les proportions et la deuxième fois que je l’ai fait j’ai mis plus d’arôme de vanille : c’est extra ! Merci encore : toute ma famille l’adore

    –> Merci pour tous ces commentaires constructifs, et pour ton enthousiasme !

  28. J’ai découvert le cheesecake il y a quelques temps au restau et bien sûr j’ai adoré ! Je ne cuisine pas beaucoup avec les laitages car on est intolérants, mais là je voulais trouver la recette et me disais que sur ton site la variante serait certainement bonne et plus soft … En effet !!! Bonne idée la crème de soja ;-)
    J’ai donc acheté du philadelphia après avoir lu tes commentaires mais je n’avais pas fait attention aux quantités :-( Ma boîte ne contient que 150g contre les 500g notés dans les ingrédients !!!… J’imagine qu’Il doit exister d’autres conditionnements… je dois remettre cette recette à plus tard mais je compte bien la faire, elle a l’air délicieuse !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>