Lait d’avoine maison

42 commentaires

  1. Cela marche avec un mixer qui n’est pas un blender ?

    –> Non. Si vous avez un mixeur avec lame en S, pas très costaud, mieux vaut oublier. Le mixage doit être long, puissant, et vraiment abouti pour que la texture du lait soit agréable. Personnellement, je ne regrette pas du tout d’avoir investi dans un très bon blender, il tourne tous les jours pour soupes, purées d’oléagineux et laits végétaux (je ne suis pas adepte des smoothies mais ça marche aussi).

  2. N’y a t il pas moyen d’utiliser les flocons restant dans le filtre plutôt que de les jeter ?

    –> Je ne jette rien ! On peut les utiliser comme un okara pour faire des galettes, mettre dans des petits pains, etc. Pour l’instant, comme je fais presque chaque jour des veloutés de légumes, je l’ajoute dedans pour les épaissir.

  3. Hello ! Merci, je me demandais depuis un moment si ça marchait avec les flocons, j’ai ma réponse ! Pour l’instant, je ne faisais qu’avec les amandes et les noisettes … Est-ce qu’on peut utiliser l’okara aussi ?
    (ps : dans le genre marre de jeter les emballages, ceux des compotes en gourde sont mes meilleurs amis depuis quelques mois ! 🙂 http://www.lilinappy.fr/gourdes-reutilisables/ )

  4. Bonjour Cléa,
    Ton article me motive à me (re)mettre à faire mon propre lait végétal !
    Que fais-tu des résidus de flocons d’avoine ? Peut-on les utiliser comme l’okara des laits végétaux réalisés à partir d’amandes, noisettes etc? ?

    –> Très bonne question. Je ne jette rien ! On peut effectivement les utiliser comme un okara pour faire des galettes, mettre dans des petits pains, etc. Pour l’instant, comme je fais presque chaque jour des veloutés de légumes, je l’ajoute dedans pour les épaissir.

  5. Bonjour Cléa ! Peux-tu nous montrer à quoi ressemble un sac à lait végétal ? Comment le faire soi-même, un sachet avec des trous ? Merci

    • Bonjour j’ai acheté de la toile à beurre chez un marchand de tissu 20 cms suffisent, sur la longueur on peut faire plusieurs sacs, je filtre mon lait dedans impeccable. Taille du sac 20 cms X 20 cms c’est suffisant coutures comprises. J’ai ajouté un petit anneau en ruban sur le haut.

  6. Et si je peux ajouter mon grain de sucre, de sel, ou ma pincée de curcuma : essaie de faire d’autres laits végétaux avec la main un peu lourde sur les végétaux (ex : 120 g d’amandes au lieu de 100) et/ou avec des mélanges (riz-sarrasin chez nous en ce moment) : miam, miam, miam. Les variations gourmandes sont infinies, bon appétit 😉

    • Pour le lait de riz c’est le même procédé ?

      –> Non, mais apparemment on trouve une bonne recette de lait de riz sur makanaibio ! Personnellement je n’aime pas le lait de riz. En revanche j’ai testé avec des oléagineux et je vous en reparlerai bientôt (les accessoires sont les mêmes, seul le principe diffère).

    • Oui je suis tout à fait d’accord ! Pour ma part je mets toujours plus de végétal et moins d’eau c’est à dire que pour 1L d’eau je mets 125 g de noisette, c’est plus intense en goût que du ++++ !

    • La recette de lait de riz sur mon blog (merci de le citer en référence Cléa !) suit un autre procédé mais on peut très bien faire aussi du lait de riz comme le lait d’avoine proposé par Cléa dans ce billet. Dans ce cas, je fais tremper le riz une nuit, je le rince bien, puis je le mixe très finement et je le filtre. On obtient plutôt une eau de riz, et généralement il demeure des résidus de riz, tout petits mais qui rendent l’eau végétale un peu rugueuse. Pas extra à boire, il vaut mieux alors la recette de mon blog. Mais pour faire toutes sortes de préparations que l’on fait ensuite cuire, gâteaux, crêpes, gaufres, sauces etc, ça convient super bien chez nous. A vos mixeurs ! (idem pour le sarrasin et le millet, même usages, même « rugosité » si non cuit).

  7. (et puis taratata, on ne dit plus « c’est dommage que j’ai fait ceci dans le passé », soooo 2016, mais « je suis ravie de faire cela dès aujourd’hui », en 2017 😀 ) Non ?

    • Bonsoir,
      Tout à fait d’accord.
      De même, on ne dit pas : » excusez mon retard », on dit : « c’est vraiment gentil de m’avoir attendue »…
      Pour en revenir au sujet du lait d’avoine, je mixe des flocons d’avoine déjà un peu réchauffés auparavant avec de l’eau en utilisant le Personal Blender. Je ne filtre pas et je me régale avec une consistance un peu « gélatineuse » que j’apprécie. Je trouve le lait de riz trop léger mais je vais retenter.

  8. J’ai la chance d’avoir un extracteur je fais amandes et noisettes. Pas encore testé à l’avoine vu que j’en ai encore pas mal en bouteilles à déstocker !

  9. super!! e tu rajoutes quoi dans ton porridge alors ??? 😉

    –> En ce moment attention, ça dépote :
    – 1 petit verre de flocons d’avoine (petits)
    – 1 c. à café de graines de lin moulues
    – 1 c. à café de farine de coco
    – 1 c. à café de protéines de chanvre moulues
    – 1/2 c. à café d’épices pour curcuma latte
    – mon super lait d’avoine
    – 1 c. à soupe d’huile de coco
    – et par dessus : yaourt végétal, copeaux de coco râpée, et tout ce qui me tombe sous la main pour compléter au gré de mes envies…

    • ah oui il y en a de bonnes choses!!! moi ce matin, pour rester dans l’avoine, j’ai fait des galettes aux flocons d’avoine avec lait de soja et œuf, comme une pâte à crêpe, dans la poêle et trop bon avec du sirop d’érable, miam 😉

  10. Pas de repos ni de cuisson? En effet ça vaut le coup de s’y mettre !! Ou achetés tu les sacs à lait ? Ça marche aussi au petit chinois ?

    –> J’ai eu mon sac à lait avec le blender, ils étaient vendus ensemble. J’ai regardé sur internet, on en trouve sur pas mal de sites mais je préfère ne pas faire de pub pour des produits que je n’ai pas testés. Au petit chinois non, ça ne filtre pas assez finement. Mais le lien vers le tutoriel pour faire soi-même est instructif pour bien montrer le type de tissu à utiliser.

  11. Et avec le « personal blender », c’est envisageable ?

    –> Oui, ça l’est ! Mais il faut faire en plusieurs fois car le bol mixeur ne dépasse pas 400 ml. Et faire des pauses en cours de mixage pour ne pas échauffer le moteur.

  12. Bsr Cléa,
    J’ai acheté un chufamix. Je ne sais pas si tu connais mais cela ne prend pas de place(surtout dans ma petite cuisine). J’avoue que faire maison c’est une sacrée économie. Je vais essayer ta recette car celle du site chufamix parle de 40 g de flocons d’avoine et le résultat n’est pas fameux.

    –> Non, je ne connais pas le Chufamix. Pour l’instant je résiste à l’achat d’appareils électro-ménagers mono-usage et je m’en sors bien avec mon blender (je fais aussi lait d’amande, coco grillée, cajou…).

    • J’ai déja fait 2 fois amandes et j’adore. C’est même mieux que celui du commerce. Celui au soja je n’ai pas sucré et mes yaourts sont vraiment amers. Demain j’en refais mais avec du sucre cette fois-ci. Sinon pour le riz j’ai adopté la recette de Flo Makanaï.

    • Attention Christel, le lait de soja doit être cuit au moins 20mn 😉

    • La fourmi végécarib je fais bouillir 6 mns. N’est-ce pas suffisant. Temps donné sur le site du chufamix.

  13. J’ai déjà essayé, par contre quand je le fais chauffer, ça se transforme en béchamel, pas terrible pour le p’tit déj… Ca fait pareil chez vous ?

    –> Je n’ai pas essayé de le faire chauffer seul, je l’ajoute toujours aux flocons d’avoine pour réaliser un porridge (ultra crémeux !). Mais cela ne m’étonne pas, car le lait d’avoine maison contient beaucoup plus de céréale au final que le lait industriel, donc plus de fibres, et il aura tendance à épaissir davantage. Pour éviter cela, il faut le filtrer plus finement, il sera alors moins épais.

  14. Bonjour
    J’ai investi dans le Chufamix (http://chufamix.fr/), c’est plus pratique que le sac végétal (bémol, c’est du plastique 🙁 )
    Les variations végétales dont infinies.
    J’ai testé ce lait de riz: très bon: http://www.biogourmand.info/index.php/Laits-vegetaux-maison

    Et sur les conseils d’une copinaute, il m’arrive d’infuser de la lavande dans le mélange (je laisse 10 minutes des brins de lavandes dans la mixture chaude avant de la filtrer), c’est délicieux.

  15. Bonjour Cléa,

    j’ai l’habitude de faire du lait d’amande maison ( j’en fais 2 litres tous les 2 jours, et ça ne suffit pas toujours à combler les besoins de ma petite famille grande consommatrice de lait ! ), je ne supporte plus le goût de l’ industriel beaucoup trop écoeurant à mon goût ! C’est sûrement la même chose avec le lait d’avoine, tout est bien meilleur quand c’est frais et fait maison !

    Du coup, tu me donne envie d’essayer, le lait d’avoine revenant beaucoup moins cher que celui d’amande, ça vaudrait le coup d’alterner, et ce serait une alternative pour réaliser du lait « minute », en cas d’oubli de trempage des amandes par exemple.

  16. Coucou, Je ne pensais pas que c’était si simple à faire…..ça donne envie d’essayer……pourquoi la pincée de sel?
    Bises

    –> Pour que le lait ne soit pas trop fade…

    • La pincée de sel sert d’exhausteur de gout je crois, corrigez-moi si je me trompe 🙂

      –> Oui, c’est ça. Elle évite que le lait soit fade.

  17. Bonjour Clea, merci pour cette recette! J’aurais deux questions à vous poser :
    – est il possible de réaliser ce lait sans sac filtrant ? Avec un torchon propre par exemple ?
    –> Je n’ai pas essayé mais le tutoriel en lien dans mon billet indique un tissu de type « langes pour bébé ».

    – enfin, vous parliez de réaliser cette recette avec des flocons de sarrasin … Pensez vous qu’il est possible de réaliser un lait de sarrasin sur le même principe, mais avec du sarrasin en grains, préalablement grillé ou trempé dans l’eau (il devient alors tout mou), et non pas des flocons ?
    –> Il faudrait que j’essaie pour bien vous répondre !

    Marguerite

    • Bonjour,
      Je me pose la même question que Marguerite mais avec le gruau d’avoine ! Ces petits grains décortiqués pourraient peut-être remplacer avantageusement les flocons…? A tester ?
      Merci !

      –> A mon avis cela nécessite une cuisson. Personnellement j’aime bien l’idée de tout faire avec mes flocons : le lait ET le porridge.

  18. A chaque fois que je lis une recette de lait végétal, je me dis qu’il faut que je m’y mette………..
    Cependant, ma question porte sur la préparation du porridge : tu le prépares à quel moment ? la veille au soir (c’est ce que je fais et je me demande si d’un point de fraicheur des aliments c’est correct car je le laisse à température ambiante n’aimant pas manger froid) ou le matin? (personnellement je trouve que les flocons d’avoine ont besoin de la nuit pour être tendres). Question existencielle ! 😉
    Merci d’avance pour ta réponse et tous tes partages!

    –> Distinguons deux choses ! 😉
    – le porridge « overnight », sans cuisson : on mélange lait végétal et yaourt + flocons et on laisse reposer toute la nuit AU FRIGO (!).
    – le « vrai » porridge cuit et dégusté dans la foulée, préparé le matin-même. C’est l’option que je choisis car j’aime manger chaud le matin. La cuisson (15 mn environ) suffit pour que les flocons soient crémeux.
    Tu peux aussi faire un mix : laisser tremper tes flocons la veille dans la casserole au frigo et réchauffer brièvement le matin-même !

  19. Bonjour,concernant le sac pour filtrer le lait , moi j’utilise un sac pour filtrer la peinture que j’achète au magasin de peinture très peu chère au Québec .

  20. Pour ma part j’utilise le Chufamix qui m’a été offert par mes enfants et qui n’est pas très onéreux, avec un mixeur plongeant et je en fais plus que ça maintenant, avoine, amandes, noisettes, cajou, amande/coco… C’est un régal !

  21. Pour ma part, je n’ai pas de sac à lait végétal, j’utilise un filtre à café perpétuel en plastique. Et c’est vrai que le lait d’avoine fait maison est bien meilleur ! Je vais tenter le lait de sarrasin avec des flocons, et je me demandais pourquoi pas le lait de châtaigne ? Quelqu’un a essayé ? Merci !

  22. J’ai préparé cette recette qui a bluffé mes amis, ils ont même cru que ça ne venait pas de moi. C’est frais et léger et je ne m’en prive pas pendant mon régime. Je démarre mon blog de cuisine http://www.digi-cuisine.fr et je suis impressionnée par vos articles et recettes, vous êtes un modèle que je tâcherai de suivre

  23. Je me suis mise au lait d’avoine maison sur les mêmes proportions il n’y a pas longtemps. Je ne l’aime pas trop pour accompagner mon muesli, mais j’essaierai d’ajouter du sel pour voir si ça change quelque chose. Par contre je l’utilise en cuisine, j’en fais parfois qu’un demi litre pour répondre à la recette à suivre. C’est clairement pratique, et zéro déchet !

  24. Merci Cléa car grâce à toi, moi aussi je me suis lancée et je ne suis pas déçue! Ce lait d’avoine est même meilleur que celui que j’achète habituellement et plus de déchets inutiles !! Un pas de plus pour notre planète!

  25. Ben j’ai un superblender aussi (un omniblend), et j’en suis contente pour mes soupes super veloutées, mes farines express, mon anko de tout à l’heure… mais je n’ai pas encore réussi à trouver comment me faire un lait d’amande aussi bon que celui que j’achète (le lait riz amande d’isola bio)… donc si quelqu’un a une super recette, je prends !

  26. bonjour Cléa, ça fait envie tout ça, mais entre l’ OPTIMUM 9200A et L’OPTIMUM 9400 est-ce qu’il y a vraiment une grosse différence d’utilisation et de résultat, car par contre il y a différence sur le prix 😉
    Merci bien; Céline

    –> Je ne sais pas, je n’en ai testé qu’un, le 9400. J’imagine que c’est la puissance du moteur… Je ne sais pas si le 9200A est suffisamment puissant pour les purées d’oléagineux, par exemple.

  27. Bonjour Clėa
    J’ai suivi la recette du lait d’avoine avec beaucoup de réussite par contre comme je trouvais celui que j’achète assez sucré alors que la composition ne mentionne pas de sucre j’ai fait ta recette sans sucre
    Et la surprise ! Il n’était pas du tout sucré
    As tu une explication ? Moi je sèche
    Merci beaucoup pour ton blog livres recettes c’est une source constante d’inspiration et de découvertes et aussi d’évolution culinaire et personnelle
    Nathalie

    –> Oui, parfois les process mis en oeuvre par les industriels des laits végétaux agissent sur la structure de l’amidon, et le produit final semble plus sucré. C’est une action mécanique, j’ignore comment la reproduire dans une cuisine !

Laisser un commentaire