Palmiers à la tapenade rouge

Cela pourrait paraître surprenant à première vue, mais nombre de mes amis ne connaissent pas ce blog. Ce sont des amis « d’avant », rencontrés à la fac, en programme d’échange ou au lycée, qui ne s’intéressent absolument pas à la cuisine et/ou à internet, et n’ont jamais cliqué sur l’adresse URL que je leur envoyais par mail de temps en temps.

Du coup, ces amis-là n’ont aucune idée de ce qui occupe une grande partie de mon temps et de mes pensées. Quand ils me demandent des nouvelles, cette partie-là de ma vie passe complètement à la trappe. J’avoue que parfois, cela m’amuse énormément : j’ai l’impression d’avoir une double vie, façon Superman avec un tablier de cuisine en lieu et place de la cape et du ceinturon ! Parfois, cela me déçoit aussi : je me dis qu’ils ne voient pas vraiment ce qui est important à mes yeux. Mais de temps en temps, un miracle arrive, et l’un de ces amis, en cherchant une recette de sushi ou un livre de cuisine dans une librairie, tombe sur moi et se demande bien ce que je fais là ! Et d’un coup, il comprend. Alors, sans insister, je laisse ce type de coïncidences arriver, et j’attends, patiemment, que mes « vieux » amis découvrent ma deuxième vie…

Parmi ces amis, cela ne vous surprendra pas, beaucoup trouvaient depuis longtemps que je cuisinais « bizarrement ». Il faut dire qu’au lycée, il n’y avait guère que chez moi que l’on mangeait des bouchées au tofu et de la terrine de potimarron aux fêtes d’anniversaire ;) Du coup, certains ont conservé une sorte de peur au ventre quand ils sont invités chez moi, genre qu’est-ce qu’elle va encore nous faire avaler ?? Avec ceux-là, j’ai arrêté la provocation. Finies les terrines aux algues et autres plats biogiboulguesques. A la place, je planque ! Il y a du tofu soyeux dans la tartinade qu’ils trouvent si délicieuse, de l’agar-agar dans la mousse au chocolat qui-a-pourtant-l’air-normal, mais ils n’en savent rien… et c’est tant mieux !

Pour eux, j’ai créé tout spécialement cette recette de palmiers à la tapenade rouge. Avec le reste de tapenade, je fais une tartinade au tofu soyeux, pour les accompagner joliment. Mais chuuuuuut ! On ne sait jamais, s’ils passaient par là ;)

palmiersrouges.jpg

Palmiers à la tapenade rouge

50 g de tomates séchées
50 g de pignons de pin
30 g de câpres
1 petite tranche de pain de mie
2 cuillerées à soupe d’huile des tomates séchées
1 c. à café de purée d’ail
1 rouleau de pâte feuilletée (bien entendu meilleure faite maison)

Mixer tous les ingrédients (sauf la pâte feuilletée !). Dérouler la pâte et découper un grand rectangle. Etaler la tapenade sur toute la surface. Enrouler le bord de droite jusqu’à la moitié du carré. Faire de même avec le bord de gauche. Placer au réfrigérateur pour 30 mn. Préchauffer le four à 200°C. Couper le rouleau en tranches de 5 mm d’épaisseur. Disposer sur une plaque et enfourner pour 10-12 minutes environ.

Doubler la quantité de tapenade si vous voulez en faire une tartinade en la mixant avec 100g de tofu soyeux.

**

PS : Pour vous montrer combien c’est drôle quand une vieille connaissance découvre soudain que vous écrivez des recettes de cuisine…
Un ami que j’avais rencontré lorsque j’étais étudiante au Japon et que je devais me contenter du vague réchaud qui tenait lieu de cuisine à tout l’étage de la résidence universitaire s’est étonné de voir que je tenais un blog. Il m’a demandé si je pouvais faire une version en anglais, pour qu’il puisse la lire lui aussi, avant de revenir sur ses propos en riant : « non, surtout ne fais pas ça, sauve le monde, épargne-lui tes recettes !« . Habituée à ses sarcasmes, j’ai rétorqué qu’il pouvait toujours se mettre au néerlandais pour déchiffrer « Agar-agar » (il va bientôt être traduit dans cette langue). La réaction : « En néerlandais ? Elles sont vraiment si drôles que ça tes recettes ?? »

Quand je vous dis que leur cas est désespéré ;)

49 réflexions sur “ Palmiers à la tapenade rouge ”

  1. Alalalala…tes « amis » qui ne te connaissent pas tes talents culinaire, ne connaissent surement pas tes amours profonds…et est ce vraiment alors des amis?!

    Moi j’ai sourie en te lisant en tout cas….et puis même si je ne suis pas une « amie » mais une copine de blog, moi je reste très très admirative pour tout ce que tu as eu le courage d’entreprendre et tout ce que tu as réalisé depuis l’ouverture de ton blog…

    Les palmiers, une bonne idée pour l’apéro des fêtes!

    Bisous**
    Elo

  2. Pareil pour moi, peu de mes amis lisent mon blog et il y a peu de chances qu’ils découvrent ma double-vie par hasard étant donné qu’Anaik n’est pas mon vrai prénom (en revanche, c’est vrai que je vis avec Brad Pitt ; devinez donc mon vrai prénom).

    J’aime beaucoup tes petits palmiers ! Pour la pâte feuilletée, c’est vrai qu’elle arrache sévère quand elle est faite maison. Mais pour les jours où on n’a pas trois heures devant soi, je trouve que la surgelée Picard est délicieuse.

  3. Il n’uy a que quelques personnes – amis/famille – qui connaissent l’esxistence de mon blog! Certains continuent de me prendre pour une folle quand je photographie leur assiette au moment de passer à table! ;-)M’enfin, ne désepérons pas, certains finiront par se lasser du pâté de supermarché étalé sur un toast industriel et de chips à l’apéro!
    Petit à petit on convertit notre entourage ;-)

  4. Ah la la!!! je n’ai pas de blog mais j’adore la cuisine et j’ai souvent droit à des réflexions du genre: »ah, mais tu ne penses qu’à ca! »surtout venant de la part de mon homme ce qui est encore plus vexant!!!
    je n’arrive pas à le mettre aux fourneaux et je ne comprends pas pourquoi il n’aime pas ca, enfin, il faut de tout pour faire un monde!!Il apprécie qd meme mes petits plats et meme ceux que je commence à faire avec les nouveaux ingrédients que je découvre sur ton blog, Cléa….
    Si vous avez des astuces pour initier un homme à la cuisine, je suis preneuse :)

  5. J’ai souri, car je reconnais beaucoup de mon quotidien! Moi aussi je tiens mon blog plutôt incognito, et c’est tant mieux! Et moi aussi je ruse pour planquer du tofu soyeux dans la crème d’amande qui accompagne si bien le crumble aux pommes (dans lequel, bien entendu, se sont glissés quelques flocons de quinoa et de châtaigne, ainsi que du sirop d’agave ou du sucre rapadura; faudrait pas rire non plus!) Et moi aussi j’ai quelques amis et parents qui me demandent toujours avec un brin d’appréhension « tu n’as pas mis trop de trucs bizarres? » Moins on en dit (à l’avance en tout cas) et mieux ça passe ;-) Je suis en train de convertir en douce mes collègues avec des soupes mitonnées maison: velouté de chou-fleur (zou: lait de soja et purée de noisettes), de poireaux (zou: purée d’amandes complètes), de potimarron (zou: une patate douce et du lait de coco, ou encore des lentilles corail et quelques paillettes d’algues avec une cuillèrée de tofu soyeux pour lier le tout)… elles se délectent et moi je ris sous ma cape de Biowoman ;-)

  6. hé mais moi je ne suis pas allergiques au tofu, au quinoa, à l’agar-agar et tout hein …alors tes petits palmiers et toutes tes recettes biogiboulgestes seront toujours les bienvenus !!

  7. Coucou Clea
    Très sympa ton nouveau chez toi, même si je ne suis que très peu présente je passe tout de même faire des coucous à mes amis Bloggeurs…
    J’espere que tout va bien pour toi et je te souhaite d’excellentes Fêtes de fin d’année..
    Bisous à toute ta petite famille

  8. mais mais mais , je la connait moi cette tapenade rouge , souviens toi tu m’en as offert pour un Noêl ou quelque chose comme ça , un vrai régla, j’en ai un souvenir ému!! Bon, moi je sais que tu as un super blog et que tu cuisines que des choses très très bizarres !!!!!!!

  9. aie les fautes je craque , pas le temps de relire c’était déjà parti donc « je connais »
    un régal
    j’en profite pour te féliciter d’être traduite dans une langue étrange qui t’ira si bien !!

  10. Moi aussi je n’en parle pas beaucoup à mes amis. Le peu que j’en parle, ils trouvent ça méga bizarre. Et encore moi je ne cuisine pas du tofu soyeux … ALors j’ai quand même une idée assez précise de ce qu’ils peuvent dire ;)

    Pour l’agar agar et le quinoa , tu m’as convaincue :)

    Ta tapenade rouge, elle doit être super également dans des petits pains, ou aussi, tout simplement dans des pâtes (la famille Papilles adore les pâtes).

  11. J’aime beaucoup ton nouveau chez toi, on est vraiment mieux dans son blog à soi avec son vrai nom de domaine. Pour tout te dire, je suis surprise quand je vois toutes ces « anciennes » qui ont résisté si longtemps avant de franchir le cap.

    Pour l’anectode, ma mère qui me lisait beaucoup au début, vient de moins en moins avec le virage « plus bio » des derniers temps. La dernière fois qu’ils sont venus, 3 jours avant, elle me dit au téléphone : « tu nous fais quelque chose de bon au moins ? ».

  12. Un réchaud pour un étage… petite veinarde>_<! En ce moment je fais mes études à Taiwan et on a rien pour cuisiner, même pas une minuscule plaque électrique! Nous avons du tout acheter, et encore nous sommes dans l’illégalité, car il parâit que c’est interdit la cuisine dans la résidence!
    Mais bon quand on peu cusiner dans d’aussi mauvaise conditions, ça laisse de bon souvenirs, et une bonne expérience!

    J’adore ton blog!°_°

  13. Le plus difficile pour moi est de garder un air parfaitement innocent et candide lorsque je sers un plat contenant « des trucs étranges » et que l’on me félicite en se resservant. Devant mon sourire en coin le doute s’installe mais trop tard, héhé !!!!

  14. J’aime bien ce terme « biogiboulguesque ». Sûr qu’il entrera dans le Petit Robert !
    Et j’aime beaucoup tes petits palmiers.
    Ta tartinade chèvre artichaut tomate séchée avait eu du succés en amuse-bouche Noël dernier… même auprès de ceux qui détestent l’artichaut !! Le camouflage a du bon.

  15. En lisant ton article, j’ai la même impression. Ma double vie qui du coup a fait 3 petits blogs et oui en femme d’affaires…je m’occcupe le temps et c’est devenu une passion. Entre la cuisine, les poupées et la lecture…mon agenda le soir est bien rempli. Tant mieux, je ne pense pas négatif et au contraire j’apprends des tas de choses, comme la poire pour les sauces, le panais…les livres que je ne connais pas et ma découverte dans le monde créatif, sans compter la déco…le rêve…alors je continue à lire la suite de ton histoire et je te souhaite une bonne journée. A bientôt.

  16. Et oui, c’est drole de voir comme on s’installe vite dans cette double vie. Le bon côté des choses, c’est que tu te fais plein d’amies virtuelles. Ce ne sont pas des amies au même sens que dans la vie réelle, mais un autre mode de relation qui reste encore à inventer…

  17. bon, moi je vais casser l’ambiance: j’y connais pas grand chose en cuisine, je débute …

    donc dites moi tout: la purée d’ail? ça se fait? si oui comment? ça s’achète? si oui, où ?

    merci, j’ai plein de gens à manger dimanche (13, même pas peur ;-) )

  18. Ben, ça s’achète, on en trouve dans les grandes surfaces comme dans les magasins bio, c’est en tout petit pot, au rayon des cornichons et autres condiments ! L’intérêt, c’est d’avoir toujours de l’ail sous la main et de ne pas avoir à le peler et à le presser, c’est un truc de feignasses comme moi, quoi !

  19. Ah la la, le soutien des amis. Bon, en ce qui me concerne, s’il est vrai que les amis et la famille ne sont pas les plus assidus de mes lecteurs, ils savent, aiment et m’en parlent, de temps en temps… J’aime beaucoup tes palmiers à la tapenade rouge. Je réfléchis aux cadeaux de noël… Penses-tu que l’on peut en faire des bocaux conserves et dans ce cas, combien de temps cela se conserve (dans de l’huile, j’imagine pour la conservation)? Merci Cléa pour tes idées et conseils!

  20. j’ai aussi ce genre d’amis qui viennent dîner ou déjeuner vaguement inquiets…

    je ne sais pas si c’est à cause de mon ordin mais j’ai du mal à lire les commentaires clairement, les lignes se superposent…

  21. Je suis vraiment comme toi Claire (ou Clea, sans accent biensûr :=) ) car j’utilise essentiellement et souvent la purée d’ail QU’en purée pour des raisons de rapidité et donc de fainéantise, on en se refait pas hein :=) au fait je l’achète dans une épicerie maghrébine où j’achète aussi tous mes épices ainsi que l’harissa, la fleur d’oranger,la poudre d’amande pour les macarons, le sucre glace et aussi toutes les herbes fraiches qui sont bien moins cher qu’ailleurs !

  22. Moi, j’ai pas de blog et je me met à la cuisine bio. J’ai beaucoup d’amis à qui je prépare mes nouveaux plats, bien souvent puisés dans ton blog mais je me garde bien de divulguer ce qui les compose sauf si on me questionne et alors là!! surprise. « C’était rudement bon tout de même ».

  23. mdr! On doit avoir les mêmes ami(e)s! Heureusement que beaucoup d’entre eux/elles sont intéressé(e)s par la cuisine (peut-être ai-je sélectionné déjà quand la cuisine ne me passionnait pas plus que la corvée de chiotte ou de passer l’aspi dans la maison? lol!) du coup, je me demande si je ne devrais pas écrire un livre! lol! mdr! ptdr!
    Ta tapenade, superbe, je note, je note!
    Bises!
    la Cath qui a PLEIN d’amis gourmands mais peu amoureux de cuisine!

  24. Super l’idée des palmiers à la tapenade. Tapenade qui m’a d’ailleurs l’air délicieuse!
    Et pour ajouter mon petit grain au débat : tous ces ingrédients bizarres, moi j’adore!!! Tes recettes sont toujours très créatives.

  25. Eh, bien moi, je sais que Cléa a un blog superbe, je lui rends visite souvent, même si je n’ose encore employer le tofu, aucune idée du goût que ça peut avoir, sauf un essai pas bien convaincant d’un plat préparé d’un rayon bio ! mon mari est plutôt réticent, si je me décide, je planquerai aussi !!!… Alors, merci Cléa, je vais essayer de réaliser vos petits gâteaux de Noël, sushis et compagnie, etc, et vous souhaite de bonnes fêtes gourmandes.

    A Vanessa, 06/12/2007, si les lignes se superposent, c’est peut-être que la taille de police est trop grande ( voir dans affichage, taille du texte )

  26. Nan… on n’est pas tous des cas désespérés !!! Regarde, je suis tes aventures de pres moi :) Et meme que je suis vachement fiere quand je me dis que c’est avec toi que j’ai appris le tempeh et le natto a while ago :D J’arrive pas bien a trouver du natto a Washington, mais neanmoins, on a du tempeh dans l’assiette regulierement :) A tres tres bientot!! On decolle demain soir !! :D Bisous a vous deux et un Happy Birthday a ta maman de ma part!
    PS: si tu veux que je te ramene un truc des USA, envoie moi un mail en urgence ce soir!!!!!!!

  27. C’est drôle tout ça, moi je n’ai pas ce problème avec mes amis qui sont assez bio dans l’ensemble ou alors tout simplement curieux et gourmands, mais je reviens d’1 petit séjour à Grenoble chez ma grand mère ou j’étais toute fière de lui faire découvrir mes(enfin tes) terrines de carottes/pois chiche et celle à la bière aussi, sans cholestérol, et là choc des cultures!!!! Je n’aurais pas du dire qu’il n’y avait pas de beurre….enfin moi je les aime ces terrines et tout le reste aussi! même si ma grand mère appelle ça de la cuisine moderne…comme si moderne ce n’était pas bien et puis pour moi c plutôt de la cuisine naturelle et saine!
    Merci Clea

  28. Bravo Clea, ton livre en néerlandais! Moi, j’en suis fière……
    J’aime beaucoup ton nouveau blog.

    Je te souhaite, toi et ta famille, une bonne et heureuse année en bonne santé.

  29. Très bonne idée ces petits palmiers !
    Pour ma deuxième session, j’en ai fait également au pistou. Non seulement c’est très bon, mais en plus ça ajoute de nouvelles couleurs. Rouge et vert, ça fait un peu Noël :o)
    Pour mon pistou je mets : 1 bouquet de basilic, 50g de pignons de pin, 50g de parmesan, entre 5 et 10 cl d’huile d’olive et un grosse gousse d’ail. Cela dit je n’ai pas utilisé la totalité du pistou.

  30. Bonjour de Courbevoie. Ma maman est en train de préparer des palmiers à la tapenade rouge ! hum…gros bisous à ta maman à Ludo et à toi . Lisa

    –> Merci pour ton commentaire Lisa ! Bisous à toute la famille aussi :)
    Clea

  31. Et bien moi je dis continue de nous concocter de savoureux mélanges, heureusement que des personnes comme toi sont là pour nous faire évader du quotiden !!! Perso j’ai abandonné la partie avec mes ami(e)s, la dernière fois que j’ai acheté du quinoa en leur présence on m’a traité d’hamster et pour tant dieu sait que je n’ai pas de grosses joues…..ni des poils d’ailleurs !
    Petite anecdote, un soir où j’étais en forme je leur ai préparé des petites tartes aux orties, tout allait bien jusqu’à ce qu’ils me demandent gentiement ce qu’il y avait dedans ..une fois la réponse donnée ils ont tous été pris de démangeaisons….
    Toujours est il que lorsque l’on se retrouve tous c’est toujours moi qui me colle à la cuisine, où est la logique ???????

  32. Je les ai fait plusieurs fois ces palmiers (en ajoutant des petits suisses car sinon j’avais du mal à étaler la pâte) et ils ont été engloutis avec force miam et autres bruits de bouche en un temps record ;-)
    Merciiii

  33. Chère Cléa, je me décide enfin à laisser mes commentaires alors que tu régales nos papilles depuis longtemps maintenant. Je n’osais rien dire, mais là je n’y tiens plus! et après tout, il est normal de remercier les personnes qui nous font plaisir. Alors merci pour ta générosité et pour tes belles idées. Je commence par une des premières recettes que j’ai découvert sur ton blog: elle est devenu un incontournable des apéritifs, et régale nos convives en palmiers, ou en simple tartinade. Miam!

  34. Je reçois 26 potes pour une crémaillère samedi. Je vais tenter, car cela me semble bleuffant, en plus dans le groupe, j’ai des concurrentes ardues et plutôt douées, mais je suis sure qu’elle ne connaisse pas cette recette. Merci.

  35. Petite question : combien de temps peut on conserver ces palmiers? Est-ce qu’ils tiendraient 2-3 jours dans une boîte en métal ou boîte hermétique sans être trop secs au bout du compte?
    Merci par avance !

    –> Ils seraient plutôt mous… Vraiment meilleurs le jour J

  36. Bonjour Cléa!

    Quel succès j’ai eu hier soir avec ces palmiers! Merci, c’était un délice… accompagnés des biscuits 100% cajou!
    Ton site devient un incontournable lorsque je prévois des apéros, des repas…

    Lorraine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>