Le gratin de Loli

22 commentaires

  1. Tu as bien raison de poser la question, Poésie, je me rends compte que tout le monde n’est pas Rhône Alpin et donc tout le monde ne connaît pas les ravioles ! J’aurais dû expliquer 😉
    C’est en effet une spécialité du Dauphiné, des sortes de ravioli petit format, à  la pâte extra fine, et fourrées au fromage. On en trouve dans la plupart des hyper dans toute la France je pense !
    Personnellement j’en raffole, il y en a toujours un paquet dans le frigo !

  2. Coucou Loli ! Je pensais à  toi et à  ton gros rhume (!!) cette semaine, et l’idée de poster ton gratin m’est venue. Je suis heureuse que la surprise ait fait son effet 😉
    J’espère avoir l’occasion de te revoir très bientôt !
    Bises et joyeuses fêtes !

  3. bonjour Cléa, je me lance cette semaine dans le gratin Loli!
    Faut-il cuire les noix de saint-jacques (que j’ai acheté surgelées) avant de les mélanger au gratin et d’enfourner?
    merci d’avance pour la réponse.

    –> Oui, faire cuire avant.

  4. Je sort de table… toute la table s’est régalée. Par contre j’ai mis 5 gros poireaux.
    depuis ton dossier sur les ravioles sur Marmit’, je n’arrête pas de les cuisiner !

  5. j’adore!! j’ai essayé pleins de recettes! aussi bonnes les unes que les autres(qui plaisent a mes enfants!!) merci pour ce blog de filles on s’y sent bien j’ai fait de la pub pour ce site. mes copines y sont alles.. elles ont aimé.. et y sont retournés!!merci

  6. Bonjour Cléa,
    Tout d’abord bravo pour ton site. Je l’ suis tombée dessus complètement par hasard, et j’adore tes recettes, tes idées et ta philosophie.
    Cependant, j’ai une question concernant la cuisson des ravioles. Chaque fois que nous en faisons à la maison, cela donne une « masse » informe, qui ne se tient pas, avec le fromage

    –> Oui, c’est ce qui fait leur charme. Il ne faut pas hésiter à les mettre crues dans un gratin de légumes, elles resteront plus fermes. Et surtout, ne jamais les cuire à ébullition, toujours à léger frémissement, pendant 1 mn montre en main.

  7. Bonjour Cléa,
    Voilà quelques jours que je scrute ton merveilleux blog, j’observe, je salive, mes papilles en frétillent !!! J’aime cuisiner mais j’avoue que le manque d’inspiration me gagne bien souvent…
    Grace à toi (et au monde enchanté des blogs culinaires que je découvre), j’ai retrouvé l’envie de patouiller dans les casseroles, d’innover… Quel bonheur !!
    D’autant que mes enfants me le rendent bien…
    Bref… je m’égare !! Donc j’observais, je n’osais pas… Et puis voilà, j’ai franchi le pas..
    J’ai testé cette recette là (j’ai mis un mélange saumon-cabillaud au lieu des noix de St Jacques), quel bonheur pour les papilles, quel plaisir !!!
    Je ne tarderai pas à faire découvrir ce plat délicieux à la famille élargie lol !
    Milles mercis
    Laeti

  8. Bonjour Cléa,
    J’adore les ravioles, et ton gratin me tente depuis longtemps…. Et là ça y est, j’ai mes plaques de ravioles, et mes poireaux qui piaffent d’impatience de se retrouver dans le four! Mais j’ai une question existentielle : laisses-tu les plaques entières dans le plat à gratin? Ou les fais-tu précuire avant pour les détacher (risque de bouillie alors j’imagine…)?

    –> Crues et entières !

  9. Hello,
    J’ai servi ce gratin à quelques amis Samedi soir, c’était excellent et tout le monde a adoré. J’avais espéré qu’il m’en reste pour le lendemain, mais non, tout le monde a voulu se resservir. 😀
    A refaire…
    Je m’en vais désormais chercher sur ton blog une recette pour la courge de ce soir. Un grand moment car c’est le dernière de la saison, il faut donc lui trouver quelque chose de chouette ; qui dit dernière courge, dit aussi que le printemps est installé, c’est donc fête ! 😀

  10. La recette dit de cuire les ravioles  » comme indiqué sur le paquet » et ne dis pas de cuire les saint Jacques……dans les commentaires que je lis une fois le gratin au four, donc trop tard, il faut mettre les ravioles crues et cuire les saint Jacques. Je m’attends au pire!!!

Laisser un commentaire