Inarizushi

25 commentaires

  1. Merci beaucoup Claire pour ce blog !! Je n’ai pas testé les recettes (pas encore) mais une chose est sûre, j’ai toujours rêvé de découvrir le Japon, mais là … j’avoue que j’ai limite des fourmis dans les pieds !!! Ton blog donne vraiment envie !! J’aime beaucoup tes leçons de vocabulaires et tous les OCNIs qui peuplent tes posts. Encore !
    A très bientôt !
    Fred

  2. C’est vrai que ça doit pas être facile à  trouver. Je me souviens que j’en avais vu dans les épiceries japonaises à  Paris, ou encore dans la grande surface Paristore à  Toulouse. S’il y a une grande surface asiatique près de chez toi, tu es sauvée, et sinon… comme pour le macha, je songerai à  me lancer dans le trafic !

  3. Je crois que le sushinoko est un mélange que l’on utilise pour préparer du riz à  sushi aux cinq couleurs, ou d’autres plats à  base de riz à  sushi. Mais je ne pense pas qu’il intervienne dans la recette des inarizushi, que j’ai toujours vus faire avec du sucre (très peu). Je me trompe peut-être !
    J’espère que cette recette te plaira, KM !

  4. C’est cool car tu réponds à  la question que j’allais te poser!

    Je vais aller voir au Paris Store toulousain, mais comme je ne sais pas à  quoi ça doit ressembler « cru » je crois que ça va me prendre du temps !

    Mais j’ai copié la recette dans l’espoir de pouvoir la réaliser un jour prochain 😀

    Bisous

  5. Je suis désolée, je n’ai aucune idée de la façon de les préparer soi-même. A mon avis, il faut prendre du tofu bien ferme, le couper en gros carrés et le faire frire, mais après…

  6. Ca semble super bon! La texture me plaît !!!
    En revanche je me demande où je acheter les poches de tofu….J’irai voir chez les FRERES TANG s’ils en vendent!
    En tout cas félicitations ta recette est très réussie!

  7. Just by looking at the pictures, I’m getting hungry! I love reading all your wonderful recipes & I’ll surely try to make these tofu sushis one day, especially when sushis are quite rare in Mauritius!
    Thanks Clea 😉

  8. Ayant enfin trouver des pochettes d’agedofu (en conserve par contre), je vais réaliser bientôt les inarizushi (enfin)!
    Donc ça se mange froid, j’étais certaine que c’était chaud.

    A ton avis, je peux les congeler ? Car sinon, comment conserver le surplus d’agedofu (il me semble que ma can en contient 16, donc ça fait vraiment beaucoup pour un ou deux repas) ?

    Merci Claire.

  9. Juste un petit mot pou Abura-age(=agedofu), en effet ça se congèle sans souci!! Même si c’est toujours mieux frais. On pourrait en garder environ 1mois, c’est ce qu’on dit au japon.
    Claire, c’est très charmant ton blog, je suis contente d’atterir ici en surfant!!!
    Je vais essayer un jour le gateau citron amande*

  10. bonjour,
    je voulais savoir ce que c’etait les poches de tofu…
    j’ai cherche mais j’en ai pas trouve que des es brique de tofu
    merci

    –> C’est du tofu frit, on en trouve uniquement dans les supérettes japonaises.

  11. Bonjour,

    J’aimerai savoir ou on peut trouver des agedofu (les poches)? Parce que j’ai déjà mangé des inari zushi et impossible de trouver les poches, pitié aidez moi!!!

    –> Dans une épicerie asiatique, ou bien sur internet.

  12. Bonjour,
    ton site regorge d’infos passionnantes et pratiques sur la cuisine japonaise et les ingrédients bio, j’y fais un tour tous les jours!
    Par contre, je ne comprend pas la différence entre le vinaigre de riz et le mirin…. le mirin est-il juste du vinaigre de riz sucré? Et traditionnellement, pour faire les sushis, c’est bien le mirin qui est utilisé? Merci d’avance pour tes réponses.

    –> La différence, c’est que le mirin n’est pas un vinaigre mais un vin de riz, assez doux et sucré. Traditionnellement, on utilise plutôt du vinaigre, et parfois 1 c. à soupe de mirin en prime.

  13. Ok, merci pour cette réponse rapide!!!
    C’est vrai que d’habitude je n’utilise que du mirin et c’est peut être un peu trop sucré pour les sushi… je vais essayer le vinaigre de riz!

Laisser un commentaire