Curry japonais

C’est bien connu, les Japonais ne mangent pas que des sushis… ils mangent aussi du curry ! Les « curry houses », avec des plats en plastique dans la devanture, poussent sur les bords des routes comme des cerisiers en fleurs (mais elles embaument encore plus loin !).

Le curry japonais n’a plus grand-chose à voir avec son cousin indien. Pour commencer, il n’est pas bien joli (ma maman, en voyage au Japon, ne comprenait pas pourquoi on servait du riz avec « de la sauce marron au chocolat, pour rester polie »…), et il a un peu une allure de gamelle de caserne… D’ailleurs, c’est l’armée britannique qui le fit découvrir aux soldats japonais au cours de l’ère Meiji, avant que toute la population ne l’adopte en guise de quasi-plat national. Cuisiné avec des pommes de terre (venues de Hollande), des oignons, des carottes et de la viande, le riz au curry devint le symbole de l’internationalisation du Japon.

Le curry est adapté à toutes les sauces : au boeuf, au porc, aux fruits de mer, aux légumes, au « croque » frit, au natto… Dans les « curry houses », il y en a pour tous les goûts et le plat est adaptable à volonté (on peut même choisir le curry « doux », « normal », ou « hot », pour lequel le menu précise sans rire : « votre coeur se mettra à battre très vite et vous aurez de plus en plus chaud » !).

Bien sûr, on peut aussi le préparer à la maison, rien de bien compliqué vu que le « roux » existe en conditionnements très pratiques (et là encore, il y a le choix en rayon pour se décider…). Moi, j’ai choisi la version « douce » :

Curry japonais

- 1 oignon
- 2 carottes
- 4 pommes de terre de petite taille
- 2 beaux morceaux de poulet
- un peu d’huile
- 600 ml d’eau
- 1/2 boîte de roux de curry japonais

Couper les légumes et la viande en morceaux pas trop petits, faire revenir dans l’huile puis mouiller avec l’eau. Laisser cuire à feu moyen jusqu’à ce que tout soit tendre. Enlever du feu, ajouter le roux et bien délayer. Faire épaissir à feu doux comme pour une béchamel. Servir avec du riz blanc.

23 réflexions au sujet de « Curry japonais »

  1. Merci pour ce premier commentaire ;))) Je me disais bien qu’un jour cette recette servirait à  quelqu’un !!

  2. Merci pour tout Lydie !
    Je viens de vérifier, la recette que j’indique est pour 100g de roux.

  3. Je pense qu’elle peut faire pour 4… Comme pour deux ! ;)
    Riz collant : je dirais trop d’eau. Comment effectues-tu le dosage ?

  4. Je n’en ai aucune idée, ne mangeant pas de boeuf moi même ! Une partie très tendre, coupée en petits morceaux…

  5. trop bon
    Personnellement, j’ai essayé la recette mais avec le Hot est ben juste deux mot :  » Trop bon ».

    Heureusement que j’ai pris hot parce que j’ai essayé avec mon BOF le doux et le moyen mais niveau épice ben je trouve que le hot est celui qui en a les autres je les sent pas s’il y en a.

    Sinon merci pour la recette.
    Abigail

  6. bonjour,
    ça a l’air allechant
    depuis le temsp que j’en entends parler, de ce fameux curry a la japonaise, j’ai bien envi de m’en faire un ^^
    juste une question, on ne peut pas renmplacer le roux par quelque cgose d’autre parce que moi, bah, je vois pas ou je peux m’en procurer :s
    merci

  7. bonjour,
    votre blog est une vraie mine d’or et je vous en remercie
    cependant j’habite un petit village ou tous ces ingrédients sont introuvables, j’ai donc été faire un tour sur le lien que vous mettez magasin japonais, mais je n’ai pas trouvé le curry, comporte t il un autre nom.
    merci d’avance de votre réponse et encore bravo.

  8. Ca y est j’ai testé : curry aux légumes avec la version « mild ».
    Ca ne pique pas quand on mange, mais à la fin on a quand même la bouche un peu enflammée :) enfin ce fut mon cas car je n’ai pas l’habitude de manger très piquant.
    J’ai fait cuire 4 petites pommes de terre, 2 carottes moyennes à l’eau, 2 oignons ajoutés à la fin (tout ça pelé et lavé). J’ai récupéré l’eau de cuisson pour faire fondre le roux (pour ne pas écraser les légumes et touiller bien comme il faut), puis ai remis les légumes pour 5 minutes de cuisson.
    Verdict : j’ai a-do-ré ! En plus c’était super simple à faire.
    J’ai ajouté dans la part de mon homme des morceaux de saucisses que j’ai grillés au préalable (parce que lui a besoin de manger plus de viande que moi), et il a aimé aussi.

    Par contre une petite inquiétude à la lecture de l’étiquette : le roux contient de l’huile de palme. Comme elle est riche en acides gras saturés, c’est pas très bon pour la santé. Mais si on ne mange pas de curry tous les jours, ça peut aller ?

    PS hors sujet : merci pour le blog et les livres, ce sont une vraie mine d’information et d’inspiration, et ça me donne envie de cuisiner tous les jours.

    –> Rien de grave si on consomme l’huile de palme de temps en temps ! Au quotidien c’est moyen, c’est sûr !

  9. ou pui-je trouver des roux de curry car je n’abite pa a Paris?
    merci pour la recette.

    –> Sur des sites d’épiceries en ligne.

  10. Merci pour cette recette !

    Juste un petit ajout : dans les « curry houses » au Japon, le poulet est servi pané avec le curry, et c’est excellent ! :)

  11. Bonjour Cléa,
    Merci pour la recette du curry mais est-il possible de faire son mélange de curry soi-même plutôt que d’acheter des cubes tout faits et pleins de conservateurs et autres glutamates? Si oui, as-tu une recette? MERCIIIIIIIIII

    –> Pas de recette, désolée !

  12. Bonjour Cléa,

    Julie a posé la question que je voulais soumettre, comment peut-on faire le curry soi-même.
    Je ne doute pas du tout des cubes Japonais, je sais qu’ils font de bons produits.
    Mais je reviens du Japon là et j’aimerais apprendre à faire ce plat (simple), seul de A à Z.
    Merci
    Emmanuel

    –> Je ne sais pas, Emmanuel, je n’ai pas encore essayé de le faire moi-même !

  13. Ohayo !! Arigatou Gozaimasu pour la recette !! =D
    Et c’est vrai que c’est bizarre la façon qu’ils l’ont mis, le curry [ référence à la "sauce marron chocolat" ] Mais Je n’en perd pas envie pour autant !! j’Adore le Japon et tous se qui y réside Héhé !! :D

    Watashi wa Nihon ga daisuki ~!!!! ^o^

    De plus, malgrès la  » sauce marron chocolat » ça ma l’air tout à fait appétissant !!! Et mon appétit ne fait qu’augmenter x’) !! Alors je le redis à nouveau :

    ==> Merci pour cette article composant cette sublime recette !!! (=^-^=)

  14. Bonjour à tous,

    Je découvre cette info sur le curry japonais en surfant, et …chose rare…je decide de donner mon opinion et de répondre partiellement à une question qui à été posée : comment faire comme les cubes japonais?

    En fait la réponse est assez simple, je vous invite à regarder l’épisode 133 d’un manga appelé « One Piece », dasn cette épisode, il est expliqué d’une manière assez détaillée comment préparer un curry japonais, mais également comment préparer un « roux » de curry « équivalent du cube tout prêt que l’on achète.

    Il y a plusieurs épices à avoir et chacun peut doser comme il le souhaite :)

    Voila, sinon jolie recette, j’ai aimé.

    :)

  15. Et pour cuisiner la même chose mais sainement (sans additifs et sans GLUTAMATE DE SODIUM), on fait comment?

    –> On cherche une recette 100% faite maison, mais on n’obtient pas ce résultat.

  16. Bonjour,

    J’aime beaucoup le curry japonais, j’en fais régulièrement. Je me demandais si vous sauriez s’il existe des tablettes de curry japonais bio? A ma connaissance non, mais j’espère que vous allez me contredire.

    –> Pas à ma connaissance non plus… désolée !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>