Sastumaimo cake

Motivée par nombre d’entre vous qui voulaient connaître la recette du satsumaimo no yakimochi qui orne mon bandeau d’accueil, j’ai fait quelques recherches qui ont finalement abouti, car j’ai trouvé ça :

cake1

Une recette de gâteau à la patate douce à la poèle dont la photo m’évoquait très fortement celui de mon bandeau d’accueil. La liste des ingrédients paraissait conforme elle aussi : patate douce, beurre, sucre, oeufs et vanille. Finalement, le problème principal de cette recette c’est qu’elle n’indiquait aucune quantité ! Seul le pluriel utilisés pour les
oeufs me mettait un peu sur la voie… Tant pis, il allait falloir faire au pif ! Qu’est-ce que je ne ferais pas pour vous !!Tout d’abord, la matière première : une patate douce japonaise, dite satsuma imo. Une seule a suffit, elle était énorme !

satsuma_imo_2

Je la coupe en morceaux (pas facile) pendant que l’eau chauffe dans une casserole, puis j’y plonge les morceaux de patate pour une bonne vingtaine de minutes (ou un peu plus). Il faut qu’ils soient bien tendres, sinon bonjour les soucis de digestion !
Une fois sortie de l’eau, madame patate en morceaux est très facile à peler et à écraser à la fourchette.
Ensuite, je fais comme la recette me dit : un bon morceau de beurre dans la poèle et on écrase la purée de patate dedans. On ajoute le sucre (pas des masses, je me souviens que le gâteau que je tentais d’imiter était peu sucré), et on écrabouille jusqu’à ce que le tout soit bien mélangé.
Là , la recette ne le disait pas, mais j’ai ajouté du lait ! C’est pas ma faute, j’ai du mal à imaginer la purée de patate sans lait… et puis j’avais un fond de bouteille à finir. Va pour un peu de lait. Dans un bol, je bats 2 oeufs, j’ajoute de l’essence de vanille et j’incorpore tout ça à ma purée, toujours sur feu doux. à‡a commence à avoir une consistance, mais vue la quantité gargantuesque de purée je ne risque pas d’arriver à en faire des galettes bien dorées à la poèle, sous peine de réchauffer l’appartement pendant 3 ou 4 heures. Je décide donc de ressortir ma technique sauveuse des jours de tests culinaires bizarres : on fourre tout dans le rice cooker, on met sur « on » et on voit ce que ça donne ! Variante pour ceux qui n’ont pas de rice cooker : au four, ça marche aussi bien voire mieux.Résultat au bout de 45 minutes :

imo_cake_12

C’est gagné ! Bien sûr, il y en a beaucoup trop (j’aurais dû le cuire en deux fois), mais au moins c’est cuit, bien doré, et je retrouve exactement la même couleur et la même consistance que pour le gâteau que je tente d’imiter. Coupons pour voir…

imo_cake_13

A la découpe, je le trouve bien joli mon gâteau patate. à‡a fait des petites boules qui roulent de partout, mais l’intérieur est homogène et surtout ça sent bon la patate douce à la vanille.Allez, une p’tite part pour voir…

imo_cake_14

Y’a pas à dire… c’est bon ! Le goût est un peu différent de celui du yakimochi, mais je viens de me souvenir que dans celui-ci ils avaient aussi mis de la farine. Le mien est plus fondant, mais tout aussi étouffe chrétien. On sent bien le goût des oeufs et de la vanille, mais la patate douce est bien présente et lui donne sa consistance inimitable.Bref, je suis pas mécontente de cette expérience.
Désolée de ne pas vous donner de proportions plus précises… mais vous devrez faire comme moi, un peu au pif, et vous verrez, ça marche ! Par contre, je vous conseille de ne pas prendre une patate aussi énorme, ou alors de diviser la purée par deux pour la cuire, afin d’obtenir un gâteau plus fin et mieux doré des deux côtés. Voire d’utiliser des petits moules si vous voulez en faire des galettes. Maintenant, à vous de jouer !

18 réflexions au sujet de « Sastumaimo cake »

  1. J’ai une version gâteau aux patates douces, mais Antillaise…avec pas mal de rhum…Juste une question, ta patate douce elle est vraiment fushia ou c’est la photo qui donne cette impression ? En tout cas elle est très belle !

  2. Non, je confirme, elle avait vraiment cette couleur-la, une fois bien lavee ! Moi aussi j’l’aime bien ma patate :))

  3. Au moins tu as la chance d’avoir du bon pain par chez toi ! Hier soir nous avons fait un diner-pain : on a par miracle degotte une boulangerie pas trop mal. Quel regal on s’est fait avec de simples tartines ! Et le gateau-patate en dessert ;)

  4. C’est dingue, je n’aurais jamais pensé à  faire un gâteau à  la patate douce!! Ca marche avec celles à  chair orange tu crois?

    A part ça, merci de ton soutien pour les petits dîners! Peut-être qu’ils prendront un jour une grande dimension. Si nous avons une succursale au Japon, promis tu es invitée ;o)

  5. je ne poste pas souvent ici mais je vient vérifier tous les jours si il y a du nouveau, parce que tout a l’air si bon! et le gâteau à  la patate douce… il me plaît! je sens que je ne vais pas tenir longtemps avant de l’expérimenter!

  6. On fait un gâteau un peu semblable, sur l’île de Madère, où la patate douce est très consommée. Avec du manioc, je suis sûre que ça le fait aussi…

  7. J’aime bien les patates douces. Bonne idée afin de pouvoir aussi l’apprécier en dessert.

  8. Tu devrais appeler cette recette le gateau des Rolling Stones ; comme Zaza , je trouve que cette patate douce ressemble beaucoup à  la bouche de ce groupe mythique et tu écris que « des petites boules qui roulent partout  » ..

    C’est ainsi que je vais le répertorier dans mon carnet de recettes ..

  9. C’est clair que ça fait beaucoup plus classe que le « gâteau-patate » (c’est comme ça qu’on l’a repabtisé à  la maison !).

  10. « Gâteau Patate » , c’est vendeur aussi, mais pas la cible de gourmets !!!

    En tout cas, Dame Cléa , votre Blog est tellement chouette que me voici dans l’obligation d’investir un rice cooker !!hihihi c’est contagieux !!!!

  11. Elle a toujours raison la gueuse des fourres, je devrais mieux l’ecouter ! Promis, je vais mieux utiliser mon pif desormais :)

  12. A la réunion on a aussi une recette de gateau à la patate douce (avec du rhum ou de l’anisette miam). J’adore ca :)
    une fois j’avais trouvé une version marbrée au chocolat :D c’etait surprenant mais bien sympa.

  13. Oui à la Réunion on en fait aussi, j’adooooooooooooooooore, et ça me manque >_<

  14. Suis-je seule à trouver que la patate douce ressemble à s’y méprendre à une paire de lèvres bien pulpeuses?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>