Far aux pruneaux

62 commentaires

  1. je vais l’essayer!!!
    merci Cléa pour cette recette! le miel c’est au choix ?

    –> Oui, sauf que certains vont parfumer plus que d’autres, voire un peu trop dominer. J’éviterais le miel de châtaignier.

  2. Cette recette me tente, mais je n’aime pas trop le miel pour sucrer les desserts. Peut-on le remplacer par du sirop d’agave?

    –> Oui mais il faudra en mettre plus, sinon ce ne sera vraiment pas assez sucré.

  3. Si si si, sur le marché de Nice, j’ai trouvé les premières fraises Gariguettes de la saison, et j’ai tout mangé avant de rentrer à la maison !
    Ca ne m’empêchera pas de tester le far aux pruneaux !

  4. j’aime beaucoup le far breton, cela me donne envie d’en refaire aussi !
    et en Bretagne nous avons la chance d’avoir gouté les premières fraises (de Plougastel ! et les Gariguettes cultivées à la Baule ces jours-ci), chouette des fraises ! a dis mon petit garçon….

  5. Je n’ai jamais goûté à un far aux pruneaux, et vraiment, j’y pensais dernièrement, en me demandant où j’allais bien dénicher une recette… ou chez qui! Voilà que je trouve chez toi. :-)

  6. Jacky l’ andouille ! Quel souvenir ! Avec ce nom ce sont des années de vacances d’été d’ enfance qui reviennent … Allez rien que pour ça je vais le tester ce far ( qui par ailleurs a l’ air super bon ) !

  7. merci pour cette recette, j’ai justement quelques pruneaux entamé a épuiser … J’aime beaucoup la texture du far breton je testerais sans doute au lait d’amande :)

  8. Moi non plus je n’ai pas encore vu de fruits de saison provenant de l’Hexagone, alors que veux-tu, il faut s’armer de patience ! J’aime bien le far breton mais il ne faut pas qu’il soit trop lourd. Je tenterai ta recette sans les oeufs pour voir ce que la donne et avec du sirop d’agave.

  9. Me manque les pruneaux, zut! :(
    Un bon far qui cale, tout ce que j’aime! Je note la recette en attendant de dégoter de bons pruneaux. Et merci pour le commentaire sur le miel de châtaignier, c’est ce que j’aurais mis par défaut (je fais mes yaourts avec, un délice!)
    Joyeux lundi de Pâques, Cléa ;)
    mimi

  10. Il faut que je descende à Grenoble pour que tu me fasses un far breton….c’est un comble…en même temps c’est ici que j’en ai fait le plus et je ne dis jamais non à cette douceur!

  11. Bonjour Cléa

    et joyeuses Pâques !
    Tu as bien raison de préférer des pruneaux aux fraises en ce moment
    On ne parlera jamais assez de ces fraises de la honte : http://www.raslafraise.ch/
    Quand à moins sucrer…c’est un…plus, incontestablement, même moi la gourmande ultra-sucre, j’en conviens !
    A bientôt,
    Lilizen

  12. Oui c’est vrais que sur les étalages, les fraises son encore estempillé « Espania », mais dans certain jardins bien ensoleillé et protéger il y a de ci de là quelques couleurs rouges qui apparaissent….
    Ceci dit j’aime bien le far breton « because je suis tomber dedans quand j’était petit »…
    Joyeuses fêtes de Pâques!!!

  13. Moi une recette avec très peu de sucre ça me va parfaitement surtout avec les kilos de chocolat que j’ai engloutis ce week-end ;-) Et puis les pruneaux c’est un peu sucré alors je pense que ce far doit être délicieux, surtout avec du lait de soja vanillé ou du lait d’amande!

  14. Oh oui sans trop de sucre c’est bien aussi (dit-elle en mangeant un bout de lapin au chocolat !)… ça me tente bien, il a l’air délicieux… faut quand même que je le dise mais le far le plus bon de la terre et des environs, c’est la far du phare ( de Kervilahouen) à Belle-Ile… même que quand on va le chercher à vélo, on a le droit d’en manger une part en arrivant et de repartir avec un entier dans le sac (un bout pour se donner des forces pour le retour, le reste pour le diner !)…
    en tout cas, le tien est très joli, original et… définitivement à essayer ! merci Cléa !

  15. Testé hier, avec du sirop d’agave (3c soupe) et du lait d’amande. Délicieux, bien compact, il m’a permis de m’évader en rêve dans ma Bretagne natale … Franchement, il a beau ne rien avoir à voir avec les recettes traditionnelles bretonnes, ce far est épatant !

  16. super ! j’adore le far ! je vais essayer cette recette, bien sûr ! ici non plus pas encore de fraises à l’horizon (je veux dire les vraies, les bonnes et la rhubarbe est bien petite) alors vive les pruneaux !

  17. huuuum, mince, j’ai passé presque tus mes pruneaux sur les mendiants au chocolat que j’ai fait pour pâques… qu’à cela ne tienne, je vais en faire un au raisins et aux pommes !!

  18. J’ai envie de fraiiiiiiiises ! Mais des vraies, celles qui sentent bon dans le panier du marché et qui ont été cueillies la veille au soir ou le matin même avant de parcourir quelques dizaines de km pour arriver sur mon marché. Moi non plus je n’en ai pas encore vu la couleur, alors en attendant je vais aller chasser le pruneau et faire un far pour un petit déj qui change et qui cale sans trop de sucre.

  19. Justement, j’ai refais un far il y a peu de temps, lorsque l’on m’a rapporté des pruneaux d’Agen, des vrais !!! (difficile maintenant de manger des pruneaux de grandes surfaces !)

  20. Les fraises étant seulement en fleur dans mon jardin, la rhubarbe pointant timidement ses grosses feuilles, je vais me lancer dans le far avec des pommes. Il m’en reste de l’hiver qui commencent à se rabrougrir … mais que les Bretons me pardonnent ce far aux pommes???
    Il serait sympa le livre « la cuisine saine des 4 saisons » mais vu le prix!!!… me débrouillerai avec les recettes des copines…

  21. tien j’ai acheté hier ton livre sur l’agar agar, j’ai fait la mousse au chocolat ( un poil revisitée car je n’avais pas tout les ingrédients et pis j’ai mis des framboises dedans lol ) trop trop bon !!! :)

  22. Tenté, le fameux flan breton vient tout juste de sortir du four, il passera après le petit gratin chou-fleur, jambon!Vivement le repas!
    Je te dirais des nouvelles de ce flan!

  23. Ah super, mon chéri est breton et il adore le far à pruneaux de sa mère. Grâce à toi je vais lui faire de la concurrence…héhé!
    A bientôt!

  24. Je reviens de chez mes grands-parents avec, dans mes valises, quelques jolis bâtons de rhubarbe que je suis allée chercher dans leur jardin avant de rentrer à la maison!

  25. Ah que de souvenirs d’enfance avec ce far breton… Mais les miens n’étaient pas bons car je n’aimais pas du tout ce dessert roboratif ! Mais comme les goûts changent, il va fallo_ir que j’essaie d’en faire. Avec ta recette, je n’ai pas d’excuse !
    Pour la rhubarbe, ça y est, j’en ai plein le jardin. A moi, les tartes, glaces et compotes !

  26. De la rhubarbe j’en ai plein mon jardin!…je repasse donc les classiques (ta tarte rhubarbe amandine que j’adore, des muffins bananes-rhubarbe tellement moelleux que je ne m’en lasse pas, les crumbles…) en esperant que tu nous inventes une nouvelle recette a tester quand la rhubarbe arrivera sur ton marche…
    En attendant, comme je suis aussi une amatrice de far breton, je vais ptet’ bien tester celui-la aussi! Chez moi tout le monde (sauf moi) est plutot bec-sucre, alors il va peut-etre falloir que j’ajoute un petit peu de sucre pour completer le miel… a moins que je ne le fasse tel quel juste pour moi ;)

  27. J’ai suivi ta recette. Délicieux, ce far !
    Juste sucré comme il faut. J’ai mis une énorme cuillère à soupe de miel de fleurs et les pruneaux apportent la touche sucrée complémentaire.
    Ultra-rapide à préparer.
    C’est vrai que ça cale, un vrai « bourre-coquin » !
    Merci beaucoup !

  28. Bonjour,
    j’aimerais savoir quel poids de fruits il est conseillé de mettre dans le far aux pruneaux (ou autres).
    Merci.

    –> Je n’ai jamais pesé, j’ai toujours fait « au feeling »…

  29. Mmmh..testé aujourd’hui avec des raisins secs ( plus de pruneaux), c’est super bon! J’aim ce côté pas trop sucré…Un vrai plaisir, mes 2 zhoms de 4 et 35 ans ont aimé aussi ;=D

  30. J’en ai fait mais prudente j’avais doublé la dose de miel. Je me connais mieux que le contenu des placards car en route j’ai dû adapter et remplacer les pruneaux par des figues! C’était délicieux.Mais je recommencerai avec des pruneaux maintenant que j’en ai racheté et toujours 2 cuillers de miel. Bravo pour cette recette.

  31. Depuis que j’ai lu cette recette je la fais et la refais avec plaisir. Dernièrement c’était dans un moule carré avec les petits carrés marqués au fond, super pratiques au démoulage et découpage. J’ai réussi à faire tenir un pruneau par carré, c’était en plus esthétique. Merci beaucoup.

  32. Merci Cléa pour cette belle initiative.
    Je n’ai pas le temps de réagir en général, mais je ne compte plus le nombre de recettes dégustées en famille et entre amis venant de toi !
    Une question: dans tes recettes contenant du blé, la farine sans gluten conviendrait-elle ? Sinon, quelle autre farine pourrais-je utiliser pour le far breton par exemple ?
    Encore merci.

    –> Tout dépend effectivement de la recette. Je pense que dans le cas présent, un mélange de farine de riz, amarante ou quinoa peut très bien faire office de.

  33. cela fait un certain temps que je viens flâner sur ton blog et n’aimant pas le beurre ni le trop sucré je suis très souvent tentée par tes recettes.
    Une grosse envie de far aux pruneaux m’ayant prise hier, je suis venue voir si tu en avais une recette et au joie, c’est le cas! (et comme j’ai une bouteille de lait de riz à finir ça tombe très bien).
    Conclusion: dès ce soir je me mets aux fourneaux et je pense que je vais me faire plaisir!

  34. Hello, hello Cléa,

    Testé et approuvé hier pour combler une irrépressible envie de far breton dense comme je les aimes. C’est une recette que j’avais justement repéré depuis plusieurs mois dans le bouquin  » cuisine des 4 saisons  » que j’ai à la maison et quand je l’ai vu testé sur ton blog, je n’ai plus hésité.

    Je l’ai faite avec 3 CS de miel tres doux, c’était parfait pour nous niveau sucre. Ni trop, ni trop peu, juste bien !

    Nous l’avons préféré frais après 1 nuit au réfrigérateur et sorti environ 30 minutes avant dégustation afin qu’il ne soit pas froid mais juste frais. C’était super agréable.

    Tres bonne recette de far breton plus light que l’originale, c’est bien sympa quand on a envie d’un dessert pas trop riche et sans beurre, de plus, il est hyper rapide à préparer.

    Une recette que je conserve bien au chaud car delicieuse ! Merci beaucoup, Cléa !

  35. Une super recette devenue un classique! Je la réalise avec du lait de soja vanillé et je zappe le miel. Avec plein de pruneaux, c’est un délice réconfortant qui a le mérite de nourrir… sans alourdir. Merci Clea :)

  36. Bonsoir Cléa,
    Je suis très tentée par expérimenter cette recette et j’aimerai savoir s’il faut faire tremper les pruneaux au préalable ?

    –> Ce n’est pas nécessaire, sauf s’ils sont vraiment tout rabougris !

Laisser un commentaire