Biscuits croquants à la polenta et au miel de lavande

Au printemps dernier, j’ai planché, pour les besoins du Sat’Info de septembre, sur le thème de la polenta.  En bonne savoyarde que je suis, je la consommais jusque là sous la forme exclusive d’une bouillie-purée brûlante, rassasiante et bien roborative, spéciale soirées d’hiver option retour du ski. Heureusement que, parfois, on est amené à sortir de ses propres petites habitudes pour confronter les limites d’un ingrédient donné… Car c’est comme cela que j’ai laissé tomber les après-skis et découvert (je l’avais entendu dire, mais jamais mis en pratique) que la polenta, dans les pâtes à tartes ou à biscuits, donnait du croustillant et de la tenue (comme dans les pâtes à gâteaux d’ailleurs, mais on en reparlera). Quelque chose d’un peu chic, et d’assez irrésistible, dans le genre sablé-croustifondant… Depuis, étrangement, ma main se tend presque automatiquement vers le bocal de polenta à chaque fois que je confectionne une pâte brisée ou sablée. Gare à l’addiction.

J’en profite pour ajouter une petite leçon de vocabulaire, en réponse à une question que l’on me pose très souvent : la différence entre polenta, farine de maïs et maïzena. La polenta est une semoule de maïs assez grossière. La farine de maïs, comme son nom l’indique, est une farine, donc de mouture très fine. Et la maïzena, encore plus fine, est une fécule issue du maïs. Il s’agit donc bien d’ingrédients différents et non interchangeables.

Biscuits croquants à la polenta et au miel de lavande

Pour 20 biscuits environ

80 grammes de beurre pommade
25 grammes de sucre complet (Rapadura)
45 grammes de miel de lavande
1 œuf
Facultatif : zeste d’1 citron ou d’1 orange, cristaux d’huile essentielle de bergamote…
100 grammes de polenta fine (semoule de maïs complète ou polenta précuite)
150 grammes de farine de blé T65 ou T80
15 grammes de poudre d’amande

Ecraser le beurre pommade, le sucre et le miel à l’aide d’une fourchette. Incorporer l’œuf, le zeste ou autre ingrédient utilisé, puis la polenta, la farine et la poudre d’amande. Former un boudin et réfrigérer pour 1 heure au moins. Préchauffer le four à 200 °C. Découper le boudin en tranchettes de 1 cm d’épaisseur environ. Disposer sur la plaque du four et cuire pendant 8 minutes environ. Laisser refroidir. Il est important de cuire les biscuits rapidement après leur sortie du réfrigérateur pour leur conserver une jolie forme.

Vous pourrez retrouver cette recette, et d’autres recettes à base de polenta, dans le numéro en cours du Sat’Info, gratuit dans votre magasin Satoriz.

66 réflexions sur “ Biscuits croquants à la polenta et au miel de lavande ”

  1. Bonjour Cléa,
    j’avais déjà vu quelques recettes, sur la blogosphère, avec de la polenta dedans.
    Une des blogueuses (oups, je ne me souviens plus qui :-/ ) disait qu’il fallait en mettre peu, au risque que la pâte soit trop friable.
    Tu as eu ce problème, lorsque tu avais la main trop lourde ?
    Merci pour la parenthèse « info » au sujet de la différence entre la polenta, la farine de maïs & la maïzena : ça, je ne savais pas :)
    Tes petits gâteaux ressemblent à des palets bretons… Miam Miam… :)
    Il est où le bolet de cidre ?
    Bon week-end,

    –> Le bolet ou la bolée ? ;)
    Je pense qu’il ne faut pas avoir la main trop lourde, effectivement. Jusque là, je n’ai pas eu de mauvaise surprise, mais j’utilise vraiment la polenta comme la poudre d’amande, jamais plus que la farine, et généralement beaucoup moins.

  2. Coucou Cléa,
    Effectivement, on voit souvent passer des recettes de pâtes à base de polenta mais je n’ai jamais testé car comme toi, je suis toujours restée dans son usage traditionnel. Cette recette est donc un excellent prétexte pour tester cette autre fonction de la polenta.
    Bon week-end ensoleillé (enfin, à Paris en tout cas)
    A bientôt

  3. Demain j’avais prévu de faire du granola mais je crois que ce sera pour plus tard :)
    Tu m’a trop donné envie avec ces petits biscuits et en plus j’ai tout ce qu’il faut sous la main…
    A suivre
    Merci encore pour tes délicieuses recettes
    Valérie

  4. hummmmmmmmmmmm!!!!

    parfois je rêve qu’il y ait une option olfactive sur les blog!!!!

    ils ont vraiment l’air délicieux tes biscuits et j’ai vraiment envie de les essayer mais juste une petite question comme je suis sure de ne pas pouvoir trouver de la polenta par ici est-ce-que je peux la remplacer par de la semoule de blé pour avoir le même rendu??

    –> Le rendu ne sera pas le même, mais je pense que la substitution est effectivement possible.

  5. hier en passant dans mon magasin bio j’ai pu apercevoir sur les étagères ton livre dernièrement paru « Croquez salé! » et que je viens de feuilleter. Les recettes sont superbes félicitations, j’ai hâte de les tester. Comme toujours le côté santé est mis en avant ce qui me plaît énormément.
    En voyant ta recette aujourd’hui de biscuits sucrés, je voulais te demander si par exemple pour les biscuits bretons aux noisettes de ton livre on pouvait y ajouter du miel afin d’obtenir une version sucrée.

    –> Comme toujours en pâtisserie (qu’elle soit salée ou sucrée), il est délicat de modifier ou d’ajouter des ingrédients. Je n’ai donc pas la réponse, faute d’avoir essayé !

  6. Merci de nous inviter encore une fois a sortir des sentiers battus !
    L’une de mes recettes fetiches, le cake aux fruits secs de Sonia Ezgulian, innove ainsi en utilisant de la semoule, qui donne un croquant incomparable. Je me demande si la polenta donnera le meme effet…

  7. Haaaaa ! Horreur !!!
    On est samedi soir, pourtant je n’ai pas (encore) bu (vin ou bolée de cidre)…

    Je corrige la faute abominable de mon précédent commentaire :
    « cette faute d’orthographe m’EST impardonnable ! »

    Allez…
    On va dire que ce sont tes recettes qui m’enivrent hein… ^^

  8. Oh que c’est drôle ! Aujourd’hui, je suis allée à Satoriz et j’ai eu un petit livret avec cette recette ! Ca confirme mon envie de vite réaliser vos recettes qui ont l’air excellentes !

  9. Polenta précuite, je suppose ? Dans mes placards, je n’ai que de la complète… Mais comme tu me fais bien envie, surtout lorsque tu parles de pâtes à tarte, je vais peut-être garnir un peu plus mes placards…
    Bises et bonne fin de w-e !

    –> Pas forcément précuite.

  10. Et bien moi, je n’aime pas trop la texture de la polenta en version salée :-( Il faut dire que je ne suis pas savoyarde. Alors je suis ravie de cette recette, qui me permettra de vider ma vieille boîte de polenta. Je suis sûre que c’est un délice comme d’habitude (sinon, je fais pour ce midi ta mousse au chocolat au tofu soyeux, les petits pots patientent dans le frigo, j’ai hâte de voir le résultat!)

  11. Je vais essayer ta recette cet aprem.
    Une petite question: les cristaux de sucre d’HE de bergamote, tu les trouves où? Et je pourrais les confectionner moi-mêmes ces cristaux selon toi?
    Merci pour ta réponse.

    –> Je ne pense pas (ça me parait un peu compliqué !). On les trouve dans les magasins bio.

  12. j’avais déjà utilisé la polenta en gateau en suivant une recette de laurence salomon (gateau chocolat aux poires merveilleurs). J’avais été conquise (alors que je suis pas fan de la version salée, en bouilli d’après ski !). Du coip ces sablés bien jaunes me tentent bien !

  13. Bonjour Cléa,
    hier, j’ai justement vu une recette de Hugh Fearnley Whittingstall « chilli pumpkin cornbread » bien tentante avec polenta, potimarron, piment rouge et vert ! J’essaierai vos biscuits en premier. Ici en Angleterre ou j’habite, je suis encore plus confuse sur polenta, farine etc : polenta cornmeal cornflour cornstarch maize flour etc ! Mais recherchant sur internet, il semble que la principale différence entre polenta, ,farine de maïs et maizena soit la granulométrie et donc on pourrait obtenir de la farine de maïs avec de la polenta moulue. Est-ce-correct ?

    –> Non, car la polenta est bien souvent précuite. Pas la farine.

    Moi aussi j’adore la polenta tout simplement en bouillie bien chaude avec un peu de frontine ! Je l’utilise aussi quand je fais mes pizzas maison : une petite poignée sur le plateau à four et je pose la pizza dessus avant de mettre au four : la pizza ne colle pas, cuit bien en dessous et gagne en croustillant !
    Merci. Anne (peut-on voir votre dossier polenta sur Satoriz. ? )

    –> Pas encore mais très bientôt.

  14. Merci Cléa de bien répondre! La polenta que je trouve ici cuit en 5 minutes: donc bien sûr elle doit être pré-cuite comme vous l’indiquez. Est-ce que cela veut dire que la polenta qui doit se préparer en 20 minutes n’est pas pré-cuite et donc pourrait être substituée pour de la farine grossière ? (désolée si mes questions sont un peu basiques…). Anne

    –> Il faut simplement voir sur le paquet si la composition est « semoule de maïs précuite » ou non. Mais je pense que la semoule, qui est séchée, même moulue ne donnera pas de la vraie farine de maïs.

  15. Addictive la polenta, tu m’étonnes… En bonne non-savoyarde que je suis je ne la mange presque jamais sous forme de purée, par contre dans les biscuits et la pâte à tarte, miam! Surtout avec de la purée d’amande et du citron…

  16. Ah oui ça active les méninges que d’être confronté à utiliser un ingrédients sous des formes différentes et ça donne des résultats très gourmands. Je n’utilise pas beaucoup la polenta (mais si souvent dans mes fonds de tartes aux légumes pour absorber un peu le jus rendu) mais l’adore et là je sens que je vais l’aimer encore plus, tes biscuits sont très gourmands!

  17. Je n’ai jamais été fan de la polenta mode « retour de ski » mais en même temps, le ski, à Bordeaux, et les hivers à 5°C … Bref ^^ Quoi qu’il en soit, cette idée m’intéresse beaucoup, notamment pour la terminer, ma polenta …

  18. bonjour,
    Etant aussi savoyarde cette recette me plait beaucoup,je me demande juste si 100g de polenta doit être pesé déjà précuite(avec l’eau) ou sèche,je pense que la première option est la bonne mais mon résultat au bout d’1 heure de frigo est plutôt mou que faire?
    merci pour toutes ces idées originales qui me donne envie de cuisiner……
    à bientôt…

    –> SANS eau ! La polenta précuite n’est pas précuite par vos soins, elle est vendue précuite (= sèche, mais nécessite moins de cuisson).

  19. T’exagères Clea, tu ne faisais pas que de la bouillie-purée (que j’aime, comme tu le sais ;-) ) avant d’utiliser la polenta en pâtisserie ! Et tes gnocchi à la romaine, alors ??
    Y’a que chez moi qu’ils ont été testés et appréciés ?!

  20. je n’aurais pas du tout songé à la cuisiner de cette façon

    maintenant tu me donne envie d’essayer de cuisiner la polenta de manière différente
    et ca tmbe bien il me reste un sachet de polenta dans mon placard !
    je note ta recette
    merci pour ce partage gourmand

  21. J’ai réalisé ces biscuits délicieux . Néanmoins , je me demande si j’ai acheté la bonne semoule car on sent un peu les petits grains sous les dents . Ma emoule n’est pas précuite apparemment . Merci Cléa .

  22. ces petits biscuits sont excellents!!!!je les ai adoré de meme que mes enfants. au fait ton livre intitulé p’tit chef bio est génial! mes filles ont adoré faire le pain elles memes et les autres recettes les tentent bien.comme tous tes livres d’ailleurs , car ils sont tous aussi géniaux.merci de nous faire partager ton savoir culinaire et tes idées.

  23. Bonjour Clea,
    Un grand merci pour vos recettes et toute la gentillesse de votre partage. Le miel de lavande doit être excellent, mais au niveau de la texture, pensez vous que cela soit possible de le remplacer par de la mélasse ou du sirop d’érable ? D’avance merci pour votre réponse, amicalement, Hélène

  24. Bonjour,
    Ravitaillement aujourd’hui à la biocoop, comme j’avais repéré ces petits biscuits, je prends ce qu’il faut… sauf que j’ai pris de la semoule de maïs… Verdict Chef ? Ca le fait ou ça le fait pas la semoule à la place de la polenta ?
    Et autre question, ça doit être faisable avec d’autres miels que celui de lavande ???
    Merci d’avance !
    Delphine L.

    –> Pas de problème pour la semoule. Pour le miel, question de goût (le miel de lavande est très doux).

  25. fait hier, très bon mais comme pernade, on sent les grains sous la dent ?, Est-ce normal docteur ? Je n’ai plus le paquet de la polenta, je l’avais transférée dans un bocal ! peut-être n’était elle pas précuite et il faudrait la cuire? mais combien de temps …….a h là là que de questions ! bref, je vais me rabattre sur les cookies au bacon qui m’ont l’air divins !

    –> Non, il ne faut pas la cuire (on obtiendrait de la purée !). Il faut simplement utiliser de la polenta précuite.

  26. Je découvre ton site avec bonheur.Je suis à la recherche de recette « sans », et je me demandais s’il y a une autre alternative à la poudre d’amande?Car intolérance à gluten oeufs,amande ,cacao,sarrasin,banane.
    Cette recette de biscuit me tentait bien d’essayer mais l’amande………

    –> Une autre graine ou oléagineux moulu : noisette, coco, tournesol, courge, sésame…

  27. Cette recette me fait vraiment envie. J’aimerai la tester mais peux-tu me dire par quoi je peux remplacer le beurre? Car je ne mange ni de beurre traditionnel ni de margarine (car huile de palme). Merci d’avance!

    1. Eventuellement un mélange purée d’amande / huile d’olive. Généralement je n’utilise pas de beurre moi non plus, donc quand j’en mets, c’est que je pense ne pas pouvoir faire autrement pour obtenir le résultat voulu !

  28. Repérés depuis leur plublication, je les ai faits hier soir, ces petits gâteaux, et ils étaient délicieux.

    Ayant fini la poudre d’amande avant hier (grrr), j’ai concassé des amandes entières, ce qui a donné des éclats d’amandes dans les biscuits.

    Excellente idée pour des mignardises de thé!!!

    Nous les avons dégustés avec une camomille…

    merci!

  29. Bonjour Cléa, pour cette recette le beurre est-il indispensable ou peux t-on le remplacer par une autre source, comme la purée d’amandes?
    D’avance merci!

    –> Je privilégie rarement le beurre, mais là je pense qu’il apporte vraiment quelque chose à ne pas laisser passer.
    Cependant, purée d’amande, why not…

  30. Bonjour Cléa, je lorgne sur cette recette depuis un bon moment, mais je vis à l’étranger et ne peux donc pas trouver de polenta…
    Je pense donc remplacer ta version maïs par une version blé, même si je me doute bien que le résultat ne sera pas vraiment le même :(
    Mais j’ai plusieurs options : soit la semoule de blé très fine (proche de celle que l’on utiliserait en france pour faire un gateau de semoule), ou alors le boulgour très fin. L’une me parait un peu trop fine, et l’autre peu être un peu trop gros, qu’en penses-tu?
    Je peux peut-etre aussi remplacer la farine de blé par farine de maïs pour compenser…?
    Merci ;)

    –> Je pense que la semoule de blé fine peut convenir, et c’est une bonne idée de mettre un peu de farine de maïs pour le goût et la couleur.

  31. Très bon sablés.
    Le boudin de pâte à tronçonner chaque 1 cm, c’est bien plus rapide que les emporte-pièces.
    J’avais juste de la polenta moyenne, on sent un peu trop les grains. Bien mettre le la polenta fine!

  32. Recette testée cet hivers, résultat très bon, j’ai bien aimé le croustillant apporté par la polenta ! Même si quelques unes des personnes à qui j’ai fait goûté ont trouvé ça « bizarre ». Merci !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>