Tartine à la purée de céleri-rave et cajou

Dimanche, j’ai fait de la purée de céleri-rave maison… Rien d’exceptionnel, me direz-vous, mais elle était bien bonne : le céleri rave avait cuit à l’étouffée avec une pomme de terre, et j’avais mixé le tout avec un peu de lait d’amande. Et puis finalement, j’ai trouvé ça presque dommage de la manger toute seule dans son assiette, sans la sublimer un peu. Alors, j’ai pensé à des mouillettes pour tremper dedans… Et l’idée du pain m’a donné envie de tartines ! Et quand j’ai envie de tartines, difficile pour moi de penser à autre chose… alors nous voilà partis.
J’ai eu envie d’associer à la purée de céleri rave les saveurs du curry et de la noix de cajou. Ca tombait bien, j’avais justement chez moi à la fois de la purée de noix de cajou et des noix de cajou entières. Avec la première, j’ai fait une pâte à tartiner au curry dont j’ai étalé une couche sous la purée, et avec les deuxièmes j’ai fait une sorte de mini crumble sans matière grasse, pour que ça croque un peu sous la dent. Le résultat était délicieux, mais je vous préviens : c’est un plat pour les froides soirées d’hiver, quand on a vraiment bien faim !

tartinepuree

Tartine à la purée de céleri-rave et cajou

Pour 2 personnes

2 grandes tranches de pain de campagne
4 grosses cuillerées à soupe de purée de céleri-rave, si possible maison car moins liquide
2 grosses cuillérées à soupe de ricotta
2 cuillerées à café de purée de noix de cajou (en magasin bio, facultative)
3 cuillerées à café d’eau
1 cuillerée à café de curry en poudre
1 petite poignée de noix de cajou
1 petite poignée de chapelure

Mélanger la purée de noix de cajou avec l’eau et le curry pour obtenir une pâte (sinon : ajouter le curry à la purée). Etaler sur le pain. Mélanger la ricotta à la purée de céleri et étaler par dessus. Concasser les noix de cajou et les mélanger à la chapelure. Répartir sur la tartine. Enfourner pour 20 à 30 mn au four à 180°, et déguster bien chaud.

19 réflexions au sujet de « Tartine à la purée de céleri-rave et cajou »

  1. Bon, maintenant ça suffit. J’ai découvert ce blog la semaine dernière. J’y repasse tous les jours. Là , je meurs de faim et je vois une superbe tartine qui me nargue devant mon écran… c’est trop inzuste comme blog.

  2. Ben dis donc, les idées s’enchaînent, et à  l’arrivée, on a une belle tartine!
    Mais je crois qu’près, y a plus de place pour le dessert!

  3. J’adore ta recette et j’ai un celeri rave dans le frigo … Yes, yes, je vais teser illico presto

  4. Bon d’accord Cléa si tu insistes mais s’il te palît, sans céleri-rave pour moi… lol
    J’ai vu de la pâte de noix de cajou mais je n’ai jamais « osé » l’achetée jusque-là , serait-ce l’occasion ?:-)
    Bon, je vais réfléchir au remplaçant du céleri-rave ;)
    Merci ma belle, take care et à  bientôt :)

  5. Moi, j’adore les tartines !!! Et il me reste 1/2 boule de céleri-rave et de la ricotta dans le frigo… Et j’avais pas d’idée pour le repas de ce soir et comme je rentrerai de la piscine, je vais avoir un gros creux !! Merci pour cette chouette idée Cléa… :)

  6. Très intéressant comme mélange. Il faudrait que j’achète des noix de cajou et ensuite résister pour ne pas tomber dedans avant d’essayer ta recette ;-)

  7. Question qui tue dans un couple. En attendant, depuis le 02 mars, je ne mange qu’une tartine de purée sur ce blog. Please, la suite ! ;-)

  8. Je me disais encore hier qu’on ne mangeait pas assez de céleri rave. Généralement, les gens on envie de chocolat mais non, moi, je me refais « la nuit des morts-vivants » façon céléri… :)

  9. Sniff j’ai posté juste au moment ou le blog achevait sa transformation et mon message a disparu !
    Bon ce n’est pas bien grave en fait. Je voulais te remercier pour toutes ces super recettes. J’ai testé les tartines au céleri hier et ça a plu à ma moitié qui n’arriverait pas à manger la purée seule. Donc grande réussite. J’ai dû échanger la purée et les graines de cajou par le sésame et la ricotta par de l’emmental râpé (z’avaient pas de pâte de cajou à ma biocoop :-( ni de ricotta). Et je me demandais quel est le rôle de la ricotta dans ta recette. Je l’ai toujours consommée crue en tartine par exemple et je ne me rends pas compte de l’effet une fois cuit. Alors si tu passes du côté de ces commentaires un de ces jours, je veux bien une explication.
    Merci et bonne continuation.
    Neko

  10. La ricotta donne simplement un peu plus de moelleux et d’onctuosité, un peu comme le ferait la crème fraîche. Merci d’avoir pris le temps de revenir poster ton commentaire :)

  11. Merci pour ta réponse je tenterai la ricotta un de ces jours. Pour le commentaire reposter, c’est avec plaisir. Je comprends tout à fait les impodérables lorsqu’on déménage :D. Et puis je souhaitais te remercier pour tes recettes si agréablement bio-bizarres !! En fait j’ai découvert ton blog après avoir acheter un bloc de tofu soyeux (je crois que le nom m’a plu) et ne sachant pas quoi en faire. Et tu m’as ouvert un horizon de desserts :p
    Dans un autre domaine je voudrais savoir si tu penses remettre les index des recettes et si les liens contenus dans tes messages continueront à renvoyer sur ton blog ? Bon même dans l’état actuel des choses c’est tout à fait fonctionnel.
    Bonne journée.

  12. Ping : Cuisiner les légumes autrement | Clea Cuisine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>