Parlons béchamel

Classée dans autres

16 commentaires

  1. Oh oui, ça me parle la béchamel ! Et je prends volontiers la recette aux blettes, toujours partante pour intégrer des légumes à mes plats !

  2. Merci pour ces pistes.
    Des idées pour une béchamel sans gluten et sans lait de vache? Vous mentionnez ma fécule dans la première recette. Peut-elle remplacer à chaque fois la farine?

    –> Oui, la fécule peut convenir mais son indice glycémique est élevé et il s’agit tout de même d’un produit transformé. Côté farine, le riz demi-complet donne de bons résultats. On peut aussi penser aux « crèmes de » (farines précuites) riz, avoine, sarrasin… marque Celnat en magasin bio.

  3. C’est la béchamel de blettes de ton gratin de ravioles !
    De mémoire (mais c’est loin…), tu fais ça aussi dans ton crumble de blettes au pesto, non ?
    Tu sais celui avec moitié farine moitié amandes en poudre dans la pâte à crumble ?
    Je l’adore mais je ne mixe plus les côtes de blettes maintenant. Je les fais revenir dix minutes avant les feuilles, et c’est tout !

    Et c’est grâce à toi que j’ai mis du miso (avec chou-fleur ou pâtes & champignons) et du tahin (avec poireaux) dans la béchamel, et c’est meilleur que ce qu’on mangeait quand on était petites 😉
    (Enfin je parle pour moi, je sais que ta maman cuisinait bien…)

  4. Ces recettes tombent pile poil quand j’en ai besoin. Je voulais faire un gratin d’endives pour ce midi et je cherchais une alternative à la béchamel. Et voilà. Merci Cléa pour ce partage. Bonne journée.

  5. Je me suis arrêté à « customiser « , vous savez pourquoi ?
    Pas de mots anglais dans un texte de langue française cela fais une mauvaise béchamel

    –> Vous savez quoi ? Je suis sur mon blog comme dans ma tête : ouverte aux langues étrangères et aux anglicismes que j’ai choisi d’adopter 😉

    • Non mais je rêve !!!
      Monsieur Dominic François, dans votre commentaire pourtant très succinct, je me suis arrêtée à « fais », vous savez pourquoi ?
      Pas d’énormes fautes de conjugaison dans un texte de langue française qui prétend donner des leçons, cela m’arrache les yeux.

  6. Au début, la béchamel était un sujet de presque discorde avec ma mari. Je n’avais pas le droit d’appeler béchamel toute sauce blanche non faite d’un roux de beurre et de farine allongé au lait de vache. Puis, il a fait la meilleure béchamel du monde, selon ses dires, avec un lait de soja, de l’huile d’olive et de la farine de sarrasin. Cet article est donc pour lui !

  7. Je la fais au lait d’amande (purée d’amande+eau) perso. Je la fais au beurre mais je l’avais fait au soja cuisine ou crème d’avoine précédemment, c’es très bon. Merci pour l’astuce de l’huile d’olive, j’y pensais, je n’hésiterais plus !!!!

  8. Gratitude pour la générosité de vos partages et vos recettes gourmandes du quotidien. Bravo à votre blog et à votre merveilleux engagement. Merci, merci, merci 🙂

  9. Ça représente combien de « branches » exactement un pied de blettes ?

    –> Ce sont de toutes petits tiges réunies sur un pied, l’équivalent de 5 ou 6 grandes tiges.

  10. Bonjour, je fais très souvent mes « béchamel » avec du bouillon de légumes pour la partie liquide et si je n’en ai pas sous la main je prends qq cuillères de soupe que je rallonge à l’eau et c’est parfait……si cela peut en intéresser certaines. Ma grand-mère appelait cela une sauce blanche.:)

  11. Hé hé ! je me souviens d’un de vos billets plus ou moins intitulé « que faire avec un reste de soupe » ou vous préconisiez déjà d’en faire une béchamel. Depuis, j’ai bien changé mon rapport à cette sauce mythique, que je n’hésite plus à customiser en fonction du reste du frigo, même si j’avoue adorer la classique « lait entier, beurre, farine ». Bon dimanche à vous et mille mercis, Hélène

  12. Ma béchamel est plus traditionnelle mais faite maison aussi, ce qui est bien meilleur que de l’acheter toute faite !
    Bon dimanche.

Laisser un commentaire